Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Médias

Réécoutez le dernier journal de

RCF Pays d’Aude

Image Hosted by ImageShack.us

  Curie Romaine
Liste des papes

Pape Liste des papes
Liste détaillée des papes
Liste des primats de l'Église copte orthodoxe
Liste des primats de l'Église apostolique arménienne

Cité du Vatican
http://www.vaticanstate.va/FR/homepage.htm

Vatican Site Officiel
http://www.vatican.va/phome_fr.htm
  Musées du Vatican
http://mv.vatican.va/StartNew_FR.html



http://imageshack.us/ 
* * * Dernières minutes . . . A F P . . .H2 News . . . La Croix . . .
http://imageshack.us/

http://news.google.fr/news?hl=fr&ned=fr&ie=UTF-8&q=site:eucharistiemisericor.free.fr&scoring=n
http://www.la-croix.com/afp.static/pages/index.religion.htm

 

 

 

 

 

 

     En direct
             de la
    Place Saint-Pierre
http://imageshack.us/ 
* * *  En direct de Rome  * * *


http://imageshack.us/
http://mediastream.vatican.va/mpeg4lan.sdp
http://www.sat2000.it/diretta/
http://www.oecumene.radiovaticana.org/fr1/index.asp
3
journaux en Français

        (8h15 - 13h - 18h)


http:///
http://www.tv-direct.fr/live_ktotv.php
http://www.lejourduseigneur.com/  

 Catholique TV
http://img410.imageshack.us/img410/81/tvcatholiquelyon.png
http://www.catholique.tv/

Gazettes & Sites Royaux

rois.jpg
 Ils sont tous là !
Ils nous regardent et nous racontent 14 siècles d'Histoire de France

 

12 décembre 2014 5 12 /12 /décembre /2014 00:01

Le 12 décembre est le 346ejour de l'année

(347e en cas d'année bissextile) du calendrier grégorien.

Il reste 19 jours avant la fin de l'année.

C'était généralement le 22e jour du mois de frimaire dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour de la bruyère.

Signe du zodiaque : 20e jour du Sagittaire.

 

Dictons 

« À la Saint-Corentin, le plein hiver glace le chemin »

Célébrations

couleurliturgiqueViolet.gif

Martyrologe pour le douzième jour de décembre

 

Saint Corentin Evêque de Quimper (5ème s.)

Saint_Corentin.jpg

ou Cury, évêque de Quimper. Il fait partie des " Sept-Saints " qui évangélisèrent la Bretagne et qui ont nom : saint Tugdual de Tréguier, saint Paterne de Vannes, saint Samson de Dol, saint Pol de Léon, saint Malo et saint Brieuc. Il est certain que saint Corentin a existé et qu'il a assuré l'implantation de l'Eglise de Cornouailles. Il participa au concile d'Angers en 453. Mais il est le seul des sept à ne pas avoir une localité pour conserver sa pieuse mémoire en Bretagne (On oublie souvent le vrai nom de Quimper: Quimper-Corentin). Par contre le village de Cury en Cornouailles britannique ne l'a pas oublié. Cependant de très nombreuses églises et chapelles se sont placées sous son vocable dans le Finistère et les Côtes d'Armor. Saint-Corentin guérit les engelures et la paralysie.
http://nominis.cef.fr/contenus/saint/248/Saint-Corentin.html

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Saint_Corentin
http://fr.wikisource.org/wiki/La_Vie_de_saint_Corentin



Notre Dame de Guadalupe
Beata_Maria_Vergine_di_Guadalupe_D.jpg

"Je suis venu ici pour déposer aux pieds de la Vierge métisse du Tepeyac, Etoile du Nouveau Monde, l'Exhortation apostolique Ecclesia in America, qui rassemble les contributions et les suggestions pastorales de ce Synode, confiant à la Mère et Reine de ce continent, l'avenir de son évangélisation"
(homélie du pape Jean-Paul II, le 23 janvier 1999, Basilique Notre-Dame de Guadalupe)
http://www.vatican.va/holy_father/john_paul_ii/homilies/1999/documents/hf_jp-ii_hom_19990123_mexico-guadalupe_fr.html

