Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Médias

Réécoutez le dernier journal de

RCF Pays d’Aude

Image Hosted by ImageShack.us

  Curie Romaine
Liste des papes

Pape Liste des papes
Liste détaillée des papes
Liste des primats de l'Église copte orthodoxe
Liste des primats de l'Église apostolique arménienne

Cité du Vatican
http://www.vaticanstate.va/FR/homepage.htm

Vatican Site Officiel
http://www.vatican.va/phome_fr.htm
  Musées du Vatican
http://mv.vatican.va/StartNew_FR.html



http://imageshack.us/ 
* * * Dernières minutes . . . A F P . . .H2 News . . . La Croix . . .
http://imageshack.us/

http://news.google.fr/news?hl=fr&ned=fr&ie=UTF-8&q=site:eucharistiemisericor.free.fr&scoring=n
http://www.la-croix.com/afp.static/pages/index.religion.htm

 

 

 

 

 

 

     En direct
             de la
    Place Saint-Pierre
http://imageshack.us/ 
* * *  En direct de Rome  * * *


http://imageshack.us/
http://mediastream.vatican.va/mpeg4lan.sdp
http://www.sat2000.it/diretta/
http://www.oecumene.radiovaticana.org/fr1/index.asp
3
journaux en Français

        (8h15 - 13h - 18h)


http:///
http://www.tv-direct.fr/live_ktotv.php
http://www.lejourduseigneur.com/  

 Catholique TV
http://img410.imageshack.us/img410/81/tvcatholiquelyon.png
http://www.catholique.tv/

Gazettes & Sites Royaux

rois.jpg
 Ils sont tous là !
Ils nous regardent et nous racontent 14 siècles d'Histoire de France

 

26 janvier 2015 1 26 /01 /janvier /2015 00:01

 

Le 26 janvier est le 26ejour de l'année du calendrier grégorien


Il reste 339 jours avant la fin de l'année 


340 jours si l'année est bissextile


C'était généralement le jour de l'amadouvier, 7e jour du mois de Pluviose, dans le calendrier républicain français.

 

Signe du zodiaque 

6e jour du signe astrologique du Verseau.

 

Dictons 

« Sainte-Paule sec et beau, remplit greniers et tonneaux »  
« Hiver de Saint-Polycarpe nous écharpe »

 

Célébrations 

  • Journée mondiale de la douane et sur l'éthique  
  • Inde Inde : Anniversaire de la Proclamation de la République (1950)
  • Australie Australie : Australia Day (Fête nationale), ou First Fleet (Première flotte), célèbre l'anniversaire de l'arrivée des premiers immigrants 
couleurliturgiqueBlanc.gif 

Saints chrétiens



Martyrologe pour le vingt-sixième jour de janvier


        Au début du xiie siècle, les saints abbés fondateurs de Cîteaux.

A saint Robert de Molesme revient cette orientation plus dépouillée du monachisme, laissant à saint Albéric ou Aubry le soin d'en donner les premières "Institutions".

            Saint Etienne Harding assura l"essor définitif de l'Ordre cistercien, en rédigeant la "Charte de Charité" et en fondant les premières grandes filiales de Cîteaux. 


            Commémoration des saints Timothée et Tite


           A Hippone, en Afrique du Nord, vers 257, saint Théogène, évêque, qui fut immolé avec trente-six chrétiens de son Église. Saint Augustin parle de lui avec éloge. 

            Au début du ve siècle, le retour à Dieu de sainte Paule, noble veuve romaine qui gagna la Palestine pour y retrouver saint Jérôme. Retirée avec sa fille Eustochium, dans l'un des deux monastères qu'elle avait fait construire à Bethléem, elle s"adonna, durant une vingtaine d'années, à la prière et à l'étude de la Sainte Écriture. 

             Vers 680, saint Théodefroy, moine de Luxeuil ; placé par la reine Bathilde à la tête de l'abbaye de Corbie, il devint ensuite évêque d'Amiens. 

 

            Et encore ailleurs, beaucoup d'autres saints et bienheureux.
Les saints du jour (mardi 26 Janvier)
Sainte Paule, sa fille sainte Eustochium et saint Jérôme, peinture de Francisco de Zurbarán

Sainte Paule Veuve romaine, disciple de saint Jérôme (+ 404)
Cette grande dame romaine avait épousé à dix-sept ans un mari qui la rendit heureuse et dont elle eut cinq enfants. Elle souffrit beaucoup quand elle le perdit. Alors elle décida de rejoindre Saint Jérôme en Palestine puisqu'elle l'avait connu à Rome.
Elle distribua son héritage à ses enfants et partit avec une de ses filles, sainte Eustochium, dans l'un des monastères fondés par saint Jérôme à Bethléem.
Elle assura à saint Jérôme deux biens précieux : une grande part de sa fortune pour continuer les travaux du monastère, une grande patience pour calmer ses colères.

