Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Médias

Réécoutez le dernier journal de

RCF Pays d’Aude

Image Hosted by ImageShack.us

  Curie Romaine
Liste des papes

Pape Liste des papes
Liste détaillée des papes
Liste des primats de l'Église copte orthodoxe
Liste des primats de l'Église apostolique arménienne

Cité du Vatican
http://www.vaticanstate.va/FR/homepage.htm

Vatican Site Officiel
http://www.vatican.va/phome_fr.htm
  Musées du Vatican
http://mv.vatican.va/StartNew_FR.html



http://imageshack.us/ 
* * * Dernières minutes . . . A F P . . .H2 News . . . La Croix . . .
http://imageshack.us/

http://news.google.fr/news?hl=fr&ned=fr&ie=UTF-8&q=site:eucharistiemisericor.free.fr&scoring=n
http://www.la-croix.com/afp.static/pages/index.religion.htm

 

 

 

 

 

 

     En direct
             de la
    Place Saint-Pierre
http://imageshack.us/ 
* * *  En direct de Rome  * * *


http://imageshack.us/
http://mediastream.vatican.va/mpeg4lan.sdp
http://www.sat2000.it/diretta/
http://www.oecumene.radiovaticana.org/fr1/index.asp
3
journaux en Français

        (8h15 - 13h - 18h)


http:///
http://www.tv-direct.fr/live_ktotv.php
http://www.lejourduseigneur.com/  

 Catholique TV
http://img410.imageshack.us/img410/81/tvcatholiquelyon.png
http://www.catholique.tv/

Gazettes & Sites Royaux

rois.jpg
 Ils sont tous là !
Ils nous regardent et nous racontent 14 siècles d'Histoire de France

 

7 novembre 2014 5 07 /11 /novembre /2014 00:01

 

 

Le 7 novembre est le 311e jour de l'année

(312e en cas d'année bissextile) du calendrier grégorien.


Il reste 54 jours avant la fin de l'année.


C'était le jour du cresson, 17e jour du mois de Brumaire dans le calendrier républicain français.

 

Dicton du jour 

« À la Saint-Ernest, abats les pommes qui te restent » 

 

Célébrations 

 

Martyrologe pour le septième jour de novembre

 

Listen_to


L'an 739, saint Willibrord, apôtre des Pays-Bas.

 

Moine originaire des îles britanniques, il gagna la côte continentale de

 

la Mer du Nord, qu'il évangélisa, puis établit le siège épiscopal à

 

Utrecht.

 

Il mourut à l'abbaye qu'il avait fondée à Echternach, en Luxembourg.

 

 

 

Saint Willibrord Evêque d'Utrecht (+ 739)


Originaire de l'Est de l'Angleterre, il fut confié par sa famille au monastère de Ripon dirigé alors par saint Wilfrid d'York. A vingt ans, il gagne en Irlande le monastère de " l'île des saints ". En 690, on l'envoie évangéliser la Frise avec onze moines anglo-saxons. Il acquiert l'amitié du père de l'empereur Charlemagne, Pépin le Bref qu'il convertit et qui, à partir de ce jour, le soutiendra sans faillir. Fidèle à l'obéissance de l'Eglise, Willibrord se rend à Rome demander au Pape Serge 1er un mandat officiel pour prêcher l'Evangile.
Nommé évêque d'Utrecht, il fonde l'abbaye d'Echternach au Luxembourg et c'est à partir de là qu'il accomplit des missions en Frise et au Danemark. Il revient à Echternach où il est enterré et vénéré par un pèlerinage dont la danse et la procession sont célèbres depuis le 14ème siècle et encore de nos jours.
Né en Angleterre, ordonné par le pape saint Serge Ier évêque d’Utrecht, il annonça l’Évangile en Frise et en Danie, fonda des sièges épiscopaux et des monastères et, accablé de travaux et usé par l’âge, il s’endormit dans le Seigneur dans le monastère qu’il avait fondé.