"J'ai déposé les fruits du premier Synode américain aux pieds de la Sainte Vierge Marie de Guadalupe, sous la protection maternelle de laquelle s'est développée l'évangélisation du Nouveau Continent. Elle est à juste titre invoquée aujourd'hui comme l'étoile de sa nouvelle évangélisation. C'est pourquoi j'ai établi que la fête ou la solennité liturgique qui lui est consacrée, le 12 décembre, soit proclamée comme fête sur tout le Continent américain."
(Jean-Paul II après son voyage au Mexique, le 10 février 1999)
http://www.vatican.va/holy_father/john_paul_ii/audiences/1999/documents/hf_jp-ii_aud_10021999_fr.html

Elle apparut à saint Juan Diego le 9 et le 12 décembre 1531.
http://nominis.cef.fr/contenus/saints/10107/Saint+Juan+Diego.html

Autre biographie:
Un samedi, 9 décembre 1531, un pieux Indien du nom de Juan Diego se rendait de son village à Mexico pour y satisfaire sa dévotion. Comme il passait au pied du Tepeyac, la plus haute des collines qui entourent la ville, il entendit tout à coup une musique céleste descendre jusqu'à lui.
Irrésistiblement attiré vers le sommet de la colline, il en fait l'ascension et dans une lumière resplendissante bordée d'un iris aux plus vives couleurs, il aperçoit une Dame incomparablement belle, souriante et radieuse de bonté:

«Juan, Mon fils bien-aimé, dit l'Apparition, où vas-tu?

— Madame, je vais à Mexico entendre la messe en l'honneur de la Vierge.

— Ta dévotion m'est agréable, reprit l'Inconnue ; Je suis cette Vierge, Mère de Dieu. Je désire que l'on me bâtisse ici un temple magnifique d'où je répandrai mes faveurs et ferai voir ma compassion envers tous ceux qui m'invoqueront avec confiance. Va trouver l'évêque de Mexico pour l'instruire de ma volonté.»

Juan Diego se hâte de transmettre le message, mais le prélat le prend pour un illuminé et le congédie. Diego retourne au Tepeyac, y retrouve la Vierge qui le renvoie une seconde fois auprès de l'évêque. Cette fois, on lui ménage meilleur accueil, mais l'ecclésiastique exige quelque témoignage certain de la volonté du ciel.
Le dix décembre, Juan Diego revoit la Vierge qui promet le signe demandé pour le lendemain, mais Diego passe toute cette journée là auprès de son oncle gravement malade. Le douze décembre, pressé de trouver un prêtre à Mexico pour administrer les derniers sacrements au moribond, Diego passe rapidement devant la colline, mais au détour de la route, il se trouve subitement en présence de l'Apparition. «Ton oncle est guéri, dit la Très Sainte Vierge, va au haut de la colline cueillir des roses que tu donneras à l'évêque de Mexico.»
Ce n'était point la saison des fleurs et jamais la roche nue du Tepeyac n'avait produit de roses. L'humble paysan obéit néanmoins sans hésiter et trouva un merveilleux parterre de roses fraîches au sommet du monticule. Il en cueillit une brassée, et les tenant cachées sous son manteau, il s'achemina vers l'évêché. Lorsque Juan Diego fut introduit devant le prélat, deux miracles au lieu d'un frappèrent les yeux de l'évêque stupéfait: la gerbe de roses vermeilles et l'image de l'Apparition peinte à l'insu de Diego sur l'envers de son paletot. Aussitôt que leurs yeux rencontrèrent l'image bénie de la Sainte Vierge, tous les témoins du prodige tombèrent à genoux, muets de joie, sans pouvoir faire autre chose que d'admirer la beauté surhumaine de leur Mère du ciel. Se relevant, l'évêque enlève le manteau des épaules du pieux Mexicain et l'expose dans sa chapelle en attendant d'élever un sanctuaire qui puisse renfermer cette relique sacrée. Tous les habitants la ville se rassemblèrent à l'évêché pour honorer l'image miraculeuse que Marie elle-même venait de léguer si gracieusement à ses enfants de la terre.
Le jour suivant, treize décembre, l'évêque de Mexico se rendit sur la colline de l'Apparition suivi d'un grand concours de peuple. Il voulait voir l'endroit exact où la Très Sainte Vierge s'était montrée à son fils privilégié, Juan Diego. Ce dernier ne crut pas pouvoir le déterminer avec précision. Marie vint le tirer d'embarras par un nouveau miracle: une source jaillit soudainement, désignant le lieu précis de l'Apparition. Depuis, cette source n'a cessé de couler et d'opérer des guérisons miraculeuses.
La Reine du Ciel se montra une cinquième fois à son humble serviteur et lui révéla le titre sous lequel elle désirait être invoquée. «On m'appellera, dit-elle: Notre-Dame de Guadalupe». Ce mot venu d'Espagne, mais d'origine arabe, signifie: Fleuve de Lumière. Conformément à la demande de la Mère de Dieu, on éleva une grandiose basilique sur la colline du Tepeyac où l'on vénéra la sainte image de Marie imprimée dans le manteau du voyant. Tout au cours des âges, d'innombrables et éclatants miracles témoignèrent de l'inépuisable bonté de Notre-Dame de Guadalupe.

