Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Médias

Réécoutez le dernier journal de

RCF Pays d’Aude

Image Hosted by ImageShack.us

  Curie Romaine
Liste des papes

Pape Liste des papes
Liste détaillée des papes
Liste des primats de l'Église copte orthodoxe
Liste des primats de l'Église apostolique arménienne

Cité du Vatican
http://www.vaticanstate.va/FR/homepage.htm

Vatican Site Officiel
http://www.vatican.va/phome_fr.htm
  Musées du Vatican
http://mv.vatican.va/StartNew_FR.html



http://imageshack.us/ 
* * * Dernières minutes . . . A F P . . .H2 News . . . La Croix . . .
http://imageshack.us/

http://news.google.fr/news?hl=fr&ned=fr&ie=UTF-8&q=site:eucharistiemisericor.free.fr&scoring=n
http://www.la-croix.com/afp.static/pages/index.religion.htm

 

 

 

 

 

 

     En direct
             de la
    Place Saint-Pierre
http://imageshack.us/ 
* * *  En direct de Rome  * * *


http://imageshack.us/
http://mediastream.vatican.va/mpeg4lan.sdp
http://www.sat2000.it/diretta/
http://www.oecumene.radiovaticana.org/fr1/index.asp
3
journaux en Français

        (8h15 - 13h - 18h)


http:///
http://www.tv-direct.fr/live_ktotv.php
http://www.lejourduseigneur.com/  

 Catholique TV
http://img410.imageshack.us/img410/81/tvcatholiquelyon.png
http://www.catholique.tv/

Gazettes & Sites Royaux

rois.jpg
 Ils sont tous là !
Ils nous regardent et nous racontent 14 siècles d'Histoire de France

 

19 février 2015 4 19 /02 /février /2015 00:01

Le 19 février est le 50ejour de l'année du calendrier grégorien.


Il reste 315 jours avant la fin de l'année


316 jours si l'année est bissextile.


C'était généralement le jour du tussilage, 1er jour du mois de ventôse, dans le calendrier républicain français.


Signe du zodiaque : 1er jour du signe astrologique des Poissons.

 

Dicton  

"La nouvelle lune de février, sert, pour l'année, de calendrier"


Célébrations 

  • Mexique Mexique : Día del ejército mexicano (Journée de l'armée méxicaine)
  • Flag of Thailand.svg Thaïlande : Journée de « Makha Bucha »


Calendriers alternatifs 

Saints chrétiens



Martyrologe pour le dix-neuvième jour de février


 

Vers 444, saint Quodvultdeus, évêque.

 

Il gouvernait l'Église de Carthage quand sa ville épiscopale fut prise,

 

en 430, par Genséric, roi des Vandales.

 

Ce prince arien, n'ayant pu le faire apostasier, le fit embarquer avec

 

son clergé sur des bateaux endommagés dans le dessein de les noyer ;

 

mais ils purent aborder près de Naples où on les reçut avec honneur et

 

où ils moururent exilés  en confesseurs de la foi.

 

Vers 530, saint Rabulas, moine.

 

Il est honoré chez les Grecs pour avoir fondé un monastère en

 

Palestine, puis un  autre à Constantinople.

 

En 682, saint Barbat, évêque.

 

Il réussit à persuader les Lombards, qui avaient établi une principauté

 

à Bénévent, d'abandonner leurs pratiques superstitieuses.

 


 

 

Et encore ailleurs, beaucoup d'autres saints et bienheureux.


 

En 1351, le trépas de saint Conrad de Plaisance.

 

Ayant provoqué, pendant la chasse, un important incendie de forêt, il

 

reconnut  son imprudence et donna sa fortune en réparation.

 

Son épouse entra chez les Clarisses et lui-même se fit ermite en Sicile.

 

 

Bienheureux Conrad de Plaisance Frère mineur (+ 1351)

416px-Conrad_confalonieri.jpg
Cliquez pour entendre

Conrad Confalonieri par Giovanni Lanfranco

Moine et confesseur.
C'est une partie de chasse qui changea la destinée de Conrad, le seigneur de Plaisance en Italie.
Un sanglier s'était réfugié dans un fourré, Conrad y fit mettre le feu pour le débusquer, mais un vent violent se leva qui, gagnant de proche en proche, fit de grands ravages.
On chercha un coupable et ce fut un pauvre diable qui fut arrêté alors qu'il ramassait du bois mort.
Conrad le laissa condamner à mort.
Mais sa conscience condamna Conrad qui vint témoigner au procès et obtint le non-lieu.
Il lui fallut sacrifier toute sa fortune pour réparer les dégâts.
Devenus pauvres, lui et sa femme, décidèrent d'embrasser la vie religieuse, elle chez les clarisses de Plaisance, lui ermite tertiaire franciscain en Sicile, passant les trente-six dernières années de sa vie comme infirmer à l'hôpital de Noto.

