Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Médias

Réécoutez le dernier journal de

RCF Pays d’Aude

Image Hosted by ImageShack.us

  Curie Romaine
Liste des papes

Pape Liste des papes
Liste détaillée des papes
Liste des primats de l'Église copte orthodoxe
Liste des primats de l'Église apostolique arménienne

Cité du Vatican
http://www.vaticanstate.va/FR/homepage.htm

Vatican Site Officiel
http://www.vatican.va/phome_fr.htm
  Musées du Vatican
http://mv.vatican.va/StartNew_FR.html



http://imageshack.us/ 
* * * Dernières minutes . . . A F P . . .H2 News . . . La Croix . . .
http://imageshack.us/

http://news.google.fr/news?hl=fr&ned=fr&ie=UTF-8&q=site:eucharistiemisericor.free.fr&scoring=n
http://www.la-croix.com/afp.static/pages/index.religion.htm

 

 

 

 

 

 

     En direct
             de la
    Place Saint-Pierre
http://imageshack.us/ 
* * *  En direct de Rome  * * *


http://imageshack.us/
http://mediastream.vatican.va/mpeg4lan.sdp
http://www.sat2000.it/diretta/
http://www.oecumene.radiovaticana.org/fr1/index.asp
3
journaux en Français

        (8h15 - 13h - 18h)


http:///
http://www.tv-direct.fr/live_ktotv.php
http://www.lejourduseigneur.com/  

 Catholique TV
http://img410.imageshack.us/img410/81/tvcatholiquelyon.png
http://www.catholique.tv/

Gazettes & Sites Royaux

rois.jpg
 Ils sont tous là !
Ils nous regardent et nous racontent 14 siècles d'Histoire de France

 

11 octobre 2014 6 11 /10 /octobre /2014 23:01

Le 12 octobre est le 285ejour de l'année

(286e en cas d'année bissextile) du calendrier grégorien.

Il reste 80 jours avant la fin de l'année.

C'était généralement le jour du chanvre, vingt-et-unième jour du mois de vendémiaire, dans le calendrier républicain français.

Signe du zodiaque

vingtième jour du signe astrologique de la Balance

 

« Saint-Wilfrid ensoleillé, deux jours plus tard emmitouflé » 

Octobre est bon s'il est de saison.

Célébrations

Date possible (2e lundi d'octobre ou 12 octobre) pour le Jour de la Race (Día de la Raza), dans plusieurs pays d'Amérique latine, sous des noms différents, ou Jour de Christophe Colomb dans d'autres pays, noms génériques pour la commémoration la Découverte de l'Amérique par Christophe Colomb  , le 12 octobre 1492 :

Saints des Églises chrétiennes 

Saints catholiques   et orthodoxes   du jour 

Saints et bienheureux catholiques   du jour 

Prénoms du jour 

Bonne fête aux :

Et aussi aux :

  • Spérie
  • Edwin, et ses dérivés : Edwyn, Eadwin, Eduin, Edwina, etc.
  • Félix, et ses dérivés : Féliz, etc.

 


Dans la région de Tunis, vers 484, le martyre de près de cinq

 

mille clercs et laïcs africains.

 

Ils moururent sur la route de la déportation, confessant ainsi

 

leur foi devant les persécuteurs ariens.

 

Le même jour, remportèrent la palme du martyre saint Édiste,

 

enterré vivant

 

dans une carrière près de Rome, et sainte Domnine, qui mourut

 

dans un cachot en Cilicie, des suites des supplices subis.


 

En Angleterre, en 633, saint Edwin, premier roi chrétien de

 

Northumbrie, baptisé par saint Paulin.


 

Tué lors d'un combat, il a été honoré comme martyr.

 

 

Mémoire de saint Wilfrid, décédé en 709.


 

Moine à l'abbaye de Lindesfarne, il

 

fit des séjours à Rome, puis à Lyon.


 

Il fut ensuite chargé du monastère de

 

Ripon (Rípeune) où il introduisit la règle de saint Benoît.

 

Devenu évêque d'York, il dut s'éloigner plusieurs fois de son

 

diocèse, en raison de difficultés religieuses et politiques que son

 

tempérament entier était peu enclin à aplanir.