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Notre_Dame_de_Guadalupe



Sainte Abre (+ 400)
fille du grand évêque saint Hilaire de Poitiers, elle mourut très jeune.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Hilaire_de_Poitiers



Saint Alfred le Grand (+ 899)
322px-Statue_d%27Alfred_le_Grand_%C3%A0_

Statue d'Alfred le Grand à Winchester

Alfred, parfois écrit Ælfred (° entre 846 et 849 – † 25, 26 ou 28 octobre 899), fut roi du Wessex de 871 à sa mort, et roi de tous les Anglo-Saxons à partir de 878, sans jamais contrôler la totalité du territoire anglais. Quatrième fils du roi Ethelwulf de Wessex et très probablement de la première femme de ce dernier, Osburga, il succède à son frère Ethelred en tant que roi du Wessex et de Mercie en 871.
Alfred est célèbre pour avoir organisé la défense du royaume contre les Danois (les Vikings), et obtenu en conséquence l'épithète « le Grand » : il est le seul monarque anglais à être connu comme tel. Des détails de sa vie nous sont connus grâce aux travaux d’un ecclésiastique gallois de l’époque, Asser, évêque de Sherborne. En homme instruit, Alfred soutient l'éducation et améliore le système judiciaire du royaume.

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Alfred_le_Grand



Bienheureux Calixte II Pape (162éme) de 1119 à 1124 (+ 1124)
Pape_Calixte_II.jpg

Guy de Bourgogne était le fils du comte Guillaume de Bourgogne. Sa résidence était à Besançon. Mais il préféra la vie religieuse. Après ses études à l'école épiscopale de l'archevêque Hugues, il devint lui-même archevêque de Vienne en Dauphiné qui était alors dépendance de la Bourgogne et fief du Saint Empire. Il sut résister à l'empereur durant la querelle des Investitures et accueillit même le Pape Gélase à Vienne, chassé de Rome par un antipape à la solde de l'empire. Gélase mourut à Cluny en 1119 et c'est là que Callixte fut élu par tous les cardinaux présents, avec l'accord des fidèles romains et du vicaire pontifical que Gélase avait laissé à Rome. Il entra dans Rome quelque temps plus tard, soutenu par les fidèles tout au long de son chemin. Après quelques péripéties, il put s'entendre avec l'empereur qui renonçait à ses prétentions sur le gouvernement de l'Eglise. Il avait noué de nombreux échanges avec saint Norbert, saint Etienne de Cîteaux, l'abbé Suger. Aux yeux de ses contemporains, son pontificat de cinq années fut trop court pour mener à bien tant d'excellentes réformes.
"L’archevêque-historien prend la parole, pour nous situer Callixte II dans son contexte, c’est-à-dire en pleine 'Querelle des investitures'. L’ingérence des laïcs, des empereurs du Saint Empire Romain - Germanique notamment, dans les affaires de l’Eglise, est une sérieuse menace pour la liberté de celle-ci. Callixte II est le pape du concordat de Worms (1122) qui redonne à l’Eglise sa liberté."
(Mgr Roland Minnerath, archevêque de Dijon - Saulieu: retour sur la fête de 888, 88, 8 - 21 décembre 2007)
http://catholique-dijon.cef.fr/spip.php?article729
359px-Calixtus_II.jpg