Autre biographie:

Noble de la ville de Plaisance, marié et père de famille.
Un jour, au cours d’une partie de chasse, il allume accidentellement un incendie qui embrase toute la contrée et causa beaucoup de dommages.
Un pauvre paysan, soupçonné d’en être l’auteur, est arrêté, torturé et condamné à mort.
Au moment de l’exécution, Conrad avoue être le vrai responsable et promet réparation.
Pour ce faire, il vend tous ses biens et distribue l’argent aux victimes afin de les dédommager.
De ce fait, il est réduit à la plus extrême pauvreté.
Sa femme entre donc au monastère des Clarisses tandis que lui prit l’habit de Saint-François et part se fixer près de Noto, en Sicile.
Il consacre le reste de sa vie à prier, à faire pénitence et à opérer des miracles grâce auxquels il acquiert une renommée importante (1290-1350)
Saint-Conrad de Plaisance est invoqué pour obtenir la guérison des hernies.

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Conrad_de_Plaisance

Conrad de Plaisance, ou Conrad Confalonieri

 

(1290-1351)

 

jeune noble de Plaisance.

 

Lors d'une chasse, il provoqua un incendie qui fit d'importants dégâts.

 

Un bucheron fut condamné à sa place jusqu'à ce que Conrad se dénonce et le fasse libérer.


C'est alors qu'il renonça à toute vie laïque.

 

Il se sépara de son épouse qui rejoignit un couvent, et se fit moine du franciscain.


À la fin de sa vie, il se retira dans le Val di Noto en Sicile où il s'occupa des malades et des pauvres de l'hôpital local.

 

Les épisodes de sa vie sont racontés dans les sculptures du portail de bronze de la cathédrale de cette ville.


Le culte de Conrad ne sera étendu à l'ordre franciscain qu'en 1625, par le pape Urbain VIII.

 

Il est fêté le 19 février

 

SAINT CONRAD de PLAISANCE
Solitaire
(+ 1351)


Conrad naquit à Plaisance en 1290 de parents riches, qui le marièrent et lui laissèrent à leur mort des biens considérables.

Quoiqu'il eût des principes religieux, il se laissa aller aux vanités du monde.


Un jour, à la chasse, ayant allumé un grand feu pour forcer quelque bête fauve à quitter son terrier, l'incendie se communiqua de proche en proche, et Conrad, après de vains efforts pour l'éteindre, s'enfuit, laissant la forêt à moitié consumée.

Le dégât fut considérable.

L'autorité se mit aussitôt à en rechercher l'auteur; plusieurs personnes furent emprisonnées, entre autres un malheureux qu'on avait vu revenant de la forêt quelques heures avant l'incendie.

Il nia d'abord avec fermeté.

Mais les juges, trompés par les apparences, l'ayant fait appliquer à la question, il avoua, vaincu par la douleur, tout ce qu'on voulut, et il fut condamné à mort.


Conrad, déchiré par le remords, alla trouver les magistrats, leur avoua la vérité et offrit de payer le dommage occasionné par son imprudence.

Sa proposition fut acceptée, mais pour la remplir il fut obligé de vendre une partie de ses biens.

Cet événement lui inspira la résolution de ne s'occuper que de son salut, qu'il avait négligé jusqu'alors.


Après avoir fait partager à son épouse les nouveaux sentiments qui l'animaient, il mit ordre à toutes ses affaires, et ils partirent ensemble pour Rome.

Conrad entra dans le Tiers-Ordre de saint François, et sa femme se fit carmélite.


Après quelques temps de séjour à Rome, Conrad se rendit en Sicile, où il se dévoua au service des malades; puis, entraîné par l'amour de la solitude, il gagna une haute montagne où il passa le reste de ses jours dans la pénitence et les austérités.


Il mourut en 1351, à l'âge de soixante et un ans.

 

Plusieurs miracles qu'il opéra, après sa mort, lui ont mérité les honneurs que l'Église rend aux Saints.


L'Année chrétienne, Tome I, p. 244-245

 


 

Saint Gabin de Rome Martyr à Rome (+ 286)
 

 

Prêtre et martyr.


Frère du pape [url]saint Caïus[/url] et père de sainte Suzanne, il fut

 

longtemps détenu en prison et y mourut pour la foi sous l'empereur

 

Dioclétien. D'aucuns donnent une autre version.

