Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Médias

Réécoutez le dernier journal de

RCF Pays d’Aude

Image Hosted by ImageShack.us

  Curie Romaine
Liste des papes

Pape Liste des papes
Liste détaillée des papes
Liste des primats de l'Église copte orthodoxe
Liste des primats de l'Église apostolique arménienne

Cité du Vatican
http://www.vaticanstate.va/FR/homepage.htm

Vatican Site Officiel
http://www.vatican.va/phome_fr.htm
  Musées du Vatican
http://mv.vatican.va/StartNew_FR.html



http://imageshack.us/ 
* * * Dernières minutes . . . A F P . . .H2 News . . . La Croix . . .
http://imageshack.us/

http://news.google.fr/news?hl=fr&ned=fr&ie=UTF-8&q=site:eucharistiemisericor.free.fr&scoring=n
http://www.la-croix.com/afp.static/pages/index.religion.htm

 

 

 

 

 

 

     En direct
             de la
    Place Saint-Pierre
http://imageshack.us/ 
* * *  En direct de Rome  * * *


http://imageshack.us/
http://mediastream.vatican.va/mpeg4lan.sdp
http://www.sat2000.it/diretta/
http://www.oecumene.radiovaticana.org/fr1/index.asp
3
journaux en Français

        (8h15 - 13h - 18h)


http:///
http://www.tv-direct.fr/live_ktotv.php
http://www.lejourduseigneur.com/  

 Catholique TV
http://img410.imageshack.us/img410/81/tvcatholiquelyon.png
http://www.catholique.tv/

Gazettes & Sites Royaux

rois.jpg
 Ils sont tous là !
Ils nous regardent et nous racontent 14 siècles d'Histoire de France

 

17 novembre 2014 1 17 /11 /novembre /2014 00:01

 

Le 17 novembre est le 321ejour de l'année

(322e en cas d'année bissextile) du calendrier grégorien.

Il reste 44 jours avant la fin de l'année.

C'était généralement le 27e jour du mois de brumaire dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour du macjonc.

 

Signe du zodiaque : 26e jour du Scorpion.

 

Dicton du jour 

À la Sainte-Élizabeth, tout ce qui porte fourrure n'est point bête.
Sainte-Elisabeth nous montre quel bonhomme l'hiver sera.
A la mi-novembre passée, il peut venter et neiger à souhait.
Quand il gèle en novembre, adieu l'herbe tendre.


Célébrations 

Saints chrétiens 

Saints catholiques et orthodoxes du jour

Saints et bienheureux catholiques du jour 

       

Prénoms du jour 

Bonne fête aux :

  • Élisabeth et ses dérivés : Babet, Babette, Bella, Belle, Bess, Bessie, Beth, Betsy, Bette, Bettina, Betty, Buffy, Eilis, Eliane, Elisa, Élise, Elizabeth, Elle, Elsa, Elsie, Ilsa, Leslie, Lilas, Lilia, Liliane, Lilie, Lilou, Lily, Lisa, Lisbeth, Lise, Lisenn, Lisette, Lison, Lissandre, Lysa, Lyse, Lysiane, Sissie, Tetty, Veta, Xytilis, Xytilise, etc.

Et aussi aux :

  • Aignan et ses dérivés : Agnan, Agnane, Aignane, Aigne, etc.
  • Hilda et ses dérivés : Hild, Hildebrande, etc.

Sainte Elisabeth de Thuringe Elisabeth de Hongrie, duchesse (+ 1231)
Sant_Elisabetta_dUngheria_X.jpg

Princesse de Hongrie, elle est fiancée à l'âge de quatre ans et mariée à quatorze au Landgrave de Thuringe. Ce sera une épouse aimante pour ce mari qu'elle n'a pas choisi, se parant pour lui faire honneur, alors qu'elle n'aime que la simplicité. Des franciscains venus d'Allemagne lui font connaître l'esprit de saint François et elle se met au service des pauvres et des familles éprouvées par la guerre. En 1227, son époux tant aimé meurt au moment de s'embarquer pour la croisade. Elisabeth se retrouve veuve à 20 ans, enceinte d'un troisième enfant. Comme on veut la remarier, elle refuse et, pour cette raison, connaît l'injustice de sa famille qui la chasse avec ses trois enfants et l'héberge dans une porcherie. Son oncle l'évêque de Bamberg calme le jeu. Elle peut revêtir l'habit du Tiers-ordre franciscain. La famille ducale se charge des enfants. Elle ne garde pour elle qu'une pauvre demeure et met alors tous ses revenus au service des pauvres. Elle leur fait construire un hôpital. Joyeuse de tout ce qu'elle devait endurer, elle disait : " Je ne veux pas faire peur à Dieu par une mine sinistre. Ne préfère-t-il pas me voir joyeuse puisque je l'aime et qu'il m'aime ? " Elle meurt à 24 ans ayant voué sa vie et sa santé à rendre heureux les misérables.
Mémoire de sainte Élisabeth de Hongrie. Mariée toute jeune à Louis, comte de Thuringe, elle lui donna trois enfants; devenue veuve, elle supporta avec courage de lourdes épreuves. Portée depuis longtemps à la méditation des réalités du ciel, elle se retira à Marbourg en Hesse, dans un hôpital qu’elle avait fondé, embrassant la pauvreté et se dépensant au soin des malades et des pauvres, jusqu’à son dernier souffle de vie, à l’âge de vingt-quatre ans, en 1231. Sainte-Élizabeth de Hongrie est la patronne des boulangers, des mendiants, des bénévoles qui travaillent dans les œuvres de charité, des personnes en exil, des personnes itinérantes, des personnes sans domicile, des malades hospitalisés, des fabricants de lacets, des services infirmiers et des randonneurs. Elle est invoquée pour résoudre les problèmes reliés à la belle-famille et pour soulager les maux de dents.
425px-Elisabet_av_Th%C3%BCringen.jpg

