Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Médias

Réécoutez le dernier journal de

RCF Pays d’Aude

Image Hosted by ImageShack.us

  Curie Romaine
Liste des papes

Pape Liste des papes
Liste détaillée des papes
Liste des primats de l'Église copte orthodoxe
Liste des primats de l'Église apostolique arménienne

Cité du Vatican
http://www.vaticanstate.va/FR/homepage.htm

Vatican Site Officiel
http://www.vatican.va/phome_fr.htm
  Musées du Vatican
http://mv.vatican.va/StartNew_FR.html



http://imageshack.us/ 
* * * Dernières minutes . . . A F P . . .H2 News . . . La Croix . . .
http://imageshack.us/

http://news.google.fr/news?hl=fr&ned=fr&ie=UTF-8&q=site:eucharistiemisericor.free.fr&scoring=n
http://www.la-croix.com/afp.static/pages/index.religion.htm

 

 

 

 

 

 

     En direct
             de la
    Place Saint-Pierre
http://imageshack.us/ 
* * *  En direct de Rome  * * *


http://imageshack.us/
http://mediastream.vatican.va/mpeg4lan.sdp
http://www.sat2000.it/diretta/
http://www.oecumene.radiovaticana.org/fr1/index.asp
3
journaux en Français

        (8h15 - 13h - 18h)


http:///
http://www.tv-direct.fr/live_ktotv.php
http://www.lejourduseigneur.com/  

 Catholique TV
http://img410.imageshack.us/img410/81/tvcatholiquelyon.png
http://www.catholique.tv/

Gazettes & Sites Royaux

rois.jpg
 Ils sont tous là !
Ils nous regardent et nous racontent 14 siècles d'Histoire de France

 

1 décembre 2014 1 01 /12 /décembre /2014 00:01

Décembre est le douzième et dernier mois des calendriers grégorien et julien.

 

Son nom vient du latin december (de decem, dix) car il était le dixième mois de l’ancien calendrier romain.

 

Le mois de décembre est le premier mois de l’hiver dans l’hémisphère nord et le premier mois de l’été dans l’hémisphère sud

(le solstice a lieu le 20, le 21, le 22 ou le 23 décembre)


 

Fichier:Les Très Riches Heures du duc de Berry décembre.jpg

Décembre, Les Très Riches Heures du duc de Berry


Le 1er décembre est le 335ejour de l'année (336e en cas d'année bissextile) du calendrier grégorien.

 

Il reste 30 jours avant la fin de l'année.

C'était le jour de la cire, 11e jour du mois de Frimaire, dans le calendrier républicain français.

Signe du zodiaque : 9e jour du Sagittaire.

Dictons

France :
« Si à la Saint-Éloi tu brûles ton bois, tu auras froid pendant trois mois »

« Saint-Éloi, de soleil gourmand, nous donne trois jours de beau temps. » 
Décembre aux pieds blancs s'en vient ; An de neige est an de bien.
Décembre de froid trop riche, ne fait pas le paysan riche.
Tonnerre en décembre fait prospérer le blé, et remplit le grenier.
Tel Avent, tel printemps.
Lorsque Saint-Éloi a bien froid, quatre mois dure le grand froid.
Il faut les avents froids et secs, si l'on veut boire sec.

En décembre s'il tonne, l'année sera bonne.

Listen_to
Cliquez sur le visage des personnes à marquer.
12132_194851535746_614105746_3002334_458

Journée internationale

Cliquez sur le visage des personnes à marquer.
12132_194850905746_614105746_3002332_635
1er décembre 2010
journée mondiale de lutte contre le sida
consacrée au thème
"Accès universel et droits de la personne"
50px-World_Aids_Day_Ribbon.svg.png
sida3.gif

fr_sfete.gif

Listen_to

Célébrations

  

Martyrologe pour le premier jour de décembre


Au IVe siècle, sainte Florence, qui consacra sa virginité au Seigneur,

 

sous l'autorité et la direction de saint Hilaire de Poitiers

 

A Rouen, la mémoire de saint Cande ou Candre, évêque régionnaire

 

de Maastricht, mort au Ve siècle, et honoré à Rouen depuis le

 

Moyen-Âge.

 

A Verdun, vers 588, saint Airy ou Agéric.

 

Appartenant à une élite dont l'influence considérable fut

 

excellente, il se posa en défenseur du droit d'asile, face à la barbarie

 

des rois.

 

L'an 660, saint Éloi.

 

D'abord orfèvre, puis conseiller des rois mérovingiens, il fut nommé

 

évêque de Noyon et de pratiquement toute la Flandre.

 

Il fit construire de nombreuses églises et monastères.

 

La mémoire du bienheureux Jean Beche (bitch), abbé de Colchester, en

 

Angleterre.

 

Ayant protesté contre l'exécution de Thomas More et de John Fisher, il

 

fut à son tour arrêté, emprisonné à la Tour de Londres, puis exécuté le

 

1er décembre 1539.

 

A Tyburn (Taïbeurn), près de Londres, le martyre de saint Edmond

 

Campion.

 

Étudiant à Oxford et converti au catholicisme, il entra chez les Servites,

 

à Rome.

 

Revenu en Angleterre, il fut sans cesse pourchassé pour son apostolat.

 

Trahi par un apostat, il subit plusieurs supplices avant d'être pendu le

 

1er décembre 1581.

 

Le 1er décembre 1916, à Tamanrasset, en Algérie, l'assassinat du

 

bienheureux Charles de Foucauld.

 

Menant une vie simple, en reconnaissant en tout homme un frère aimé,

 

le frère Charles apportait l'Évangile par sa seule présence, et pouvait

 

aussi résumer sa foi chrétienne par les mots de "Jesus- Caritas" dont il avait choisi sa devise.