 

Néanmoins, en raison de son activité apostolique infatigable et

 

de ses nombreuses fondations monastiques, il doit être considéré

 

comme l'une des plus grandes figures de l'Église anglo-saxonne.

 

Dans la région d'Ancône, sur la côte Adriatique, en 1604, saint  

 

Séraphin, frère capucin, assidu au culte eucharistique et au

 

service de ses frères.

 

 

Et encore ailleurs, beaucoup d'autres saints et bienheureux.

Sainte Spérie (+ 760)
Espérie ou Exupérie. 740-760.

Elle naquit dans la demeure seigneuriale de Saint-Sérène, dont la localité actuelle est Saint-Céré.
Elle refusa de se marier pour se donner toute à Jésus-Christ et se retira dans la solitude dans les environs de Aynac.
Son frère la rechercha pour la faire revenir sur sa décision, ce qu'elle refusa et, avec un cousin, il la tua au lieu-dit "Le ruisseau des Barbares." Son corps fut enseveli dans une crypte, sous l'église paroissiale de Saint-Céré.

Autre biographie:
Patronne de Saint-Céré dans le Quercy. Sa famille qui avait des biens, des terres et un château, voulait qu'elle en soit l'héritière. Elle refusa le mariage, s'enfuit avec une compagne et se travestit en paysanne. Elle put ainsi rester longtemps dans cette solitude. Son frère était persuadé que ce départ avait d'autres raisons que le service du Seigneur. Il parcourut le Rouergue et l'Aquitaine pour connaître le lieu de son séjour et ce n'est que bien plus tard qu'il la retrouva. Il était accompagné de celui qui soupirait après elle depuis tant d'années et qui, furieux de se voir opposer un nouveau refus, la décapita en lui disant :"Tu seras mon épouse ou tu ne le seras d'aucun."



Cinq Mille Martyrs (+ 404)
L'époque contemporaine nous a habitués à ces déportations et à ces massacres par milliers que ce soit en Afrique, en Asie ou en Europe. Les persécuteurs ariens, au 5ème siècle en faisaient tout autant et, dans la région de Tunis, ce sont des évêques, des prêtres, des diacres et des laïcs qui confessèrent leur foi en Jésus-Christ, proclamant la Sainte Trinité en un seul Dieu.
Quatre mille neuf cent soixante-six saints martyrs et confesseurs de la foi en Afrique. En 483,dans la persécution vandale, évêques, prêtres et diacres de l’Église de Dieu, et une foule du peuple fidèle avec eux, furent envoyés en exil sur l’ordre du roi arien Hunnéric en haine de la vérité catholique, dans des endroits affreusement désertiques et à la fin, après divers supplices, reçurent le martyre. Parmi eux les évêques Cyprien et Félix, principaux prêtres du Seigneur.



Saint Edwin Roi de Northumbrie (+ 633)
Edwin_-_John_Speed.JPG

Représentation imaginaire de Edwin de Nothumbrie, dans la Saxon Heptarchy map de John Speed, en 1611.

Encore païen, cet anglais, roi de Kent, demanda en mariage une chrétienne, Ethelburge. Avec le temps et au travers des événements qui marquaient son règne, il rejoignit la foi de son épouse, instruit par saint Paulin, l'évêque d'York. Il aida ainsi à la fondation de l'Eglise anglo-saxonne. Il n'en rencontra pas moins des oppositions violentes tant de la part de nombreux Anglo-Saxons demeurés païens que des Bretons chrétiens qui refusaient toujours la présence de ces envahisseurs étrangers à leur Grande-Bretagne. Il fut tué lors d'une bataille à Hatfield et sa mort fut considérée comme un martyre.

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Saint_Edwin



Saint Félix Évêque en Afrique du Nord (+ 484)
En 484, il est capturé par les Vandales d’Huneric en compagnie de Saint-Cyprien et de plusieurs milliers de paroissiens. Ils sont ensuite emmenés dans le désert de Lybie puis torturé et exécutés pour leur foi.



Saint Gérin (+ 466)
Martyr au diocèse de Tarbes à l'époque de l'invasion des Goths ariens qui ravagèrent le sud de la France pour imposer leur foi hérétique. Il fut décapité à Tarbes sur le pont de l'Adour. Il vivait à l'époque de saint Gaudens.