Voir aussi:
http://www.magnificat.ca/cal/fran/11-19.htm#elisabeth
http://missel.free.fr/Sanctoral/11/17.php#elisabeth
http://fr.wikipedia.org/wiki/Elisabeth_de_Thuringe
http://www.sainteelisabethdehongrie.com/

Exhortation de Monseigneur Guy Thomazeau archevêque métropolite de Montpellier et chapelain général de l'Ordre Souverain de Malte en France lors des vêpres solennelles pendant le jubilé en l'honneur de Sainte Elisabeth de Hongrie.
Paroisse sainte Elisabeth, Paris.

Mgr Thomazeau
envoyé par elisabethdehongrie.


Saints Aciscle et Victoire martyrs à Cordoue (4ème s.)
et sa sœur sainte Victoire, martyrs à Cordoue durant la persécution de Dioclétien.
À Cordoue en Espagne, au IVe siècle, saint Aciscle, martyr. Par la suite, leur domicile a été transformé en église et ils sont particulièrement vénéré en Espagne et dans le sud de la France.

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89glise_Saint-Assiscle_et_Sainte-Victoire_de_Sor%C3%A8de



Saint Aignan d'Orléans Evêque (+ v. 453)
Né à Vienne en Dauphiné d'une famille originaire de Hongrie, il fut appelé à Orléans par l'évêque saint Euverte qui avait entendu parler de ses mérites et de ses qualités. Evêque d'Orléans à son tour, il sauva sa ville de la cruauté des hordes d'Attila qui avait évité Paris. Il avait appelé Aetius le général romain qui vint au secours des assiégés. De nombreuses localités portent son nom en France, car il fut considéré à l'époque comme un sauveur.
À Orléans, vers 453, saint Aignan, évêque, qui, mettant sa confiance en Dieu seul, obtint de lui, par des prières et des larmes répétées, que la ville assiégée par les Huns soit délivrée.

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Aignan_d%27Orl%C3%A9ans



Saint Alphonse Rodriguez (+ 1628)
Martyr avec saint Jean del Castillo et saint Roch Gonzalès. Ils avaient fondé la "réduction de l'Assomption" au Paraguay, sur la rivière Jiuhi. Une zone destinée à protéger et à éduquer les indiens. Ils furent assassinés en 1628.



Saint Florin prêtre (+ v. 856)
Florin de Ramosch dans l'Engadine.
À Remuscha en Rhétie, vers 856, saint Florin, prêtre, fidèlement dévoué au soin de sa paroisse.



Saints Gennade et Maxime (5ème s.)
patriarches de Constantinople. Gennade se montra un gardien très fidèle des traditions apostoliques, imposa le repos dominical, préserva l'harmonie de l'Eglise avec le pouvoir civil. En butte à l'empereur Léon I, il préféra démissionner. Il partit en pèlerinage aux Lieux Saints vêtu comme un simple moine et c'est au retour qu'égaré dans la campagne de Chypre, surpris par une tempête de neige, il se verra refuser l'hospitalité dans une maison villageoise. Il restera dehors, à la porte. Le lendemain on retrouva le saint patriarche mort de froid.



Saint Gobron (+ 920)
martyr en Géorgie pour sa fidélité au Christ, avec cent-cinquante de ses compagnons, soldats.