Calixte II, dans le Liber ad honorem Augusti sive de rebus Siculis du moine Pierre d'Éboli, 1196

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Calixte_II



Bienheureux Conrad d'Offida Franciscain (+ 1306)
Originaire de la région d'Ascoli Piceno en Italie, il entra chez les Pères franciscains dès l'âge de 14 ans. Il encouragea la pratique de la vie érémitique dans son Ordre. Il mourut à Bastia en Ombrie pendant qu'il prononçait un sermon. Son culte fut confirmé en 1817.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Ascoli_Piceno



Saint Epimaque (+ 250)
et saint Alexandre qui, durant la persécution de l'empereur Dèce, furent éprouvés dans leur fermeté et leur constance dans la foi. Martyrisés, couverts de chaux vive, ils donnérent ainsi le témoignage suprême de leur amour pour le Christ.



Saint Finnian de Leinster (+ 552)
800px-Clonard_Monastic_Site_Anglican_Chu

Vue de l'abbaye de Clonard

Devenu chrétien grâce aux disciples de saint Patrick, il passa dans le pays de Galles qu'il évangélisa avec saint Gildas et saint Divy. Il est le fondateur d'un célèbre monastère à Clonard, qui marque le seuil de la grande période monastique et missionnaire de l'Irlande.

Autre biographie:
St-Finnian Fils de Lachain et de Talech, un couple très pieux du comté de Leinster, en Irlande (ou de Myshall, dans le comté de Carlow, selon d’autres auteurs), il est éduqué par l’évêque Fortchern de Tullow. Vers l’âge de 30 ans, il fait la connaissance de Saint-Cadoc, qu’il accompagne au Pays de Galles. Il devient moine et passe plusieurs années comme missionnaire. En 530, il retourne en Irlande, et fonde plusieurs monastères, dont celui de Clonard, dans le comté de Meath, dont il devient l’abbé. Ce monastère connaîtra au cours des siècles suivants une grande renommée et constituera un des grands centres spirituels de la Chrétienté, accueillant de nombreux saints prestigieux. De nombreux miracles sont attribués à Saint-Finnian et il décède des suites d’une épidémie de peste (472-549) Saint-Finnian est invoqué pour être débarrassé de la vermine.

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Finien_de_Clonard
http://fr.wikipedia.org/wiki/Abbaye_de_Clonard



Saint Gausbert (+ 950)
Evêque de Cahors, un homme de science et de prière, le père des pauvres de son diocèse, et le conseiller des princes de son époque.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_%C3%A9v%C3%AAques_de_Cahors#Carolingiens



Saint Grégoire de Terracine (+ 570)
Disciple de saint Benoît, ils marquèrent, lui et son frère saint Spécieux, le monastère de Terracine en Italie, par leur sainteté. Saint Grégoire le Grand parle de lui dans son "Livre des Dialogues."



Sainte Jeanne-Françoise de Chantal Fondatrice de la Visitation (+ 1641)
changement de la date du 21 août au 12 décembre, puis, depuis 2003, est fêtée le 12 août.
http://nominis.cef.fr/contenus/saint/249/Sainte-Jeanne-Francoise-de-Chantal.html



Saint Jean de Zichna (+ 1333)
Orphelin dès l'âge de 2 ans, il fut élevé par un de ses oncles qui était moine. Prêtre, puis évêque de Zichna en Macédoine, il se consacra à la direction du monastère du Saint-Précurseur sur le mont Ménikion, que l'empereur Andronique Paléologue et le roi de Serbie Etienne Ouroch soutenaient de leurs offrandes.