Et encore ailleurs, beaucoup d'autres saints et bienheureux.


Listen_to

Saint Eloi Evêque de Noyon (+ 660)

Sant_Eligio_D.jpg

Gallo-romain originaire de Chaptelat dans le Limousin, "le bon saint Eloi" appartenait à une famille de paysans aisés qui travaillaient eux-mêmes leur domaine, à la différence de tant de grands propriétaires qui les faisaient cultiver par de nombreux esclaves. Il laissa à l'un de ses frères le soin du domaine et entra comme apprenti orfèvre dans un atelier où l'on frappait la monnaie royale selon les méthodes romaines anciennes. Il gardait une partie des revenus venant de sa famille et il les employa au service de la charité des pauvres et des esclaves. Il était aussi habile dans les émaux que dans les ciselures d'or fin. Ces qualités professionnelles allaient de pair avec une scrupuleuse honnêteté. Lorsqu'on lui demanda d'exécuter un trône d'or pour le roi Clotaire II (613-629), il en fit un deuxième avec l'or en surplus qu'il ne voulait pas garder pour lui-même. Cet acte, étonnant pour l'époque, lui valut la confiance du roi qui lui demande de résider à Paris, comme orfèvre royal, fonctionnaire de la Trésorerie royale et conseiller à la cour. Nommé monétaire à Marseille, il rachètera de nombreux esclaves que l'on vendait sur le port. Lorsque Dagobert devint roi en 629, il est rappelé à Paris où il dirige les ateliers monétaires du royaume franc, qui se trouvait à Paris sur le quai des Orfèvres et près de l'actuelle rue de la Monnaie . Il reçoit, entre autres, la commande d'orner les tombes de sainte Geneviève et de saint Denis. Il réalise des châsses pour saint Germain, saint Séverin, saint Martin et sainte Colombe et de nombreux objets liturgiques pour la nouvelle abbaye de Saint-Denis. Pour son honnêteté, sa franchise sans flagornerie et la qualité de son jugement pacifique, il avait la confiance du roi qui le faisait souvent appeler près de lui et lui confia même une mission de paix après du roi breton Judicaël. Grande était la piété et la vie de prière de ce laïc qui allait souvent aux offices monastiques. En 632, il fonde le monastère de Solignac au sud de Limoges et un an après, dans sa propre maison de l'île de la Cité, le premier monastère féminin de Paris dont il confiera la charge à sainte Aure. Un an après la mort de Dagobert qu'il avait assisté dans ses derniers moments, il quitte la cour en même temps que saint Ouen qui y était conseiller référendaire et chancelier. Comme lui, il entre dans la cléricature et est ordonné prêtre. Le même jour, le 13 mai 641, ils reçoivent l'épiscopat, saint Ouen comme évêque de Rouen et, lui, comme évêque de Noyon et Tournai, un diocèse qui s'étend jusqu'à Courtrai, Gand et la Frise néerlandaise. Il tente, sans grand succès, d'évangéliser la région d'Anvers. Au travers de ses sermons, nous connaissons la situation religieuse de cette époque et les superstitions païennes qu'il rencontre. Il fait sienne la spiritualité de saint Colomban, le moine irlandais, fonde des monastères et aime à se retirer dans l'oratoire d'Ourscamps-sur-Oise. Il voyage aussi. Nous le trouvons au concile de Châlon-sur-Saône et en Aquitaine, à Uzès et à Marseille. Il meurt en 660, à la veille de partir pour Cahors. La reine sainte Bathilde se déplacera pour son enterrement, mais arrivera trop tard. A Paris, une église lui est dédiée dans le quartier parisien des ferronniers d'art et des ébénistes, l'église Saint-Eloi reconstruite en 1967. Une église, détruite en 1793, lui était dédiée dans la rue des Orfèvres, près de l'hôtel de la Monnaie (rue de la Monnaie à Paris 4ème). A la cathédrale Notre-Dame, dans la chapelle Sainte-Anne, autrefois siège de leur confrérie, les orfèvres et joailliers de Paris ont placé sa statue et restauré son autel. Saint-Éloi est le patron des ouvriers agricoles, des différents corps de métiers en rapport avec le cheval (cochers, jockeys, lads, éleveurs, maréchaux ferrant, fabricants de selles, etc.), des pompistes, des orfèvres, des bijoutiers, des horlogers, des serruriers, des numismates, des fabricants de monnaie, des ingénieurs en électricité et en mécanique, des chauffeurs de taxi, des vétérinaires. Il est le protecteur des chevaux.

Voir aussi sur le site du diocèse aux Armées.
http://www.dioceseauxarmees.catholique.fr/

À Noyon, en 660, saint Éloi, évêque. Orfèvre et conseiller du roi Dagobert, il fit construire un grand nombre de monastères et fabriqua aussi beaucoup de pièces d’orfèvrerie en l’honneur des saints avec un art et une beauté remarquables. Élevé au siège épiscopal de Noyon et Tournai, il mit tout son zèle à sa mission apostolique.
729px-Saint_Eloi_ordination.jpg

Ordination de saint Éloi à l'évêché de Noyon. XVe siècle.

Voir aussi:
http://www.magnificat.ca/cal/fran/12-01.htm#eloi
http://missel.free.fr/Sanctoral/12/01.php
http://calendrier.egliseorthodoxe.com/sts/stsdecembre/dec01.html
http://fr.wikipedia.org/wiki/Saint_Eloi
http://fr.wikipedia.org/wiki/Saint_Eloi#Liens_externes



Sainte Florence Convertie par saint Hilaire, recluse à Combes (+ 367)
qui consacra sa virginité sous l'autorité et sous la direction de saint Hilaire de Poitiers.
À Poitiers, après 360, sainte Florence, vierge, qui fut convertie au vrai Dieu par l’évêque saint Hilaire quand il était exilé en Asie et qui le suivit quand il revint vers les siens.