Autre biographie:
Fils de Saint-Wilgils, un noble chrétien de la Northumbrie. À l’âge de sept ans, il est confié aux soins de l’abbé du monastère de Ripon, Saint-Wilfrid, qui se charge de son éducation. Attiré par la réputation des nombreux monastères d’Irlande, il s’y rend et passe douze ans au monastère de Rathmelsigi, sous la direction de son abbé, Saint-Egbert. En 688, il est finalement ordonné prêtre. En 690, il est choisi pour conduire une mission d’évangélisation en Frise, profitant de la protection et de l’aide de Pépin II, le duc d’Austrasie. Après une courte visite à Rome où il obtient du pape Serge Ier les autorisations nécessaires, il revient en Frise et se fixe à Anvers. L’évangélisation de la région est un succès et la communauté chrétienne se développe rapidement. En 695, il retourne à donc à Rome pour y recevoir sa nomination comme archevêque des Frisons. Quelques années plus tard, il fonde à Echternach (sur le territoire actuel du Luxembourg) une nouvelle abbaye qui devient, avec Utrecht, un des centres de son rayonnement. Désireux d’étendre la Chrétienté, il tente une mission auprès du roi Ogend du Danemark, mais sans succès. En 714, il fonde un nouveau monastère à Susteren (Hollande). La même année, la situation politique change à la suite du décès de Pépin, et tout le pays se retrouve placé sous la domination de son rival Radbod, le roi des Frisons. Willibrord se réfugie alors à Echternach en compagnie de ses moines. En 718, Charles Martel réussit à reprendre le contrôle de la région et Willibrord l’accompagne lors de sa campagne contre les Frisons, ce qui lui permet de rentrer à Utrecht. À partir de ce moment, il bénéficie des largesses de Charles Martel, qui lui fait de généreuses donations, puis il décide de sacrer des évêques auxiliaires (appelés chorévêques) qu’il envoie en mission d’évangélisation dans les différentes régions de la Germanie (658-739) Saint-Willibrord est invoqué pour la guérison de l’épilepsie, des convulsions, des dartres et des inflammations de la peau connues sous le nom de "feux sauvages".

Voir aussi:
http://www.magnificat.ca/cal/fran/11-07.htm#willibrord
http://fr.wikipedia.org/wiki/Saint_Willibrord
http://www.willibrord.lu/

 

 

Le même jour, saint Herculan, martyr de Pérouse, décapité par la soldatesque de Totila au VIe siècle. Saint Grégoire le Grand en fait mention dans ses Dialogues.

Saint Herculan Evêque de Pérouse (+ 547)


Saint Herculan et saint Jacques par Le Perugin en 1505

Evêque et martyr à Pérouse en Italie, décapité sur les remparts de la ville par ordre de Totila, roi des Goths qui avait mis le siège devant la ville.

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Herculan

 

 

A Alexandrie, l'an 312, le bienheureux évêque Achillas (Akilass). Il aurait donné la prêtrise à Arius, trompé par l'hypocrisie de ce futur hérétique ; mais saint Athanase vante la pureté de la doctrine d'Achillas.

 

A la fin du VIIe siècle, à Remiremont, au diocèse actuel de Saint-Dié, sainte Gébertrude ou Gertrude, abbesse.

 

Également à la fin du VIIe siècle, saint Florent. Irlandais de naissance, il vécut en Alsace dans la forêt de Haselac. Vers 678, il fut nommé évêque de Strasbourg.

 

En Westphalie, le retour à Dieu de saint Engelbert, archevêque de Cologne. Il conduisit son troupeau avec bonté, mais sans faiblesse, ne badinant pas sur les questions de discipline. Chargé par l'empereur de gouverner une partie de la région, il s'attira l'inimitié de plusieurs seigneurs qui l'assassinèrent, en 1225.

 

En 1917, le bienheureux Vincent Grossi. Dès l'enfance, il manifesta un zèle et une joie toute spéciale à aider sa paroisse. Il fut ordonné prêtre à 24 ans et on lui confia alors deux paroisses particulièrement difficiles. Ses dons de pasteur excellèrent pour l'éducation des enfants et des adolescents.

 

 

Et encore ailleurs, beaucoup d'autres saints et bienheureux.

 


Sainte Karine Martyre à Ankara (4ème s.)
et saint Mélassippe son époux, ainsi que saint Antoine leur fils. Les deux époux subirent le martyre durant la persécution de l'empereur Julien l'Apostat, mutilés et attachés encore vivants au pilori devant leur fils qui ne renia pas Jésus-Christ malgré le spectacle de la souffrance de ses parents. Antoine mourut décapité à son tour.

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Sainte_Karine



Saint Agmer (7ème s.)
ou Agmare, évêque de l'ancien siège de Senlis. Il était du nombre des quarante évêques présents au concile de Reims en 625. En 640, il est aussi de ceux qui fondent l'abbaye de Saint Maur des Fossés, dans la proximité de Paris.