Saint Simon Hoa Martyr en Annam (+ 1840)
Médecin vietnamien, il appartenait aux Missions Etrangères de Paris. Il fut cruellement torturé puis décapité pour la foi.
Il fut canonisé en 1988.
À Hué en Annam, l’an 1840, saint Simon Phan Dac Hoa, martyr. Médecin, père de douze enfants et chef de village, il se fit remarquer par sa charité envers les pauvres et sa foi intrépide. Sous l’empereur Minh Mang, il fut arrêté pour avoir hébergé un missionnaire et, après diverses prisons, plusieurs bastonnades à coups de rotin et le supplice des tenailles, il eut la tête tranchée d’un coup de sabre.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Annam

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Simon_Hoa



Saint Spyridon le Thaumaturge évêque de Trimythonte (+ 348)
st-s-12.jpg

ou Spiridon.Il vivait simple berger dans l'île de Chypre, époux et père de famille attentif, secourant toujours plus pauvre que lui. Lorsqu'il fut veuf, il n'abandonna pas son mode de vie de berger, même lorsqu'il fut élu évêque de Trimythonte. Ses fidèles pouvaient bavarder avec lui des choses de Dieu tandis qu'il surveillait ses moutons. Quand il célébrait la Divine Liturgie, il n'était plus le même, tant il le faisait avec grande solennité. La tradition raconte qu'une fois qu'il célébrait pratiquement seul dans une église isolée, il se retourna vers le peuple absent en chantant: "Paix à tous " et ce sont les anges qui lui répondirent: "Et à ton esprit." Il vint au concile de Nicée en 325, dans son costume de pâtre. Un évêque, tenant de l'arianisme, venait de parler avec enflure de sa science théologique. Saint Spyridon, avec des mots tout simples, le confondit par sa connaissance mystique et personnelle de Dieu, ce qui, en fait, est l'authentique théologie.
StSpyridon.jpg

Voir aussi:
http://calendrier.egliseorthodoxe.com/sts/stsdecembre/dec12.html
http://fr.wikipedia.org/wiki/Spyridon_de_Trimythonte
http://www.orthodoxa.org/FR/orthodoxie/synaxaire/StSpyridon.htm



Saint Synésius martyr (3ème s.)
Lecteur du pape Felix Ier, il fut arrêté sous l'empereur Aurélien. Il connut la flagellation, puis une fosse au fond de laquelle étaient plantés des pieux acérés pour l'empêcher de s'asseoir ou de se coucher. Après d'autres tourments, on lui trancha la tête (vers 270-275).



Saint Théraponte de Monza (+ 1591)
Moine à treize ans au monastère de Kostroma (Russie), il fut vite célèbre pour son humilité, sa douceur et les longues heures qu'il passait en méditation. Il fonda plus tard le monastère de l'Annonciation dans la région de Galitch et c'est là qu'il remit en paix son âme à Dieu.



Bienheureux Thomas Holland Prêtre, jésuite et martyr en Angleterre (+ 1642)
Il naquit dans le Lancashire anglais et fit ses études sacerdotales à Saint-Omer puis à Valladolid en Espagne. Il entra dans la Compagnie de Jésus en 1624 et retourna en Angleterre pour soutenir les fidèles catholiques. Arrêté, il fut condamné à la pendaison et exécuté à Tyburn.



Saint Vicelin (+ 1154)
Disciple de saint Norbert, il évangélisa le nord de la Germanie, la région du Holstein et devint évêque d'Oldenbourg. Toute son œuvre fut anéantie lors de la croisade contre les Wendes qui habitaient l'ancienne Prusse orientale.

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/L%C3%BCbeck#La_colonisation_allemande_et_le_ch.C3.A2teau_fort_de_L.C3.BCbeck



Les Églises font mémoire…

Catholiques d’occident : Jeanne Françoise de Chantal (+1641), religieuse (calendrier romain et ambrosien) ; Lucie (+304), vierge et martyre (calendrier mozarabe)

Coptes et Ethiopiens (3kiyahk/tahsas) : Entrée au Temple de la Vierge ; Abba Od ; Abba Antoine (XIIIe-XIVe s.), moines ; Zena Marqos (XIIIe-XIVe s.), moine (Église éthiopienne)

Luthériens : Vicelin (+1154), évangélisateur du Holstein

Maronites : Spyridon le Thaumaturge, évêque de Trimithonte ; Abibo de Nekresi (VIe s.), évêque (Église géorgienne).

 


A Moulins, en Bourbonnais, l'an 1641, la naissance au ciel de sainte Françoise de Chantal. Veuve après huit années d'un heureux mariage, elle se consacra d'abord à l'éducation de ses quatre enfants, puis guidée par son directeur spirituel, saint François de Sales, elle fonda l'ordre de la Visitation-Sainte-Marie, à Annecy.

