Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Médias

Réécoutez le dernier journal de

RCF Pays d’Aude

Image Hosted by ImageShack.us

  Curie Romaine
Liste des papes

Pape Liste des papes
Liste détaillée des papes
Liste des primats de l'Église copte orthodoxe
Liste des primats de l'Église apostolique arménienne

Cité du Vatican
http://www.vaticanstate.va/FR/homepage.htm

Vatican Site Officiel
http://www.vatican.va/phome_fr.htm
  Musées du Vatican
http://mv.vatican.va/StartNew_FR.html



http://imageshack.us/ 
* * * Dernières minutes . . . A F P . . .H2 News . . . La Croix . . .
http://imageshack.us/

http://news.google.fr/news?hl=fr&ned=fr&ie=UTF-8&q=site:eucharistiemisericor.free.fr&scoring=n
http://www.la-croix.com/afp.static/pages/index.religion.htm

 

 

 

 

 

 

     En direct
             de la
    Place Saint-Pierre
http://imageshack.us/ 
* * *  En direct de Rome  * * *


http://imageshack.us/
http://mediastream.vatican.va/mpeg4lan.sdp
http://www.sat2000.it/diretta/
http://www.oecumene.radiovaticana.org/fr1/index.asp
3
journaux en Français

        (8h15 - 13h - 18h)


http:///
http://www.tv-direct.fr/live_ktotv.php
http://www.lejourduseigneur.com/  

 Catholique TV
http://img410.imageshack.us/img410/81/tvcatholiquelyon.png
http://www.catholique.tv/

Gazettes & Sites Royaux

rois.jpg
 Ils sont tous là !
Ils nous regardent et nous racontent 14 siècles d'Histoire de France

 

15 août 2014 5 15 /08 /août /2014 23:00

Le 16 août est le 228ejour de l'année

(229e en cas d'année bissextile) du calendrier grégorien.

Il reste 137 jours avant la fin de l'année.

C'était généralement le jour du coton, 29e jour du mois de thermidor dans le calendrier républicain français.

Signe du zodiaque : vingt-cinquième jour du signe astrologique du lion.

Célébrations 

Saints des Églises chrétiennes

  Saint Armel Fondateur de l'abbaye de Plouarzel en Bretagne (+ 570)
Il naquit en Irlande en 482 où il fréquenta les écoles monastiques et fonde un monastère. Lorsque le roi breton Vortigern fait appel aux Saxons, aux Angles et aux Jutes pour défendre son territoire contre les Scots venus du Nord, les protecteurs, qui sont païens, s'en prennent bientôt aux chrétiens bretons. Saint Armel quitte alors la Bretagne insulaire lors de la grande migration bretonne devant des protecteurs qui deviennent des envahisseurs et ils s'installent sur le continent armoricain auquel ils donnent leur nom, leurs traditions, leurs structures et leur foi. Saint Armel, d'abord ermite près de Quimper, fonde un monastère au pays de Léon, Plouarzel-29229. Il exerça son influence jusqu'à la cour du roi Childebert à Paris où il réside durant six ans, défenseur vigoureux de la justice, contre la peine de mort. Chassé de la cour à la suite d'intrigues, il vint s'établir au sud de Rennes. De nombreuses paroisses l'ont choisi comme patron : Ploermel-56800.
Voir aussi: Les saints du diocèse de Quimper et Léon.
http://catholique-quimper.cef.fr/decouvrez_notre_patrimoine/bol-d-air-breton/saint-armel-1/

Autre biographie:
St-Armel de Ploermel Fils d’un couple de nobles de Grande-Bretagne (du sud du Pays de Galles ou d’Irlande, selon les auteurs), il est aussi cousin de Saint-Samson. En compagnie de plusieurs compagnons, il émigre en Armorique et fonde au diocèse de Léon un premier monastère (Plou-Arzel) dont il devient l’abbé. Sa renommée de sainteté se propage rapidement et vient à la connaissance du roi Childebert, qui le convoque à sa cour et se l’attache comme confesseur. Cependant, après quelques mois, Armel ressent déjà le besoin de rentrer dans son monastère, mais le roi l’oblige à demeurer près de lui durant six ans avant de lui rendre sa liberté, tout en lui accordant un territoire situé en pays Rennais, sur les bords de la rivière Sèche (Boschaux). Armel fonde donc un nouveau monastère en ce lieu, où il passe le reste de sa vie (482-vers 550) Saint-Armel est invoqué pour faire cesser la fièvre, pour aider les enfants à marcher et pour soulager les douleurs provoquées par les rhumatismes.