 

C'était un prêtre romain qui ne connut pas le martyre, mais qui eut un

 

renom de sainteté parce qu'il fut enterré dans la basilique de Sainte

 

Suzanne à Rome, honneur qui lui valut en même temps d'entrer dans

 

le martyrologe.

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ca%C3%AFus_(pape)



Saint Barbat Confesseur et évêque de Bénévent (+ 682)


Il connut une vie mouvementée.

 

Il persuada avec succès les Lombards païens, qui venaient d'envahir le

 

duché, d'abandonner leurs pratiques superstitieuses.

 

Durant le siège de sa ville par l'empereur Constant II de Byzance, il

 

soutint les affamés et les blessés.

 

Il participa au 6ème concile oecuménique, à Constantinople, où fut

 

condamnée l'hérésie monothélite en 681.

Voir aussi:

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Barbat_de_B%C3%A9n%C3%A9vent



Saint Béatus (+ 789)

456px-B_Osma_151.jpg

Beatus d'Osma, f°151 Le Christ vainqueur

Moine au monastère Saint-Martin à Liebana, en Espagne, où il combat l’hérésie adoptioniste.
Il se serait ensuite retiré au monastère de Valcavado. Il est aussi l’auteur de plusieurs écrits théologiques, et notamment de commentaires sur l’Apocalypse.

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Beatus_de_Li%C3%A9bana
http://beatus.saint-sever.fr/frameset/index.htm
http://www.moleiro.com/illuminated-manuscripts.php?p=eato/fr



Saint Boniface de Lausanne Evêque (+ 1265)
450px-Abb.de_la_Cambre%2C_chappelle_St.B

Chapelle St Boniface à La Cambre

Né à Bruxelles au coeur de la cité historique au Caudenberg.
De la famille des Cluting il a étudié la théologie à Paris à l'université; il est revenu pour être six ans durant doyen de la collégiale Ste Gudule (l'actuelle cathédrale de Bruxelles); puis il fut nommé professeur de théologie à Paris en un temps où les critères étaient plus serrés; de là il est reparti pour fonder l'université de Mayence et de là il reçut la mission de devenir évêque de Lausanne.
Le poste était vacant depuis un petit temps et l'accueil fut des plus froids et difficile.
Boniface de Bruxelles désira rénover la vie de l'église mais fut en butte à l'influence des chanoines et l'hostilité de l'empereur.
Il dut renoncer et demanda au pape de le relever de sa mission.
Il l'obtint après plusieurs demandes et s'installa à l'abbaye cistercienne de la Cambre dans la forêt de Soignes.
Pendant 18 ans il se donna à la prière et à l'accueil des plus pauvres.
Boniface est vénéré dans l'abbatiale de la Cambre "c'est la sainteté de sa vie à travers les heurs et les malheurs qui nous parlent aujourd'hui du Seigneur"...
d'après un courrier reçu de la paroisse St-Boniface à Ixelles (Bruxelles)
Saint-Boniface de Lausanne est invoqué pour soulager les douleurs causées par les rhumatismes.

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Boniface_de_Lausanne



Saint Conon Moine-prêtre au monastère de Penthucla (+ 555)
Moine-prêtre, il vivait au monastère de Penthucla, à l'ouest du Jourdain. Malgré de longues années d'ascèse et de mortification, il était troublé quand il devait faire les onctions sur des femmes.
Un jour une jeune fille de Perse vint à lui pour être baptisée.
Belle et attirante, saint Conon ne voulut pas la baptiser et lui faire l'onction de l'huile sainte.
Elle attendit deux jours et voulut charger une diaconesse de le faire.
Il eut, durant la nuit, une vision de Jean le Baptiste qui lui signifia qu'il était délivré de toute tentation ou scrupule.
Le lendemain, il baptisa la jeune persane sans même s'apercevoir que c'était une femme et, depuis lors, nous dit le synaxaire orthodoxe: "Il était comme élevé au-dessus de la condition humaine par la grâce de l'impassibilité"
Il devint higoumène de son monastère et mourut dans la paix de Dieu.