 

A Alexandrie, en 250, le martyre des saints Épimaque et Alexandre qui moururent brûlés, couverts de chaux vive.

 

De même à Alexandrie, à la même époque, les saintes martyres Mercuria, Denise et Ammonaria. Leur juge, ayant eu honte de les torturer sans résultat et d'être vaincu par des femmes, les fit décapiter.

 

L'an 549, la naissance au ciel de saint Finnian, abbé. Il est le fondateur du célèbre monastère de Clonard, qui marque le seuil de la grande période monastique et missionnaire de l'Irlande à la génération qui suivit celle de saint Patrick.

 

Au début du VIe siècle, le retour à Dieu de saint Corentin, ermite. Devenu le premier évêque de Quimper, il assura l'implantation de l'Église de Cornouaille.

 

En 1840, à Hué, le martyre de saint Simon Hua. Médecin vietnamien, père de douze enfants, et chef du village, il fut arrêté pour avoir hébergé un missionnaire. Pendant plus de vingt interrogatoires, il résista aux tortures, sans apostasier. Le bourreau lui trancha la tête d'un coup de sabre.

 

Le même jour, Notre-Dame de Guadalupe (Gouadaloupé), patronne de toute l'Amérique latine.

 

 

Et encore ailleurs, beaucoup d'autres saints et bienheureux.

Saints catholiques[2] et orthodoxes[3] du jour
Saints et bienheureux catholiques[2] du jour

 

Prénoms du jour

Bonne fête aux :

  • Corentin et ses dérivés : Cora, Coralie, Coralise, Corentine, Corine, Corinne
  • Lupita, diminutif de Guadalupe
  • Alfred et ses dérivés : Alfrèda, Alfrède, Alfret, Altfried, Freddo, Freddy, Manfred

Événements 

 

1096 

Première croisade 

                                                                
Informations générales
Date 1096-1099
Lieu Terre sainte
Casus belli fermeture de l’accès aux Lieux Saints (1078)
Issue Prise de Jérusalem et fondation des États latins d'Orient
Belligérants
Croisés Musulmans
Commandants
Raymond de Saint-Gilles
Godefroy de Bouillon
Bohémond de Tarente
Hugues Ier de Vermandois
Robert Courteheuse
Kılıç Arslan Ier, sultan de Roum
Kerbogha
Al-Musta'li, calife fatimide
Soqmân l’Ortoqide, cadi de Jérusalem
Croisades d'Orient
(Ire, IIe, IIIe, IVe, Ve, VIe, 1239, VIIe, VIIIe, IXe).
Batailles
Nicée — Dorylée — Antioche — Jérusalem — Rama (1re) — Ascalon — Rama (2e) — Haran — Rama (3e) — Tripoli

 

220px-Gottfrid_af_Bouillon.jpg

Godefroy de Bouillon arrive sur la mer de Marmara et ravage les environs de Selymbria.

 

 

1423 

150px-John_of_Lancaster_Arms.svg.png

Armoiries de Jean, duc de Bedford

Mariage du duc de Bedford, régent de France, avec Anne de Bourgogne.jpg Anne de Bourgogne, fille du duc de BourgogneJean sans Peur.

1643

  Duel pour les beaux yeux de la duchesse de Longueville: le duc de Guise blesse mortellement Maurice de Coligny.

D’Estrades accompagne Coligny lors du duel. Comme souvent en effet, les duels opposent plusieurs combattants de front. Coligny tombe deux fois et est désarmé.

Le duc de Guise lui dit qu’il ne veut pas le tuer et le frappe du plat de l’épée.

1925

Rezashah.jpg

Reza Pahlavi devient chah d'Iran.

1989 
160px-Gregoire.jpg
Les cendres de l'Abbé Grégoire, de Monge et de Condorcet sont transférées au Panthéon de Paris.
Fiançailles

Blanche de Clermont-Tonnerre

Parents

Fiançailles
Fiançailles du comte Jean-Baptiste Costa de Beauregard et d'Aude Spitzmuller
1992

Emanuela de Bourbon, duchesse d’Aquitaine

20agonzaloduquedeaquitab.jpg

Gonzalo de Bourbon, duc d’Aquitaine, fils du duc et de la duchesse de Ségovie, frère du duc d’Anjou, épousait Emanuela Pratolongo, jeune femme de la bourgeoisie de Lausanne.