Saint Grégoire de Tours Evêque (+ 595)
270px-Gregory_of_Tours_cour_Napoleon_Lou

Grégoire de Tours par Jean Marcellin. Pierre, avant 1853. Première statue du Pavillon Turgot au Pavillon Richelieu, cour Napoléon, palais du Louvre

Né à Clermont-Ferrand, il se rend à Tours pour se faire guérir auprès du tombeau de saint Martin. Resté à Tours, il en devient évêque. A sa mort, il laisse de nombreux traités d'histoire et d'astronomie. Une hagiographie merveilleuse et terrifiante de saint Julien et de saint Martin; un traité des cycles ecclésiastiques et surtout une tumultueuse "Histoire des Francs" étonnamment respectueuse des faits malgré des jugements passionnés, ce qui fait de lui le premier historien de la France.
À Tours, en 594, saint Grégoire, évêque, qui succéda dans ce siège à saint Euphrone et écrivit l’histoire des Francs et les vertus des saints dans une langue simple et un récit plein de vérité.

Autre biographie:
Originaire de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), il naît au sein d’une famille de la noblesse gallo-romaine et est d’abord baptisé sous le nom de Georges Florent. Après le décès de son père, il est confié aux soins de son oncle Saint-Gall de Clermont, qui se charge de son éducation, puis il devient ensuite disciple de Saint-Avit, avec qui il étudie les Saintes Écritures. En 573, il est nommé évêque de Tours et prend alors le nom de Grégoire. Il doit dès lors composer avec une situation politique et sociale très instable, marquée par les conflits qui agitent la famille royale. Il devient notamment l’ennemi de la reine Frédégonde et entre en conflit avec le roi Chilpéric lorsque ce dernier prend le contrôle de la ville en 576. La situation s’améliore cependant à partir de 584, après le décès de Chilpéric. Saint-Grégoire est également l’auteur de plusieurs ouvrages importants, dont une Histoire des Francs, qui constitue l’une des principales sources de connaissance de la période Mérovingienne (538-594)
http://livres-mystiques.com/partieTEXTES/Stgregoire/

Voir aussi:
http://missel.free.fr/Sanctoral/11/17.php#gregoire
http://fr.wikipedia.org/wiki/Gr%C3%A9goire_de_Tours
http://remacle.org/bloodwolf/historiens/gregoire/vie.htm



Saint Grégoire le Thaumaturge Evêque de Néocésarée (+ v. 270)
st-g-06.jpg

Né en Cappadoce maritime d'une famille païenne, il se révéla très tôt être d'une intelligence hors du commun. Il contemplait l'harmonie du monde créé, délaissant les liaisons dangereuses que ses amis lui proposaient. Envoyé en Palestine pour poursuivre ses études, il y rencontre Origène qui lui fait découvrir la foi chrétienne. Retiré au désert pendant quelque temps, il revient à Néocésarée comme évêque. Son œuvre pastorale convertit la région, mais durant la persécution de Dèce, il préfère se cacher pour aider les plus faibles dans la foi. Il s'endormit dans la paix du Seigneur.
À Néocésarée dans le Pont, vers 270, saint Grégoire, évêque. Encore adolescent, il embrassa la foi chrétienne et, ayant progressé en science humaine et divine, il fut ordonné évêque et se rendit célèbre par sa doctrine, ses vertus, ses travaux apostoliques, et les miracles qu’il accomplit lui ont valu le surnom de Thaumaturge.

Voir aussi:
http://calendrier.egliseorthodoxe.com/sts/stsnovembre/nov17bis.html
http://fr.wikipedia.org/wiki/Gr%C3%A9goire_le_Thaumaturge



Sainte Hilda Abbesse en Angleterre (+ 680)
Baptisée vers l'âge de quatorze ans, elle quitta le Nord de l'Angleterre pour prendre le voile dans le monastère de Chelles en France où sa sœur était déjà religieuse. A la mort de cette dernière, elle retourna dans son pays où elle fonda un monastère à Hortlepool puis à Whitby. Elle a laissé le souvenir d'une abbesse rigoureuse et bonne.
À Whitby en Angleterre, l’an 680, sainte Hilda, abbesse, qui reçut de saint Paulin d’York la foi et les sacrements du Christ et, préposée au soin d’un monastère, s’attacha avec beaucoup d’ardeur à établir la vie régulière des moines et des moniales, à maintenir la paix et la charité, à veiller au travail et à la lecture des saintes Écritures, au point qu’elle paraissait avoir accompli sur terre les œuvres du ciel.

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Hilda_de_Whitby



Saint Hugues abbé (12ème s.)
Envoyé par saint Bernard de Clairvaux, il établit, à Nucaria en Sicile et en Calabre, l’Ordre cistercien.