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Florence_de_Combl%C3%A9



Saint Airy évêque de Verdun (+ 591)
ou Agéric ou Aguy.
Il est né dans une humble famille. Mais par sa simplicité comme par son érudition théologique, il appartint à l'élite de son époque. Evêque de Verdun à 34 ans, il resta humble et se posa en défenseur du droit d'asile face à la barbarie des rois.
Il était très admiré de saint Grégoire de Tours, historien de cette époque, et par saint Venance Fortunat.
Il figure au martyrologe romain au 1er décembre: Il construisit des églises et des baptistères et, parce qu’il avait fait de son église un asile pour les hommes pourchassés, il eut beaucoup à souffrir du roi Childebert II.
Un internaute nous dit:
Aujourd'hui, Saint Airy est fêté, selon le propre du diocèse de Verdun (1976), le 8 février ainsi que son confrère Saint Paul, lui aussi évêque de Verdun (+ 648).
Voir aussi sur le site internet du diocèse de Verdun: la paroisse Saint Airy de la Woëvre et, à propos de la Crypte Saint Maur: en 560, saint Airy, 10è évêque, fait «lever de terre», les corps des trois saints, saint Maur, saint Salvin et saint Orateur et les enferme dans des chasses.
"Airy (saint), Agiricus, évêque de Verdun, né vers l'an 517, dans le diocèse qu'il illustra plus tard par ses vertus, dut à une circonstance singulière d'avoir pour parrain le roi Thierri Ier. Il naquit dans un champ où sa mère travaillait, et le prince, qui chassait près de là, voulut tenir l'enfant sur les fonts. Il lui donna le nom d'Agérie, du mot latin Ager, champ, pour exprimer le lieu où il était né. Son royal parrain lui fit donner une éducation au dessus de sa naissance, et le jeune Airy, doué d'heureuses dispositions, fit de grands progrès dans les sciences humaines et surtout dans l'étude de l'Ecriture sainte. Il avait trente ans, lorsqu'il se décida à entrer dans l'état ecclésiastique. Désiré, évéque de Verdun, lui conféra le sacerdoce et l'attacha à son église. Airy lui succéda sur le siège de Verdun, en 550, et se fit admirer par sa charité pour les pauvres, par son zéle pour l'instruction de son peuple et pour la décence du culte divin. Fortunat de Poitiers et saint Grégoire de Tours lui donnent de grands éloges et reconnaissent en lui toutes les vertus d'un saint évêque."
(source: Dictionnaire hagiographique par Pétin)
http://books.google.fr/books?lpg=PA82&dq=saint+Airy&pg=PA82&id=_2YAAAAAMAAJ&ots=xlSRWVpJSp

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Saint_Airy



Saint Ansan (+ 304)
Martyr. Il appartenait à la famille romaine des Anici et vers l'âge de 12 ans, il se convertit au Christ. Son propre père, qui était païen, ne put le faire fléchir et le dénonça aux autorités. Ansan s'enfuit, entraîna beaucoup de jeunes à le suivre dans la foi au point qu'on le surnomma " le baptiste ". Arrêté, il fut décapité.

Autre biographie:
St-Ansan le Baptiste Issu de la noblesse romaine, dès l’âge de douze ans il demande à être baptisé. Huit ans plus tard, alors que débute la persécution de Dioclétien, Ansan et sa marraine Maxima se déclarent ouvertement Chrétiens et sont condamnés à être bastonnés. Maxima décède sous les coups tandis qu’Ansan est emprisonné avant d’être transféré à Sienne où il est exécuté (+ 304)



Bienheureux Antoine Bonfadini franciscain (+ 1482)
Antonio Bonfadini da Ferrara, né à Ferrara, en 1400, frère mineur au couvent du Saint-Esprit, grand prédicateur et voyageur, son corps se trouve dans l'église de Cotignola dans la province de Ravenne où il est vénéré. Culte approuvé en 1901.
À Cotiniola en Émilie, l’an 1482, le bienheureux Antoine Bonfadini, prêtre de l’Ordre des Mineurs, grand prédicateur dans beaucoup de régions d’Italie, en Orient et spécialement en Terre sainte.



Saint Antoine le Jeune Au monastère de Tous les Saints à Constantinople (+ 865)
Originaire d'une bourgade proche de Jérusalem, il s'en fut à Attalia en Asie Mineure où le " patrice " de la flotte byzantine le remarqua et le mit à son service. L'empereur Michel II l'établit gouverneur. Mais Antoine voulait toujours devenir moine et il s'enfuit un soir de fête de la cour pour rejoindre la Bithynie et se retirer dans la solitude. Quelques années plus tard, son supérieur l'envoya à Constantinople au monastère de Tous les Saints où son rayonnement fut si grand qu'il soutint les principaux membres de la famille impériale de ses conseils spirituels et de ses prières.



Bienheureuse Anuarite Religieuse Zaïroise (+ 1964)
Anuarite Nengapeta Clémentine née en 1941 à Wamba (Zaïre) Rep. Dém du Congo

"Elle a préféré mourir martyre pour préserver sa pureté. Elle a ainsi donné la preuve d'amour de Dieu qu'elle a placé au-dessus de sa propre vie. La béatification d'Anuarite, fille de notre race, constitue une grande grâce pour l'Afrique. Cela nous montre clairement que Dieu appelle tout le monde à devenir saint".
Elle était née en 1941 à Wamba (Zaïre) Rep. Dém du Congo. "A l'école, on l'inscrivit sous le nom de sa sœur aînée, qui l'accompagnait, 'Anuarite' = se moque de la guerre. À 16 ans, elle décida d'entrer dans la Congrégation diocésaine la Sainte Famille. Ce qui frappait, c'est son enthousiasme et sa bonne volonté. L'enseignement était pour elle un véritable apostolat. Elle n'était pas parfaite. De tempérament nerveux elle s'emportait parfois. Cependant, elle fit des progrès. On la sentait désireuse de dominer son caractère".
Des événements allaient bouleverser le nord-est du pays. Le 29 novembre 1964, les Simba firent irruption et, sous le prétexte de les "défendre contre les Américains", amenèrent les trente-quatre religieuses africaines, en camion, à Isiro...
Attaquée dans sa maison religieuse, elle défend sa supérieure et bientôt succombe sous les coups de ceux qui veulent la violer. " Je vous pardonne ", dit-elle en un dernier soupir à celui qui lui assène le coup mortel. Elle a été béatifiée en 1985.