Saintes Herlinde et Relinde abbesses bénédictines (8ème s.)
800px-Ellikom_-_Sint-Harlindis-_en_Relin

Église Saintes-Herlinde-et-Relinde à Ellikom située en Région flamande dans la province de Limbourg.

Herlinde (+ v. 745) et Relinde (+ v. 750).
Filles du comte Adélard qui leur construisit un couvent à Maaseik sur la Meuse en Belgique où elles furent respectivement première puis deuxième abbesse. Elles étaient liées d'amitié avec les saints Willibrord et Boniface avec lesquels elles eurent de nombreux échanges épistolaires.
http://nominis.cef.fr/contenus/saints/634/Sainte-Relinde.html



Saint Juvenal de Riazan (+ 1937)
Il était apparenté à la famille impériale russe. Sacré évêque d'abord de Toula puis de Koursk. Il résista courageusement aux profanations causées par les bolcheviques. Il fut déporté vers le Grand Nord. Libéré quelque temps, il fut à nouveau arrêté et déporté à Solovki où, avec des milliers d'autres martyrs, il rejoignit la paix de Dieu.



Le Bon Larron en Croix, il reconnut Jésus comme le Messie.
Dismas.jpg

Les Eglises d'Orient fêtent aujourd'hui ce compagnon du Christ sur le calvaire. "Aujourd'hui, avec moi, tu seras dans le Paradis." la première canonisation dans l'histoire de l'Eglise. La preuve que la reconnaissance de son péché même tardive peut vous ouvrir l'amour éternel quand cette reconnaissance est faite par amour. L'Eglise d'Occident l'appelle saint Dismas et le fête le 25 mars.

Voir aussi:
http://calendrier.egliseorthodoxe.com/sts/stsoctobre/oct12bis.html
http://missel.free.fr/Sanctoral/10/12.php
http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Bon_Larron



Saint Maximilien de Lorch Evêque (+ 284)
En faveur des pauvres, il se défit de sa fortune que l'on estime considérable pour l'époque. Elu évêque de Lorch, et confirmé dans cette charge par le pape Sixte II, il donnera le témoignage suprême de sa vie, décapité pour avoir refusé de sacrifier aux idoles.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Lorch_(Rheingau)



Saint Monas Évêque de Milan (+ 249)
A partir de 193 jusqu'à sa mort, il connut beaucoup de persécutions.



Saint Pantale Évêque de Bâle, Martyr
Evêque et martyr légendaire de Bâle, en Suisse, il est mentionné dans la vie de sainte Ursule.
(10000 saints éd: Brépols)



Saint Rodobaldus Évêque de Pavie (+ vers 1254)
Pas d'information complémentaire.



Bienheureux Romain Sitko prêtre et martyr (+ 1942)
Prêtre de Tarnow, arrêté pendant l’occupation de la Pologne par le régime nazi, il fut interné et succomba aux mauvais traitements subis au camp de concentration d’Auschwitz (Oswiecin), près de Cracovie.
Béatifié par Jean-Paul II avec 107 autres martyrs polonais à Varsovie le 13 juin 1999.



Saint Séraphin d'Ascoli (+ 1604)
San_Serafino_da_Montegranaro_B.jpg

A dix ans, Félix gardait les moutons d'un paysan de son village de Montegranaro dans les Marches en Italie. Il avait le temps de prier. A quinze ans, il devint aide-maçon d'un patron qui le battait parce qu'il trouvait que le temps de la prière était du temps perdu pour le travail. Un jour quil travaillait pour une châtelaine, celle-ci remarqua la tristesse du jeune maçon qui lui répondit :"J'aimerais aller vivre au fond d'un bois pour ne penser qu'à Dieu." Elle obtint son entrée chez les capucins de Todi. Mais ils n'avaient besoin ni de gardiens de moutons ni de maçons. Alors ils le firent attendre, puis, une fois admis, ils lui rappelèrent, par leur mépris, qu'il était en surcharge. Frère Séraphin, de son nom de religieux, ne tarda pas à les étonner. Il ne savait pas lire, mais il savait expliquer l'Evangile comme si le Saint-Esprit était venu le lui commenter. Il guérissait et ses extases furent étonnantes. Six ans après sa mort, le pape Paul V permit qu'on allumât des lampes à son tombeau: c'était reconnaître sa sainteté.