Autre biographie:
Fille d’un couple issu de la haute noblesse romaine, elle est mariée à un sénateur nommé Taxotius. Cinq enfants (deux de ses filles deviendront des saintes : Eustochium et Blésille, fêtée le 22 janvier) naissent de cette union heueuse. En 379, alors qu’elle est âgée de 32 ans, Paule devient veuve, ce qui lui cause une vive douleur. Elle décide dès lors de consacrer sa fortune et le reste de sa vie au service des pauvres et à son développement spirituel. Sous l’influence de plusieurs chrétiens éminents (Sainte-Marcelle, Saint-Paulin d’Antioche et Saint-Jérôme), elle décide de quitter Rome pour se rendre en Palestine, accompagnée de sa fille Eustochium. À son arrivée, elle est accueillie par Saint-Jérôme, qui effectue en sa compagnie une visite de toute la Terre sainte. Elle s’installe ensuite à Bethléem et fonde avec les femmes de sa suite un nouveau monastère placé sous la protection de Sainte-Catherine d’Alexandrie.

Voir aussi:
http://www.levangileauquotidien.org/www/popup-saints.php?language=FR&id=1480&fd=0
http://fr.wikipedia.org/wiki/Paule_(sainte)
http://www.abbaye-saint-benoit.ch/voragine/tome01/032.htm



Saint Robert de Molesme Abbé, fondateur de Citeaux (+ 1110)
Ce jeune bourguignon entra très jeune chez les bénédictins de Moutier-la-Celle dans l'Aube. A peine son noviciat terminé, il fut nommé prieur. Les bénédictins de Tonnerre ayant voulu l'avoir comme Père Abbé, il accepta, mais les ayant trouvés très relâchés et surtout peu réformables, il prit congé d'eux et revint à Moutier. Quelques ermites l'invitèrent à se mettre à leur tête et il partit avec eux dans la forêt de Molesme en Côte d'Or dans des petites huttes de branchages autour d'une petite chapelle. Les recrues et les dons affluèrent, les huttes disparurent, un monastrère se construisit et les ermites devinrent plus soucieux de leur confort que de l'ascèse. Saint Robert les quitta, mais les dons cessèrent en même temps. Ils le supplièrent de revenir et il revint. La ferveur, elle ne revint pas. Alors avec une vingtaine de moines plus décidés, dont saint Albéric et saint Etienne Harding, il se fixa à Citeaux pour y établir la vie monastique qu'il rêvait. Ainsi naquit l'Ordre cistercien en 1098, mais le pape lui intima l'ordre de reprendre la tête de son monastère. Il obéit, et eut la consolation de voir ses moines revenus à de meilleures dispositions. Il mourut ainsi en paix.
Saint Robert est commémoré le 21 mars au martyrologe romain (date de sa naissance au ciel en 1110).
L'ordre de Citeaux nous communique: les 3 Fondateurs ne sont objet d'une solennité commune que depuis peu, le 26 janvier:
Saint Robert, saint Albéric et saint Étienne, abbés de Citeaux, solennité dans l'OCSO (l'Ordre Cistercien de la Stricte Observance)
(source: rituel cistercien)
http://www.ocso.org/HTM/net/rituel-cist1998-fr.pdf

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Robert_de_Molesme



Saints Timothée et Tite Disciples et compagnons de saint Paul (1er s.)
San_Timoteo_D.jpg

Saint Timothée

Les Eglises d'Orient les fêtent à une autre date (22 janvier)
L'Eglise en Occident les unit comme disciples très chers de saint Paul qui leur confie la charge épiscopale dans l'Eglise naissante.

Timothée, que Paul appelle "son vrai fils dans la foi" est né en Asie mineure d'un père grec et d'une mère juive. Converti lors de la première mission de saint Paul, il devient son disciple et son collaborateur fidèle. Pour le faire accepter des juifs et des judéo-chrétiens, Paul le fait circoncire. Timothée partagera la première captivité de Paul qui, lors de sa seconde captivité, le réclamera encore.
Selon la tradition, saint Timothée serait mort évêque d'Ephèse.