Homélie du pape Jean-Paul II
http://www.vatican.va/holy_father/john_paul_ii/homilies/1985/documents/hf_jp-ii_hom_19850815_beatificazione-kinshasa_fr.html#top

"Au-delà des divergences des dates de naissance, relevées dans les différents témoignages, la Sr Anuarite Nengapeta Marie Clémentine est née le 29 décembre 1939. Cette date a été confirmée par la Soeur Marie Damien Sibille, qui a connu la Sr Anuarite depuis la 5ème année primaire et qui fut sa maîtresse des novices." (source: Abbé Jacques BOLOMBE de l'Archidiocèse de Kisangani, en République démocratique du Congo, où sont les Soeurs de la Sainte Famille de Kisangani, dont la Sr Anuarite Nengapeta Marie Clémentine fut membre)

À Isiro dans l’intérieur de la République démocratique du Congo, en 1964, la bienheureuse Clémentine Anuarita Nengapeta, vierge de la Compagnie des Sœurs de la Sainte Famillle, et martyre. Dans la persécution qui sévit au cours de la guerre civile, arrêtée avec d’autres religieuses de son couvent, elle les exhorta à préserver leur virginité et à prier. Elle-même repoussa, avec beaucoup de force, le désir violent d’un officier, qui, furieux, la tua.



Saint Candres (5ème s.)
Evêque "régionnaire", il parcourut la région de Maestricht aux Pays-Bas pour l'évangéliser. Il est encore commémoré au diocèse de Rouen.



Bienheureux Casimir Sykulski prêtre polonais martyr (+ 1941)
Né en 1882, à Konskie en Pologne, ordonné prêtre en 1905, après un passage à Saint Pétersbourg, il fut nommé à Skarzysko-Bzin, près de Radom où il ouvrit des écoles. A l'éclatement de la première guerre mondiale, il mit en place un comité pour s'occuper des secours, du ravitaillement et des fonctions communales. Chapelain militaire, puis élu député à l'assemblée de la république polonaise, en 1921, il est nommé à Radom et continue à s'occuper des écoles du diocèse. Nommé Prélat de Sa Sainteté, il est curé de diverses paroisses et les visite infatigablement. Lors de l'attaque de la Pologne en 1939, il est curé de Koskie, sa ville natale, il reprend alors ses actions pour aider les malades, les nécessiteux, les évacués, les enfants et leurs mères... Il fut arrêté puis relaché en 1939 et au moment de l'invasion de l'URSS il fut envoyé à Auschwitz où il fut fusillé le 11 décembre 1941, son corps fut brûlé au four crématoire.
Béatifié avec 107 autres martyrs polonais le 13 juin 1999 à Varsovie par le pape Jean-Paul II lors de sa visite.
Au camp de concentration d’Auschwitz (Oswiecim) près de Cracovie, en Pologne, l’an 1941, le bienheureux Casimir Sykulski, prêtre de Radom et martyr. Sous l’occupation du pays par le régime nazi, il fut pris d’abord en otage, libéré et de nouveau arrêté deux fois, torturé, interné au camp et enfin fusillé.



Saint Castritien évêque de Milan (3ème s.)
Castritianus ou Castriziano di Milano
Troisième évêque de Milan après onze ans de vacance du siège épiscopal due aux persécutions de Domitien, il aurait été évêque pendant plus de quarante ans et aurait bâti églises et basiliques. Saint Calimer lui succéda.
À Milan, au IIIe siècle, saint Castritien, évêque.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_%C3%A9v%C3%AAques_puis_archev%C3%AAques_de_Milan#IIIe_si.C3.A8cle



Bienheureux Charles de Foucauld Ermite, prêtre, missionnaire (+ 1916)
20051113_de-foucauld.jpg

Charles de Foucauld a été béatifié le 13 novembre 2005.
Officier à la vie dissolue et scandaleuse, il se convertit à Paris. Il se fait moine puis ermite à Nazareth et enfin au Sahara. Sa vie magnifique a suscité de nombreuses familles religieuses.
"Charles de Foucauld a eu une influence notable sur la spiritualité du xxe siècle et il reste, en ce début du troisième millénaire, une référence féconde, une invitation à un style de vie radicalement évangélique, et cela au-delà même de ceux qui appartiennent aux différents groupements dont sa famille spirituelle, nombreuse et diversifiée, est formée.
Accueillir l'Évangile dans toute sa simplicité, évangéliser sans vouloir imposer, témoigner de Jésus dans le respect des autres expériences religieuses, réaffirmer le primat de la charité vécue dans la fraternité, voilà quelques-uns seulement des aspects les plus importants d'un précieux héritage qui nous incite à faire que notre vie consiste, comme celle du bienheureux Charles, à 'crier l'Évangile sur les toits… [à] crier que nous sommes à Jésus'"
(source: site du Vatican, homélie de la messe de béatification)
http://www.vatican.va/roman_curia/congregations/csaints/documents/rc_con_csaints_doc_20051113_beatificazioni_it.html