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Serafino_da_Montegranaro



Bienheureux Thomas Bullaker prêtre franciscain et martyr (+ 1642)
Jean-Baptiste Bullaker, né à Midhurst dans le Sussex, Angleterre, étudia au collège Royal Anglais de Valladolid en Espagne. Franciscain en 1622, ordonné à Valladolid vers 1627. Il retourna en Angleterre où il exerça son ministère pendant 12 années.
Arrêté par deux fois, sous le roi Charles Ier, il fut condamné à mort en raison de son sacerdoce. Il fut pendu, noyé et écartelé le 12 octobre 1642 à Tyburn, Angleterre.
Béatifié le 22 novembre 1987 par Jean Paul II.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Quatre-vingt-cinq_martyrs_d%27Angleterre_et_de_Galles



Saint Vanne évêque de Verdun (+ 525)
Accepté comme évêque par Clovis qui venait de prendre la ville de Verdun, nous savons seulement qu'il fut un bon évêque d'autant plus qu'il avait la faveur du roi des Francs.
Pour le reste, la légende suppléa l'histoire.
Fêté le 12 octobre dans le diocèse depuis 1976, avec son prédécesseur Saint Saintin

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Saint_Vanne



Saint Wilfrid Archevêque d'York (+ 709)
im-St-Wilfrid.jpg

Depuis les invasions anglo-saxonnes, l'Eglise était divisée comme le pays. D'un côté les Bretons ou celtes de vieille chrétienté qui refusaient l'envahisseur. De l'autre les Angles et les Saxons. L'Eglise celte refusait l'archevêque anglais de Cantorbery et vivait pratiquement autonome. L'Eglise anglo-saxonne fondée par saint Augustin, cent ans auparavant, était soumise au siège romain. Ce fut grâce à saint Wilfrid et à quelques autres que ces chrétientés fusionnèrent au VIIème siècle et que l'unité religieuse régna dans le pays. Mais la vie de Wilfrid fut très mouvementée. Moine de Lindisfarn, le jeune garçon poursuivit ses études à Cantorbery. Un saint moine, Benoît Biscop, le prit alors comme accompagnateur pour aller à Rome. Et ce voyage fut, pour saint Wilfrid, le début de toute une série. Lorsque les voyageurs passèrent par Lyon, l'évêque de ce diocèse, Delphin, le retint auprès de lui une année entière. A Rome, il se familiarisa avec la pratique de la liturgie et, en rentrant en Angleterre, il se fit l'apôtre de la liturgie romaine. Il fonda le monastère de Ripon en Angleterre. Devenu évêque d'York, il fit entrer au couvent la femme du roi Egfrid qui ne le lui pardonna pas et l'empêcha de rester dans son diocèse. Saint Wilfrid connut ainsi l'emprisonnement puis, par deux fois, l'exil dont il profita pour évangéliser le Sussex, la Hollande et même l'Austrasie où il faillit devenir évêque de Strasbourg. Il put enfin retourner dans son pays et y passer à peu près tranquillement les quatre dernières années de sa vie. Un historien anglais écrit de lui: "Il a fait tant de bien qu'on lui pardonne aisément ses imperfections et ses foucades."

Pendant quarante-cinq ans d’épiscopat, il travailla avec ardeur, et non sans peine. Contraint plusieurs fois de céder à d’autres son siège d’York, il se retira soit parmi les moines de Ripon, dont il avait été abbé, soit parmi ceux de Hexham, une de ses fondations. Il mourut à Oundle, une autre de ses fondations, et fut inhumé à Ripon. (24 avril au martyrologe romain)