Saint Amandin (?)
ou Amandis ou Amand. Il vécut à Clermont en Auvergne où il fut enterré. Sa renommée de sainteté fut grande puisqu'une localité s'est placée sous son patronage : Saint-Amandin-15190
http://fr.wikipedia.org/wiki/Saint-Amandin



Saint Amaranthe martyr dans le Tarn (3ème s.)
ou Amarand.martyr dont on ne connaît que la mort non loin du village de Vieux dans le Tarn, à quelques distances d'Albi. Très tôt son tombeau fut un lieu de pèlerinage très fréquenté.
À Vieux sur le territoire d’Albi, saint Amarand, vénéré comme martyr.



Saint Antoine Baldinucci Jésuite à Pofi, au diocèse de Veroli (+ 1717)
Il naquit à Florence et entra dans la Compagnie de Jésus. Missionnaire dans la région des Monts Albains près de Rome, il avait un don tout particulier pour inciter les gens à faire pénitence, grâce à sa parole chaleureuse et imagée. Sa prédication, nourrie de l'Evangile, les bouleversait. Il fut béatifié en 1893 par Léon XIII.

Voir aussi sur le site de la province de France des Jésuites.
http://www.jesuites.com/histoire/saints/antoinebaldinucci.htm
Il se donna entièrement à la prédication de missions populaires.



Saint Athenodore évêque de Néocésarée - Asie Mineure (+ 269)
Frère de saint Grégoire le Thaumaturge, il fut lui-même évêque de Néocésarée dans le Pont (Asie Mineure). Il est célèbre pour sa doctrine. Il meurt martyr durant la persécution de l'empereur Aurélien.
Frère de saint Grégoire le Thaumaturge, il fit de tels progrès dans l’éloquence sacrée que, malgré sa jeunesse, on l’estima digne d’exercer le ministère épiscopal.



Saint Baudin Evêque de Tours (6ème s.)
Baud ou Bauld. Evêque de Tours et référendaire du roi Clotaire. Sa charité pour les pauvres fut très grande à l'instar de saint Martin. Ses reliques se trouvent à Loches dans le Val de Loire. Une localité s'est placée sous son patronage: Saint-Bauld-37310.
Il distribua en aumônes aux pauvres l’or que son prédécesseur lui avait laissé.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_archev%C3%AAques_de_Tours

Autre biographie:
Laïc marié et magistrat à la cour du roi Clotaire, il est ensuite choisi comme évêque de Tours. Très généreux à l’égard des pauvres, il décide de leur distribuer toutes les richesses qui lui ont été léguées par son prédécesseur (+ vers 552). Le culte de Saint-Baud était très développé en Touraine (Indre actuelle) où il était invoqué pour faire tomber la pluie.



Saint Blinvilet (10ème s.)
Ce saint moine de Quimperlé fut aussi l'un des évêques de Vannes dans le Morbihan en Bretagne.



Saint Congar abbé d’origine galloise (6ème s.)
Originaire du Devonshire, il fonda plusieurs monastères. Il fut enterré à Congresbury qui prit son nom.
Plusieurs paroisses et églises se glorifient de porter le nom dans le Somerset, au pays de Galles et en Bretagne.



Saint Engelbert Archevêque de Cologne (+ 1225)
Excommunié dans sa jeunesse en raison de ses actes de violence, il fit pénitence et, pour cela, partit à la croisade contre les Albigeois. Il fut archevêque de Cologne, mais sa manière vigoureuse à l'égard des puissants de ce monde, et son empressement pastoral à défendre les faibles lui attirèrent l'inimitié de plusieurs seigneurs qui l'assassinèrent.
Pour avoir pris la défense de la liberté de l’Église, il fut entouré sur la route par des agresseurs et tomba frappé de multiples blessures.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Archev%C3%AAque_de_Cologne



Saint Ernest Abbé de Zwiefalten (+ 1147)
Moine puis abbé de l'abbaye de Zwiefalten sur les bords du lac de Constance, il démissionna pour partir à la croisade conduite par l'empereur germanique Conrad III. Il part en disant à ses frères : " Peu importe la mort qui m'est réservée si elle me permet de souffrir pour l'amour du Christ. " L'on ne sut jamais ni quand ni où ni comme il est mort.