Tite est un grec converti, mais non circoncis. C'est un diplomate habile à qui Paul confie des missions délicates, tout en lui demandant d'être ferme et catégorique. Il ramènera la paix dans la communauté de Corinthe et organisera les communautés naissantes de Crète.
La tradition nous dit en effet qu'il meurt évêque de Cnossos en Crète.
San_Tito.jpg

Saint Tite

Lecture

Timothée, mon enfant bien-aimé, (...) je te rappelle d’avoir à raviver le don de Dieu qui est en toi depuis que je t’ai imposé les mains. Car ce n’est pas un esprit de peur que Dieu nous a donné, mais un esprit de force, d’amour et de maîtrise de soi. N’aie donc pas honte de rendre témoignage à notre Seigneur et n’aie pas honte de moi prisonnier pour lui. Mais souffre avec moi pour l’Évangile, comptant sur la puissance de Dieu qui nous a sauvés et appelés par un saint appel, non en vertu de nos oeuvres, mais en vertu de son propre dessein et de sa grâce. Cette grâce qui nous avait été donnée avant les temps éternels dans le Christ Jésus, a été manifestée maintenant par l’apparition de notre sauveur le Christ Jésus. C’est lui qui a détruit la mort et fait briller la vie et l’immortalité par l’Évangile (2 Tm 2,6-11 ; trad. TOB).

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Saint_Timoth%C3%A9e
http://fr.wikipedia.org/wiki/Saint_Tite
http://www.magnificat.ca/cal/fran/01-24.htm#timothee
http://www.magnificat.ca/cal/fran/02-06.htm#tite
http://hodiemecum.hautetfort.com/archive/2009/01/04/index.html
http://hodiemecum.hautetfort.com/archive/2009/01/24/index.html



Saint Albéric Abbé de Citeaux (+ 1108)
Il est un des trois fondateurs de l'ordre des cisterciens. Né vers 1050, il était d'abord ermite à Colan, près de Châtillon-sur-Seine. En 1075, il suivit saint Robert à Molesmes, où il devint prieur. Ensuite il accompagna Robert à Cîteaux, en 1098. Il y fut à nouveau prieur et succéda en 1100 à saint Robert comme second abbé.
Les principales œuvres d'Albéric furent : la copie du bréviaire utilisé pour les offices religieux. Dès cette période, le scriptorium de Cîteaux a fourni de nombreux manuscrits avec de très belles miniatures. Son œuvre la plus durable fut l'obtention de la protection papale pour la fondation naissante. La bulle du pape Pascal II confirme la séparation de Molesmes et reconnaît la validité du style de vie adopté. Enfin, Albéric décida de changer le site du monastère, et l'installa dans le site actuel, à 2 kilomètres du premier monastère. Le premier site dut être abandonné à cause du manque d'eau.
Albéric mourut le 26 janvier 1108, à l'âge de 58 ans.
L'ordre de Citeaux nous communique: les 3 Fondateurs ne sont objet d'une solennité commune que depuis peu, le 26 janvier:
Saint Robert, saint Albéric et saint Étienne, abbés de Citeaux, solennité dans l'OCSO (l'Ordre Cistercien de la Stricte Observance)
(source: rituel cistercien)
http://www.ocso.org/HTM/net/rituel-cist1998-fr.pdf

Lecture

Puisque ni dans la Règle ni dans la Vie de saint Benoît (les fondateurs de Citeaux) ne trouvaient pas que leur vénéré père eût jamais possédé églises ou autels, et qu’ils ne lisaient pas davantage qu’il ait reçu des offrandes, des enterrements ou des dîmes de qui que ce fût, pas plus que des fournils ou des moulins, ni aucune espèce de bien rural ou de paysans pour ses propres dépendances ; puisque aucune femme n’ait eu à pénétrer dans le monastère et qu’on n’y ensevelit aucun défunt, exception faite pour sa sœur , ils renoncèrent à tout ces avantages, disant : « Quand notre saint père Benoît enseigne que le moine doit se rendre étranger aux affaires du monde, il ne fait évidemment rien d’autre qu’affirmer que ces mondanités ne doivent concerner le travail et le coeur des moines. Et c’est précisément en fuyant de telles oeuvres qu’il leur faut être fidèles au nom qu’ils portent. »
(Petit exorde de Cîteaux 15,5-6)

Voir aussi:
http://www.citeaux-abbaye.com/
http://fr.wikipedia.org/wiki/Abbaye_de_C%C3%AEteaux
http://romanes.com/Citeaux/



Saint Ammonas Disciple de saint Antoine (4ème s.)
Ascète puis évêque en Egypte.
On a conservé, sous le nom d'Antoine le Grand et d'Ammonas, des Lettres, vraisemblablement authentiques, qui comptent parmi les documents les plus caractéristiques que nous possédions sur la spiritualité monastique primitive.