Autre biographie:
Fils d’un noble de la Northumbrie, il perd sa mère alors qu’il est encore enfant. Comme ses relations avec la nouvelle épouse de son père sont très mauvaises, il s’échappe de la maison familiale et part étudier au monastère de Lindisfarne. Il accompagne ensuite Saint-Benoît Biscop à Rome, où il poursuit ses études durant plusieurs années. Il revient ensuite en France et passe plusieurs années dans une communauté monastique près de Lyon mais décide de rentrer en Angleterre pour fuir les persécutions. Il fonde à Ripon un monastère qu’il place sous la Règle de Saint-Benoît et dont il devient l’abbé. Lorsqu’il est choisi comme évêque d’York, il choisit d’aller se faire consacrer à Compiègne, en France, mais son retour en Angleterre ayant été retardé par des pirates païens, lorsqu’il arrive à York, il trouve Saint-Chad installé à sa place. Il se retire alors dans son monastère et effectue plusieurs missions d’évangélisation en Mercie et dans le Kent. Enfin, quelques années plus tard, Saint-Chad se retire, ce qui lui permet de reprendre sa charge d’évêque. Il en est cependant dépossédé quelques années plus tard sur ordre du roi Egfrid. Dans une tentative de faire renverser cette décision, il se rend à Rome, mais à son retour en Angleterre il est emprisonné. Libéré après 9 mois de captivité, il poursuit sa mission d’évangélisation dans le Sussex, où il fonde un nouveau monastère. Après un bref retour à Ripon, il est de nouveau contraint à l’exil par le roi Aldfrid et effectue un nouveau voyage à Rome. Il décède peu de temps après son retour en Angleterre (633-709)

Voir aussi:
http://www.magnificat.ca/cal/fran/10-12.htm#wilfrid
http://fr.wikipedia.org/wiki/Wilfrid_d%27York



Les Églises font mémoire…

Anglicans : Wilfrid de Ripon (+709), évêque, missionnaire ; Elizabeth Fry, réformatrice des prisons ; Edith Cavell (+1915), infirmière Voir ci-dessous

Catholiques d’occident : Edwige (+1243), religieuse (calendrier ambrosien)

Coptes et Ethiopiens (2 babah/teqemt) : Arrivée en Egypte de Sévère d’Antioche (Église copte-orthodoxe) ; Grégoire de Nysse (+395), évêque (Église copte-catholique)

Luthériens : Elizabeth Fry, bienfaitrice en Angleterre

Maronites : Probe, Tharaque et Andronic d’Anazarbe (+304), martyrs

Orthodoxes et gréco-catholiques : Probe, Tharaque et Andronic, martyrs ; Onuphre Garegeli (+1773),
moine (Église géorgienne)



ELIZABETH FRY (1780-1845) témoin
451px-Elizabeth_Fry_by_Charles_Robert_Le

L’Église anglicane fait aujourd’hui mémoire d’Elizabeth Fry, réformatrice des prisons.
Elizabeth Gurney naquit à Earlham (Norfolk) en 1780. Elle épousa à 20 ans Joseph Fry, commerçant à Londres et quaker de stricte observance. Admise comme ministre dans la Société des Amis, Elizabeth devint une prédicatrice de renom.
Quand elle eut connaissance des conditions misérables qui régnaient alors dans les établissements pénitentiaires de son pays, elle prit la décision de se dévouer par tous les moyens à alléger le déplorable état des détenus de Newgate.
En 1820 Elizabeth fut au nombre des fondateurs du refuge de nuit pour les sans-abri de Londres et, cette année-là, elle entreprit de voyager par toute l’Europe avec la volonté de se battre pour la réforme des prisons dans tous les pays du Vieux Continent.
Elizabeth Fry puisa son inspiration dans une radicalité évangélique peu commune ; elle ne cessa son combat qu’avec la mort qui survint le 12 octobre 1845.

Lecture

Elizabeth Fry haïssait la peine de mort, et même si d’assister à une exécution lui usait les nerfs, elle demeurait là, chaque fois, en prière avec les femmes condamnées à mort dans la prison de Newgate, jusqu’au moment de leur exécution. Les prisonniers alors étaient souvent condamnés à mort pour avoir volé des sommes modiques ou pour quelque falsification : elle les faisait asseoir délibérément devant elle, aux premières places dans les réunions de prière.
(Richard Symonds, Bien plus que des rubis)

Prière

Dieu de miséricorde, tu as souffert aux côtés de tous ceux que tu as créés, et toute ta création est enveloppée de ton amour : aide-nous à demeurer fermes dans la vérité, à lutter contre la pauvreté et à partager ton amour avec ceux qui nous entourent ; alors nous serons, comme ta servante Elizabeth Fry, des instruments de ta paix, par Jésus Christ.