Saint Florent de Strasbourg Evêque de Strasbourg (+ v. 600)
Evêque de Strasbourg, sans doute originaire d'Irlande.
Il fonda l'abbaye de Haslach. Dans l'enceinte de Strasbourg, il édifia un hospice et une église dédiés à saint Thomas. Son éloquence rendait aimable, sa vertu et sa bonté entraînaient ses fidèles sur les chemins de la miséricorde de Dieu.
Il succéda à saint Arbogast et mourut vers 600.

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Florent_de_Strasbourg



Sainte Gertrude de Remiremont (+ 690)
ou Gébétrude. Petite-fille de saint Romaric, elle fut élevée au monastère de Saint-Mont, près de Remiremont dans les Vosges. Elle y prit le voile et succéda à sa tante sainte Claire comme abbesse, vers 654. Le pape Léon IX autorisa son culte en 1051.






Saint Hiéron martyr à Mélitine en Arménie (4ème s.)
saint Nicandre, saint Hésyque et plusieurs autres qui furent couronnés par le martyre à Mélitine en Arménie au 4ème siècle. Pour ne pas être enrôlé de force dans l'armée impériale où il devait sacrifier aux idoles, il prit la fuite. Rattrapé, il fut arrêté et avec d'autres chrétiens déjà emprisonnés, il fut décapité.
À Mélitène en Arménie, au IVe siècle, les saints Hiéron, Nicandre, Hésichius et trente autres martyrs.



Saint Lazare le Thaumaturge Ermite au mont Galision, près d'Ephèse (+ 1054)

Né dans une famille très chrétienne qui le fit initier aux Saintes Ecritures par un prêtre de la région, il se donna à la contemplation et à l'ascèse dès qu'il le pût. Puis il se rendit en Terre Sainte et se retira au monastère de Saint Sabas. De retour à Ephèse au bout de quelques années, le métropolite dut lui demander de modérer sa vie ascétique tant était grand son désir d'imiter pleinement la Passion du Seigneur. "Il renonça à cette mortification excessive peu favorable à l'édification de l'homme intérieur." Ce qui ne l'empêcha pas de passer de longues heures sur une colonne, perché entre ciel et terre. Il reçut le don de la claivoyance et de prophétie.
Il vécut en divers lieux sur une colonne pendant bien des années, chargé même de chaînes de fer, se contentant de pain et d’eau, dans un genre de vie très rigoureux qui attira un très grand nombre de fidèles.

Voir aussi:
http://calendrier.egliseorthodoxe.com/sts/stsnovembre/nov07.html



Bienheureuse Lucie de Settefonti (12ème s.)
Elle naquit à Bologne en Italie et prit le voile des moniales bénédictines camaldules à Settefonti, dans le diocèse de Bologne. Les religieux camaldules la vénèrent comme la fondatrice de leur branche féminine.



Saint Pierre Wu Guosheng martyr en Chine (+ 1814)
En 1814, Pierre Wu Guosheng est condamné à mort, c’est le premier martyr chrétien né en Chine.
Pierre était gérant d’une auberge ; il fut tellement séduit par la beauté du christianisme, qu’il fit de son auberge, une grande communauté qui en peu d’années regroupa des centaines de paysans et des gens de passage.
Il resta fidèle à son baptême, jusqu’à donner sa vie pour ne pas contredire sa vocation de chrétien. Pierre fut mis à mort après avoir subi d’atroces tortures et refusé de piétiner une croix de bois jetée à terre devant lui et pour ne pas avoir renié sa foi chrétienne.
Ses contemporains, par milliers, reconnurent sa sainteté, et bien des non-chrétiens de ce pays aujourd’hui encore, lui demandent d’intercéder pour eux. Il fut béatifié en 1900.
(source: diocèse de Marseille)
http://marseille.catholique.fr/Novembre
Canonisé par Jean-Paul II le 1er octobre 2000 avec 120 bienheureux martyrs de l'Eglise en Chine.
http://www.vatican.va/news_services/liturgy/saints/ns_lit_doc_20001001_zhao-rong-compagni_fr.html

