Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Médias

Réécoutez le dernier journal de

RCF Pays d’Aude

Image Hosted by ImageShack.us

  Curie Romaine
Liste des papes

Pape Liste des papes
Liste détaillée des papes
Liste des primats de l'Église copte orthodoxe
Liste des primats de l'Église apostolique arménienne

Cité du Vatican
http://www.vaticanstate.va/FR/homepage.htm

Vatican Site Officiel
http://www.vatican.va/phome_fr.htm
  Musées du Vatican
http://mv.vatican.va/StartNew_FR.html



http://imageshack.us/ 
* * * Dernières minutes . . . A F P . . .H2 News . . . La Croix . . .
http://imageshack.us/

http://news.google.fr/news?hl=fr&ned=fr&ie=UTF-8&q=site:eucharistiemisericor.free.fr&scoring=n
http://www.la-croix.com/afp.static/pages/index.religion.htm

 

 

 

 

 

 

     En direct
             de la
    Place Saint-Pierre
http://imageshack.us/ 
* * *  En direct de Rome  * * *


http://imageshack.us/
http://mediastream.vatican.va/mpeg4lan.sdp
http://www.sat2000.it/diretta/
http://www.oecumene.radiovaticana.org/fr1/index.asp
3
journaux en Français

        (8h15 - 13h - 18h)


http:///
http://www.tv-direct.fr/live_ktotv.php
http://www.lejourduseigneur.com/  

 Catholique TV
http://img410.imageshack.us/img410/81/tvcatholiquelyon.png
http://www.catholique.tv/

Gazettes & Sites Royaux

rois.jpg
 Ils sont tous là !
Ils nous regardent et nous racontent 14 siècles d'Histoire de France

 

20 janvier 2015 2 20 /01 /janvier /2015 00:01

 

Le 20 janvier est le 20ejour de l'année du calendrier grégorien.

 

Il reste 345 jours avant la fin de l'année (346 si l'année est bissextile)

 

C'était généralement le jour de la lauréole, premier jour du mois de Pluviose, dans le calendrier républicain français.

 

Tous les 4 ans, c'est l'Inauguration Day (repoussé au 21 janvier si le 20 tombe un dimanche), jour de l'investiture du président des États-Unis suivant son élection au mois de novembre précédent.

 

Signe du zodiaque : 29e jour du signe astrologique du Capricorne.

 

Dictons

« S'il neige à la Saint-Sébastien la mauvaise herbe ne revient »[4]

Célébrations

  • Colombie Colombie et Pérou Pérou : Fêtes de L'enfant au doux nom de Jésus (Niño dulce nombre de Jesus) ou de L'enfant perdu (Niño Perdido), commémore la recherche de l’enfant Jésus, qui fut trouvé par ses parents dans le temple avec les Docteurs de la Loi. ces fêtes ont des dates variables selon les régions ou les villes.
  • États-Unis États-Unis :
couleurliturgiqueVert.gif 

Saints chrétiens



             Martyrologe pour le vingtième jour de janvier


         A  Rome, sur la voie Appienne, au cimetière "ad catacumbas", vers 303, saint Sébastien.

Capitaine de la garde prétorienne, il fut condamné à être transpercé de flèches sur le Champ-de-Mars par ordre de Dioclétien qui commençait à exclure les chrétiens de son armée. 


              De même sur la même voie Appienne, au cimetière de Callixte, la mise au tombeau de saint Fabien, pape, décapité en 250 lors de la persécution de Dèce, après quatorze ans de pontificat.

Selon une tradition, il divisa Rome en sept diaconies.


              Au ive siècle, saint Néophyte, jeune chrétien de quinze ans, décapité à Nicée, en Bithynie, pour son refus de sacrifier aux idoles. 


              Au ve siècle, saint Euthyme. Arménien d'origine, il était déjà prêtre quand il embrassa la vie solitaire près de Jérusalem.

Sa retraite devint le centre d"une laure qui prit ensuite son nom. 


              En 1130, le bienheureux Jean, natif de Warneton, en Flandre.

Disciple de saint Yves de Chartres, il fut nommé évêque de Thérouanne et fonda plusieurs monastères.

Très austère pour lui-même, il se montra cependant très indulgent pour les autres.  


              Et encore ailleurs, beaucoup d'autres saints et bienheureux.
Saints catholiques[2] et orthodoxes[3] du jour
Saints et bienheureux catholiques[2] du jour
Saints orthodoxes[3] du jour

Prénoms du jour 

Bonne fête aux :

  • Sébastien et ses dérivés : Bastian, Bastiane, Bastien, Bastienne, Sébastia, Sébastian, Sébastiane, Sébastienne, etc.
  • Fabien et ses dérivés : Fabian, Fabienne, Fabio

et aussi aux :



Saint Fabien Pape (20e) de 236 à 250 et martyr (+ 250)
dacoll10.jpg

Décollation de saint Fabien.Benvenuto di Giovanni di Meo del Guasta. XVe.