"l'âme ne peut connaître Dieu comme il faut si elle ne s'éloigne pas des hommes et de toute distraction, disait Abba Ammonas, car elle verra alors l'attaque de ceux qui luttent contre elle, et, si elle triomphe de l'attaque qui lui survient ainsi, l'Esprit de Dieu habitera alors en elle, et toute la peine sera changée en joie et en allégresse"

(Source: L'Egypte monastique de l'Archimandrite Placide Deseille)

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Antoine_le_Grand
http://stanthony.i8.com/index.html



Saint Augustine Erlendsson (+ 1188)
Evêque de Nidaros, en Norvège, actuellement Trondheim, il organisa la vie de l'Eglise dans cette région.



Saint Ausile ou Auxile évêque (5ème s.)
Né au début du Ve siècle, il entra vers l’an 420 au monastère de l’île de Lérins - fondé par saint Léonce qui le confia à saint Honorat et eut pour compagnons saint Loup et saint Maxime. Quarante ans plus tard, à la mort de saint Léonce, évêque de Fréjus, saint Auxile est appelé à le remplacer dans sa charge.
Il fut assassiné le 26 janvier 480, sur ordre d’Evaric, roi des Visigoths, soit à Fréjus, soit à Callas où il aurait été inhumé sur la colline portant la chapelle placée sous ce vocable.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_%C3%A9v%C3%AAques_de_Fr%C3%A9jus



Saint Conan (+ 648)
Irlandais, moine d'Iona, il évangélisa l'île de Man dont il fut l'évêque.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Saint_Conan



Saint David le Bâtisseur (+ 1130)
L'Eglise latine le fête, dans son martyrologe, le 24 janvier et les Eglises d'Orient ce 26 janvier. Il était roi d'Ibérie, c'est-à-dire la Géorgie intérieure et roi d'Abkhazie, région maritime qui connut très tôt des communautés chrétiennes. David multiplia les monastères qui furent des foyers culturels importants, conservant la tradition d'Antioche, multipliant les manuscrits, transmettant les Pères de langue syriaque. Saint David est l'un des plus grands rois de la Géorgie. Il mourut au monastère de Guelati qui renaît depuis quelques années après avoir été détruit durant l'occupation soviétique.
(Le roi David III, en Géorgie dans le Caucase, a donné à son peuple le témoignage d'une foi intense, d'un grand amour de la justice et d'un grand courage contre les ennemis perses. Il édifia le célèbre monastère de Guélati où il finit ses jours.)



Saint Gabriel (+ 490)
Originaire de Cappadoce, il connut la condition d'eunuque ce qui lui permit de devenir higoumène du monastère féminin de Saint Etienne à Jérusalem. Il assuma cette charge pendant vingt-quatre ans. Comme il parlait et écrivait plusieurs langues dont le latin, le grec et le syriaque, il contribua à la communication et à l'entente entre les moines de la Ville Sainte.



Sainte Mélanie Veuve romaine (+ 410)
que l'on appelle également Mélanie l'ancienne parce qu'elle est la grand-mère paternelle de saint Mélanie la jeune. Elle s'enfuit d'Italie au moment de l'invasion des Goths et alla s'établir en Terre Sainte pour le reste de ses jours. On dit qu'elle avait un caractère irascible dont souffrit sa petite-fille. Ce qui ne l'empêcha pas d'être reconnue comme sainte. Ceci peut nous consoler de nos emportements, et nous rendre confiance en la bonté de Dieu à notre égard.



Bienheureux Michel Kozal Evêque auxiliaire de Wroclaw (+ 1943)
Evêque auxiliaire de Wroclaw en Pologne, il fut déporté au camp de Dachau pour avoir défendu la liberté religieuse. Il y mourut après trois années d'internement.

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Michel_Kozal



Saint Séverien Evêque de Mende (1er s.)
Evêque de Mende dont l'existence dépend de la tradition qui veut faire remonter l'évangélisation de la Gaule à l'époque apostolique.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_%C3%A9v%C3%AAques_de_Mende



Saint Syméon l'Ancien (4ème s.)
Nous connaissons sa vie par l'historien Théodoret de Cyr qui écrivit l'histoire des moines de Syrie. Les miracles de saint Syméon ne se comptent pas, en particulier avec des bêtes sauvages. Parvenu à un grand âge, le saint ermite partit pour la gloire éternelle, avec les anges.