"Pierre Wu Guosheng (1768-1814) est originaire de Longping, à une trentaine de kilomètres au sud-est de Zunyi, une cité qui deviendra célèbre dans l'histoire communiste par la réunion des chefs de l'armée rouge au cours la Longue Marche en janvier 1935. Ses parents tiennent une hôtellerie. Guosheng a ainsi l'occasion d'accueillir un jour un hôte chrétien venu du Sichuan. D'esprit ouvert et de bonne volonté, il accueille avec joie les enseignements de l'Evangile. Plein de zèle pour sa nouvelle foi, il interpelle les passants, les fait asseoir et leur parle de Dieu. Le P. Matthias Luo vient du Sichuan constater par lui-même la foi peu ordinaire de Guosheng, mais il trouve ses manières quelque peu excessives. Il l'envoie au Sichuan, auprès de vieux catholiques. Guosheng découvre que son comportement ne répond pas vraiment aux enseignements de Jésus. Il fait amende honorable. Le P. Luo le baptise enfin en 1796 et lui donne le nom de Pierre. Affermi dans sa foi, il annonce l'Evangile avec plus de force, ouvre des communautés qui comptent bientôt plusieurs centaines de chrétiens. Arrêté lors d'une persécution, il ne cherche pas à se dérober, heureux de porter les chaînes pour le Christ. Dans sa prison, il soutient la foi des nouveaux chrétiens qui l'y rejoignent. Tous ensemble, ils prient à voix forte. Le mandarin veut le faire marcher sur la croix et abjurer. Il préfère faire face à la mort. Sur le chemin du lieu d'exécution, il prie le chapelet. Ses amis disposent des offrandes sur son passage en geste d'adieu. Arrivé au lieu du supplice, il s'agenouille, lève les yeux au ciel et crie d'une voix forte : « Ciel, Ciel, ma demeure ! Je vois la gloire du ciel, je vois le Sauveur Jésus ». C'est le 7 novembre 1814. Il est âgé de 46 ans. De nombreux miracles, disent les chrétiens de la région, se sont produits par son intercession. Les païens eux-mêmes ont recours à sa protection. Sa tombe a été épargnée pendant la Révolution culturelle de 1966. Les pèlerins qui s'y succèdent y plantent quantité de petites croix."
(source: père Jean Charbonnier, Missions étrangères de Paris - canonisation des martyrs en Chine)
http://eglasie.mepasie.org/

Lecture

Inutile de s’interroger sur l’efficacité du martyre qui se situe dans une autre logique. Comme le mot l’indique, il est témoignage, mais il tient sa valeur non pas dans la mesure où il convainc ceux qui le voient. Sa valeur vient de l’Esprit. C’est à l’Esprit de dire qu’à cause de la mort salvifique du Christ, la dignité de l’homme est si grande qu’elle outrepasse même le mystère de la mort. Même la mort n’arrive pas à l’abattre et à le souiller. Bien plus, la mort peut être révélatrice de ce qu’est l’homme en vérité, comme cela s’est produit dans la mort de Jésus : sa passion cruelle, ignominieuse, son dernier soupir sur la croix sans aucune logique apparente, poussent le centurion à s’écrier : « Vraiment, celui-ci était fils de Dieu ! ». Christ, défiguré, humilié, ressuscite avec les signes de sa passion et devient le premier de ceux qui préfèrent mourir plutôt que de faire violence à autrui, à soi-même, à la vérité.
Franco Cagnasso

Prière

Dieu éternel et tout-puissant,
qui as donné à ton saint martyr
Pierre Wu Guosheng
la force de soutenir jusqu’à la fin
le pacifique combat de la foi,
accorde-nous, à nous aussi,
de faire front pour ton amour
à toute adversité
et de marcher joyeusement
à ta rencontre,
toi qui es la vraie vie.



Saint Prosdocime évêque de Padoue (?)

Sainte Proscodime par Mantegna - 1453

Il aurait été le premier évêque de Padoue, mais les historiens ne peuvent souscrire à cette affirmation selon laquelle il y aurait été envoyé par saint Pierre lui-même.
À Padoue en Vénétie, au IIIe siècle, saint Prosdocime, vénéré comme le premier évêque de cette ville.

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Prosdocime



Saint Raverein (+ 682)
Il fut évêque de Sées en Normandie, mais il demanda à quitter cette charge pour devenir moine à l'abbaye bénédictine de Fontenelle.
http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89v%C3%AAque_de_S%C3%A9es



Saint Restitut (1er s.)

Église de Saint-Restitut

La tradition veut qu'il ait été l'aveugle-né de l'Evangile d'où son nom qui rappelle sa guérison. Miraculeusement venu de Palestine avec sainte Madeleine, saint Lazare, sainte Marthe et quelques autres, il aurait été le premier évêque de l'antique évêché de Saint-Paul-Trois-Châteaux dans la Drôme, évêché supprimé en 1801. Il y a des légendes qui sont si belles qu'on aimerait qu'elles soient vraies...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Saint-Restitut

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89glise_de_Saint-Restitut



Saint Théodote (+ 303)
hôtelier et martyr dont les Eglises d'Orient font mémoire en ce jour.