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Saint_Armel



Saint Etienne de Hongrie roi (+ 1038)
Santo_Stefano_di_Ungheria_AA.jpg

Roi de Hongrie, il fut le premier à consacrer un royaume à la Vierge Marie. Il avait été baptisé lors de la conversion de son père vers 982. Il épousa sainte Gisèle, la soeur de l'empereur d'Allemagne Henri II. Couronné roi de Hongrie avec l'approbation du pape Sylvestre II, il consacra les quarante années de son règne à organiser et christianiser son nouveau royaume, fondant huit évéchés et de nombreux monastères, faisant venir des missionnaires de Bavière ou de Bohême, construisant de nombreuses églises pour les fidèles. Il a laissé le souvenir d'un grand roi, d'un homme irréprochable et d'une immense bonté.
Le martyrologe romain fait mémoire de saint Etienne de Hongrie le 16 août. Il est décédé le 15 août 1038 qui est donc sa naissance au ciel et sa fête. Il a été canonisé le 20 août 1083.
Saint-Étienne de Hongrie est le patron de la Hongrie, des maçons et des tailleurs de pierre.
0902.jpg

Voir aussi:
http://www.magnificat.ca/cal/fran/09-02.htm#etienne
http://missel.free.fr/Sanctoral/08/16.php
http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89tienne_Ier_de_Hongrie



Saint Ambroise Centurion, martyr à Ferentino, sous le règne de Dioclétien (+ vers 303)
Ses acta ne sont connus que par un manuscrit du XIVe s.



Saint Arey (6ème s.)
Nous le connaissons comme évêque de Nevers car il a souscrit à deux conciles d'Orléans dont l'un en 549 et au second concile de Paris en 551. Il repose à Decize, selon une belle et légendaire tradition qui fit remonter à contre-courant de la Loire le bateau où se trouvaient ses reliques. Plusieurs guérisons en authentifient la présence en ce lieu.



Saint Arsace (+ 358)
D’origine Perse, Arsace s’engage comme soldat dans les armées de l’empereur Licinius. Après s’être converti au Christianisme, il subit quelques persécutions, mais recouvre la liberté. Il s’installe alors comme ermite près de Nicomédie et opère de nombreux miracles en plus de posséder le don de prophétie. Il prédit d’ailleurs le tremblement de terre qui détruit la ville en 358, et au cours duquel il trouve la mort.



Sainte Béatrice (+ 1490)
Nièce d'Isabelle, reine de Castille, elle était si jolie qu'elle dut fuir la cour pour échapper aux avances importunes de ses admirateurs. Elle se réfugia chez les cisterciennes de Tolède et, en 1484, fonda un Ordre de contemplatives en l'honneur de l'Immaculée Conception, adoptant la règle de saint François. Elle a été canonisée en 1976

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/B%C3%A9atrice_de_Silva_Meneses



Saint Cenère (+ 680)
qui vint au tombeau de saint Martin pour y devenir ermite puis se rendit dans la région de la Mayenne où une localité perpétue sa présence : Saint Cénéré-53150.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Saint-C%C3%A9ner%C3%A9
Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/C%C3%A9n%C3%A9r%C3%A9_de_Saulges
http://fr.wikipedia.org/wiki/Oratoire_de_Saint-C%C3%A9ner%C3%A9



Saint Cizy de Besancon (9ème s.)
Les Sarrasins étaient devenus maîtres de l'Espagne et ils envahirent les environs de Toulouse. Saint Cizy, issu de la famille des ducs de Bourgogne, était parmi les soldats qui s'opposaient à leur avance dans les plaine de la Garonne. Cerné de toutes parts, il fut fait prisonnier, sommé d'abjurer la foi en Jésus-Christ et d'embrasser la religion de Mahomet. Ce qu'il refusa tout net. Il fut assommé à coups de marteaux de guerre. L'armée ne tarda pas à le venger et Charlemagne fit édifier à cet endroit un tombeau en son honneur.