Pape et martyr à Rome, sur la via Appia, durant la persécution de l'empereur Dèce.
Evêque de Rome durant quatorze ans, saint Cyprien de Carthage, son contemporain, l'appelait un homme incomparable et ajoutait que sa mort correspondait à la bonté et à la pureté de sa vie. (Lettre 9)
Voir aussi Les Papes du Complexe de Callixte et quelques pères et écrivains contemporains.
http://www.catacombe.roma.it/fr/ricerche/ricerca4.html
San_Fabiano_A.jpg


Voir aussi:
http://hodiemecum.hautetfort.com/archive/2009/01/20/index.html
http://fr.wikipedia.org/wiki/Saint_Fabien
http://www.abbaye-saint-benoit.ch/voragine/tome01/025.htm
http://www.magnificat.ca/cal/fran/01-20.htm#fabien



Saint Sébastien Martyr à Rome (+ 284)
391px-Pietro_Perugino_049.jpg

Saint Sébastien par le Pérugin, v. 1500, musée du Louvre

Il est sans doute l'un des plus célèbres martyrs romains. Officier dans l'armée de Dioclétien, il était chrétien, et lors que cela fut découvert, il fut mis en demeure de sacrifier à l'empereur, sinon c'était un acte de rébellion. Lié nu à un arbre, il servit de cible aux tirs de ses propres soldats et enfin tué par bastonnade. Son culte date du 4ème siècle. Saint Ambroise en parle dans ses commentaires du psaume 118 et saint Damase lui fit construire une église au-dessus de sa tombe. Cette basilique est d'ailleurs l'une des sept principales églises de Rome. Malgré cela, les détails que rapportent les « actes » de son martyre n'ont été rédigés qu'au 5ème siècle.
Bernini_Saint_Sebastian_detail.jpg
BERNINI GIAN LORENZO / Saint Sebastian Detail

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Saint_S%C3%A9bastien
http://fr.wikipedia.org/wiki/St_S%C3%A9bastien_(Mantegna)
http://www.abbaye-saint-benoit.ch/voragine/tome01/026.htm
http://www.magnificat.ca/cal/fran/01-20.htm#sebastien



Saint Asclas ou Askala, martyr sous Dioclétien (+ v. 287)
Il répondit à son juge : "Je ne crains pas ce que tu me feras souffrir. Je crains bien plus de mépriser le Christ." Il fut jeté dans le Nil et périt noyé à Antinoé en Egypte Thébaïde.



Bienheureux Basile Moreau fondateur de la famille religieuse de Sainte-Croix (+ 1873)
frm_port.jpg

1799-1873.
Prédicateur et éducateur de talent, ce prêtre du diocèse du Mans est le fondateur de la famille religieuse de Sainte-Croix.
Portrait par Mgr Jacques Faivre, Évêque du Mans
http://www.cef.fr/catho/actus/dossiers/2007/beatification/basile_moreau.php

"Son zèle apostolique a pris les dimensions du monde"
Basile Moreau originaire de Laigné en Belin fut le fondateur de la congrégation de Sainte Croix, présente sur 4 continents et regroupant près de 4000 religieux.
(diocèse du Mans, béatification de Basile-Antoine-Marie Moreau)
http://www.dioceselemans.com/index.php?option=com_content&task=view&id=517&Itemid=0
L'histoire de Basile Antoine Moreau
(site des Marianites de Sainte Croix)
http://www.marianites.org/history.html#french

Basile Moreau est un prêtre fondateur. Né en 1799 à Laigné-en-Belin, il était le neuvième d'une famille de quatorze enfants. Ses parents étaient cultivateurs. Après le collège, il entra au séminaire du Mans et ordonné prêtre en 1821, à l'âge de 22 ans. A Paris, il étudie la théologie chez les Sulpiciens puis, durant treize années, au séminaire, il enseignera successivement la philosophie, le dogme et l'Écriture sainte.
En 1835, il organise un groupe de prêtres auxiliaires pour prêcher des missions et à la demande de son évêque il assure la direction de la communauté des Frères de Saint-Joseph. Pour les services intérieurs, de la communauté et du pensionnat, il engage quelques femmes, les premières sœurs. Il propose à tous et à toutes les vœux de religion, qu'il prononcera lui même le 15 août 1840. L'association Sainte-Croix, du nom de la commune où elle est implantée, est née.
La petite congrégation connait une croissance rapide. En plus de l'esprit d'union et de collaboration mutuelle, Basile Moreau voulut donner aux prêtres, frères et sœurs de Sainte-Croix, une ferme confiance en la divine Providence.
Mais en 1855 commence une douloureuse période pour le fondateur. Dissensions à l'intérieur de la congrégation, graves déboires financiers, accusations de mauvaises administrations, l'amènent à offrir sa démission de supérieur général et il se retire, avec deux de ses sœurs, dans une petite maison à côté de l'Institution de Sainte-Croix. Sans amertume ni haine, et pardonnant à tous, il passe ses dernières années à donner des prédications dans les paroisses du Mans et des environs. Il tombe malade en janvier 1873 et meurt vingt jours plus tard.
(Source InfoCatho)
http://infocatho.cef.fr/fichiers_html/archives/deuxmilseptsem/semaine37/27nx371europea.html
Biographie site du Vatican
http://www.vatican.va/news_services/liturgy/saints/ns_lit_doc_20070915_moreau_fr.html
Béatifié au Mans le 15 septembre 2007
Voir aussi:
Site des soeurs de Sainte-Croix
http://www.soeursdesaintecroix.org/fr/histoire/index.html
Site de l'oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal (Québec)
http://www.osj.qc.ca/fr_1197_index.asp