Saint Théogène Evêque d'Hippone (+ 260)
Evêque d'Hippone dont le nom figure dans la souscription du Concile de Carthage où siégeait saint Cyprien. Saint Augustin parle aussi de lui en citant son affirmation au concile :"Nous croyons en un seul baptême qui est dans la sainte Eglise."
http://fr.wikipedia.org/wiki/Dioc%C3%A8se_de_Constantine



Sainte Thordgith Moniale anglaise (7ème s.)
et Eadgith, ou Edith, moniale anglaise du 7ème siècle.



Saint Tugen (Tujan) Fils d'un seigneur de Cornouaille, recteur de Brasparts (Ve siècle)
Il vivait au milieu du Ve siècle. Son père s'appelait Arastagn et était seigneur en Cornouaille, au château de Kerraouré (région de Hanvec et d'Irvillac). Saint Jaoua, recteur de Brasparts, fit choix de Saint Tugen pour lui succéder. Nous ne savons que peu de choses sur ce saint mais il est pourtant très populaire.
Il a une chapelle qui fut longtemps fréquentée pour des pèlerinages: 7 pardons dans l'année.
Il est le patron de Brasparts, il a laissé son nom à la paroisse de Landujan, près de Becherel.
Il a sa statue à Bannalec, Landudal, Confort, Landerneau (calvaire), Saint-Nic, Plogonnec, Cast, Landunvez, Kernilis, Argol, Saint-Eloi et Guiscriff.
Il est représenté en moine, avec la crosse abbatiale, à ses pieds un chien car il est invoqué pour la préservation ou la guérison de la rage. A la statue, une longue clef pend au côté droit. Jadis, les papes avaient coutume d'envoyer aux notables qu'ils voulaient honorer, des clefs d'or qui se portaient suspendues au cou. Elles étaient considérées comme des reliques.
Sa chapelle se trouve sur la paroisse de Primelin.
Le pardon annuel toujours existant est célébré le dimanche qui suit la Saint Jean-Baptiste."
(source: diocèse de Quimper et Léon)
http://catholique-quimper.cef.fr/decouvrez_notre_patrimoine/bol-d-air-breton/saint-tugen/



Saints Xénophon et Marie et leurs enfants, moines (6ème s.)
Sénateur de Constantinople sous le règne de l’empereur Justinien, il fut un mari modèle et un père de famille attentif à l’éducation de ses enfants qu’il envoya étudier à Beyrouth au Liban. Il perdit de vue ses deux garçons à la suite d’un naufrage. Sauvés, ils se firent moines. C’est ainsi que lors d’un pèlerinage en Terre Sainte, Xénophon et son épouse les retrouvèrent. Xénophon à son tour prit l’habit monastique et son épouse entra dans un couvent. L'Eglise unit dans la même sainteté, Xénophon le père, Marie, l'épouse et les deux enfants, Jean et Arcade.



Les Églises font mémoire...

Anglicans : Timothée et Tite, compagnons de Paul

Catholiques d’occident : Timothée et Tite, évêques (calendrier romain et ambrosien) ; Robert, Albéric et Étienne, abbés de Cîteaux (calendrier monastique) ; Paule (+404), ermite (calendrier mozarabe)

Coptes et Ethiopiens (17 tubah/terr) : Maxime et Domèce de Scété (IVe s.), moines (Église copte)

Luthériens : Timothée et Tite, disciples de l’Apôtre ; Jean Matthäus Meyfart (+1642) poète en Thuringe

Maronites : Agnès (IIIe s.), vierge et martyre

Orthodoxes et gréco-catholiques : Xénophon et ses compagnons (VIe s.), moines

Syro-orientaux : Polycarpe (+167 env.), évêque et martyr (Église malabar)

Vieux catholiques : Timothée et Tite, disciples de l’Apôtre
Saints catholiques[2] et orthodoxes[3] du jour
Saints et bienheureux catholiques[2] du jour

Prénoms du jour

Bonne fête aux :

Et aussi aux :

  • Timothée et ses dérivés : Timea, Timeo, etc.
  • Albéric et ses dérivés : Aubérie, Aubry, etc.
  • Ammonas
  • Mélanie et ses dérivés : Mélane, Mélinda, Mélinée, Mélusine, Milla, Millicent, Millie, Molly, etc.
  • Xénophon

Événements 

26 janvier dans les croisades

1219

Bohémond IV, reprend Antioche à son neveu Raymond-Roupen[1].

1220

Raymond-Roupen, qui tente de se faire reconnaître roi d'Arménie est vaincu par Constantin de Barbaron[1].

 

456
 Constantinople

 Le général Alain Aspar fait proclamer empereur l'officier thrace Léon Ier.

1611
 En désaccord avec la politique menée par Marie de Médicis, Sully quitte sa charge de surintendant des Finances mais continue de participer du Conseil. C'est Concino Concini qui lui succède.