Saint Constantin Brancoveanu (+ 1714)
st-c-02.gif

Né en 1654, Saint Constantin fut élevé par son oncle Constantin Cantacuzène et reçut une éducation raffinée. Le 29 octobre 1688, il fut élu, par l'assemblée des boïars, voévode de Valachie qu'il gouverna pendant vingtcinq ans, avec douceur et patience, se comportant en toute chose dans l'esprit de l'Evangile. Et, grâce à un habile jeu d'alliances diplomatiques, il réussit, malgré les pressions exercées par les Turcs, à élever son pays au rang des grandes puissances. Il fonda de nombreuses Eglises et Monastères en Valachie et répandit ses munificences sur le reste du monde orthodoxe, notamment le Mont Athos. Agé de soixante ans, il fut arrêté le Grand Jeudi 1714, à Bucarest, sur ordre du sultan Ahmed III, qui était avide de s'emparer de ses richesses ; mais, à leur grand dépit, les hommes du sultan ne trouvèrent dans le palais qu'un peu d'argent. En disant adieu à ses proches, après avoir désigné son successeur, le prince Constantin déclara: « Si cette épreuve vient de Dieu à cause de mes péchés, que Sa volonté soit faite. Mais s'il s'agit d'un effet de la méchanceté des hommes qui veulent ma perte, que Dieu pardonne à mes ennemis... ». Amené à Constantinople avec toute sa famille et son fidèle conseiller et trésorier, lanache Vacarescu, ils endurèrent toutes sortes de tortures et de mauvais traitements pendant quatre mois. Après avoir soumis le prince au supplice de la roue, on lui appliqua une couronne incandescente sur la tête, puis on lui enfonça des clous dans les mains et les pieds. Le juge proposa aux détenus d'avoir la vie sauve à la condition de se convertir à l'Islam, mais Constantin et ses enfants restèrent inébranlables dans leur confession de la vraie foi, et déclarèrent qu'ils étaient prêts à la mort. Condamnés à la peine capitale le jour de la Dormition, on les sortit de prison pour les conduire, pieds nus et vêtus d'une seule chemise, comme les derniers des malfaiteurs, au lieu de l'exécution près du palais du Saraï, où se tenaient le sultan, son vizir et les ambassadeurs des grandes puissances européennes. Devant le cortège marchait le plus jeune fils du prince, Matthieu, âgé de douze ans. Les condamnés ayant été agenouillés en rang, le prince Constantin leur déclara: « Mes enfants, ayez courage! Nous avons tout perdu en ce monde. Sauvons au moins nos âmes, en lavant nos péchés dans notre sang... Voyez tout ce que le Christ a subi pour nous. Que votre foi glorieuse ne soit pas ébranlée en cette heure... » Les têtes des trois fils aînés et du conseiller du prince étant tombées, quand vint le tour de Matthieu, l'enfant prit peur et promit de devenir musulman. Son père réveilla aussitôt son courage en ces termes : « Il est préférable de mourir mille fois, plutôt que de trahir notre foi que personne ne pourra nous ravir ». L'enfant se raffermit alors et offrit doucement sa tête au glaive du bourreau, en disant: « Je veux mourir Chrétien. Frappe! »
http://calendrier.egliseorthodoxe.com/sts/stsaout/aout16bis.html
Constantin_Brancoveanu.jpg

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Constantin_Brancoveanu



Saint Diomède (3ème s.)
Médecin originaire de Tarse,, il habitait Nicée en Bythinie. Là il visitait les prisonniers chrétiens jusqu'au jour où il fut arrêté à son tour. Il fut décapité.



Saint Fraimbault d'Auvergne (+ vers 532)
Fils d’un couple de la noblesse auvergnate, son père exerce de hautes fonctions à la cour de Clovis. Lorsqu'il atteint l'âge de 15 ans, il est placé à la cour du roi Childebert, où il est promis à un bel avenir. Mais il en décide autrement et quitte le monde pour s’installer comme ermite aux environs de Paris (région d’Ivry actuellement). Son père, parti à sa recherche, le retrouve et tente de le convaincre de changer ses desseins. Frimbault refuse et s’échappe pour entrer à l’abbaye de Micy, aux environs de la ville d’Orléans. Il y séjourne quelques années et la quitte pour s’éloigner en direction du pays des Diablintes, où il s’établit à nouveau comme ermite dans la forêt du Passais, aux abords de la rivière Mayenne. Les disciples affluent rapidement, et il fonde pour eux un monastère avec l’aide et le support de Saint-Innocent, l’évêque du Mans. Au cours d'une mission d'évangélisation qu'il effectue au diocèse de Sées, il tombe malade et décède près du village qui porte son nom (Saint-Fraimbault, dans l’Orne).Ou Saint Frambourg, ermite auvergnat du VIe siècle, voir la chapelle royale Saint-Frambourg.
http://www.senlis-tourisme.fr/pdf/histoire-patrimoine-chapelle-st-frambourg.pdf

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Fraimbault-de-Lassay



Sainte Hugoline ermite (+ 1300)
Moniale ermite près de Verceil, en Piémont (Italie) ayant fui sa famille et se faisant passer pour un homme.



Bienheureux Laurent l'Encuirassé Ermite dans le Latium (+ 1243)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Latium
Laurent de Fanello, surnommé l’Encuirassé, en raison du cilice de mailles qu'il portait sur lui-même. Originaire de Fanello en Italie. Après avoir tué quelqu’un accidentellement, il décida de se rendre en pèlerinage à Compostelle et à son retour, pour purger ce meurtre, il rejoignit les bénédictins à Subiaco et se retira dans les ruines d'un ancien monastère que saint Benoît avait fondé et bâti. Il vécut là dans une austérité et une pénitence extrêmes, en menant une vie solitaire dans une grotte de la montagne.