 


Bienheureuse Élisabeth Picenardi Servite de Marie (+ 1468)
Elle mena dans la maison de son père à Mantoue en Lombardie une vie consacrée à Dieu sous l’habit de l’Ordre des Servites de Marie, dans la plus grande dévotion à la Vierge Marie, s’approchant fréquemment de la sainte communion et s’appliquant assidûment à la liturgie des Heures et à la méditation des saintes Écritures. (martyrologe romain)
"Elisabeth naît à Crémone vers 1428. Demeurant près de l’église des Servites, elle a souvent l’occasion de rencontrer les frères de notre Ordre, dont elle revêt l’Habit.
Elisabeth rend témoignage par son amour de la Vierge Marie, sa chasteté, sa pénitence, son esprit de prière et son amour de l’Eucharistie.
Elle meurt en 1468, Pie VII approuva son culte en 1804."
(Site de l’Ordre des frères Serviteurs de Marie)
http://www.servidimaria.org/fr/spiritualita/agiografia/beati/elisabetta_picenardi/index.htm



Saint Jacques Baradée moine syrien (+ 578)
L’Église syro-occidentale fait mémoire de Jacques Baradée (Baradaï) en date du 19 février.
..."Jacques Baradée (Jacob Burd’aya en syriaque, c’est-à-dire Jacques la 'Guenille', car il se déguisait en mendiant pour ne pas être reconnu lors de ses voyages), nommé en 542 sur le siège d’Édesse. Jusqu’à sa mort en 578, il parcourut presque toutes les régions de l’empire d’Orient, Syrie et Asie mineure surtout. Partout il ordonnait des prêtres et des diacres, mais aussi des évêques et, successivement, deux patriarches d’Antioche."...
Les Eglises syriaques : histoire et situation présente - par Madame Françoise Briquel-Chatonnet et le Professeur Harald Suermann - L’Église syro-orthodoxe ou syriaque-orthodoxe et la tradition syro-occidentale
(source: Cercle catholique syriaque)
http://www.cerclesyriaque.fr/Etudes/B/BRIQUEL-CHATONNET/Les_Eglises_Syriaques_1.htm

Autre biographie:
L’Église syro-occidentale fait aujourd’hui mémoire de Jacques Baradée, de qui l’Église « jacobite » tient son nom, attribué aux Antiochiens non chalcédoniens par leurs détracteurs.
Jacques naquit à Tella d’Mauzelat, en Syrie, au début du VI è siècle.
Devenu moine dans le monastère voisin de Psilta, il vécut à une période difficile pour les Églises de tradition syriaque, profondément déchirées par les divisions entre chalcédoniens et non chalcédoniens, au détriment souvent des seconds, dits « monophysites » à cause de leur christologie.
Jacques se rendit à Constantinople vers 528 ; l’impératrice Théodora, antichalcédonienne, et le patriarche d’Alexandrie Théodose reconnurent en lui les qualités indispensables pour redonner vie aux communautés syro-occidentales, orphelines depuis la disparition de Sévère d’Antioche. Jacques était en effet renommé pour son ascèse, son érudition et sa capacité à rester ferme même dans les situations d’extrême tension.
Ordonné évêque d’Edesse par Théodose, Jacques parcourut en long et en large les régions orientales, de l’Egypte à la Syrie, parvenant jusqu’en Arménie et aux confins de la Perse. Partout il prêcha l’Évangile, conforta les chrétiens persécutés et ordonna des prêtres, dans le but de créer les fondements nécessaires à la renaissance de son Église.
Pour passer inaperçu, il se déplaçait travesti en marchand ambulant, d’où son pseudonyme de « Baradée ».
Grâce à son activité d’organisateur, l’Église syro-occidentale survécut à la période la plus difficile de son histoire et jeta les bases d’une future renaissance.
Baradée mourut au monastère égyptien de Qasiun le 30 juillet 578.

Lecture

Ô Dieu qui par ta puissance as fait toutes choses et qui as fondé l’univers par le vouloir de ton Fils unique, qui nous a révélé la connaissance de la vérité et nous a fait connaître l’Esprit de tendresse, de sainteté et de royauté, tu nous as donné comme pasteur et médecin de nos âmes ton Fils bien-aimé et Verbe unique, Jésus seigneur de la gloire ; par son sang précieux tu as établi ton Église et tu y as constitué l’ordre des prêtres, tu nous as donné des guides pour que nous puissions trouver grâce à tes yeux par la connaissance du Nom de ton Christ, qui s’est multipliée et désormais répandue par tout l’univers.
Sur ton serviteur ici présent envoie l’Esprit de sainteté et d’intériorité, qu’il puisse protéger et servir ton Église qui lui a été confiée : pour qu’il ordonne des prêtres, donne l’onction aux diacres, consacre églises et autels, bénisse les maisons, intercède efficacement , guérisse, juge, sauve et libère, délie et lie, donne la vêture ou l’enlève, reçoive et renvoie.
Donne-lui sagesse et intelligence, pour qu’il sache reconnaître ta volonté royale, discerner le péché et connaître les normes de la justice ; qu’il puisse ainsi résoudre les problèmes les plus complexes et défaire tous les liens par lesquels le mal nous retient prisonniers.