 

En 1995, le couple put enfin s’unir religieusement après l’annulation par le Vatican du deuxième mariage du duc d’Aquitaine avec Mercedes Licer.

 

Le duc d’Aquitaine est décédé des suites d’une leucémie foudroyante le 27 mai 2000 à Lausanne.

 

Il avait comme chaque année accompagné des malades à Lourdes. Fatigué, il pensait couver une mauvaise grippe.

 

Il s’eteignit en quelques jours.

 

Son décès fut, comme on l’imagine, très douloureusement ressenti par son épouse Emanuela et par sa mère la duchesse de Ségovie qui perdait son deuxième fils.

Partager cet article

Repost 0
Published by Yann Sinclair - dans CALENDRIER
commenter cet article

commentaires

Forum


Image Hosted by ImageShack.us
louis XX 01

Image Hosted by ImageShack.us

 


capetiens
(Pierre-Yves Guilain)
Cercle de réflexion royaliste

Heraldique-Noblesse
Joinville et ses princes
Amis et passionnés du Père-Lachaise
Pere-Lachaise
lescimetières
Généalogie, cimetières, patrimoine parisien
graveyart: sur les cimetières parisiens (en hollandais)

Histoires des souverains d'Europe et images de leurs tombeaux 

kaisergruft

(site sur les sépultures des Habsbourg notamment sur la crypte des Capucins)

MAISON CIVILE DU ROI. (1)

d'après le Dictionnaire encyclopédique de la noblesse de France
Nicolas Viton de Saint-Allais (1773-1842)- Paris, 1816



Image Hosted by ImageShack.us

Introduction

  Accueil



Rois de France


Génobaud
roi Franc
(légendaire)
à la fin du IVe siècle
354-419
Sunnon
roi Franc des Ampsivares 
et des Chattes (légendaire)
à la fin du IVe siècle
388-xxx
Marcomir
roi Franc des Ampsivares 
et des Chattes (légendaire)
à la fin du IVe siècle
Pharamond
Image Hosted by ImageShack.us

Duc des Francs Saliens 

(légendaire)
ancêtre mythique des Mérovingiens
Clodion le Chevelu
Image Hosted by ImageShack.us

Duc des Francs saliens
428 - 448

Image Hosted by ImageShack.us
Duc des Francs saliens 
(incertain)
448 - 457
Childéric Ier
Image Hosted by ImageShack.us
Duc et Roi des Francs saliens
457 - 481
Clodomir
Image Hosted by ImageShack.us
Roi d'Orléans
511524
Image Hosted by ImageShack.us
Roi de Metz
(futur Austrasie)
511534
Image Hosted by ImageShack.us
Roi de Neustrie
511561
Roi des Francs
558561
Roi d'Austrasie
53454
Théodebald Ier
(Thibaut)
Roi d'Austrasie
548555
561567
Image Hosted by ImageShack.us
Roi de Neustrie 
Roi de Bourgogne
561592
Image Hosted by ImageShack.us
Roi d'Austrasie
561575
Roi d'Austrasie
Roi d'Austrasie
595 - 612
Image Hosted by ImageShack.us
Roi de Bourgogne
595613
Roi d'Austrasie
61261
sous la régence de Brunehilde
Roi de Bourgogne
Roi d'Austrasie
613
Roi de Neustrie
584629
Roi de Paris
595
629
Roi des Francs
613629
Roi des Francs (sans l'Aquitaine)
629639
Roi des Francs
632639
Caribert II
 Roi d'Aquitaine
629632
Roi de Neustrie, de Bourgogne
639657
Roi d'Austrasie
656657
Roi d'Austrasie
639656
Childebert III l'Adopté
Roi d'Austrasie
657662
Image Hosted by ImageShack.us
Roi de Neustrie, de Bourgogne
65767






Roi d'Austrasie
662675
Occupe la Neustrie
673675







Roi de Neustrie
673691
Roi des Francs 

(en fait uniquement de Neustrie)
L'Austrasie étant aux mains
de Pépin de Herstal
679
691