Saint Nil d'Erikoussa (+ 1320)
Neveu de l'empereur Théodore Ier de Constantinople, il connut les persécutions des croisés latins. Il reprocha à l'empereur Michel VIII Paléologue sa conduite trop favorable aux Latins et se réfugia au monastère d'Iviron au Mont Athos. Sur la fin de sa vie, il se retira en Epire à Higoumenitza où il restaura un monastère tout en vivant dans une skite(*) située en dehors pour y prier sans distraction.

(*) Une skite est un couvent d'un rang inférieur au monastère qui peut toutefois être plus imposant d'un point de vue architectural qu'un monastère.



Saint Raphaël du Banat (6ème s.)
Moine serbe au monastère de Chilandar, il y vécut dans une hutte de roseaux, dans la prière continuelle.



Saint Roch Pèlerin (+ 1380)
San_Rocco_AK.jpg

Il était né dans une très riche famille de Montpellier vers 1300. Jeune, il perd ses parents et c'est alors qu'il se décide à mener une vie de pèlerin, emportant la moitié de sa fortune pour les pauvres qu'il rencontrera, mettant en garde l'autre partie auprès de son oncle pour y puiser quand cela s'avérait nécessaire. Sur la route, il soigna de nombreux malades de la peste. Quand il revint au pays, Montpellier est en proie à la guerre civile. Il fut pris pour un espion. Il mourut oublié en prison après cinq années de détention. Il fut identifié par sa grand mère en raison d'une tache de vin en forme de croix qu'il portait sur sa poitrine depuis sa naissance.
im_St-Roch.jpg

A voir aussi:
- Saint patron d’Ayné, de Hiis, de Larreule et de Loures-Barousse
(source: diocèse de Tarbes et Lourdes, saint Roch, pélerin, "Saints et saintes du diocèse au fil des siècles")
http://tarbesetlourdes.cef.fr/diocese/content/view/137/148/

- Saint Roch est le protecteur invoqué lors des épidémies de peste, depuis le concile de Ferrare, après les graves ravages de ce mal venu d'Orient et transmis par les marins, en particulier à Venise, Marseille, Lisbonne, Anvers et en Allemagne... Sur ce tableau peint en 1669 par Daniel Hallé (1614-1675), un ange montre le ciel à saint Roch; l'autre se penche sur le bubon qui vient d'apparaître sur la cuisse. Son chien qui lui apportait de la nourriture dans son isolement, est représenté à ses côtés.
(source: Saint Roch soigné par des anges, paroisse de Saint-Symphorien, Versailles)
http://saint-symphorien-78.cef.fr/lieux/visite/roch.php

- La vénération de saint Roch est de tradition dans le pays piscénois depuis des siècles.
(source: diocèse de Montpellier)
http://catholique-montpellier.cef.fr/99.pdf

- Connaissez-vous l’origine du proverbe: «C’est saint Roch et son chien» pour désigner deux personnes inséparables?
(source: diocèse d'Agen)
http://catholique-agen.cef.fr/site/im_user/995saint_roch.pdf

- Sa renommée se répandit en France, en Italie, en Espagne et en Allemagne. Ses reliques, conservées à Arles, furent transportées à Venise en 1485 dans l'église San Rocco.
(source: vitraux, église de Saint Sauveur, paroisse de Dinan)
http://paroisse-dinan-saint-brieuc.cef.fr/patrimoine/sauveur/vitrraux/v3/3roch.htm

Des internautes nous signalent:
- "c'est le saint représenté le plus fréquemment (avec St Jacques) dans les églises ou au bord des rues ou sentiers empruntés par les chemins de St Jacques allant à Compostelle aussi bien en France qu'en Espagne car les pèlerins se plaçaient sous sa protection pour qu'il les préserve des maladies sur le Chemin."

Saint-Roch est le protecteur des chiens et le patron des professionnels de la santé, des chirurgiens, des victimes d’épidémies et des personnes victimes de fausses accusations. Il est invoqué pour le soulagement des démangeaisons et pour la guérison des maladies de la peau et du genou.
0816.jpg

Voir aussi:
http://www.magnificat.ca/cal/fran/08-16.htm#roch
http://fr.wikipedia.org/wiki/Saint_Roch
http://home.nordnet.fr/~jrmasson/jean-roch/saintroc.htm
http://www.sanroccodimontpellier.it/francese/santo.htm
39890_456102758209_564603209_6303903_539

À Montpellier, dans la Gaule narbonnaise, déposition de Saint Roch, confesseur, qui délivra plusieurs villes de l'Italie de la peste avec le seule signe de la Croix. Son corps fut plus tard transféré à Venise où il fut enseveli avec tous les honneurs dans l'église qui porte son nom.