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Basile_Moreau



Saint Bassos Sénateur romain sous le règle de Dioclétien (4ème s.)
et ses compagnons martyrs, les saints Eusèbe, Eutychès et Basilide. Tous quatre sénateurs romains sous le régne de Dioclétien, ils furent reconnus comme chrétiens. Dégradés de leur titre sénatorial, ils furent soumis à de nombreuses et cruelles tortures. Bassos fut jeté dans une fosse après avoir eu les membres coupés. Eusèbe et Etychès furent dépecés vifs, suspendus comme des bêtes à l'abattoir.



Saint Benoît Ricasoli Ermite en Italie (+ 1167)
Originaire de Coltiboni dans la région de Fiesole en Italie, il entra dans le monastère que ses parents avaient fondé pour les bénédictins de la congrégation de Vallombreuse. Plus tard, il choisit de devenir ermite. Son culte fut confirmé en mai 1907.



Bienheureux Cyprien Michael Iwene Tansi moine cistercien africain (+ 1964)
tanzi.jpg

"Iwene Tansi est né à Aguleri, près de Onitsha au Nigeria, en 1903. Il fut baptisé à l’âge de 9 ans avec le nom chrétien, Michael. Son baptême lui influençait profondément, même pendant sa jeunesse, et Michael a bouleversé ses parents non-chrétiens quand il a osé détruire son idole personnelle, donnée traditionnellement à tous les enfants du sexe masculin.
Il a travaillé pendant quelques années comme catéchiste et professeur avant d'entrer au séminaire en 1925. Il a été ordonné prêtre en 1937 pour le diocèse de Onitsha, où il a fait impression durable sur tout le monde par son dévouement, son zèle pour le Royaume de Dieu, son esprit intense de prière."
(source: Ordre cistercien de la stricte observance - trappistes)
http://www.ocso.org/HTM/net/stnsi-fr.htm

"Lors de la béatification du Père Tansi, le 22 mars 1998, le Pape Jean-Paul II disait de lui: «Il fut avant tout un homme de Dieu: les longues heures passées devant le Très Saint Sacrement remplissaient son coeur d'un amour généreux et courageux. Ceux qui l'ont connu témoignent de son grand amour pour Dieu. Ceux qui l'ont rencontré sont restés frappés de sa bonté personnelle. Il fut aussi un homme du peuple: il a toujours placé les autres avant lui-même et il fut particulièrement attentif aux besoins pastoraux des familles. Il fit tout ce qui était en son pouvoir pour que les couples soient bien préparés au sacrement de mariage et il prêcha l'importance de la chasteté. Il s'efforça de toutes manières de promouvoir la dignité des femmes. En particulier, il considérait que l'éducation des jeunes était une chose précieuse»."
(source: Abbaye Saint-Joseph de Clairval)
http://www.clairval.com/lettres/fr/2007/08/01/6010807.htm

"Particulièrement attentif aux besoins des familles, il fait tout ce qui est en son pouvoir pour que les couples soient bien préparés au mariage et le vivent saintement. Il s'efforce de toutes manières de promouvoir la dignité des femmes. Il considère enfin que l'éducation des jeunes est une chose particulièrement précieuse. Il se montre toujours disponible pour le sacrement de la réconciliation. Il implore aussi ses concitoyens de se pardonner mutuellement et de se réconcilier à tous les niveaux de la vie nigériane, ce qui est important dans un pays qui compte tant d'ethnies diverses."
(source: Abbaye Saint Benoît)
http://www.abbaye-saint-benoit.ch/hagiographie/fiches/f0419.htm
Lire aussi: Mass for the Beatification of Father Cyprian Tansi
http://www.vatican.va/holy_father/john_paul_ii/travels/documents/hf_jp-ii_hom_22031998_nigeria-beatification_en.html
Homélie de Jean-Paul II lors de son voyage apostolique au Nigeria, le 22 mars 1998.
Observatoire de l'Eglise en détresse > Afrique > Nigeria
http://www.aed-france.org/observatoire/pays.php?id=69&dossier=210

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Cyprien_Tansi
http://www.afrikaworld.net/tansi/index.html