Portail de l’histoire militaire
Portail de l’histoire militaire

La bataille de Montjuic 26 janvier 1641 voit la victoire des Franco-Catalans sur les Espagnols.

La Catalogne avait choisi le roi de France Louis XIII comme comte de Barcelone en septembre 1640, et se met sous l'entière autorité du royaume de France le 23 janvier 1641 à l'approche des troupes espagnoles de Philippe IV.

L'armée française (Dont les régiments Enghien, Espenan et Serignan et quelques 1 000 cavaliers qui venaient de rendre Tarragone) et les milices catalanes repoussent les Espagnols le 26 au cours de la bataille de Montjuic. Barcelone.

La Catalogne restera française jusqu'en 1652.

Bataille de Montjuic
Informations générales
Date 26 janvier 1641
Lieu Montjuic, Espagne
Issue Victoire des Franco-Catalans
Belligérants
Royaume de France Royaume de France
Catalogne Catalogne
Empire colonial espagnol Empire espagnol
Guerre de Trente Ans
Batailles
Pilsen — Sablat — Montagne Blanche — Wiesloch — Wimpfen — Höchst — Fleurus — Stadtlohn — Dessau — Lutter — Magdebourg — Breitenfeld — Rain am Lech — Lützen — Nördlingen — Tornavento — Wittstock — Rheinfelden — Guetaria — Fontarrabie — Downs — Montjuic — Marfée — Honnecourt — 1er Lérida — Leipzig — Rocroi — Cathagène — Tuttlinghem — Fribourg — Jankau — Alerheim — Orbetello — Mardyck — Dunkerque — 2e Lérida — Cavite — 3 e Lérida — Zusmarshausen — Lens

 1699 
Signature du Traité de Karlowitz, qui conclut la cinquième guerre austro-turque (1683–1699) et la guerre de Morée (1684-1699) avec la défaite définitive des Turcs.
168786_10150098158745747_614105746_62383
Un congrès avait réunit d’une part la Sainte-Ligue (le Saint Empire, l’Union polono-lituanienne, la république de Venise et la Russie) et d’autre l’Empire ottoman. Ce dernier dut rendre d’importants territoires à la Chrétienté : la Hongrie (moins le Banat de Temesvar), la Transylvanie et la Slavonie à l’Empire ; la Dalmatie, la Bosnie, la Morée, Corinthe et Saint-Maure à Venise ; la Podolie à Pologne. En plus, le Sultan s’obligea à n’empêcher pas la libre pratique de leur religion à ses sujets catholiques et à permettre le libre commerce des autrichiens dans ses domaines. La Sublime Porte entrait ainsi dans le jeu diplomatique européen dont elle devait désormais observer les règles. Un traité séparé allait être signé avec la Russie à Constantinople le 15 juillet 1700. La Paix de Karlowitz marque le moment transcendantale pour l’Europe du declin de la puissance ottomane et de la fin de la menace turque, se terminant ainsi trois siècles de inquiétude constante. Ce fut en définitive le triomphe de la Croix sur le Croissant.
1789
Bretagne (26-27)

 À Rennes, des bagarres opposent des nobles à des jeunes roturiers à la fin de la session des « États de Bretagne » qui a vu la noblesse refuser en bloc le programme de réformes présenté par le tiers état.

1799
 Italie

 Arrivé le 23 à Naples, le Général Championnet proclame, ce jour, la République parthénopéenne. Il avait vaincu les troupes napolitaines le 5 décembre à Civita Castellana et avait dû affronter la résistance de la plèbe napolitaine, très religieuse, qui le combattait au nom de Saint Janvier.

1802
 Italie

 Bonaparte est élu président de la République italienne, nouveau nom donné à la République cisalpine.

1855
 Signature par la France et le Royaume-Uni du traité d'alliance avec le Piémont et la Sardaigne, en présence de Victor-Emmanuel Ier, roi du Piémont.