Saint Trémeur (6ème s.)
Jeune fils de sainte Triphine, il fut assassiné à Carhaix en Bretagne par son beau-père, le comte Conmore, qui lui fit trancher la tête. Il est également fêté le 21 juillet dans la paroisse qui porte son nom : Trémeur-22250. Il est le patron-titulaire de nombreuses paroisses et chapelles en Bretagne.
'Le culte du jeune martyr est populaire en Bretagne, spécialement en haute Cornouaille.'
(site du diocèse de Quimper et Léon )
http://catholique-quimper.cef.fr/decouvrez_notre_patrimoine/bol-d-air-breton/saint-tremeur/

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Saint_Tr%C3%A9meur



Bienheureux Vincent Grossi Fondateur de l'Institut religieux des Filles de l'Oratoire (+ 1917)
ou Vincenzo Grossi. Né en 1845, dès l'enfance, il manifesta un zèle et une joie toute spéciale à aider sa paroisse. Il fut ordonné prêtre du diocèse de Lodi à 24 ans et on lui confia alors deux paroisses particulièrement difficiles près de Crémone en Lombardie. Ses dons de pasteur excellèrent pour l'éducation des enfants et des adolescents.
Chargé de la paroisse de Vicobellignano, il fonda l’Institut des Filles de l’Oratoire pour prendre en charge l’éducation des enfants et des adolescents.
Béatifié le 1er novembre 1975.






Les Églises font mémoire…

Anglicans : Willibrord de York (+739), évêque, apôtre de la Frise

Catholiques d’occident : Willibrord, évêque (calendrier monastique)

Coptes et Ethiopiens (28 babah/teqemt) : Marcien et Martyrius (+355), disciples de Paul de Constantinople, martyrs (Église copte) ; Yam’ata (Ve-VIe s.), moine (Église éthiopienne)

Luthériens : Willibrord, évangélisateur de la Frise

Maronites : Hiéron et 33 compagnons de Mélitène (IIIe s.), martyrs

Orthodoxes et gréco-catholiques : Les 33 martyrs de Mélitène ; Lazare du mont Galèse (+1053), moine et thaumaturge

Vieux Catholiques : Willibrord d’Utrecht, évêque et évangélisateur.

 

Saints catholiques[2] et orthodoxes[3] du jour

Prénoms

Bonne fête aux :

  • Carine, au calendrier civil 2009, et ses dérivés : Caren, Karel, Karelle, Karen, Karine, etc.

Et aussi aux :

  • Engelbert et ses dérivés : Engelberte, Englebert, etc.
  • Ernest et ses dérivés : Erna, Ernestine, Ernst, etc.
  • Herculan.

Événements 

7 novembre dans les croisades

1307 
Héthoum II et Léon IV, rois d'Arménie sont assassinés. Constantin III remonte sur le trône  

 

 

Le 7 novembre 1455 démarre le deuxième procès de Jeanne d'Arc, celui de sa réhabilitation.

Lors de son premier procès qui dura du 21 février au 23 mai 1431, elle fut accusée d'hérésie. Le 30 mai 1431, elle est brûlée vive place du Vieux-Marché à Rouen par le bourreau Geoffroy Thérage.

Sous l'ordre du pape espagnol Calixte III tout juste élu, et après que Charles VII a repris la ville de Rouen en 1449, le second procès de Jeanne d'Arc permet de casser le premier jugement et de réhabiliter « la Pucelle ».

Le Pape ordonna à Thomas Basin, évêque de Lisieux et conseiller de Charles VII, d'étudier en profondeur les actes du procès de Jeanne d'Arc. Son mémoire fut la condition juridique du procès en réhabilitation.

Après avoir enregistré les dépositions de nombreux contemporains de Jeanne, dont les notaires du premier procès et certains juges, il déclare le premier procès et ses conclusions « nuls, non avenus, sans valeur ni effet » et réhabilite entièrement Jeanne et sa famille. Il ordonne également l'« apposition d'une croix honnête pour la perpétuelle mémoire de la défunte » au lieu même où Jeanne est morte.

 

1659

 

La France et l'Espagne signent le traité des Pyrénées, qui met fin aux hostilités entre les deux pays et qui unit Louis XIV à Marie-Thérèse, fille de Philippe IV d'Espagne.