Sainte Damiana martyre copte (4ème s.)
demiana1.jpg

icône de Sainte Damiana, Eglise Sainte Marie, Amsterdam, Hollande

C'est à elle qu'on attribue fréquemment l'origine de la vie monastique féminine.
Fille de gouverneur, quant elle atteint l'âge, son père choisit un noble pour l'épouser mais Damiana refusa pour garder sa virginité: "si tu m'aimes vraiment, lui dit-elle, construis un chateau où je puisse vivre, conserver ma virginité et servir le Christ" Son père exécuta son voeu et bientôt une quarantaine de filles d'autres familles nobles se joignirent à elle. L'empereur Dioclétien demanda à toutes les familles nobles d'adorer les dieux romains. Le père de Damiana, Marcus, accepta et sa fille le prévint "soit tu redeviens chrétien, soit je refuse d'être appelé ta fille". Comme il revint dire sa foi à Dioclétien, il fut tué. Larsque l'empereur sut que Diamana était à l'origine de la traitrise de son père, il envoya une statue de lui-même au chateau et demanda que les vierges l'adorent ce qu'elles refusèrent. Elles furent torturées et tuées.
De nos jours, un pélerinage a lieu tous les ans le 21 mai pour célébrer la date à laquelle on dit que Sainte Hélène dédicaça l'église et le 20 janvier, date du martyr de Sainte Damiana et de ses compagnes.
(d'après: The Convent of Saint Damiana in the Nile Delta of Egypt by Jimmy Dunn)
http://www.touregypt.net/featurestories/damiana.htm

"...lorsque les Coptes peuvent proclamer publiquement leur foi, ils le font avec exubérance. Les pèlerinages sont pour eux des occasions uniques de manifester leur différence. Citons seulement ceux de Sitti Damiana, dans le Delta, au nord-ouest de Mansourah..."
(source: Les Coptes par Richard Lebeau membre de Chrétiens de la Méditerranée)
http://paxchristi.cef.fr/docs/CoptesCMed.pdf



Saint Daniel de Cambron (+ 1232)
Moine bénédictin et abbé du monastère cistercien de Cambron, dans le Hainaut en Belgique.

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Abbaye_de_Cambron



Saint Etienne Min Catéchiste coréen (+ 1840)
Il fut étranglé à Séoul, pour sa foi en Jésus-Christ à l'époque où plus de 10.000 chrétiens donnèrent ce témoignage de leur fidélité au Christ. Il fut canonisé en mai 1984 à Séoul, par le pape Jean Paul II avec une centaine d'autres témoins de la foi.
Voir S. Stefano Min Kuk-ka sur le martyrologe du Vatican.
http://www.vatican.va/roman_curia/pontifical_academies/cult-martyrum/martiri/009.html



Saint Eusèbe Chanoine d'Esztergom en Hongrie (+ 1270)
Il se fit ermite dans les monts de Pilis. Comme des disciples vinrent le rejoindre, il fonda l'Ordre des Paulistes, à l'instar de saint Paul l'ermite. Les constitutions de l'Ordre ont été rédigées sous la conduite de saint Thomas d'Aquin. Le culte de saint Eusèbe resté vif en Hongrie.



Sainte Eustochia Calafato Clarisse (+ 1485)
200px-Eustochia_smeraldo_calafato.jpg

Elle était née à Messine et sa mère était la comtesse Mathilde de Calafato. Elle préféra la pauvreté des clarisses et elle fonda en 1446 un couvent d'une observance encore plus rigide invitant ses soeurs à vivre, comme saint François, le Christ crucifié. Elle a été canonisée en juin 1988.

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Eustochia_Smeraldo_Calafat
http://www.vatican.va/news_services/liturgy/saints/ns_lit_doc_19880611_calafato_it.html



Saint Euthyme de Tirnovo Patriarche (+ v. 1400)
L'Eglise de Bulgarie fête aujourd'hui le patriarche saint Euthyme, qui connut l'exil parce qu'il s'était opposé à l'alliance de la Bulgarie avec l'empire ottoman. Il poursuivit une œuvre inlassable de renouvellement de son Eglise, par une intense activité littéraire de formation chrétienne pour ses fidèles, révisant les traductions à la lumière des originaux grecs autant des textes patristiques que des offices liturgiques. Son œuvre fut réduite à néant par l'occupation turque et il dut se retirer au monastère de Vaskovo où il mourut.



Saint Euthyme le Grand Anachorète dans le désert de Juda (+ 473)
im-St-Euthyme.jpg

Il est le père et le fondateur du grand mouvement monastique qui allait remplir le désert de Palestine. Originaire de la Petite-Arménie, il reçut son éducation auprès de l'évêque de sa ville. Grandes étaient son humilité et sa douceur. Ermite sur les bords de la mer Morte, il fut reconnu par les bergers . Malgré les habitants qui venaient l'entendre, il sut préserver sa solitude et fonda une «laure» où se retrouvaient beaucoup de ses disciples, dont l'un des plus célèbres est saint Sabas. A la veille de sa mort, il leur résumait ainsi sa spiritualité : "Gardez toujours comme principe et comme fin de toute activité, la charité sincère qui est le lien de toute perfection. Toute vertu se fortifie par la charité et l'humilité, mais la charité l'emporte avec l'aide de l'expérience, du temps et de la grâce. C'est par charité que le Verbe de Dieu s'est humilié en se faisant pareil à nous."