(Liturgie syriaque, Prière d’ordination épiscopale)

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Jacques_Barad%C3%A9e



Bienheureuse Lucie Yakichi Martyre au Japon (+ 1622)
Louis Yakichi, Lucie, son épouse, et leurs fils André et François, âgés de 8 et 4 ans, qui allèrent à la mort pour le Christ, les enfants et leur mère décapités devant le père, et lui-même brûlé vif quelques jours après.



Saint Mansuet Confesseur et évêque de Tours (+ 700)
Il assista au concile de Rome dont il souscrivit les actes. Nous avons une lettre de lui adressée à l'empereur Constantin III. Tout le reste n'est connu que de ses contemporains et de Dieu seul désormais.

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_archev%C3%AAques_de_Tours
http://fr.wikipedia.org/wiki/Tours



Saint Nicétas Martyr (+ 1809)
Il avait quitté sa patrie, l'Epire en Grèce, pour le Mont-Athos, prêtre au monastère de Saint Pantéleimon. Mais il portait comme un reproche personnel le fait que sa famille feignait d'être musulmane pour échapper aux oppresseurs. Nombreux étaient ces crypto-chrétiens en cette époque. Il voulut offrir sa vie en expiation et se livra aux Turcs. Il connut des supplices d'une cruauté inouïe avant d'être pendu.



Saint Odran martyr (+ v. 452)
La légende dit qu'il aurait donné sa vie pour saint Patrick en changeant de place avec lui sur son chariot lors d'une attaque de bandits.



Sainte Philothée d'Athènes Martyre (+ 1589)
ste-p-04.jpg

Née dans la riche famille des Venizélou, elle fut mariée contre son gré, dès l'âge de douze ans, à un homme dur et violent. Elle supporta avec patience les traits de son humeur et les mauvais traitements. Elle en fut délivrée par sa mort trois ans après. Avec la fortune familiale, elle ouvrit un monastère à Athènes distribuant sans compter des aumônes aux pauvres. Elle accueillait, au mépris des dangers de représailles, les captives chrétiennes qui s'étaient enfuies de chez leurs maîtres turcs pour préserver leur foi et leur vertu. Elle fut arrêtée et emprisonnée dans un sombre cachot. Libérée grâce à l'intervention des autorités grecques locales, elle fonda un deuxième monastère. Les Turcs l'envahirent et la maltraitèrent si cruellement à coups de bâtons qu'elle mourut des suites de ses blessures.
Un internaute nous écrit:
(1528 – 1589) elle rendit au Seigneur son âme de martyre, le 19 février 1589.
Informations de la part de: PATRIARCAT OECUMENIQUE DE CONSTANTINOPLE Chapelle Orthodoxe Sainte Philothée Domaine de Grammont 34000 MONTPELLIER

Autre biographie:
Le 19 février 1589, après une longue agonie, meurt Philothée d’Athènes, dont les Églises du patriarcat de Constantinople font mémoire comme martyre.
Native d’Athènes et baptisée sous le nom de Regula, Philothée appartenait à une famille chrétienne de la noblesse cultivée. Ces conditions lui permirent d’être bien préparée à recevoir une culture qui, chez elle, s’accompagna toujours d’une vue de foi adulte.
A 14 ans, elle épousa par la volonté de ses parents un riche athénien qui la laissa veuve après trois ans de mariage seulement. Regula renonça à se remarier et transforma une petite église dédiée à saint André en un monastère, où elle prit le nom de Philothée, se vouant à une intense activité éducative et caritative. Philothée se consacra aux femmes les moins aisées de la ville, et en particulier aux jeunes filles sans protection, qui couraient toujours le risque de devenir esclaves des oppresseurs turcs. En peu de temps, elle fonda pour elles des ateliers, des écoles, un hôpital, et même un hospice pour les pauvres.
Les paroles et les actes courageux de Philothée en faveur des esclaves suscitèrent vite le courroux des puissants. Philothée fut emprisonnée et subit de mauvais traitements ; elle fut malmenée le 2 octobre 1588 pendant la célébration de la liturgie dans un monastère de la ville : les ravages physiques qu ‘elle endura furent tels que sa santé en fut irrémédiablement compromise.
La dépouille mortelle de Philothée repose dans l’église métropolitaine d’Athènes, où on la considère parmi les saintes les plus aimées de l’Église de Grèce.