1934

Mariage de Margareta Fouché d'Otrante et de Gustav Albrecht zu Sayn-Wittgenstein-Berleburg

26 janvier 1934
zzzz7072012.JPG
Gustav Albrecht, 5° Fürst zu Sayn-Wittgenstein-Berleburg (1907-disparu en Russie en 1944) et Margareta Fouché d'Otrante (1909-2005) eurent 5 enfants:
-Richard, actuel Prince zu Sayn-Wittgenstein-Berleburg, marié à la princesse Benedikte de Danemark
-princesse Madeleine zu Sayn-Wittgenstein-Berleburg, veuve d'Otto comte zu Solms-Laubach
-prince Robin zu Sayn-Wittgenstein-Berleburg, divorcé puis remarié
-princesse Tatjana zu Sayn-Wittgenstein-Berleburg, divorcée de Moritz landgrave de Hesse
-princesse Pia zu Sayn-Wittgenstein-Berleburg, sans alliance.
La mariée descendait de Joseph Fouché (1759-1820)  qui avait voté  la mort de Louis XVI  en 1792 et qui fut le célèbre ministre de la police de Napoléon I. Son troisième fils Athanase Fouché, duc d'Otrante (1801-1886) fut gentilhomme de la Chambre et grand veneur du roi Oscar Ier de Suède (1799-1859).

1963
 Le gouvernement du Shah appelle les Iraniens à voter par référendum sur un ambitieux projet de modernisation. Comme Mustapha Kemal en Turquie quarante ans plus tôt, le Shah veut rapprocher son pays de l'Occident.

1989
 Cent-soixante-trois théologiens d'Allemagne fédérale, d'Autriche, des Pays-Bas et de Suisse publient une « déclaratiοn de Cologne » mettant en cause la façon dont le pape Jean-Paul II dirige l'Église catholique romaine. Le document critique en particulier les choix du Souverain pontife dans la nomination des évêques, son « mépris des propositions des Églises locales », et la « façon inadmissible » dont il pratique l'enseignement, notamment sur le sujet de la régulation des naissances.

1998
Les derniers tests scientifiques effectués sur les ossements humains exhumés en 1991 près d'Iekaterinbourg, dans l'Oural, confirment qu'il s'agit bien des restes du dernier tsar de Russie, Nicolas II, et de sa famille.

Partager cet article

Repost 0
Published by Yann Sinclair - dans CALENDRIER
commenter cet article

commentaires

Forum


Image Hosted by ImageShack.us
louis XX 01

Image Hosted by ImageShack.us

 


capetiens
(Pierre-Yves Guilain)
Cercle de réflexion royaliste

Heraldique-Noblesse
Joinville et ses princes
Amis et passionnés du Père-Lachaise
Pere-Lachaise
lescimetières
Généalogie, cimetières, patrimoine parisien
graveyart: sur les cimetières parisiens (en hollandais)

Histoires des souverains d'Europe et images de leurs tombeaux 

kaisergruft

(site sur les sépultures des Habsbourg notamment sur la crypte des Capucins)

MAISON CIVILE DU ROI. (1)

d'après le Dictionnaire encyclopédique de la noblesse de France
Nicolas Viton de Saint-Allais (1773-1842)- Paris, 1816



Image Hosted by ImageShack.us

Introduction

  Accueil



Rois de France


Génobaud
roi Franc
(légendaire)
à la fin du IVe siècle
354-419
Sunnon
roi Franc des Ampsivares 
et des Chattes (légendaire)
à la fin du IVe siècle
388-xxx
Marcomir
roi Franc des Ampsivares 
et des Chattes (légendaire)
à la fin du IVe siècle
Pharamond
Image Hosted by ImageShack.us

Duc des Francs Saliens 

(légendaire)
ancêtre mythique des Mérovingiens
Clodion le Chevelu
Image Hosted by ImageShack.us

Duc des Francs saliens
428 - 448

Image Hosted by ImageShack.us
Duc des Francs saliens 
(incertain)
448 - 457
Childéric Ier
Image Hosted by ImageShack.us
Duc et Roi des Francs saliens
457 - 481
Clodomir
Image Hosted by ImageShack.us
Roi d'Orléans
511524
Image Hosted by ImageShack.us
Roi de Metz
(futur Austrasie)
511534
Image Hosted by ImageShack.us
Roi de Neustrie
511561
Roi des Francs
558561
Roi d'Austrasie
53454
Théodebald Ier
(Thibaut)
Roi d'Austrasie
548555
561567
Image Hosted by ImageShack.us
Roi de Neustrie 
Roi de Bourgogne
561592
Image Hosted by ImageShack.us
Roi d'Austrasie
561575
Roi d'Austrasie
Roi d'Austrasie
595 - 612
Image Hosted by ImageShack.us
Roi de Bourgogne
595613
Roi d'Austrasie
61261
sous la régence de Brunehilde
Roi de Bourgogne
Roi d'Austrasie
613
Roi de Neustrie
584629
Roi de Paris
595
629
Roi des Francs
613629
Roi des Francs (sans l'Aquitaine)
629639
Roi des Francs
632639
Caribert II
 Roi d'Aquitaine
629632
Roi de Neustrie, de Bourgogne
639657
Roi d'Austrasie
656657
Roi d'Austrasie
639656
Childebert III l'Adopté
Roi d'Austrasie
657662
Image Hosted by ImageShack.us
Roi de Neustrie, de Bourgogne
65767