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Elizabeth_Fry
Saints catholiques[2] et orthodoxes[3] du jour

Événements    

40

68450_1665514921893_1357860427_1750987_1

À Saragosse en Espagne, l’an 40 de notre ère, la venue depuis Éphèse de la Très Sainte Vierge Marie, encore demeurant sur la terre, avant sa glorieuse Assomption, pour réconforter l’Apôtre saint Jacques le Majeur dans sa prédication chez les habitants d’Hispanie.

 

 

Le même jour de l’an 1492, Christophe Colomb arrivait, pour la première fois pour des européens, avec les trois caravelles aux côtes du Nouveau Monde. Ce fut le commencement de la grande épopée de l’évangélisation et de la civilisation d’Amérique. C’est pour cette raison que Notre Dame, sous le titre du Pilier sur lequel apparut à saint Jacques, est vénérée comme la céleste patronne de l’Hispanité et la Mère chérie de toutes les races de l’Espagne et des Indes. Les meilleurs vœux à tous les amis espagnols, hispano-américains et philippins dans cette grande journée !

 

900  

Le roi Louis III se fait couronner roi d'Italie

Pierre II, roi de Chypre est couronné. Une rixe entre Génois et Vénitiens dégénère en bataille[1].

1641

  Réoccupation de la Lorraine.

 

 

1789 

Le comte d'Artois, frère de Louis XVI demande à l'empereur Joseph II d'intervenir en France

 

1793

Début de la deuxième vague de profanation des tombeaux de la basilique Saint-Denis

 

Décret de la Convention : « Lyon fit la guerre à la liberté, Lyon n'est plus. »

   

1809


Napoléon se trouve alors à Vienne, au château de Schönbrunn, dans la demeure des Habsourg. Le main du 12 octobre, alors qu'il passe ses troupes en revue, un jeune homme armé d'un couteau échappe à la vigilance des gardes, se précipite sur l'Empereur pour l'assasssiner. Son geste est interrompu par le général Rapp, mais il a le temps de crier : "Vous tuer n'est pas un crime, c'est un devoir."

L'individu arrêté se nomme Prédéric Staps. C'est un étudiant allemand de 18 ans pour qui, à l'image de tous ses compatriotes, Napoléon, loin de passer pour le libérateur qu'il se vante d'incarner, est un abomonable tyran : "Vous êtes une tête exaltée, lui dit l'Empereur, vous ferez la perte d votre famille. Je vous accorderai la vie si vous me deùandez pardon du crime que vous avez voulu commettre, et dont vous devez être fâché. "Staps répond : "Je ne veux pas de pardon. J'éprouve le plus vif regret de n'avoir pu réussir."

Il est condamné à mort et fusillé le jour suivant. Napoléon confie à Rapp : "Vous avez beau dire, on ne m'aime ni à Berlin, ni à Weimar." Cette haine de l'ennemi pour sa personne l'incite à hâter la conclusion de la paix avec l'Autriche. En outre, cet attentat manqué le conduit à épouser Marie-Louise, pou s'assurer d'avoir un héritier de sang autrichien.
1810
Bataille de Bucella
Première fête de la bière à Munich, à l'occasion du mariage du prince-héritier Ludwig (futur Louis Ier de Bavière) avec la princesse Thérèse de Saxe-Hilburghausen
A cette occasion fut organisée une course de chevaux
Le succès de la fête fut tel que les édiles décidèrent de l'organiser l'année suivante sur la "Theresienwiese" (la prairie de Thérèse)
Cette tradition s'appelle désormais la Oktoberfest
1934 
Pierre II monte sur le trône de Yougoslavie
1935 
Mariage à Rome de Jean de Bourbon, comte de Barcelone avec la princesse Marie des Deux-Siciles
1947

Mariage de Cayetana Fitz-James Stuart et de Luis Martínez de Irujo y Artázcoz

Cayetana FitzJames Stuart y Silva, 18ª duquesa de Alba

Mariage à Séville le 12 octobre 1947 de María del Rosario Cayetana Fitz-James Stuart y Silva, actuelle duchesse d'Albe, née en 1926, fille de Jacobo Fitz-James Stuart y Falcó, duc d'Albe... 1878-1953 et de María del Rosario de Silva y Gurtubay,  duchesse de Aliaga 1900-1934... avec Luis Martínez de Irujo y Artázcoz  1919-1972, fils de Pedro Martínez de Irujo y Caro, duc de Sotomayor 1882-1957 et d'Ana María de Artázcoz y Labayen 1892-1930
1975 
Paul VI canonise l'archevêque irlandais Oliver Plunkett
2003 
Le pape Jean-Paul II ouvre au Vatican les festivités du 25e anniversaire de son pontificat, le 16 octobre.
2012