Lecture

Philothée n’avait point d’égale pour sa charité et pour sa compassion envers les pauvres et les malades. Sans se lasser, elle distribuait des aumônes, au point que les finances du monastère en furent réduites à leur extrémité et que plusieurs de ses sœurs se mirent à murmurer. Philothée les exhorta à la patience et à chercher avant tout le règne de Dieu.
Poussée par sa foi et sa compassion, et en dépit des dangers de représailles, Philothée avait offert l’asile à plusieurs esclaves dans son monastère. Ce fut là la bonne occasion pour les turcs qui prirent d’assaut le monastère, se jetèrent sur elle comme des bêtes fauves et la traînèrent devant le juge pour la faire apostasier. Mais Philothée confessa avec grande joie que son plus profond désir était de subir le martyre pour l’amour du Christ.
(D’après le Synaxaire orthodoxe)

Voir aussi:
http://calendrier.egliseorthodoxe.com/sts/stsfevrier/fev19.html
http://fr.wikipedia.org/wiki/Philoth%C3%A9e_d%27Ath%C3%A8nes



Saint Quodvultdeus Evêque de Carthage (+ 454)
Confesseur. Il gouvernait l'Eglise de Carthage quand elle fut prise en 430 par Genséric, roi des Vandales. Ce prince arien n'ayant put le faire apostasier, le fit embarquer avec son clergé sur des bateaux endommagés dans le dessein de les noyer. Ils purent aborder près de Naples où ils furent reçus avec honneur et où ils moururent exilés, confesseurs de la foi.

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Quodvultdeus_de_Carthage



Saint Rabulas Confesseur (+ 527)
Originaire de Samosate en Mésopotamie, il était très versé dans les lettres syriaques. Devenu moine, il gagna la Phénicie où il fonda un monastère dans la montagne, au milieu des païens qui vinrent à Jésus-Christ grâce à son exemple et à sa prédication. Puis, il fonda un monastère à Constantinople, charitable, patient et miséricordieux.



Saint Vallier Dans les diocèses de Fréjus et de Nice (5ème s.)
Il vivait sans doute au moment de l'invasion des Goths, si l'on en croit la tradition peu historique qui nous parle de lui. Sa fête se célèbre dans les diocèses de Fréjus et de Nice. Plusieurs localité perpétuent sa mémoire : Saint Vallier-06460.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Saint-Vallier-de-Thiey



Saint Vartan et ses compagnons martyrs, morts à la bataille d'Aravair contre les Perses (+ 451)
Faits prisonniers, ils furent massacrés au nombre de mille trente-sept par l'armée du shah de Perse le 2 juin 451 parce qu'ils refusèrent de se convertir à la religion du dieu soleil et de Zarathoustra. L'Eglise catholique romaine en fait mémoire le 2 juin.
Au moment où le concile de Chalcédoine défendait la foi des apôtres, saint Vartan et ses compagnons défendaient la foi et la liberté de l'Eglise contre l'invasion des Perses, adorateurs du soleil. Ils périrent tous dans la bataille d'Aravair, mais ils sauvèrent la chrétienté arménienne et son Eglise apostolique.
L'Arménie était sous le joug des Perses qui voulaient imposer le religion de Zarathoustra. Les mages païens qui empêchaient la célébration des messes et renversaient les croix, furent reçus à coup de fourches. Devant cette attitude, le shah de Perse envoya une importante armée. Sous le commandement de Vartan Mamigonian, les Arméniens tentèrent de s'y opposer. Après avoir communié, ils partirent au combat, mais ils furent écrasés. L'Eglise les considère comme des martyrs.



Les Églises font mémoire...

Catholiques d’occident : Turibe de Mongrovejo (+ 1606), évêque (calendrier ambrosien) ; Pantaléon, martyr (calendrier mozarabe)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Turibio_de_Mongrovejo

Coptes et Ethiopiens (11 amsir/yakkatit) : Fabien (+ 250), pape de Rome (Église copte-orthodoxe)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Fabien_(pape)

Luthériens : Peter Brullius (+ 1545), témoin jusqu’au sang en Flandre

Maronites : Archippe et Philémon (1er s.), apôtres

Orthodoxes et gréco-catholiques : Archippe, apôtre ; Philothée d’Athènes (Église grecque)

Syriens d’occident : Jacques Baradée, évêque (Voir ci-dessous)
Saints catholiques[2] et orthodoxes[3] du jour
Saints et bienheureux catholiques[2] du jour
Saints orthodoxes[3] du jour

Prénoms du jour

Bonne fête aux :

  • Gabin, et ses dérivés : Gabia, Gabien, Gabinia, Gabinien, Gabinienne, etc.