 

Le 7 novembre 1659, la France et l’Espagne se réconcilient après 25 ans de guerre. Par le traité des Pyrénées, il est convenu que le jeune Louis XIV épousera sa cousine, l’infante Marie-Thérèse, fille du roi d'Espagne Philippe IV.

Comme le père de la promise n’en finissait pas de multiplier les objections au mariage, l’habile Mazarin, premier ministre de Louis XIV, avait d’abord fait mine de vouloir marier celui-ci à une autre cousine, Marguerite de Savoie. La Cour s’était même rendue en grand cortège à Lyon pour la présentation de la fiancée.

Piqué au vif, Philippe IV se serait alors exclamé : «Esto no puede ser y no sera !» (Cela ne peut être et ne sera pas !). Il avait aussitôt en secret dépêché un diplomate à Lyon pour apporter à Mazarin son accord au mariage franco-espagnol.

Ainsi le traité avec l'Espagne avait-il été enfin signé sur l'île des Faisans, au milieu de la rivière Bidassoa qui sépare les deux pays.

En savoir plus

 

1920  

Pose de la première pierre d'une nouvelle église à Marseille, la future Basilique du Sacré-Cœur, construite dans le quartier du Prado, pour commémorer la peste de 1720 et servir de mémorial de la Première Guerre mondiale.
  • 1939 : Les souverains belge et néerlandais plaident auprès du roi d'Angleterre George VI en faveur d'une paix avec l'Allemagne.

Partager cet article

Repost 0
Published by Yann Sinclair - dans CALENDRIER
commenter cet article

commentaires

Forum


Image Hosted by ImageShack.us
louis XX 01

Image Hosted by ImageShack.us

 


capetiens
(Pierre-Yves Guilain)
Cercle de réflexion royaliste

Heraldique-Noblesse
Joinville et ses princes
Amis et passionnés du Père-Lachaise
Pere-Lachaise
lescimetières
Généalogie, cimetières, patrimoine parisien
graveyart: sur les cimetières parisiens (en hollandais)

Histoires des souverains d'Europe et images de leurs tombeaux 

kaisergruft

(site sur les sépultures des Habsbourg notamment sur la crypte des Capucins)

MAISON CIVILE DU ROI. (1)

d'après le Dictionnaire encyclopédique de la noblesse de France
Nicolas Viton de Saint-Allais (1773-1842)- Paris, 1816



Image Hosted by ImageShack.us

Introduction

  Accueil



Rois de France


Génobaud
roi Franc
(légendaire)
à la fin du IVe siècle
354-419
Sunnon
roi Franc des Ampsivares 
et des Chattes (légendaire)
à la fin du IVe siècle
388-xxx
Marcomir
roi Franc des Ampsivares 
et des Chattes (légendaire)
à la fin du IVe siècle
Pharamond
Image Hosted by ImageShack.us

Duc des Francs Saliens 

(légendaire)
ancêtre mythique des Mérovingiens
Clodion le Chevelu
Image Hosted by ImageShack.us

Duc des Francs saliens
428 - 448

Image Hosted by ImageShack.us
Duc des Francs saliens 
(incertain)
448 - 457
Childéric Ier
Image Hosted by ImageShack.us
Duc et Roi des Francs saliens
457 - 481
Clodomir
Image Hosted by ImageShack.us
Roi d'Orléans
511524
Image Hosted by ImageShack.us
Roi de Metz
(futur Austrasie)
511534
Image Hosted by ImageShack.us
Roi de Neustrie
511561
Roi des Francs
558561
Roi d'Austrasie
53454
Théodebald Ier
(Thibaut)
Roi d'Austrasie
548555
561567
Image Hosted by ImageShack.us
Roi de Neustrie 
Roi de Bourgogne
561592
Image Hosted by ImageShack.us
Roi d'Austrasie
561575
Roi d'Austrasie
Roi d'Austrasie
595 - 612
Image Hosted by ImageShack.us
Roi de Bourgogne
595613
Roi d'Austrasie
61261
sous la régence de Brunehilde
Roi de Bourgogne
Roi d'Austrasie
613
Roi de Neustrie
584629
Roi de Paris
595
629
Roi des Francs
613629
Roi des Francs (sans l'Aquitaine)
629639
Roi des Francs
632639
Caribert II
 Roi d'Aquitaine
629632
Roi de Neustrie, de Bourgogne
639657
Roi d'Austrasie
656657
Roi d'Austrasie
639656
Childebert III l'Adopté
Roi d'Austrasie
657662
Image Hosted by ImageShack.us
Roi de Neustrie, de Bourgogne
65767