Roi d'Austrasie
662675
Occupe la Neustrie
673675







Roi de Neustrie
673691
Roi des Francs 

(en fait uniquement de Neustrie)
L'Austrasie étant aux mains
de Pépin de Herstal
679
691

Image Hosted by ImageShack.us
Roi de Neustrie, Bourgogne et Austrasie
675 - 676
Image Hosted by ImageShack.us
Roi d'Austrasie
676679
Clovis IV








Roi des Francs
(en fait uniquement de Neustrie)
691695









Roi des Francs
(en fait uniquement de Neustrie)
695711
Dagobert III









Roi des Francs de 711 à 715
Chilpéric II









roi des Francs de Neustrie et des Burgondes
de 715 à 719
puis de tous les Francs de 719 à 721.
C
lotaire IV


T
hierry IV









Childéric III
Image Hosted by ImageShack.us
roi des Francs, de Neustrie
de Bourgogne et d'Austrasie
de 743 à 751

************

 

 


Pépin III le Bref
Image Hosted by ImageShack.us
Carloman Ier
Image Hosted by ImageShack.us
C
harles Ier
dit Charles le Grand
CHARLEMAGNE

Image Hosted by ImageShack.us
Louis Ier dit le Pieux
ou «le Débonnaire»
Image Hosted by ImageShack.us
Lothaire Ier
Image Hosted by ImageShack.us
Lothaire II

Image Hosted by ImageShack.us
C
harles II dit le Chauve
Image Hosted by ImageShack.us
Louis II dit le Bègue
Image Hosted by ImageShack.us
Louis III de France
Image Hosted by ImageShack.us
C
arloman II de France
Image Hosted by ImageShack.us
Charles III dit le Gros
Image Hosted by ImageShack.us
Eudes Ier de France
Robertin
Image Hosted by ImageShack.us
Charles III dit le Simple
Image Hosted by ImageShack.us

Robert le Fort
Image Hosted by ImageShack.us
Robert Ier de France

Image Hosted by ImageShack.us

Hugues le Grand
Image Hosted by ImageShack.us
Raoul Ier de France
aussi appelé Rodolphe

Image Hosted by ImageShack.us
Louis IV dit d'Outremer
Image Hosted by ImageShack.us
Lothaire de France
Image Hosted by ImageShack.us
Louis V dit le Fainéant
Image Hosted by ImageShack.us
Dernier roi de la lignée
des Carolingiens
Image Hosted by ImageShack.us

H
ugues Capet
Image Hosted by ImageShack.us
Robert II le Pieux
Image Hosted by ImageShack.us
Hugues II de France
Image Hosted by ImageShack.us
(1007-1025)
Roi de France associé
1017 - 1025
Henri Ier de France
Image Hosted by ImageShack.us
Philippe Ier de France
Image Hosted by ImageShack.us
Louis VI le Gros
Image Hosted by ImageShack.us
Louis VII Le Jeune
Image Hosted by ImageShack.us
Philippe II Auguste
Image Hosted by ImageShack.us

Louis VIII le Lion
Image Hosted by ImageShack.us

Louis IX (Saint Louis)
Image Hosted by ImageShack.us
Philippe III de France
dit le Hardi
http://www.visite-de-rouen.com/images/philippe_3.jpg
Philippe IV le Bel
image
Louis X le Hutin
http://www.livois.com/phpgedview/media/Louis_X_le_Hutin.jpg
Jean Ier le Posthume

image






Philippe V
le Long
http://www.livois.com/phpgedview/media/Philippe_V_le_Long.jpg
Charles IV le Bel
http://www.livois.com/phpgedview/media/Charles_IV_le_Bel.jpg
Valois
Philippe VI le Fortuné
http://www.france-pittoresque.com/rois-france/img/philippe-VI.gif
Jean II le Bon
image
Charles V le Sage
http://www.culture.gouv.fr/Wave/image/joconde/0014/m502004_97de1712_p.jpg
Charles VI le Fol ou le Bien-Aimé
image
Charles VII le Victorieux
image
Louis XI de Valois
http://jargeau-tourisme.com/img/louis11.jpg
Charles VIII de Valois
image
Louis XII d'Orléans
image
François Ier d'Angoulème
image
Henri II d'Angoulème
image
François II d'Angoulème
image
Charles IX d'Angoulème
image
Henri III d'Angoulème
image