Et aussi aux :

Évènements 

180731_103512739729651_100002127750837_2

 Mariage de Jean II le Bon et de la veuve de Philippe de Bourgogne, Jeanne d'Auvergne.
 À la chapelle du château royal de Sainte-Gemme à Feucherolles, près de Saint-Germain-en-Laye, mariage de Jean de France, duc de Normandie, fils ainé et héritier du roi Philippe VI et de sa femme Jeanne de Bourgogne, avec Jeanne, comtesse de Boulogne et d’Auvergne, veuve de Philippe de Bourgogne dit Monsieur, fils et... héritier d'Eudes IV, duc de Bourgogne et de Jeanne de France, comtesse d'Artois et de Bourgogne. Elle était la fille de Guillaume XII, comte d'Auvergne et de Boulogne, et de Marguerite d'Évreux. En épousant la comtesse Jeanne, celui qui devenait peu après le roi Jean II le Bon, épousait un bon parti, comme la suite de événements allait le prouver. En 1361, la Bourgogne resta sans héritier à la mort de l’adolescent Philippe de Rouvres, le seul fils du premier lit de la reine Jeanne (qui était décédée le 20 septembre 1360) et dernier représentant de la première Maison de Bourgogne (capétienne), et fut rattachée à la couronne par Jean II qui se prétendait l’héritier des droits de sa mère Jeanne de Bourgogne. Il invoqua aussi son mariage avec la mère du dernier duc, dont il avait été aussi le tuteur, pour les renforcer. Jean II attribuera ensuite le duché de Bourgogne à son quatrième fils Philippe dit le Hardi, tige de la seconde Maison de Bourgogne (Valois)

1416
 Érection du Duché de Savoie.

1578
 L'armée du duc d'Anjou envahit le sud des Pays-Bas. 1652
 À la requête de la République de Venise, le vénitien Pietro Ottoboni (futur Pape Alexandre VIII) est créé Cardinal par le Pape Innocent X. 1701
 Philippe V fait une entrée solennelle dans Madrid..

JEUDI 19 FÉVRIER  1789
 
La mise en place des élections se pour­suit. Le roi fait rédiger les règlements pour l'exécution des let­tres de convocation dans les provinces de Flandre, d'Artois, de Hainaut, de Cambrésis, de Roussillon, de Navarre et de Béarn, ainsi que dans le duché d'Albret, le comté de Foix, la princi­pauté d'Orange, les Marches communes franches de Poitou et de Bretagne, et les bailliages de Chartres et de Châteauneuf­en-Thimerais

1790
 Paris


 Le marquis de Favras est exécuté par pendaison.
 Il paie de sa vie une intrigue menée par Mirabeau et le duc d'Orléans organisant la fuite du roi et prévoyant la levée d'une armée royale.

1795
 Europe

 La France et la Toscane signent un traité de paix.
Le grand-duc Ferdinand III avait adhéré à la première coalition.

1797
 Par le Traité de Tolentino, Pie VI cède Avignon, la Romagne, Bologne, Ferrare et le Comtat Venaissin à la France, tandis que l'armée de Bonaparte marche sur Vienne, en passant par le Tyrol.

1800
 Bonaparte, premier Consul, s'installe aux Tuileries.

1858
 Durcissement du régime impérial de Napoléon III par l'adoption de loi de sûreté générale qui permet d'interner ou de déporter toute personne ayant déjà subi des condamnations politiques. Environ deux mille Français sont inquiétés et quelques centaines déportés en Algérie.

1858

Vendredi 19 février, 4e apparition, paisible et silencieuse.

Début de la “quinzaine des apparitions”


Apparitions de la Vierge Marie à Lourdes (France)
Notre Dame de Lourdes
lourdes2.jpg
Les paroles de la Vierge Marie à Lourdes :
- "Ce n'est pas nécessaire." (En réponse à la question de Bernadette : « Voulez-vous avoir la bonté de mettre votre nom par écrit ? »)
- "Voulez-vous me faire la grâce de venir ici pendant 15 jours."
- "Je ne vous promets pas de vous rendre heureuse en ce monde, mais dans l'autre."
- "Pénitence ! pénitence ! pénitence ! Vous prierez Dieu pour les pécheurs.
Allez baiser la terre pour la conversion des pécheurs."
- "Allez boire à la fontaine et vous y laver. Vous mangerez de cette herbe qui est là."

4ème apparition : Vendredi 19 février 1858

Bernadette vient à la Grotte avec un cierge béni et allumé.
C'est de ce geste qu'est née la coutume de porter des cierges et de les allumer devant la Grotte.