Funérailles du prince Albert de Saxe à Dresde

2h343_bild.jpg

Les funérailles du prince Albert de Saxe auront lieu ce vendredi 12 octobre 2012 à 14h30 au cimetière catholique de Dresde. Le prince ne sera donc pas enterré dans le caveau de la famille royale de Saxe. Le frère aîné du défunt avait pris des dispositions pour que son neveu Alexander, titré prince de Saxe-Gessaphe lui succède à la tête de la famille royale de Saxe. Mais un autre neveu, le prince Ruddiger conteste ses dispositions et ne reconnaît pas les mariages morganatiques au sein de la famille. Le prince Ruddiger s’estime donc le nouveau chef de la famille de Saxe.

Partager cet article

Repost 0
Published by Yann Sinclair - dans CALENDRIER
commenter cet article

commentaires

Forum


Image Hosted by ImageShack.us
louis XX 01

Image Hosted by ImageShack.us

 


capetiens
(Pierre-Yves Guilain)
Cercle de réflexion royaliste

Heraldique-Noblesse
Joinville et ses princes
Amis et passionnés du Père-Lachaise
Pere-Lachaise
lescimetières
Généalogie, cimetières, patrimoine parisien
graveyart: sur les cimetières parisiens (en hollandais)

Histoires des souverains d'Europe et images de leurs tombeaux 

kaisergruft

(site sur les sépultures des Habsbourg notamment sur la crypte des Capucins)

MAISON CIVILE DU ROI. (1)

d'après le Dictionnaire encyclopédique de la noblesse de France
Nicolas Viton de Saint-Allais (1773-1842)- Paris, 1816



Image Hosted by ImageShack.us

Introduction

  Accueil



Rois de France


Génobaud
roi Franc
(légendaire)
à la fin du IVe siècle
354-419
Sunnon
roi Franc des Ampsivares 
et des Chattes (légendaire)
à la fin du IVe siècle
388-xxx
Marcomir
roi Franc des Ampsivares 
et des Chattes (légendaire)
à la fin du IVe siècle
Pharamond
Image Hosted by ImageShack.us

Duc des Francs Saliens 

(légendaire)
ancêtre mythique des Mérovingiens
Clodion le Chevelu
Image Hosted by ImageShack.us

Duc des Francs saliens
428 - 448

Image Hosted by ImageShack.us
Duc des Francs saliens 
(incertain)
448 - 457
Childéric Ier
Image Hosted by ImageShack.us
Duc et Roi des Francs saliens
457 - 481
Clodomir
Image Hosted by ImageShack.us
Roi d'Orléans
511524
Image Hosted by ImageShack.us
Roi de Metz
(futur Austrasie)
511534
Image Hosted by ImageShack.us
Roi de Neustrie
511561
Roi des Francs
558561
Roi d'Austrasie
53454
Théodebald Ier
(Thibaut)
Roi d'Austrasie
548555
561567
Image Hosted by ImageShack.us
Roi de Neustrie 
Roi de Bourgogne
561592
Image Hosted by ImageShack.us
Roi d'Austrasie
561575
Roi d'Austrasie
Roi d'Austrasie
595 - 612
Image Hosted by ImageShack.us
Roi de Bourgogne
595613
Roi d'Austrasie
61261
sous la régence de Brunehilde
Roi de Bourgogne
Roi d'Austrasie
613
Roi de Neustrie
584629
Roi de Paris
595
629
Roi des Francs
613629
Roi des Francs (sans l'Aquitaine)
629639
Roi des Francs
632639
Caribert II
 Roi d'Aquitaine
629632
Roi de Neustrie, de Bourgogne
639657
Roi d'Austrasie
656657
Roi d'Austrasie
639656
Childebert III l'Adopté
Roi d'Austrasie
657662
Image Hosted by ImageShack.us
Roi de Neustrie, de Bourgogne
65767