Charles de Foucauld (1858-1916)
"Ordonné prêtre à 43 ans (1901), il partit au Sahara, d'abord à Beni-Abbès, puis à Tamanrasset parmi les Touaregs du Hoggar. Il voulait rejoindre ceux qui étaient le plus loin, 'les plus délaissés, les plus abandonnés'. Il voulait que chacun de ceux qui l'approchaient le considère comme un frère, 'le frère universel'. Il voulait 'crier l'Évangile par toute sa vie' dans un grand respect de la culture et de la foi de ceux au milieu desquels il vivait. 'Je voudrais être assez bon pour qu'on dise: Si tel est le serviteur, comment donc est le Maître?'."
(source: site du Vatican, biographie)
http://www.vatican.va/news_services/liturgy/saints/ns_lit_doc_20051113_de-foucauld_fr.html

"Charles de Foucauld, une vie déroutante" (site de la Fraternité séculière)
http://www.charlesdefoucauld.org/fr/biogra_fr.htm

"Charles de Foucauld (1858-1916), qui a longuement vécu dans le désert algérien, a été béatifié au Vatican, le 13 novembre 2005."
(site internet de l'Eglise d'Algérie)
http://www.ada.asso.dz/articles.php?lng=fr&pg=189


Lecture

« Gardez toujours toutes ces prescriptions, et ayez au fond de l’âme, gravé profondément, ce principe d’où toutes découlent : tous les hommes sont vraiment, véritablement frères en Dieu, leur Père commun, et Dieu veut qu’ils se regardent, s’aiment, se traitent en tout, comme les frères les plus tendres »

Charles de Foucauld, Huit jours à Ephrem


Prière de Charles de Foucauld

Mon Dieu, je m'abandonne à toi...

Mon Dieu, je m'abondonne à toi. Fais de moi ce qu'il te plaira.
Quoi que tu fasses de moi, je te remercie.
Je suis prêt à tout, j'accepte tout,
pourvu que ta volonté soit faite, en moi, en toutes tes créatures ;
je ne désire rien d'autre, mon Dieu.

Je remets mon âme entre tes mains ;
je te la donne, mon Dieu, avec tout l'amour de mon coeur,
parce que je t'aime et que ce m'est un besoin d'amour de me donner,
de me remettre entre tes mains, sans mesure,
avec une infinie confiance, car tu es mon Père. Amen !

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_de_Foucauld
http://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_de_Foucauld#Liens_externes



Bienheureux Christian (13ème s.)
L'un des premiers compagnons de saint Dominique. Il fonda à sa demande le couvent de Pérouse dans l'Italie centrale.



Saint Diodore (+ 283)
Prêtre romain, il est exécuté en compagnie de son diacre Marien pour avoir célébré clandestinement une messe en l’honneur des martyrs Chrysanthe et Daria.



Saint Domnole abbé de Saint-Laurent, évêque du Mans (+ 581)
http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89v%C3%AAque_du_Mans
Saint Domnole était, sous le règne de Clotaire 1er, à la tête d'un couvent de moines dans la basilique Saint Laurent puis évêque du Mans en 543.
http://www.saint-laurent-paris.com/presentation/historique.htm
http://dioceselemans.com/

Il fonda des monastères, des églises et des hôpitaux.
Dans l'église saint Laurent à Paris, il y a une chapelle de saint Domnole.
L'Abbaye Royale Saint-Pierre de Chaumes en Brie fut fondée sur l’initiative de saint Germain, évêque de Paris, et a été le lieu d’inhumation du corps de saint Domnole, évêque du Mans.
http://www.ville-chaumes-en-brie.fr/

Au Mans, en 581, saint Domnole, évêque, qui avait été auparavant abbé du monastère de Saint-Laurent à Paris et qui brilla par ses vertus et ses miracles.



Saint Edmond Campion Jésuite, martyr en Angleterre (+ 1581)
388px-Campion.jpg

Il fait partie des Quarante martyrs d'Angleterre et du Pays de Galles qui ont été canonisés en 1970.
À Londres, en 1581, les saints Edmond Campion, Raoul Sherwin et Alexandre Briant, prêtres et martyrs, d’un caractère et d’un courage éminents. Saint Edmond, qui avait embrassé dans sa jeunesse la foi catholique, entra à Rome dans la Compagnie de Jésus, fut ordonné prêtre à Prague et revint dans sa patrie, où il affermit considérablement les fidèles par sa parole et ses écrits. Saint Raoul, excellent philosophe, helléniste et hébraïsant, reçu dans l’Église catholique et ordonné prêtre, revint en Angleterre avec saint Edmond. Saint Alexandre reçu aussi dans l’Église catholique et ordonné prêtre, fut horriblement torturé à la Tour de Londres et demanda en prison d’être inscrit dans la Compagnie de Jésus. Tous les trois furent accusés faussement de haute trahison, condamnés à mort sous la reine Élisabeth Ière et subirent les mêmes supplices à Tyburn.
http://nominis.cef.fr/contenus/saints/10122/Saints-Quarante-martyrs-d-Angleterre-et-du-Pays-de-Galles.html

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Edmond_Campion



Saint Florentin (7ème s.)
A Amboise, sur les bords de la Loire, près de Tours, en l'honneur de qui le comte d'Anjou, Foulques, fonda un collège de chanoines. Une localité de Touraine garde son souvenir : Saint-Florentin-36150.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Saint-Florentin_(Indre)



Saint Hildebert (+ 728)
Abbé du monastère de Saint Bavon à Gand, dont la vie exemplaire le fit exalter comme saint par la voix populaire.