Saint Hugues d'Avalon Hugues de Lincoln, évêque de Lincoln (+ 1200)
Saint Hugues d'Avalon est né en 1140 à Avalon près de Pontcharra dans l'Isère. Fils de Guillaume d'Avalon et de Anna de Theys (Isère) son épouse. Il fut admis à la Grande Chartreuse en 1163 et y resta 17 ans jusqu'en 1180 date à laquelle il partit pour l'Angleterre à la demande du Roi Henri II et sur ordre de l'évêque de Grenoble. Il reçut une maison dans le comté de Somerset. Elu évêque de Lincoln, il joignit à son service pastoral une vie contemplative étonnante. Vivant pauvrement, il faisait distribuer toutes ses ressources aux pauvres.
À Lincoln en Angleterre, l’an 1200, saint Hugues, évêque. Moine chartreux, il fut appelé à gouverner l’Église de cette cité, et il accomplit une œuvre excellente, tant pour la défense des libertés de l’Église que pour arracher les Juifs aux mains de leurs ennemis.

Autre biographie:
Le 16 novembre 1200, s’éteint à l’âge de 60 ans Hugues, moine cistercien et évêque de Lincoln, en Angleterre.
Hugues est né aux alentours de Grenoble. Il reçut son instruction chez les chanoines augustins de Villarbenoît, où il fit ses vœux de religion. Désireux d’une vie plus cachée, il obtint d’entrer à la Grande Chartreuse, à 25 ans. C’est de là qu’il sera vite envoyé en Angleterre, comme prieur de la Chartreuse de Witham qui était en mauvaise posture.
En 1186, il fut élu évêque de Lincoln, le plus important diocèse d’alors ; Hugues accepta uniquement en esprit d’obéissance à son prieur et s’adonna de tout son pouvoir à la charge pastorale qu’il avait reçue. Il redonna une nouvelle jeunesse à l’école de théologie du lieu et supervisa la restauration de la cathédrale en payant de sa personne à maintes reprises dans les travaux les plus lourds.
En raison de sa grande compassion et de son équilibre, Hugues fut souvent convoqué pour juger les causes les plus délicates. Son amour de la justice le fit s’opposer, sans la moindre hésitation et avec franchise, aux rois et à ses confrères dans l’épiscopat, et il ne garda jamais rancune ou hostilité envers quiconque. On raconte qu’il en vint à risquer sa probité personnelle pour sauver de la mort des juifs injustement accusés à la suite d’un agitation populaire.
Hugues intervint personnellement pour soigner les lépreux et se battit pour que les plus pauvres eux aussi puissent avoir une sépulture convenable. Il avait en outre un grand amour de la nature, c’est pourquoi on le représente souvent en compagnie d’un cygne qu’il avait apprivoisé et qui vivait auprès de lui dans l’évêché de Lincoln.
Quand il mourut, toute l’Angleterre le connaissait et il n’y avait personne pour douter de sa sainteté.

Lecture

Avec l’aide de nombreux hommes de valeur qu’il se choisit comme ses conseillers, le nouvel évêque de Lincoln transforma sans délai son diocèse. Il prêchait avec vigueur la parole de Dieu, obéissant aux commandements qu’elle renfermait et suivant un adage célèbre de l’Écriture : « Où est l’Esprit du Seigneur, là est la liberté ». Il réprimandait fermement les pécheurs, sans se soucier de l’importance des personnes auxquelles il s’adressait.
Il est impossible de mentionner avec exactitude sa grande compassion et sa tendresse pour les malades, surtout pour tous ceux qui souffraient de la lèpre. Il les soignait lui-même, leur lavant les pieds, les essuyant et les couvrant affectueusement de baisers. Après les avoir restaurés, il les comblait de dons sans mesure. Dans certaines résidences épiscopales, il avait fait construire des hôpitaux où hommes et femmes accablés de maux semblables trouvaient asile.
Quand il visitait les lépreux, il avait l’habitude de s’asseoir au milieu d’eux dans une petite pièce et là, il les réconfortait par des paroles pleines de délicatesse ; c’est ainsi qu’il soulageait leurs souffrances par sa tendresse maternelle.

Adam de Eynsham, Vie de saint Hugues de Lincoln


Prière

Dieu qui as accordé
à ton serviteur Hugues
une parole courageuse, sage et joyeuse
et qui lui as demandé
de rappeler aux gouvernants de ce monde
la discipline d’une vie sainte :
accorde-nous la grâce
d’être libres et vrais comme lui
au service de l’Évangile
et donne-nous de ne mettre
notre confiance en nul autre que le Christ
qui vit et règne avec toi,
dans l’unité de l’Esprit saint,
un seul Dieu maintenant et toujours.

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Hugues_de_Lincoln
http://www.fatima.be/fr/editions/ndf/revues/messager/archives/hugues.pdf



Saint Jean de Castillo Jésuite au Paraguay et martyr (+ 1628)
Jésuite au Paraguay, dans l'une des petites républiques indépendantes fondées par les jésuites pour protéger les indiens contre les colonisateurs portugais qui venaient du Brésil accaparer les terres.
À Asanción au Paraguay, en 1628, saint Jean del Castillo, prêtre de la Compagnie de Jésus et martyr. Dans la “réduction” de ce nom, fondée la même année par saint Roch Gonzalez et remise à ses soins, il fut, sur l’ordre d’un homme adonné à la magie, soumis à des tortures et achevé à coups de pierres pour le Christ.