Bienheureux Simon Kyota et ses compagnons, martyrs au Japon (+ 1620)
Simon Bokusai Kyota, catéchiste, et sa femme Madeleine, Thomas Gengoro et sa femme Marie, ainsi que leur fils Jacques, encore enfant. En vertu d’un décret du préfet Yatsudo, ils furent crucifiés ensemble, la tête en bas, en haine du nom chrétien, jusqu'à en mourir lentement. Il en fut de même pour ses parents et deux autres chrétiens arrêtés en même temps que lui à Concoura.



Saint Stamatios (+ 1680)
Originaire de Volos en Grèce, il avait été envoyé avec un groupe de chrétiens à Constantinople pour protester contre les injustices dont ils étaient l'objet de la part des autorités turques. Là, il fut accusé d'avoir renié la foi musulmane et il eut la tête tranchée devant le palais qui est situé non loin de Sainte Sophie.



Saint Théodule évêque (4ème s.)
310px-Saint_Th%C3%A9odule_-_Marigny_%28J

Saint Théodule (ou Théodore), évêque d'Octodure (Martigny) a participé au concile d'Aquilée en 381. Il s'agit sans doute du même Théodore qui a signé la lettre du Synode de Milan (393) au pape Siricius. Son historicité est donc certaine et il est probablement le premier évêque du Valais. On peut affirmer par ailleurs que Théodule est bien l'initiateur du culte de saint Maurice et de ses compagnons en Valais.
Théodule est le nom du premier évêque de Sion selon la tradition. Il s'agit d'une évolution du nom de Théodore, qui fut certainement le premier évêque du Valais (dès 381 au plus tard) et qui portait alors le titre d'évêque d'Octodure (Martigny).

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Saint_Th%C3%A9odule
http://www.bestof-romandie.ch/vins/article_vins_0000055.php



Bienheureux Thomas Ghengoro (+ 1620)
Martyr. Jeune chrétien japonais encore adolescent, il fut pendu la tête en bas, jusqu'à en mourir lentement. Il en fut de même pour ses parents et deux autres chrétiens arrêtés en même temps que lui à Concoura.



Les Églises font mémoire…

Catholiques d’occident : Etienne de Hongrie (+1038), roi (calendrier romain et ambrosien) ; Roch (XIVe s., calendrier ambrosien)

Coptes et Éthiopiens (10 misra/nahasë) : L’Assemblée des Premiers-Nés, martyrs ; Jean de Asmun-Tanah, martyr (Église copte-orthodoxe)

Luthériens : Leonhard Kaiser (+1527), témoin jusqu’au sang à Passavia ; Jean le Constant (+1532),
soutien de la Réforme en Saxe

Maronites : Roch, pèlerin

Orthodoxes et gréco-catholiques : Translation du Mandylion à Constantinople (944) ;
http://calendrier.egliseorthodoxe.com/sts/stsaout/aout16.html
Diomède l’Anargyre (+298), martyr ; Antoine de Novgorod (+1147), thaumaturge (Église russe) ; Constantin Brancoveanu et ses compagnons (+1714), martyrs (Église roumaine) ; Raghden le Martyr (+ env.457, Église géorgienne)

Syro-occidentaux : Saba (Pigursnap ; IVe s.), martyr en Perse

Syro-orientaux : Joachim et Anne, parents de la bienheureuse vierge Marie (Église malabar)

Vieux catholiques : Théodule (IVe-Ve s.), évêque



FRÈRE ROGER, DE TAIZÉ (1915-2005) moine
661px-Brother_Roger1.jpg

Le 16 août 2005, au cours de la prière du soir qui rassemble la Communauté de Taizé et des milliers de jeunes, frère Roger est assassiné dans l'église de la Réconciliation. Le 12 mai précédent, entouré de ses frères, il avait fêté ses 90 ans dans la simplicité et l'allégresse.
C'est en 1940, après avoir achevé des études de théologie à Lausanne et à Strasbourg, que Roger Schutz, fils d'un pasteur réformé suisse, s'installe à Taizé. Dans ce petit village de la Bourgogne il veut implanter une communauté monastique consacrée à la réconciliation des chrétiens et cherchant à soulager la détresse humaine du moment. En 1949, les sept premiers frères s'engagent dans la vie commune. Convaincu de la nécessité de faire de cette communauté un signe visible d'unité, frère Roger y accueille d'abord des frères de différentes confessions protestantes, jusqu'à ce qu'en 1969 des catholiques puissent rejoindre la communauté. Depuis lors, Taizé constitue une référence spirituelle et œcuménique de premier plan non seulement pour le monde ecclésial, mais aussi pour les dizaines de milliers de jeunes que la communauté accueille année après année.
Proche du pape Jean XXIII et du patriarche Athénagoras de Constantinople, frère Roger a participé au Concile Vatican II en tant qu'observateur. Son profond désir d'unité l’a amené à chercher des gestes et des symboles qui évoquent, au-delà des difficultés, l'arrivée d'un printemps de l'Église, appelée à être, au cœur de la famille humaine, une « terre de réconciliation, de partage, de simplicité ».