Image Hosted by ImageShack.us
Roi de Neustrie, Bourgogne et Austrasie
675 - 676
Image Hosted by ImageShack.us
Roi d'Austrasie
676679
Clovis IV








Roi des Francs
(en fait uniquement de Neustrie)
691695









Roi des Francs
(en fait uniquement de Neustrie)
695711
Dagobert III









Roi des Francs de 711 à 715
Chilpéric II









roi des Francs de Neustrie et des Burgondes
de 715 à 719
puis de tous les Francs de 719 à 721.
C
lotaire IV


T
hierry IV









Childéric III
Image Hosted by ImageShack.us
roi des Francs, de Neustrie
de Bourgogne et d'Austrasie
de 743 à 751

************

 

 


Pépin III le Bref
Image Hosted by ImageShack.us
Carloman Ier
Image Hosted by ImageShack.us
C
harles Ier
dit Charles le Grand
CHARLEMAGNE

Image Hosted by ImageShack.us
Louis Ier dit le Pieux
ou «le Débonnaire»
Image Hosted by ImageShack.us
Lothaire Ier
Image Hosted by ImageShack.us
Lothaire II

Image Hosted by ImageShack.us
C
harles II dit le Chauve
Image Hosted by ImageShack.us
Louis II dit le Bègue
Image Hosted by ImageShack.us
Louis III de France
Image Hosted by ImageShack.us
C
arloman II de France
Image Hosted by ImageShack.us
Charles III dit le Gros
Image Hosted by ImageShack.us
Eudes Ier de France
Robertin
Image Hosted by ImageShack.us
Charles III dit le Simple
Image Hosted by ImageShack.us

Robert le Fort
Image Hosted by ImageShack.us
Robert Ier de France

Image Hosted by ImageShack.us

Hugues le Grand
Image Hosted by ImageShack.us
Raoul Ier de France
aussi appelé Rodolphe

Image Hosted by ImageShack.us
Louis IV dit d'Outremer
Image Hosted by ImageShack.us
Lothaire de France
Image Hosted by ImageShack.us
Louis V dit le Fainéant
Image Hosted by ImageShack.us
Dernier roi de la lignée
des Carolingiens
Image Hosted by ImageShack.us

H
ugues Capet
Image Hosted by ImageShack.us
Robert II le Pieux
Image Hosted by ImageShack.us
Hugues II de France
Image Hosted by ImageShack.us
(1007-1025)
Roi de France associé
1017 - 1025
Henri Ier de France
Image Hosted by ImageShack.us
Philippe Ier de France
Image Hosted by ImageShack.us
Louis VI le Gros
Image Hosted by ImageShack.us
Louis VII Le Jeune
Image Hosted by ImageShack.us
Philippe II Auguste
Image Hosted by ImageShack.us

Louis VIII le Lion
Image Hosted by ImageShack.us

Louis IX (Saint Louis)
Image Hosted by ImageShack.us
Philippe III de France
dit le Hardi
http://www.visite-de-rouen.com/images/philippe_3.jpg
Philippe IV le Bel
image
Louis X le Hutin
http://www.livois.com/phpgedview/media/Louis_X_le_Hutin.jpg
Jean Ier le Posthume

image






Philippe V
le Long
http://www.livois.com/phpgedview/media/Philippe_V_le_Long.jpg
Charles IV le Bel
http://www.livois.com/phpgedview/media/Charles_IV_le_Bel.jpg
Valois
Philippe VI le Fortuné
http://www.france-pittoresque.com/rois-france/img/philippe-VI.gif
Jean II le Bon
image
Charles V le Sage
http://www.culture.gouv.fr/Wave/image/joconde/0014/m502004_97de1712_p.jpg
Charles VI le Fol ou le Bien-Aimé
image
Charles VII le Victorieux
image
Louis XI de Valois
http://jargeau-tourisme.com/img/louis11.jpg
Charles VIII de Valois
image
Louis XII d'Orléans
image
François Ier d'Angoulème
image
Henri II d'Angoulème
image
François II d'Angoulème
image
Charles IX d'Angoulème
image
Henri III d'Angoulème
image