Bienheureux Josaphat Kocylovskyj évêque de Peremyšl et martyr (+ 1967)
Né en 1876. Sous le régime soviétique athée, il refusa de se séparer de l’unité de l’Église catholique, fut déporté et succomba à la suite des sévices endurés au camp de travail de Capaivca dans la région de Kiev en Ukraine.
Béatifié le 27 juin 2001 par Jean-Paul II lors de sa visite pastorale en Ukraine.
http://www.vatican.va/news_services/liturgy/documents/20010626_beatif_ucraina_en.html



Saints Jourdain et Thomas prêtres de l’Ordre des Prêcheurs et martyrs (+ 1637)
Ils font partie des Saints Martyrs de Nagasaki canonisés en 1987.
Jourdain (Hyacinthe Ansalone) et Thomas Hioji Rokuzayemon Nishi, prêtres dominicains.
Le premier avait travaillé d’abord aux îles Philippines puis beaucoup au Japon pour annoncer l’Évangile ; le second fut un propagateur dévoué de la foi à Formose et, les dernières années, dans sa patrie, dans la région de Nagasaki. Sous le chef suprême Tokugawa Yemitsu, l’un et l’autre avec un courage invincible furent soumis pendant sept jours aux terribles tortures de la fourche et de la cage avant de mourir.
http://nominis.cef.fr/contenus/saints/1691/Saints-Martyrs-de-Nagasaki.html
http://fr.wikipedia.org/wiki/Seize_martyrs_de_Nagasaki



Saint Lazare l'Iconographe moine en Arménie (+ v. 867)
Il défendit avec ardeur la sainte foi orthodoxe dans le temps de la fureur iconoclaste de l'empereur Théophile. Exilé sur les bords du Bosphore, il peignit, à son retour à Constantinople, une grande icône du Sauveur qui fut placée à la porte du palais impérial. Il fut envoyé deux fois à Rome auprès du Pape pour s'entretenir avec lui sur les moyens de restaurer la paix et l'unité. C'est au cours du second voyage qu'il meurt dans la ville des saints Apôtres.
À Constantinople, vers 867, saint Lazare, moine. Né en Arménie, peintre remarquable de saintes images, il refusa de détruire ses œuvres et, sur l’ordre de l’empereur iconoclaste Théophile, fut soumis à d’atroces tortures, mais peu après, quand la controverse sur le vrai culte des icônes fut apaisée, l’empereur Michel III l’envoya à Rome pour rétablir la concorde et l’unité de toute l’Église.



Saint Longin Père du Désert en Egypte (4ème s.)
st-l-07.jpg

Père du Désert en Egypte, dont les apophtègmes (sentences) sont célèbres : " Tout comme un mort, ne juge personne ; ainsi en est-il pour l'homme humble. " ou encore " Le jeûne humilie le corps, la veille purifie l'intelligence. "

Voir aussi:
http://calendrier.egliseorthodoxe.com/sts/stsnovembre/nov17.html



Bienheureux Loup-Sébastien Hunot prêtre de Sens et martyr (+ 1794)
"Parmi les prêtres de l’Yonne arrêtés en 1793 pour avoir refusé de prêter serment à la constitution civile du clergé, ou s’être rétractés, 15 ont été condamnés à la déportation. Ils ont été envoyés sur le vaisseau « Washington » amarré en rade de Rochefort : 11 d’entre eux vont y mourir de faim et de mauvais traitements. Le 1er octobre 1995, cinq d’entre eux ont été béatifiés : les chanoines Sébastien, Jean et François Hunot de Brienon, le chanoine Georges Edme René de Vézelay et le père Lazare Tiersot d’Avallon. Ils ont été enterrés à l’Ile Madame, près de Rochefort, dans une fosse où reposent 254 des 547 prêtres morts sur les pontons en 1794."
(source: les bienheureux martyrs des pontins de Rochefort - diocèse de Sens Auxerre)
http://catholique-sens-auxerre.cef.fr/spip1.9/Les-bienheureux-martyrs-des.html

Sous la Révolution française, avec son frère Jean et son cousin François, il prêta serment à la Constitution civile du Clergé, se rétracta, revint sur sa rétractation, mais fut considéré comme assermenté et déporté sur un bateau négrier, où il subit les conditions atroces de la captivité et, épuisé par la faim, mourut avec joie.