Saint Isère (7ème s.)
ou Ilère, ou Chély en langage local. Evêque de Mende dont on ne connaît l'existence et la sainteté qu'au travers de la vie de sainte Eminie, abbesse en Gévaudan. Deux localités gardent sa mémoire dans cette région : Saint Chély d'Apcher-48200 et Saint Chély d'Aubrac-12470.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Saint_Il%C3%A8re#Les_lieux_associ.C3.A9

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Saint_Il%C3%A8re



Bienheureux Jean Beche abbé et martyr en Angleterre (+ 1539)
Ami de John Fisher et de Thomas More, il était abbé de Colchester. Bénédictin, il obtint un doctorat à Oxford en 1515. Il se prêta au serment de suprématie (Oath of Supremacy) en 1534 mais vit le pillage de son abbaye. Horrifié également par la mort de ses amis, il dénia à Henri VII le droit de supprimer les monastères britanniques. Il fut arrêté, et martyrisé. Il fut béatifié en 1895.
bienheureux Jean Beche (bitch), abbé de Colchester, en Angleterre. Ayant protesté contre l'exécution de Thomas More et de John Fisher, il fut à son tour arrêté, emprisonné à la Tour de Londres, puis exécuté le 1er décembre 1539.
À Colchester en Angleterre l’an 1539, le bienheureux Jean Beche, alias Thomas Marshall, abbé du monastère Saint-Jean de ce lieu, et martyr. Ami des saints Thomas More et Jean Fisher, il protesta contre leur exécution. Après des atermoiements, il refusa les innovations religieuses du roi Henri VIII et, sous prétexte de crime de trahison, fut condamné à mort et conduit au supplice.



Saint Léonce évêque (+ 433)
Evêque de Fréjus en France de 419 à sa mort, il fut un grand ami de Jean-Cassien qui lui dédia ses dix premières conférences.
C'est avec sa bénédiction que saint Honorat fonde l'abbaye de Lérins.
À Fréjus en Provence, l’an 433, saint Léonce, évêque. Il favorisa l’établissement monastique de saint Honorat dans l’île de Lérins, et c’est à lui que saint Jean Cassien, son ami, dédia ses dix premières Conférences.

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/L%C3%A9once_de_Fr%C3%A9jus



Bienheureuse Lidwine religieuse de l’Institut de Saint-François de Sales (+ 1941)
20021020_liduina.jpg

Elisa Angela Meneguzzi, soeur Lidwine est née en 1901 dans le district de Padoue dans une humble famille de fermiers. Employée à 14 ans dans une famille fortunée pour aider sa famille à vivre, elle est remarquée par sa douceur et sa gentillesse. Elle rejoint les soeurs de la congrégation de Saint François de Sales le 5 mars 1926. Elle travaille dans un pensionnat et est appréciée par les élèves pour son écoute attentive, ses conseils et sa patience
En 1937, elle réalise son rêve et est envoyée en mission à Dire-Dawa en Ethiopie. Infirmière à l'hôpital qui devient avec la seconde guerre mondiale un hôpital militaire, elle voit en chacun une image du Christ souffrant. Lors des bombardements, elle va chercher les blessés, réconforte les mourants, baptise les enfants. Elle aide tous blancs, noirs, catholiques, coptes, musulmans, païens dans un vrai esprit oecuménique et interreligieux. Mais une maladie la mine et elle continue à aider les blessés jusqu'à ses derniers jours.

A lire, sa biographie (en anglais) sur le site du Vatican.
http://www.vatican.va/news_services/liturgy/saints/ns_lit_doc_20021020_meneguzzi_en.html

Elle a été béatifiée le 20 octobre 2002.
À Dire-Dama en Éthiopie, l’an 1941, la bienheureuse Lidwine (Élise-Angèle Meneguzzi), vierge de l’Institut de Saint-François de Sales qui manifesta, avec douceur et humilité la miséricorde de Dieu auprès des pauvres, des malades et des prisonniers.



Saint Nahum Prophète (7ème s. av JC.)
Nahum-prophet.jpg

Icône russe (Église orthodoxe) du prophète Nahum, 18ème siècle (Monastère Kizhi, Carélie, Russie.)

L'un des sept "petits prophètes". Il prophétisa l'anéantissement de Ninive et le rétablissement du royaume de Juda. Il vit venir le messager de la paix définitive, le Messie: "Voici sur les montagnes les pieds d'un messager de la bonne nouvelle qui annonce la paix." (Nahum 2.1)
Commémoraison de saint Nahoum, prophète. Au VIIe siècle avant le Christ, il fut un héraut de Dieu, un Dieu qui régit le cours des temps et qui juge les peuples avec justice.

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Nahum



Sainte Natalie de Nicomédie (4ème s.)
ou NatachaElle servit les persécutés chrétiens. Son action est mentionnée dans les rapports sur le martyr de saint Adrien.
"C’est une sainte très populaire dans l’Eglise orientale. Elle serait la femme de saint Adrien de Nicomédie. Mais, en dehors de merveilleuses et pieuses "légendes", on n’en sait pas plus sur elle que sur lui."
http://fr.wikipedia.org/wiki/Adrien_de_Nicom%C3%A9die

Autre biographie:
Ste-Natacha (Natalie) Épouse d’Adrien, un officier des armées impériales de Maximien, ils sont tous deux convertis au Christianisme. Arrêté en compagnie d’un groupe d’une vingtaine de Chrétiens, Adrien est aussitôt enchaîné puis emprisonné. Peu de temps après, Natalie parvient à entrer dans la prison, où elle passe son temps à soigner les plaies des suppliciés. Tout le groupe est exécuté peu de temps après et Natalie, devenue veuve, est sollicitée pour devenir l’épouse de Maximien. Elle s’enfuit alors en direction de Byzance et décède dans son sommeil, peu de temps après son arrivée (+ vers 311)



Saint Olympiade (+ 303)
Consul romain qui consomma son martyre à Amelia en Ombrie, torturé sur le chevalet, à l'époque de la persécution de Dioclétien.