Lecture

Saisissons-nous assez que, voici deux mille ans, le Christ est venu sur la terre, non pas pour créer une nouvelle religion, mais pour offrir une communion en Dieu à tout être humain? Après sa résurrection, la présence du Christ se fait concrète à travers une communion d'amour qu'est l'Église. Les chrétiens auront-ils le cœur assez large, l'imagination assez ouverte, l'amour assez brûlant pour découvrir cette voie d'Évangile: sans retard, vivre en réconciliés?
Si la vocation œcuménique a provoqué de remarquables dialogues et échanges, comment oublier cette parole du Christ: « Va d'abord te réconcilier »? À force de remettre la réconciliation des chrétiens à plus tard, l'œcuménisme, sans s'en rendre compte, pourrait entretenir une attente illusoire.
Quand les chrétiens demeurent dans une grande simplicité et dans une infinie bonté du cœur, quand ils sont attentifs à découvrir la beauté profonde de l'âme humaine, ils sont entraînés à être en communion les uns avec les autres dans le Christ.
Une crédibilité peut renaître auprès des jeunes quand cette communion qu'est l'Église se fait limpide en cherchant de toute son âme à aimer et à pardonner; quand, même avec peu de moyens, elle se fait accueillante, proche des peines humaines. Jamais distante, jamais sur la défensive, libérée des sévérités, elle peut rayonner l'humble confiance de la foi jusque dans nos cœurs humains.
Oui, le Christ nous appelle, nous des pauvres de l'Évangile, à réaliser l'espérance d'une communion. Même le plus simple parmi les plus simples peut y parvenir.
(Frère Roger, Dieu ne peut qu'aimer)

Prière

Dieu d'amour,
en ce jour nous faisons mémoire
de frère Roger de Taizé.
Nous te rendons grâce pour sa vie donnée.
Il a ouvert un chemin de paix et de réconciliation
pour nous et pour tant d'autres à travers le monde.
Comme lui nous voudrions
être des pauvres du Christ,
habités par le feu de ton amour.
Comme lui nous voudrions mettre en pratique
le peu que nous avons compris de l'Évangile
pour rendre la vie belle à ceux que tu nous confies.

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Fr%C3%A8re_Roger
http://www.taize.fr/fr_rubrique379.html
http://www.taize.fr/fr_article6528.html
http://www.giuseppelanzi.org/taize/index.htm



LEO MAX FRANK (1884-1915) martyr juif
En 1915, Léo Max Frank, juif d’origine allemande, meurt à Atlanta, à la suite d’un lynchage.
Né au Texas en 1884, Frank s’était établi en Géorgie en 1907 ; c’est là qu’il reçut la charge de superviser les installations de l’industrie locale que possédait son oncle. Président de la branche locale des « Fils de l’alliance », juif connu et estimé dans toute la Géorgie, Frank fut accusé d’un homicide qui s’était produit dans les locaux de sa fabrique, sous le seul témoignage de celui qui était probablement le vrai coupable du meurtre, sans qu’aucune preuve ne s’en suive.
Son cas provoqua une véritable tourmente, et après des mois de croissant antisémitisme dans l’opinion publique américaine, où l’on alla jusqu’à réclamer l’intervention de la Cour Suprême des Etats Unis, Frank fut condamné à mort. Le gouverneur de la Géorgie, convaincu de son innocence et de l’iniquité du verdict, décida cependant de commuer la condamnation à mort en une peine de prison à vie, mettant ainsi en jeu sa carrière et provoquant des réactions qui se terminèrent par l’irruption de la foule dans le pénitencier où était enfermé Frank et par son lynchage barbare.
En 1986, Léo Max Frank a été réhabilité à titre posthume.

Lecture

Tant que mon peuple n’aura pas trouvé grâce à vos yeux, ô peuples de la terre, comment pourrez-vous trouver grâce aux yeux de l’Eternel ?
Tant que vous ne direz pas : « Certes, Israël a péché, mais il a été purifié par ses souffrances »,
Tant que vous ne direz pas : « Soyons un réconfort pour Israël dans ses épreuves, soignons ses plaies, guérissons ses blessures, puisque c’est pour nous qu’il souffre de tels tourments »,
Tant que vous ne direz pas : « Ce n’est pas de pitié dont Israël a besoin mais de justice »,
Tant qu’un peuple ne se lèvera pas pour parler de la sorte aux autres peuples, ni paix, ni droit, ni justice ne pourront régner entre vous, ô peuples de la terre.
(Emmanuel Eydoux, Le chant de l’Exil)
Saints catholiques[2] et orthodoxes[3] du jour
Saints et bienheureux catholiques[2] du jour
Saints orthodoxes[3] du jour
  • Constantin († 1714), Constantin Brancoveanu, martyr avec son conseiller et ses quatre fils.