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Pontons_de_Rochefort



Saint Namase évêque de Vienne (+ 569)
Namaise ou Naamad, évêque de Vienne en Dauphiné.
Lui et son épouse Euphrasie furent célèbres pour leur grande charité envers les pauvres. Vers la fin de leur vie, elle se retira dans la solitude s'enrichir des biens du Ciel.
À Vienne en Gaule, l’an 569, saint Namaise, évêque, qui s’acquitta avec rectitude de ses fonctions de gouverneur de la cité avant d’occuper le siège épiscopal qu’il honora.

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Namatius



Bienheureux Nicolas d'Arménie Martyr de l'Ordre de saint Dominique (+ 1601)
Il avait soustrait une jeune chrétienne aux séductions du pacha qui gouvernait le pays au nom des Turcs. Furieux, le gouverneur le fit mettre en prison et condamner à recevoir chaque jour cent coups de bâtons sur la plante des pieds jusqu'à ce qu'il en mourût.



Saint Nicon de Radonège (+ 1420)
Né à Youriev entre Rostov et Radonège en Russie, il aurait voulu entrer au monastère de la Sainte-Trinité. Mais, trop jeune, il fut refusé par saint Serge qui le fit entrer dans un monastère de Serpoukhov. Quelques années plus tard, il fut rappelé par saint Serge lui-même qui en fit le second du monastère et, à sa mort, saint Nicon fut élu higoumène, montrant pour chacun des moines, tendresse et attention. Il connut la destruction de la "laure" par les Tatares. Il la réédifia et fit décorer l'église où reposaient les reliques de saint Serge par les admirables fresque de Daniel le Noir et de saint André Roublev. Il est enterré face au tombeau de saint Serge.



Sainte Salomée Religieuse clarisse (+ 1268)
Elle était princesse, radieuse de beauté, disait-on à la cour de Pologne. A l'âge de treize ans, on la destina à devenir l'épouse du prince de Hongrie, Colman. Devenue souveraine de la Galicie, elle perdit son jeune époux dans un combat contre les Tartares.
Alors elle quitta le monde, donna la moitié de ses biens aux pauvres et l'autre moitié pour reconstruire ce qu'avaient détruit les Tartares. Elle s'en fut dans plusieurs monastères, mais, dans tous, elle resta une "pauvre dame de sainte Claire."
Près de Cracovie en Pologne, l’an 1268, la bienheureuse Salomé. Reine de Galicie, vivant déjà avec grande dévotion, après la mort de son mari, le roi Coloman, elle se fit religieuse clarisse et fut choisie comme abbesse dans le monastère qu’elle avait fondé et qu’elle dirigea saintement.

Autre biographie:
Ste-Salomé Fille du prince Lesko de Pologne. Dès l’âge de 3 ans, elle est fiancée au prince Coloman de Hongrie et transférée dans la famille de ce dernier, comme il est d’usage. Le mariage est célébré dix ans plus tard, mais elle devient veuve à 22 ans. Elle se consacre dès lors à la vie religieuse et fonde un monastère de Clarisses à Zawichost, qui est plus tard déménagé à Skala et où elle prend le voile et dont elle devient plus tard l’abbesse (1219-1268).



Saints Zachée et Alphée martyrs à Césarée en Palestine (+ 303)
Zachée, diacre de Césarée en Palestine et Alphée, lecteur. Ils confessèrent tous deux le Christ jusqu'à la mort.
À Césarée de Palestine, en 303, les saints martyrs Alphée et Zachée. La première année de la persécution de Dioclétien, après avoir confessé fermement qu’ils reconnaissaient un seul Dieu et un seul roi, le Christ Jésus, et subi divers interrogatoires et supplices, ils furent décapités.




Les Églises font mémoire…

Anglicans : Hugues, évêque de Lincoln

Catholiques d’occident : Élisabeth de Hongrie (+1231), religieuse (calendrier romain et ambrosien) ; Aciscle (IIIe ou IVe s.), martyr (calendrier mozarabe)

Coptes et Ethiopiens (8 hatur/hedar) : Les quatre animaux immatériels de l’Apocalypse

Luthériens : Jacob Böhme (+1624), mystique en Silésie ; David Zeisberger (+1808), missionnaire chez les Indiens d’Amérique du Nord

Maronites : Grégoire le Thaumaturge (+env. 275), évêque de Néocésarée

Orthodoxes et gréco-catholiques : Grégoire le Thaumaturge, évêque de Néocésarée ; Justes du Saint Sépulcre, moines (Église géorgienne).


Évènements 


  473 

Léon II (empereur byzantin)

À Constantinople, Léon Ier nomme un autre Léon, le fils de son beau-fils (le futur empereur Zénon), empereur byzantin associé.