Saint Philarète (8ème s.)
Ce riche cultivateur d'Asie mineure vivait heureux, entouré de sa nombreuse famille et de ses serviteurs. Dieu l'éprouva comme il avait éprouvé le saint homme Job. Philarète, devenu pauvre, travailla de ses mains, mais distribuait à plus pauvres que lui le peu de ses gains. La fortune lui revint lorsqu'une de ses filles, d'une grande beauté rehaussée par sa vertu, devint l'épouse de l'empereur Constantin VI. Au jour de sa mort, il rappela à ses enfants sa ligne de conduite : " N'oubliez pas l'hospitalité, visitez ceux qui sont malades, ne négligez pas la fréquentation de l'église."



Saint Procule (+ v. 302)
Evêque de Vérone en Italie, il fut persécuté sous l'empereur Dioclétien, mais il mourut en paix.



Bienheureux Richard Langley martyr en Angleterre (+ 1586)
D'une famille bourgeoise, né à Grimthorpe où il possédait des terres ainsi qu'à Riding. IL fut arrêté pour avoir donné refuge à des prêtres catholiques et fut martyrisé à York. Il a été béatifié en 1929.
À York, en 1586, le bienheureux Richard Langley, martyr. Père de famille, il avait aménagé des cachettes pour les prêtres proscrits. Découvert, il fut condamné à mort, sous la reine Elisabeth Ière, et pendu au gibet.



Saint Ursicin Evêque de Brescia en Italie du Nord (+ v. 347)
Evêque de Brescia en Italie du Nord, il participa au concile de Sardique en 347. Sa châsse subsiste toujours à Brescia.




Les Églises font mémoire…

Anglicans : Charles de Foucauld, ermite dans le Sahara

Coptes et Ethiopiens (22 hatur/hedar) : Côme et Damien (+env. 303), martyrs (Église copte)

Luthériens : Eloi (+660), évêque et bienfaiteur en Franconie

Maronites : Nahum (VIIs. av. J.-C.), prophète ; François Xavier (+1552)

Orthodoxes et gréco-catholiques : Nahum, prophète.

 

Saints catholiques et orthodoxes du jour 

Saints et bienheureux catholiques du jour

Saints orthodoxes du jour 

nt et martyr à Casal sous Julien l'Apostat.
  • Grwst (VIIe siècle), éponyme de Llanrwat au Pays de Galles.
  • Ibiliau (VIe siècle), ermite près de Ploudalmézeau en Bretagne.
  • Onésime, Ananie et Solochon ou Solomon, archevêques d'Éphèse en Asie mineure.
  • Procule ou Proculus († vers 542), évêque de Narni, martyr par la main des Ostrogoths ariens sous Totila.
  • Résigné ou Resignatus en latin (époque inconnue), évêque de Maëstricht (ou de Tongres ?).
  • Théoclite († 870), évêque de Lacédémone (Sparte) en Laconie.
  • Prénoms du jour 

    • Eloi et ses dérivés : Alar, Aloara, Aloy, Eloy, etc.
    • Florence et ses dérivés : Florentia, Florentine, etc.
    • Clémentine, fêtée aussi le 21 mars ou le 23 novembre.
    • Nathalie et ses dérivés : Natacha, Natalia, Natalie, Natelia, Nathalène, Talia, etc. ; fêtées aussi le 27 juillet ou le 26 août.

    Partager cet article

    Repost 0
    Published by YANN SINCLAIR - dans CALENDRIER
    commenter cet article

    commentaires

    Forum


    Image Hosted by ImageShack.us
    louis XX 01

    Image Hosted by ImageShack.us

     


    capetiens
    (Pierre-Yves Guilain)
    Cercle de réflexion royaliste

    Heraldique-Noblesse
    Joinville et ses princes
    Amis et passionnés du Père-Lachaise
    Pere-Lachaise
    lescimetières
    Généalogie, cimetières, patrimoine parisien
    graveyart: sur les cimetières parisiens (en hollandais)

    Histoires des souverains d'Europe et images de leurs tombeaux 

    kaisergruft

    (site sur les sépultures des Habsbourg notamment sur la crypte des Capucins)

    MAISON CIVILE DU ROI. (1)

    d'après le Dictionnaire encyclopédique de la noblesse de France
    Nicolas Viton de Saint-Allais (1773-1842)- Paris, 1816



    Image Hosted by ImageShack.us

    Introduction

      Accueil



    Rois de France


    Génobaud
    roi Franc
    (légendaire)
    à la fin du IVe siècle
    354-419
    Sunnon
    roi Franc des Ampsivares 
    et des Chattes (légendaire)
    à la fin du IVe siècle
    388-xxx
    Marcomir
    roi Franc des Ampsivares 
    et des Chattes (légendaire)
    à la fin du IVe siècle
    Pharamond
    Image Hosted by ImageShack.us

    Duc des Francs Saliens 

    (légendaire)
    ancêtre mythique des Mérovingiens
    Clodion le Chevelu
    Image Hosted by ImageShack.us