Autre biographie:
Le 20 janvier 473, Euthyme le Grand, moine natif de Mélitène en Arménie, meurt dans la laure qu’il a lui-même fondée.
À la mort de son père, Euthyme était bien jeune encore et son éducation fut confiée à l’évêque de la ville. Ce fut pour lui le moyen d’acquérir un solide sensus fidei, qu’il tira de l’écoute et de la méditation des Écrituress, et qui l’accompagnera durant toute sa vie et en toute circonstance.
Son amour pour la quiétude et sa résistance à l’égard de la carrière ecclésiastique, qui s’offrait pourtant à lui de toute évidence, le poussèrent à chercher la solitude en Palestine, où il se retira, désireux d’imiter la vie du Christ au désert.
Il rendit par sa vie un tel témoignage à la beauté de l’Évangile qu’il amena à la foi chrétienne un nombre remarquable d’habitants du désert, en grande partie des nomades de langue arabe. Il se forma ainsi autour d’Euthyme une laure, où accoururent des disciples venus même de régions très éloignées.
Euthyme tint un rôle important dans le cours des événements de l’Église de son temps ; et ce fut également par son entremise que l’Église de Jérusalem accueillit le Concile de Chalcédoine.
La vie monastique de la laure d’Euthyme, équilibrée, humaine, éloignée des excès et des excentricités où les moines d’alors se complaisaient souvent, servit à inspirer le typikon qu’élabora son disciple Sabas pour son propre monastère et qui sera le fondement des réglementations monastiques de type anachorétique dans toute la Palestine.

Lecture

Euthyme exhortait ainsi ses frères : « A toute heure il nous faut être vigilants et nous tenir éveillés. Sachez avant tout ceci : celui qui renonce au monde ne doit pas avoir de volonté propre ; mais en premier lieu, il acquerra l’humilité et l’obéissance ; il lui faut persévérer, méditer sans trêve l’heure de sa mort et le jour terrible du jugement, et puis aspirer à la gloire du Règne des cieux ».
Il disait encore : « Les moines, non seulement doivent protéger leur vie intérieure, mais, surtout les jeunes, ils doivent fatiguer leur corps, se souvenant de la parole de l’Apôtre : « J’ai travaillé nuit et jour pour n’être à charge à personne ; et mes mains ont travaillé pour moi et pour ceux qui sont avec moi ». Les gens du monde se donnent du mal et travaillent pour nourrir femme et enfants, pour offrir à Dieu les prémices, faire du bien autant qu’ils le peuvent et pourtant ils se voient réclamer des impôts. Il serait bien étrange, en effet, que nous, nous ne subvenions pas le moins du monde par le travail de nos mains, aux besoins de notre corps, mais que nous restions là, paresseux et inactifs, jouissant de la fatigue d’autrui, surtout quand l’Apôtre ordonne que le paresseux, celui-là ne mange pas ! »

Cyrille de Scytopolis, Vie d’Euthyme 9
Euthymius_the_Great.jpg

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Euthyme_le_Grand
http://www.maison-russie.fr/invites/icone/saints_fetes/textes/euthyme_grand.html



Saint Fechin Abbé dans le comté de Westmeath en Irlande (+ v. 665)
Natif du Connaught en Irlande, son nom est particulièrement lié à l'abbaye de Fobhat, dans le comté de Westmeath en Irlande, où il fut abbé. Il fonda plusieurs monastères dont plusieurs portent son nom en Ecosse : , Ecclefechan et Saint-Vigean.

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Abbaye_de_Fore



Saint Henri Martyr et patron de la Finlande (+ v. 1157)
352px-Bishop_henry_from_taivassalo_churc

Henri d'Uppsala marchant sur son meurtrier Lalli, vers 1450

D'origine anglaise, il accompagna Nicolas Breakspear, le futur pape Adrien IV, en Suède où il fut évêque d'Uppsala en 1152. Soutenu par le roi saint Eric IX, il l'accompagna en Finlande où il fut tué à Abo-Turku, par un opposant à la réforme qu'il entreprenait dans cette Eglise. Il fut canonisé en 1158 par la voix populaire. Considéré comme un martyr, il est patron de la Finlande et son nom est inscrit au martyrologe romain.
800px-Henrik_Lalli_Ekman.JPG

Lalli tuant Henri d'Uppsala

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Henri_d%27Uppsala



Saint Jean Ni Youn-li Père de famille et catéchiste en Corée (+ 1867)
Il donna sa vie, comme des milliers de chrétiens coréens, pour maintenir sa foi au Christ. Il a été béatifié en 1984.



Saint Léon de Thrace Empereur (+ 474)
220px-Leo_I_Louvre_Ma1012.jpg

Il soutint la foi orthodoxe pour faire appliquer les décisions du concile de Chalcédoine (451). Il publia une loi interdisant le travail et le commerce le dimanche. Mais il ne put rétablir la paix religieuse entre les partisans et les adversaires du Concile.