Roi d'Austrasie
662675
Occupe la Neustrie
673675







Roi de Neustrie
673691
Roi des Francs 

(en fait uniquement de Neustrie)
L'Austrasie étant aux mains
de Pépin de Herstal
679
691

Image Hosted by ImageShack.us
Roi de Neustrie, Bourgogne et Austrasie
675 - 676
Image Hosted by ImageShack.us
Roi d'Austrasie
676679
Clovis IV








Roi des Francs
(en fait uniquement de Neustrie)
691695









Roi des Francs
(en fait uniquement de Neustrie)
695711
Dagobert III









Roi des Francs de 711 à 715
Chilpéric II









roi des Francs de Neustrie et des Burgondes
de 715 à 719
puis de tous les Francs de 719 à 721.
C
lotaire IV


T
hierry IV









Childéric III
Image Hosted by ImageShack.us
roi des Francs, de Neustrie
de Bourgogne et d'Austrasie
de 743 à 751

************

 

 


Pépin III le Bref
Image Hosted by ImageShack.us
Carloman Ier
Image Hosted by ImageShack.us
C
harles Ier
dit Charles le Grand
CHARLEMAGNE

Image Hosted by ImageShack.us
Louis Ier dit le Pieux
ou «le Débonnaire»
Image Hosted by ImageShack.us
Lothaire Ier
Image Hosted by ImageShack.us
Lothaire II

Image Hosted by ImageShack.us
C
harles II dit le Chauve
Image Hosted by ImageShack.us
Louis II dit le Bègue
Image Hosted by ImageShack.us
Louis III de France
Image Hosted by ImageShack.us
C
arloman II de France
Image Hosted by ImageShack.us
Charles III dit le Gros
Image Hosted by ImageShack.us
Eudes Ier de France
Robertin
Image Hosted by ImageShack.us
Charles III dit le Simple
Image Hosted by ImageShack.us

Robert le Fort
Image Hosted by ImageShack.us
Robert Ier de France

Image Hosted by ImageShack.us

Hugues le Grand
Image Hosted by ImageShack.us
Raoul Ier de France
aussi appelé Rodolphe

Image Hosted by ImageShack.us
Louis IV dit d'Outremer
Image Hosted by ImageShack.us
Lothaire de France
Image Hosted by ImageShack.us
Louis V dit le Fainéant
Image Hosted by ImageShack.us
Dernier roi de la lignée
des Carolingiens
Image Hosted by ImageShack.us

H
ugues Capet
Image Hosted by ImageShack.us
Robert II le Pieux
Image Hosted by ImageShack.us
Hugues II de France
Image Hosted by ImageShack.us
(1007-1025)
Roi de France associé
1017 - 1025
Henri Ier de France
Image Hosted by ImageShack.us
Philippe Ier de France
Image Hosted by ImageShack.us
Louis VI le Gros
Image Hosted by ImageShack.us
Louis VII Le Jeune
Image Hosted by ImageShack.us
Philippe II Auguste
Image Hosted by ImageShack.us

Louis VIII le Lion
Image Hosted by ImageShack.us

Louis IX (Saint Louis)
Image Hosted by ImageShack.us
Philippe III de France
dit le Hardi
http://www.visite-de-rouen.com/images/philippe_3.jpg
Philippe IV le Bel
image
Louis X le Hutin
http://www.livois.com/phpgedview/media/Louis_X_le_Hutin.jpg
Jean Ier le Posthume

image






Philippe V
le Long
http://www.livois.com/phpgedview/media/Philippe_V_le_Long.jpg
Charles IV le Bel
http://www.livois.com/phpgedview/media/Charles_IV_le_Bel.jpg
Valois
Philippe VI le Fortuné
http://www.france-pittoresque.com/rois-france/img/philippe-VI.gif
Jean II le Bon
image
Charles V le Sage
http://www.culture.gouv.fr/Wave/image/joconde/0014/m502004_97de1712_p.jpg
Charles VI le Fol ou le Bien-Aimé
image
Charles VII le Victorieux
image
Louis XI de Valois
http://jargeau-tourisme.com/img/louis11.jpg
Charles VIII de Valois
image
Louis XII d'Orléans
image
François Ier d'Angoulème
image
Henri II d'Angoulème
image
François II d'Angoulème
image
Charles IX d'Angoulème
image
Henri III d'Angoulème
image