    Duc des Francs saliens
    428 - 448

    Image Hosted by ImageShack.us
    Duc des Francs saliens 
    (incertain)
    448 - 457
    Childéric Ier
    Image Hosted by ImageShack.us
    Duc et Roi des Francs saliens
    457 - 481
    Clodomir
    Image Hosted by ImageShack.us
    Roi d'Orléans
    511524
    Image Hosted by ImageShack.us
    Roi de Metz
    (futur Austrasie)
    511534
    Image Hosted by ImageShack.us
    Roi de Neustrie
    511561
    Roi des Francs
    558561
    Roi d'Austrasie
    53454
    Théodebald Ier
    (Thibaut)
    Roi d'Austrasie
    548555
    561567
    Image Hosted by ImageShack.us
    Roi de Neustrie 
    Roi de Bourgogne
    561592
    Image Hosted by ImageShack.us
    Roi d'Austrasie
    561575
    Roi d'Austrasie
    Roi d'Austrasie
    595 - 612
    Image Hosted by ImageShack.us
    Roi de Bourgogne
    595613
    Roi d'Austrasie
    61261
    sous la régence de Brunehilde
    Roi de Bourgogne
    Roi d'Austrasie
    613
    Roi de Neustrie
    584629
    Roi de Paris
    595
    629
    Roi des Francs
    613629
    Roi des Francs (sans l'Aquitaine)
    629639
    Roi des Francs
    632639
    Caribert II
     Roi d'Aquitaine
    629632
    Roi de Neustrie, de Bourgogne
    639657
    Roi d'Austrasie
    656657
    Roi d'Austrasie
    639656
    Childebert III l'Adopté
    Roi d'Austrasie
    657662
    Image Hosted by ImageShack.us
    Roi de Neustrie, de Bourgogne
    65767






    Roi d'Austrasie
    662675
    Occupe la Neustrie
    673675







    Roi de Neustrie
    673691
    Roi des Francs 

    (en fait uniquement de Neustrie)
    L'Austrasie étant aux mains
    de Pépin de Herstal
    679
    691

    Image Hosted by ImageShack.us
    Roi de Neustrie, Bourgogne et Austrasie
    675 - 676
    Image Hosted by ImageShack.us
    Roi d'Austrasie
    676679
    Clovis IV








    Roi des Francs
    (en fait uniquement de Neustrie)
    691695









    Roi des Francs
    (en fait uniquement de Neustrie)
    695711
    Dagobert III









    Roi des Francs de 711 à 715
    Chilpéric II









    roi des Francs de Neustrie et des Burgondes
    de 715 à 719
    puis de tous les Francs de 719 à 721.
    C
    lotaire IV


    T
    hierry IV









    Childéric III
    Image Hosted by ImageShack.us
    roi des Francs, de Neustrie
    de Bourgogne et d'Austrasie
    de 743 à 751

    ************

     

     


    Pépin III le Bref
    Image Hosted by ImageShack.us
    Carloman Ier
    Image Hosted by ImageShack.us
    C
    harles Ier
    dit Charles le Grand
    CHARLEMAGNE

    Image Hosted by ImageShack.us
    Louis Ier dit le Pieux
    ou «le Débonnaire»
    Image Hosted by ImageShack.us
    Lothaire Ier
    Image Hosted by ImageShack.us
    Lothaire II

    Image Hosted by ImageShack.us
    C
    harles II dit le Chauve
    Image Hosted by ImageShack.us
    Louis II dit le Bègue
    Image Hosted by ImageShack.us
    Louis III de France
    Image Hosted by ImageShack.us
    C
    arloman II de France
    Image Hosted by ImageShack.us
    Charles III dit le Gros
    Image Hosted by ImageShack.us
    Eudes Ier de France
    Robertin
    Image Hosted by ImageShack.us
    Charles III dit le Simple
    Image Hosted by ImageShack.us

    Robert le Fort
    Image Hosted by ImageShack.us
    Robert Ier de France

    Image Hosted by ImageShack.us

    Hugues le Grand
    Image Hosted by ImageShack.us
    Raoul Ier de France
    aussi appelé Rodolphe

    Image Hosted by ImageShack.us
    Louis IV dit d'Outremer
    Image Hosted by ImageShack.us
    Lothaire de France
    Image Hosted by ImageShack.us
    Louis V dit le Fainéant
    Image Hosted by ImageShack.us
    Dernier roi de la lignée
    des Carolingiens
    Image Hosted by ImageShack.us

    H
    ugues Capet
    Image Hosted by ImageShack.us
    Robert II le Pieux
    Image Hosted by ImageShack.us
    Hugues II de France
    Image Hosted by ImageShack.us
    (1007-1025)
    Roi de France associé
    1017 - 1025
    Henri Ier de France
    Image Hosted by ImageShack.us
    Philippe Ier de France
    Image Hosted by ImageShack.us
    Louis VI le Gros
    Image Hosted by ImageShack.us
    Louis VII Le Jeune
    Image Hosted by ImageShack.us
    Philippe II Auguste
    Image Hosted by ImageShack.us

    Louis VIII le Lion
    Image Hosted by ImageShack.us

    Louis IX (Saint Louis)
    Image Hosted by ImageShack.us
    Philippe III de France
    dit le Hardi
    http://www.visite-de-rouen.com/images/philippe_3.jpg
    Philippe IV le Bel
    image
    Louis X le Hutin
    http://www.livois.com/phpgedview/media/Louis_X_le_Hutin.jpg
    Jean Ier le Posthume

    image






    Philippe V
    le Long
    http://www.livois.com/phpgedview/media/Philippe_V_le_Long.jpg
    Charles IV le Bel
    http://www.livois.com/phpgedview/media/Charles_IV_le_Bel.jpg
    Valois
    Philippe VI le Fortuné
    http://www.france-pittoresque.com/rois-france/img/philippe-VI.gif
    Jean II le Bon
    image
    Charles V le Sage
    http://www.culture.gouv.fr/Wave/image/joconde/0014/m502004_97de1712_p.jpg
    Charles VI le Fol ou le Bien-Aimé
    image
    Charles VII le Victorieux
    image
    Louis XI de Valois
    http://jargeau-tourisme.com/img/louis11.jpg
    Charles VIII de Valois
    image
    Louis XII d'Orléans
    image
    François Ier d'Angoulème
    image
    Henri II d'Angoulème
    image
    François II d'Angoulème
    image
    Charles IX d'Angoulème
    image
    Henri III d'Angoulème
    image