Début du règne de Léon II le Jeune (° en 467), co-empereur (fin en 474)

Croisades en Terre Sainte
17 novembre dans les croisades

1344

Armoiries Arménie-Lusignan.svg
Carlo VI di Francia, Maestro di Boucicaut, codice Ms. Français 165 della Biblioteca Universitaria di Ginevra.jpg
1534
Hans Holbein d. J. 074.jpg
La reine Élisabeth Ire monte sur le trône d'Angleterre.

1796
Arcole vernet.jpg
 Bataille du Pont d'Arcole remportée par les troupes de Bonaparte.
 
Victoire d'Arcole, après trois jours de combats.

Date et lieu

  • 15-17 novembre 1796 au pont d'Arcole, sur la rivière Alpone (ou Alpon), près de son confluent avec l'Adige, à 28 kilomètres au sud-est de Vérone (actuellement en province de Vérone, Italie).

Les forces en présence

  • Armée française (19 000 à 22 000 hommes selon les sources) sous le commandement du général Napoleon Bonaparte. 
  • Armée autrichienne (21 000 à 24 000 hommes selon les sources) sous les ordres du baron Josef Alvinczy von Borberek. 

Bataille d'Arcole (détail)
"Bataille du pont d'Arcole" (détail). Peint en 1803 par Louis-Albert-Ghislain Bacler d'Albe.
Agrandir

La bataille du Pont d'Arcole dure deux jours.

Dans un premier temps Charles Augereau et André Masséna tentent de prendre en tenaille les Autrichiens, mais le premier se fait repousser et le second s'enlise dans des marais.

Napoleon Bonaparte lui-même, un drapeau à la main, s'élance à l'attaque du pont à la tête de ses grenadiers, mais échoue à son tour, frôlant la mort.

C'est l'usage d'un stratagème (l'envoi sur l'arrière de l'armée autrichienne d'un détachement de tambours chargé de faire le plus de bruit possible) qui leurre l'ennemi. Celui-ci croit être attaqué par revers et désunit sa solide défense du pont, ce qui permet à Masséna de traverser la rivière.

Aidé d'Augereau, il prend alors l'ennemi en tenaille et l'anéantit.


1846
 Pagan Min succède à son père Tharrawaddy Min comme roi de Birmanie.

Partager cet article

Repost 0
Published by YANN SINCLAIR - dans CALENDRIER
commenter cet article

commentaires

Forum


Image Hosted by ImageShack.us
louis XX 01

Image Hosted by ImageShack.us

 


capetiens
(Pierre-Yves Guilain)
Cercle de réflexion royaliste

Heraldique-Noblesse
Joinville et ses princes
Amis et passionnés du Père-Lachaise
Pere-Lachaise
lescimetières
Généalogie, cimetières, patrimoine parisien
graveyart: sur les cimetières parisiens (en hollandais)

Histoires des souverains d'Europe et images de leurs tombeaux 

kaisergruft

(site sur les sépultures des Habsbourg notamment sur la crypte des Capucins)

MAISON CIVILE DU ROI. (1)

d'après le Dictionnaire encyclopédique de la noblesse de France
Nicolas Viton de Saint-Allais (1773-1842)- Paris, 1816



Image Hosted by ImageShack.us

Introduction

  Accueil



Rois de France


Génobaud
roi Franc
(légendaire)
à la fin du IVe siècle
354-419
Sunnon
roi Franc des Ampsivares 
et des Chattes (légendaire)
à la fin du IVe siècle
388-xxx
Marcomir
roi Franc des Ampsivares 
et des Chattes (légendaire)
à la fin du IVe siècle
Pharamond
Image Hosted by ImageShack.us

Duc des Francs Saliens 

(légendaire)
ancêtre mythique des Mérovingiens
Clodion le Chevelu
Image Hosted by ImageShack.us

Duc des Francs saliens
428 - 448

Image Hosted by ImageShack.us
Duc des Francs saliens 
(incertain)
448 - 457
Childéric Ier
Image Hosted by ImageShack.us
Duc et Roi des Francs saliens
457 - 481
Clodomir
Image Hosted by ImageShack.us
Roi d'Orléans
511524
Image Hosted by ImageShack.us
Roi de Metz
(futur Austrasie)
511534
Image Hosted by ImageShack.us
Roi de Neustrie
511561
Roi des Francs
558561
Roi d'Austrasie
53454
Théodebald Ier
(Thibaut)
Roi d'Austrasie
548555
561567
Image Hosted by ImageShack.us
Roi de Neustrie 
Roi de Bourgogne
561592
Image Hosted by ImageShack.us
Roi d'Austrasie
561575
Roi d'Austrasie
Roi d'Austrasie
595 - 612
Image Hosted by ImageShack.us
Roi de Bourgogne
595613
Roi d'Austrasie
61261
sous la régence de Brunehilde
Roi de Bourgogne
Roi d'Austrasie
613
Roi de Neustrie
584629
Roi de Paris
595
629
Roi des Francs
613629
Roi des Francs (sans l'Aquitaine)
629639
Roi des Francs
632639
Caribert II
 Roi d'Aquitaine
629632
Roi de Neustrie, de Bourgogne
639657
Roi d'Austrasie
656657
Roi d'Austrasie
639656
Childebert III l'Adopté
Roi d'Austrasie
657662
Image Hosted by ImageShack.us
Roi de Neustrie, de Bourgogne
65767