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/L%C3%A9on_Ier_(empereur_byzantin)



Saint Minase (+ 496)
Successeur de Romain comme abbé de Condat (Jura). Plus tard, il choisit Saint-Oyend comme coadjuteur, puis le désigne pour lui succéder.



Saint Néophyte (IVe siècle)
Fils d’un couple de chrétiens de Nicée, en Bithynie, il voit le jour à l’époque de la persécution de Dioclétien. Arrêté, il refuse de sacrifier aux idoles et est condamné à mort après avoir subi plusieurs tourments.



Saints Octave, Soluteur et Adventeur Soldats et martyrs (+ 297)
Soldats de la légende de la Légion Thébéenne, massacrés à cause de leur foi chrétienne, sous Maximien.
Patrons de la ville de Turin.



Saint Pierre le Percepteur Chargé de l'administration financière de l'Afrique byzantine (6ème s.)
Chargé de l'administration financière de l'Afrique byzantine, il était dur et sans pitié. Durant une longue maladie, il vit en songe une balance où étaient placées ses bonnes et ses mauvaises actions. Le plateau des bonnes était complètement vide. Il vendit alors tous ses biens, se vendit lui-même comme esclave anonyme à Constantinople afin de pouvoir donner un peu plus aux pauvres. Et c'est ainsi qu'il mourut en paix.



Saint Zacharie Martyr en Grèce (+ 1782)
Il exerçait la profession de fourreur à Patras en Grèce. Devenu musulman, il avait grand remords en sa conscience et voulut revenir à la foi au Christ. Il se présenta devant le juge turc pour déclarer sa conversion. Arrété, il fut d'abord battu de verges trois fois par jour durant plusieurs semaines. Une nuit, le bourreau pour en finir, lui serra les jambes dans un étau de bois jusqu'à les briser, partit prendre son repas, laissant le saint martyr donner son âme à Dieu.



Les Églises font mémoire...

Anglicans :Richard Rolle de Hampole (+1349), auteur spirituel

Catholiques d’occident : Fabien, pape et martyr ; Sébastien, martyr (calendrier romain) ; Sébastien, martyr (calendrier ambrosien) ; Agnès (IIIe s.), vierge et martyre (calendrier mozarabe)

Coptes et Ethiopiens (11 tubah/terr) : Apparition divine ou glorieux Baptême de Jésus

Luthériens : Sébastien, martyr à Rome

Maronites :Euthyme le Grand, moine

Orthodoxes et grécocatholiques : Euthyme le Grand, moine ; Euthyme de Tarnovo (XIV-XVe siècles) patriarche (Église bulgare)

Syrio-orientaux : Sébastien, martyr, (Église malabar)

Vieux Catholiques : Sébastien, martyr


20 janvier dans les croisades
1148
 l'armée de croisés dirigés par Louis VII arrive à Antalya[1]

1256
 mort de Renaud de Vichiers, grand maître de l'Ordre du Temple[2]

Événements 

1144
 Geoffroy Plantagenêt


comte d'Anjou et du Maine est intronisé duc de Normandie à Rouen.

1309
 Dans la bulle « Vita perennis gloria », fulminée ce jour, le pape Clément V reconnaît le caractère authentique des reliques de saint Gaudens, martyr des Wisigoths vers l'an 475, et accorde de nombreuses indulgences pour encourager les pèlerinages au sanctuaire.

1320
 Ladislas Ier le Bref est couronné roi de Pologne à Cracovie.

1790
 Le comte Maximilien-Auguste Bleickard d'Helmstatt (1728-1802), député de la noblesse pour le bailliage de Sarreguemines, attaché à l'Ancien Régime et refusant de suivre la majorité réformatrice, donne sa démission de l' Assemblée constituante.

1793
 Assassinat de Louis-Michel Lepeletier de Saint-Fargeau, député de la Convention.

1831
 La Conférence de Londres attribue la totalité du Luxembourg, la partie du Limbourg à l'est de la Meuse et Maastricht au roi des Pays-Bas et décide que la Belgique sera un État perpétuellement neutre sous la garantie des cinq puissances (Royaume-Uni, Autriche-Hongrie, France, Prusse, Russie).

1848
 Danemark


Frédéric VII succède à son père Christian VIII.


1936

farouk1.jpg

Le Roi Farouk I fut marié à à la reine Farida, de 1938 à 1948. 

180px-Queen_Farida.jpg

 

Ils se sont mariés au Palais Kubba du Caire.

 

Le couple aura 3 filles Farial, Faizia et Fadia.

 

En 1951, le roi Farouk se remariera avec Narriman Sadek, devenue reine Narriman qui lui donnera un héritier mâle Fouad.

Le couple divorcera en 1954.

Voici quelques photos du Roi Farouk et de la reine Farida début des années 40.