Roi d'Austrasie
662675
Occupe la Neustrie
673675







Roi de Neustrie
673691
Roi des Francs 

(en fait uniquement de Neustrie)
L'Austrasie étant aux mains
de Pépin de Herstal
679
691

Image Hosted by ImageShack.us
Roi de Neustrie, Bourgogne et Austrasie
675 - 676
Image Hosted by ImageShack.us
Roi d'Austrasie
676679
Clovis IV








Roi des Francs
(en fait uniquement de Neustrie)
691695









Roi des Francs
(en fait uniquement de Neustrie)
695711
Dagobert III









Roi des Francs de 711 à 715
Chilpéric II









roi des Francs de Neustrie et des Burgondes
de 715 à 719
puis de tous les Francs de 719 à 721.
C
lotaire IV


T
hierry IV









Childéric III
Image Hosted by ImageShack.us
roi des Francs, de Neustrie
de Bourgogne et d'Austrasie
de 743 à 751

************

 

 


Pépin III le Bref
Image Hosted by ImageShack.us
Carloman Ier
Image Hosted by ImageShack.us
C
harles Ier
dit Charles le Grand
CHARLEMAGNE

Image Hosted by ImageShack.us
Louis Ier dit le Pieux
ou «le Débonnaire»
Image Hosted by ImageShack.us
Lothaire Ier
Image Hosted by ImageShack.us
Lothaire II

Image Hosted by ImageShack.us
C
harles II dit le Chauve
Image Hosted by ImageShack.us
Louis II dit le Bègue
Image Hosted by ImageShack.us
Louis III de France
Image Hosted by ImageShack.us
C
arloman II de France
Image Hosted by ImageShack.us
Charles III dit le Gros
Image Hosted by ImageShack.us
Eudes Ier de France
Robertin
Image Hosted by ImageShack.us
Charles III dit le Simple
Image Hosted by ImageShack.us

Robert le Fort
Image Hosted by ImageShack.us
Robert Ier de France

Image Hosted by ImageShack.us

Hugues le Grand
Image Hosted by ImageShack.us
Raoul Ier de France
aussi appelé Rodolphe

Image Hosted by ImageShack.us
Louis IV dit d'Outremer
Image Hosted by ImageShack.us
Lothaire de France
Image Hosted by ImageShack.us
Louis V dit le Fainéant
Image Hosted by ImageShack.us
Dernier roi de la lignée
des Carolingiens
Image Hosted by ImageShack.us

H
ugues Capet
Image Hosted by ImageShack.us
Robert II le Pieux
Image Hosted by ImageShack.us
Hugues II de France
Image Hosted by ImageShack.us
(1007-1025)
Roi de France associé
1017 - 1025
Henri Ier de France
Image Hosted by ImageShack.us
Philippe Ier de France
Image Hosted by ImageShack.us
Louis VI le Gros
Image Hosted by ImageShack.us
Louis VII Le Jeune
Image Hosted by ImageShack.us
Philippe II Auguste
Image Hosted by ImageShack.us

Louis VIII le Lion
Image Hosted by ImageShack.us

Louis IX (Saint Louis)
Image Hosted by ImageShack.us
Philippe III de France
dit le Hardi
http://www.visite-de-rouen.com/images/philippe_3.jpg
Philippe IV le Bel
image
Louis X le Hutin
http://www.livois.com/phpgedview/media/Louis_X_le_Hutin.jpg
Jean Ier le Posthume

image






Philippe V
le Long
http://www.livois.com/phpgedview/media/Philippe_V_le_Long.jpg
Charles IV le Bel
http://www.livois.com/phpgedview/media/Charles_IV_le_Bel.jpg
Valois
Philippe VI le Fortuné
http://www.france-pittoresque.com/rois-france/img/philippe-VI.gif
Jean II le Bon
image
Charles V le Sage
http://www.culture.gouv.fr/Wave/image/joconde/0014/m502004_97de1712_p.jpg
Charles VI le Fol ou le Bien-Aimé
image
Charles VII le Victorieux
image
Louis XI de Valois
http://jargeau-tourisme.com/img/louis11.jpg
Charles VIII de Valois
image
Louis XII d'Orléans
image
François Ier d'Angoulème
image
Henri II d'Angoulème
image
François II d'Angoulème
image
Charles IX d'Angoulème
image
Henri III d'Angoulème
image