Prénoms du jour

Bonne fête aux :

  • Armel, au calendrier civil 2009, et ses dérivés : Armaël, Armaëlle, Armelle, Arzhelenn, etc.

Et aussi aux :

  • Etienne, et ses dérivés : Estéban, Estèphe, Estève, Estin, Etiennette, Fannie, Stéfane, Steffi, Stéphan, Stéphane, Stéphanie, Stephen, Stève, Steve, Steven, etc.
  • Arnold
  • Hugoline
  • Roch, et ses dérivés : Rocco, etc.
Dictons

De Saint-Roch la grande chaleur, prépare du vin la couleur.
Après Saint-Roch, aiguise ton soc !
1284 
A Paris, mariage de Philippe IV et de Jeanne Ière, reine de Navarre

 

 

 1290 

A Corbeil, mariage de Charles de Valois et de Marguerite de Sicile (Marguerite d'Anjou) (1273 † 1299), comtesse d'Anjou et du Maine, fille du roi de Naples Charles II et de Marie de Hongrie, dont il a :

 

 

1631 

Achille de Harlay de Sancy est nommé évêque de Saint-Malo.

 

1639 

Libération du prince polonais Jean Casimir Vasa, qui deviendra roi de Pologne en 1648 (Jean II Casimir Vasa (Jan II Kazimierz Waza), également appelé Casimir V), détenu depuis le mois de février dans le donjon de la Citadelle de Sisteron, sur ordre de Richelieu.

 

1804

Premières remises de légions d'honneur par Napoléon.

 

1972

Tentative de putsch militaire contre Hassan II par le général Oufkir.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Il était une Foi - dans CALENDRIER
commenter cet article

commentaires

Forum


Image Hosted by ImageShack.us
louis XX 01

Image Hosted by ImageShack.us

 


capetiens
(Pierre-Yves Guilain)
Cercle de réflexion royaliste

Heraldique-Noblesse
Joinville et ses princes
Amis et passionnés du Père-Lachaise
Pere-Lachaise
lescimetières
Généalogie, cimetières, patrimoine parisien
graveyart: sur les cimetières parisiens (en hollandais)

Histoires des souverains d'Europe et images de leurs tombeaux 

kaisergruft

(site sur les sépultures des Habsbourg notamment sur la crypte des Capucins)

MAISON CIVILE DU ROI. (1)

d'après le Dictionnaire encyclopédique de la noblesse de France
Nicolas Viton de Saint-Allais (1773-1842)- Paris, 1816



Image Hosted by ImageShack.us

Introduction

  Accueil



Rois de France


Génobaud
roi Franc
(légendaire)
à la fin du IVe siècle
354-419
Sunnon
roi Franc des Ampsivares 
et des Chattes (légendaire)
à la fin du IVe siècle
388-xxx
Marcomir
roi Franc des Ampsivares 
et des Chattes (légendaire)
à la fin du IVe siècle
Pharamond
Image Hosted by ImageShack.us

Duc des Francs Saliens 

(légendaire)
ancêtre mythique des Mérovingiens
Clodion le Chevelu
Image Hosted by ImageShack.us

Duc des Francs saliens
428 - 448

Image Hosted by ImageShack.us
Duc des Francs saliens 
(incertain)
448 - 457
Childéric Ier
Image Hosted by ImageShack.us
Duc et Roi des Francs saliens
457 - 481
Clodomir
Image Hosted by ImageShack.us
Roi d'Orléans
511524
Image Hosted by ImageShack.us
Roi de Metz
(futur Austrasie)
511534
Image Hosted by ImageShack.us
Roi de Neustrie
511561
Roi des Francs
558561
Roi d'Austrasie
53454
Théodebald Ier
(Thibaut)
Roi d'Austrasie
548555
561567
Image Hosted by ImageShack.us
Roi de Neustrie 
Roi de Bourgogne
561592
Image Hosted by ImageShack.us
Roi d'Austrasie
561575
Roi d'Austrasie
Roi d'Austrasie
595 - 612
Image Hosted by ImageShack.us
Roi de Bourgogne
595613
Roi d'Austrasie
61261
sous la régence de Brunehilde
Roi de Bourgogne
Roi d'Austrasie
613
Roi de Neustrie
584629
Roi de Paris
595
629
Roi des Francs
613629
Roi des Francs (sans l'Aquitaine)
629639
Roi des Francs
632639
Caribert II
 Roi d'Aquitaine
629632
Roi de Neustrie, de Bourgogne
639657
Roi d'Austrasie
656657
Roi d'Austrasie
639656
Childebert III l'Adopté
Roi d'Austrasie
657662
Image Hosted by ImageShack.us
Roi de Neustrie, de Bourgogne
65767