 

 

farouk2.jpg

farouk3.jpg

farouk4.jpg

Farouk d'Egypte

Chevalier de l'ordre de l'Annonciade.
roi d' Egypte (28 avril 1936 - 23 juillet 1952)
image

Parents

Mariage de Farouk I et de Safinaz Zulficar

 roi Farouk I d'Egypte (1921-1965) avec Safinaz Zulficar, devenue la reine Farida (1921-1928)

 

Farouk Ier d'Égypte

(en arabe : فاروق الاول) (11 février 192018 mars 1965)

 

dernier roi d'Égypte, il succéda à son père Fouad Ier en 1936.

 

Des soupçons de corruption, et la défaite égyptienne lors de la Guerre israélo-arabe de 1948, amenèrent un coup d'état militaire et le 23 juillet 1952.

 

Farouk fut détrôné par le conseil révolutionnaire emmené par Gamal Abdel Nasser et Mohammed Naguib, et remplacé par son fils encore bébé Fouad II.

 

La monarchie étant déjà de facto abolie, la république fut proclamée l'année suivante, et Farouk termina sa vie en exil en Italie.

 

D'ascendance albanaise, il compte parmi ses ancêtres, Soliman Pacha, un français converti à l'Islam.

 

egypt-ArmsL.jpg

Egyptian Royalty Genealogy

 

1962

Margarita de Bulgarie

2s1axia.jpg

Après leur mariage civil du 20 janvier 1962 à Lausanne, le roi Siméon de Bulgarie, fils du défunt roi Boris et de la reine Giovanna, née princesse de Savoie épousait religieusement à Vevey en Suisse Margarita Gomez-Acebo y Cejuela de nationalité espagnole, fille de Manuel Gomez-Acebo y Modet, fils des marquis de Cortina et de

g>Mercedes Cejuela y Fernandez. La mariée n’a pour ainsi dire pas connu ses deux parents qui ont été tués lors de la Guerre civile espagnole lorsqu’elle n’avait pas encore 2 ans. Margarita est une cousine germaine de Luis Gomez-Acebo qui a épousé l’Infante Pilar.

 

Pour le mariage religieux, elle avait coiffé l’imposant diadème de diamants et émeraudes appartenant à la famille royale bulgare. Le roi Siméon et la reine Margarita vivront en exil à Madrid où sont nés leurs cinq enfants : Kardam, prince de Tirnovo; Kirill, prince de Preslav; Kubrat, prince de Panagiurishte; Konstantin, prince de Vidin et Kalina. Après la chute du communisme en Bulgarie, Siméon (qui dirigea d’ailleurs un gouvernement) et Margarita se sont installés à Sofia, se partageant désormais entre la Bulgarie et l’Espagne. 



1996
Première visite d'État d'un président français, Jacques Chirac, au Saint-Siège depuis celle qu'avait effectuée le Général de Gaulle en 1959.


Partager cet article

Repost 0
Published by Yann Sinclair - dans CALENDRIER
commenter cet article

commentaires

Forum


Image Hosted by ImageShack.us
louis XX 01

Image Hosted by ImageShack.us

 


capetiens
(Pierre-Yves Guilain)
Cercle de réflexion royaliste

Heraldique-Noblesse
Joinville et ses princes
Amis et passionnés du Père-Lachaise
Pere-Lachaise
lescimetières
Généalogie, cimetières, patrimoine parisien
graveyart: sur les cimetières parisiens (en hollandais)

Histoires des souverains d'Europe et images de leurs tombeaux 

kaisergruft

(site sur les sépultures des Habsbourg notamment sur la crypte des Capucins)

MAISON CIVILE DU ROI. (1)

d'après le Dictionnaire encyclopédique de la noblesse de France
Nicolas Viton de Saint-Allais (1773-1842)- Paris, 1816



Image Hosted by ImageShack.us

Introduction

  Accueil



Rois de France


Génobaud
roi Franc
(légendaire)
à la fin du IVe siècle
354-419
Sunnon
roi Franc des Ampsivares 
et des Chattes (légendaire)
à la fin du IVe siècle
388-xxx
Marcomir
roi Franc des Ampsivares 
et des Chattes (légendaire)
à la fin du IVe siècle
Pharamond
Image Hosted by ImageShack.us

Duc des Francs Saliens 

(légendaire)
ancêtre mythique des Mérovingiens
Clodion le Chevelu
Image Hosted by ImageShack.us

Duc des Francs saliens
428 - 448

Image Hosted by ImageShack.us
Duc des Francs saliens 
(incertain)
448 - 457
Childéric Ier
Image Hosted by ImageShack.us
Duc et Roi des Francs saliens
457 - 481
Clodomir
Image Hosted by ImageShack.us
Roi d'Orléans
511524
Image Hosted by ImageShack.us
Roi de Metz
(futur Austrasie)
511534
Image Hosted by ImageShack.us
Roi de Neustrie
511561
Roi des Francs
558561
Roi d'Austrasie
53454
Théodebald Ier
(Thibaut)
Roi d'Austrasie
548555
561567
Image Hosted by ImageShack.us
Roi de Neustrie 
Roi de Bourgogne
561592
Image Hosted by ImageShack.us
Roi d'Austrasie
561575
Roi d'Austrasie
Roi d'Austrasie
595 - 612
Image Hosted by ImageShack.us
Roi de Bourgogne
595613
Roi d'Austrasie
61261
sous la régence de Brunehilde
Roi de Bourgogne
Roi d'Austrasie
613
Roi de Neustrie
584629
Roi de Paris
595
629
Roi des Francs
613629
Roi des Francs (sans l'Aquitaine)
629639
Roi des Francs
632639
Caribert II
 Roi d'Aquitaine
629632
Roi de Neustrie, de Bourgogne
639657
Roi d'Austrasie
656657
Roi d'Austrasie
639656
Childebert III l'Adopté
Roi d'Austrasie
657662
Image Hosted by ImageShack.us
Roi de Neustrie, de Bourgogne
65767