Roi d'Austrasie
662675
Occupe la Neustrie
673675







Roi de Neustrie
673691
Roi des Francs 

(en fait uniquement de Neustrie)
L'Austrasie étant aux mains
de Pépin de Herstal
679
691

Image Hosted by ImageShack.us
Roi de Neustrie, Bourgogne et Austrasie
675 - 676
Image Hosted by ImageShack.us
Roi d'Austrasie
676679
Clovis IV








Roi des Francs
(en fait uniquement de Neustrie)
691695









Roi des Francs
(en fait uniquement de Neustrie)
695711
Dagobert III









Roi des Francs de 711 à 715
Chilpéric II









roi des Francs de Neustrie et des Burgondes
de 715 à 719
puis de tous les Francs de 719 à 721.
C
lotaire IV


T
hierry IV









Childéric III
Image Hosted by ImageShack.us
roi des Francs, de Neustrie
de Bourgogne et d'Austrasie
de 743 à 751

************

 

 


Pépin III le Bref
Image Hosted by ImageShack.us
Carloman Ier
Image Hosted by ImageShack.us
C
harles Ier
dit Charles le Grand
CHARLEMAGNE

Image Hosted by ImageShack.us
Louis Ier dit le Pieux
ou «le Débonnaire»
Image Hosted by ImageShack.us
Lothaire Ier
Image Hosted by ImageShack.us
Lothaire II

Image Hosted by ImageShack.us
C
harles II dit le Chauve
Image Hosted by ImageShack.us
Louis II dit le Bègue
Image Hosted by ImageShack.us
Louis III de France
Image Hosted by ImageShack.us
C
arloman II de France
Image Hosted by ImageShack.us
Charles III dit le Gros
Image Hosted by ImageShack.us
Eudes Ier de France
Robertin
Image Hosted by ImageShack.us
Charles III dit le Simple
Image Hosted by ImageShack.us

Robert le Fort
Image Hosted by ImageShack.us
Robert Ier de France

Image Hosted by ImageShack.us

Hugues le Grand
Image Hosted by ImageShack.us
Raoul Ier de France
aussi appelé Rodolphe

Image Hosted by ImageShack.us
Louis IV dit d'Outremer
Image Hosted by ImageShack.us
Lothaire de France
Image Hosted by ImageShack.us
Louis V dit le Fainéant
Image Hosted by ImageShack.us
Dernier roi de la lignée
des Carolingiens
Image Hosted by ImageShack.us

H
ugues Capet
Image Hosted by ImageShack.us
Robert II le Pieux
Image Hosted by ImageShack.us
Hugues II de France
Image Hosted by ImageShack.us
(1007-1025)
Roi de France associé
1017 - 1025
Henri Ier de France
Image Hosted by ImageShack.us
Philippe Ier de France
Image Hosted by ImageShack.us
Louis VI le Gros
Image Hosted by ImageShack.us
Louis VII Le Jeune
Image Hosted by ImageShack.us
Philippe II Auguste
Image Hosted by ImageShack.us

Louis VIII le Lion
Image Hosted by ImageShack.us

Louis IX (Saint Louis)
Image Hosted by ImageShack.us
Philippe III de France
dit le Hardi
http://www.visite-de-rouen.com/images/philippe_3.jpg
Philippe IV le Bel
image
Louis X le Hutin
http://www.livois.com/phpgedview/media/Louis_X_le_Hutin.jpg
Jean Ier le Posthume

image






Philippe V
le Long
http://www.livois.com/phpgedview/media/Philippe_V_le_Long.jpg
Charles IV le Bel
http://www.livois.com/phpgedview/media/Charles_IV_le_Bel.jpg
Valois
Philippe VI le Fortuné
http://www.france-pittoresque.com/rois-france/img/philippe-VI.gif
Jean II le Bon
image
Charles V le Sage
http://www.culture.gouv.fr/Wave/image/joconde/0014/m502004_97de1712_p.jpg
Charles VI le Fol ou le Bien-Aimé
image
Charles VII le Victorieux
image
Louis XI de Valois
http://jargeau-tourisme.com/img/louis11.jpg
Charles VIII de Valois
image
Louis XII d'Orléans
image
François Ier d'Angoulème
image
Henri II d'Angoulème
image
François II d'Angoulème
image
Charles IX d'Angoulème
image
Henri III d'Angoulème
image