Roi d'Austrasie
662675
Occupe la Neustrie
673675







Roi de Neustrie
673691
Roi des Francs 

(en fait uniquement de Neustrie)
L'Austrasie étant aux mains
de Pépin de Herstal
679
691

Image Hosted by ImageShack.us
Roi de Neustrie, Bourgogne et Austrasie
675 - 676
Image Hosted by ImageShack.us
Roi d'Austrasie
676679
Clovis IV








Roi des Francs
(en fait uniquement de Neustrie)
691695









Roi des Francs
(en fait uniquement de Neustrie)
695711
Dagobert III









Roi des Francs de 711 à 715
Chilpéric II









roi des Francs de Neustrie et des Burgondes
de 715 à 719
puis de tous les Francs de 719 à 721.
C
lotaire IV


T
hierry IV









Childéric III
Image Hosted by ImageShack.us
roi des Francs, de Neustrie
de Bourgogne et d'Austrasie
de 743 à 751

************

 

 


Pépin III le Bref
Image Hosted by ImageShack.us
Carloman Ier
Image Hosted by ImageShack.us
C
harles Ier
dit Charles le Grand
CHARLEMAGNE

Image Hosted by ImageShack.us
Louis Ier dit le Pieux
ou «le Débonnaire»
Image Hosted by ImageShack.us
Lothaire Ier
Image Hosted by ImageShack.us
Lothaire II

Image Hosted by ImageShack.us
C
harles II dit le Chauve
Image Hosted by ImageShack.us
Louis II dit le Bègue
Image Hosted by ImageShack.us
Louis III de France
Image Hosted by ImageShack.us
C
arloman II de France
Image Hosted by ImageShack.us
Charles III dit le Gros
Image Hosted by ImageShack.us
Eudes Ier de France
Robertin
Image Hosted by ImageShack.us
Charles III dit le Simple
Image Hosted by ImageShack.us

Robert le Fort
Image Hosted by ImageShack.us
Robert Ier de France

Image Hosted by ImageShack.us

Hugues le Grand
Image Hosted by ImageShack.us
Raoul Ier de France
aussi appelé Rodolphe

Image Hosted by ImageShack.us
Louis IV dit d'Outremer
Image Hosted by ImageShack.us
Lothaire de France
Image Hosted by ImageShack.us
Louis V dit le Fainéant
Image Hosted by ImageShack.us
Dernier roi de la lignée
des Carolingiens
Image Hosted by ImageShack.us

H
ugues Capet
Image Hosted by ImageShack.us
Robert II le Pieux
Image Hosted by ImageShack.us
Hugues II de France
Image Hosted by ImageShack.us
(1007-1025)
Roi de France associé
1017 - 1025
Henri Ier de France
Image Hosted by ImageShack.us
Philippe Ier de France
Image Hosted by ImageShack.us
Louis VI le Gros
Image Hosted by ImageShack.us
Louis VII Le Jeune
Image Hosted by ImageShack.us
Philippe II Auguste
Image Hosted by ImageShack.us

Louis VIII le Lion
Image Hosted by ImageShack.us

Louis IX (Saint Louis)
Image Hosted by ImageShack.us
Philippe III de France
dit le Hardi
http://www.visite-de-rouen.com/images/philippe_3.jpg
Philippe IV le Bel
image
Louis X le Hutin
http://www.livois.com/phpgedview/media/Louis_X_le_Hutin.jpg
Jean Ier le Posthume

image






Philippe V
le Long
http://www.livois.com/phpgedview/media/Philippe_V_le_Long.jpg
Charles IV le Bel
http://www.livois.com/phpgedview/media/Charles_IV_le_Bel.jpg
Valois
Philippe VI le Fortuné
http://www.france-pittoresque.com/rois-france/img/philippe-VI.gif
Jean II le Bon
image
Charles V le Sage
http://www.culture.gouv.fr/Wave/image/joconde/0014/m502004_97de1712_p.jpg
Charles VI le Fol ou le Bien-Aimé
image
Charles VII le Victorieux
image
Louis XI de Valois
http://jargeau-tourisme.com/img/louis11.jpg
Charles VIII de Valois
image
Louis XII d'Orléans
image
François Ier d'Angoulème
image
Henri II d'Angoulème
image
François II d'Angoulème
image
Charles IX d'Angoulème
image
Henri III d'Angoulème
image