Roi d'Austrasie
662675
Occupe la Neustrie
673675







Roi de Neustrie
673691
Roi des Francs 

(en fait uniquement de Neustrie)
L'Austrasie étant aux mains
de Pépin de Herstal
679
691

Image Hosted by ImageShack.us
Roi de Neustrie, Bourgogne et Austrasie
675 - 676
Image Hosted by ImageShack.us
Roi d'Austrasie
676679
Clovis IV








Roi des Francs
(en fait uniquement de Neustrie)
691695









Roi des Francs
(en fait uniquement de Neustrie)
695711
Dagobert III









Roi des Francs de 711 à 715
Chilpéric II









roi des Francs de Neustrie et des Burgondes
de 715 à 719
puis de tous les Francs de 719 à 721.
C
lotaire IV


T
hierry IV









Childéric III
Image Hosted by ImageShack.us
roi des Francs, de Neustrie
de Bourgogne et d'Austrasie
de 743 à 751

************

 

 


Pépin III le Bref
Image Hosted by ImageShack.us
Carloman Ier
Image Hosted by ImageShack.us
C
harles Ier
dit Charles le Grand
CHARLEMAGNE

Image Hosted by ImageShack.us
Louis Ier dit le Pieux
ou «le Débonnaire»
Image Hosted by ImageShack.us
Lothaire Ier
Image Hosted by ImageShack.us
Lothaire II

Image Hosted by ImageShack.us
C
harles II dit le Chauve
Image Hosted by ImageShack.us
Louis II dit le Bègue
Image Hosted by ImageShack.us
Louis III de France
Image Hosted by ImageShack.us
C
arloman II de France
Image Hosted by ImageShack.us
Charles III dit le Gros
Image Hosted by ImageShack.us
Eudes Ier de France
Robertin
Image Hosted by ImageShack.us
Charles III dit le Simple
Image Hosted by ImageShack.us

Robert le Fort
Image Hosted by ImageShack.us
Robert Ier de France

Image Hosted by ImageShack.us

Hugues le Grand
Image Hosted by ImageShack.us
Raoul Ier de France
aussi appelé Rodolphe

Image Hosted by ImageShack.us
Louis IV dit d'Outremer
Image Hosted by ImageShack.us
Lothaire de France
Image Hosted by ImageShack.us
Louis V dit le Fainéant
Image Hosted by ImageShack.us
Dernier roi de la lignée
des Carolingiens
Image Hosted by ImageShack.us

H
ugues Capet
Image Hosted by ImageShack.us
Robert II le Pieux
Image Hosted by ImageShack.us
Hugues II de France
Image Hosted by ImageShack.us
(1007-1025)
Roi de France associé
1017 - 1025
Henri Ier de France
Image Hosted by ImageShack.us
Philippe Ier de France
Image Hosted by ImageShack.us
Louis VI le Gros
Image Hosted by ImageShack.us
Louis VII Le Jeune
Image Hosted by ImageShack.us
Philippe II Auguste
Image Hosted by ImageShack.us

Louis VIII le Lion
Image Hosted by ImageShack.us

Louis IX (Saint Louis)
Image Hosted by ImageShack.us
Philippe III de France
dit le Hardi
http://www.visite-de-rouen.com/images/philippe_3.jpg
Philippe IV le Bel
image
Louis X le Hutin
http://www.livois.com/phpgedview/media/Louis_X_le_Hutin.jpg
Jean Ier le Posthume

image






Philippe V
le Long
http://www.livois.com/phpgedview/media/Philippe_V_le_Long.jpg
Charles IV le Bel
http://www.livois.com/phpgedview/media/Charles_IV_le_Bel.jpg
Valois
Philippe VI le Fortuné
http://www.france-pittoresque.com/rois-france/img/philippe-VI.gif
Jean II le Bon
image
Charles V le Sage
http://www.culture.gouv.fr/Wave/image/joconde/0014/m502004_97de1712_p.jpg
Charles VI le Fol ou le Bien-Aimé
image
Charles VII le Victorieux
image
Louis XI de Valois
http://jargeau-tourisme.com/img/louis11.jpg
Charles VIII de Valois
image
Louis XII d'Orléans
image
François Ier d'Angoulème
image
Henri II d'Angoulème
image
François II d'Angoulème
image
Charles IX d'Angoulème
image
Henri III d'Angoulème
image