1924

 Renversement du chah Ahmad, en Perse (aujourd'hui l'Iran

1984

 Au cours d'une cérémonie solennelle sur la place Saint-Pierre, le pape Jean-Paul II béatifie 99 martyrs catholiques de la Révolution française. 

2000 

L'archevêque néerlandais Antonius Jan Glazemaker (vieux catholique) procède à l'ordination de Denise Wyss, première femme ordonnée prêtre en Suisse.

Partager cet article

Repost 0
Published by Yann Sinclair - dans CALENDRIER
commenter cet article

commentaires

Forum


Image Hosted by ImageShack.us
louis XX 01

Image Hosted by ImageShack.us

 


capetiens
(Pierre-Yves Guilain)
Cercle de réflexion royaliste

Heraldique-Noblesse
Joinville et ses princes
Amis et passionnés du Père-Lachaise
Pere-Lachaise
lescimetières
Généalogie, cimetières, patrimoine parisien
graveyart: sur les cimetières parisiens (en hollandais)

Histoires des souverains d'Europe et images de leurs tombeaux 

kaisergruft

(site sur les sépultures des Habsbourg notamment sur la crypte des Capucins)

MAISON CIVILE DU ROI. (1)

d'après le Dictionnaire encyclopédique de la noblesse de France
Nicolas Viton de Saint-Allais (1773-1842)- Paris, 1816



Image Hosted by ImageShack.us

Introduction

  Accueil



Rois de France


Génobaud
roi Franc
(légendaire)
à la fin du IVe siècle
354-419
Sunnon
roi Franc des Ampsivares 
et des Chattes (légendaire)
à la fin du IVe siècle
388-xxx
Marcomir
roi Franc des Ampsivares 
et des Chattes (légendaire)
à la fin du IVe siècle
Pharamond
Image Hosted by ImageShack.us

Duc des Francs Saliens 

(légendaire)
ancêtre mythique des Mérovingiens
Clodion le Chevelu
Image Hosted by ImageShack.us

Duc des Francs saliens
428 - 448

Image Hosted by ImageShack.us
Duc des Francs saliens 
(incertain)
448 - 457
Childéric Ier
Image Hosted by ImageShack.us
Duc et Roi des Francs saliens
457 - 481
Clodomir
Image Hosted by ImageShack.us
Roi d'Orléans
511524
Image Hosted by ImageShack.us
Roi de Metz
(futur Austrasie)
511534
Image Hosted by ImageShack.us
Roi de Neustrie
511561
Roi des Francs
558561
Roi d'Austrasie
53454
Théodebald Ier
(Thibaut)
Roi d'Austrasie
548555
561567
Image Hosted by ImageShack.us
Roi de Neustrie 
Roi de Bourgogne
561592
Image Hosted by ImageShack.us
Roi d'Austrasie
561575
Roi d'Austrasie
Roi d'Austrasie
595 - 612
Image Hosted by ImageShack.us
Roi de Bourgogne
595613
Roi d'Austrasie
61261
sous la régence de Brunehilde
Roi de Bourgogne
Roi d'Austrasie
613
Roi de Neustrie
584629
Roi de Paris
595
629
Roi des Francs
613629
Roi des Francs (sans l'Aquitaine)
629639
Roi des Francs
632639
Caribert II
 Roi d'Aquitaine
629632
Roi de Neustrie, de Bourgogne
639657
Roi d'Austrasie
656657
Roi d'Austrasie
639656
Childebert III l'Adopté
Roi d'Austrasie
657662
Image Hosted by ImageShack.us
Roi de Neustrie, de Bourgogne
65767






Roi d'Austrasie
662675
Occupe la Neustrie
673675







Roi de Neustrie
673691
Roi des Francs 

(en fait uniquement de Neustrie)
L'Austrasie étant aux mains
de Pépin de Herstal
679
691

Image Hosted by ImageShack.us
Roi de Neustrie, Bourgogne et Austrasie
675 - 676
Image Hosted by ImageShack.us
Roi d'Austrasie
676679
Clovis IV








Roi des Francs
(en fait uniquement de Neustrie)
691695









Roi des Francs
(en fait uniquement de Neustrie)
695711
Dagobert III









Roi des Francs de 711 à 715
Chilpéric II









roi des Francs de Neustrie et des Burgondes
de 715 à 719
puis de tous les Francs de 719 à 721.
C
lotaire IV


T
hierry IV









Childéric III
Image Hosted by ImageShack.us
roi des Francs, de Neustrie
de Bourgogne et d'Austrasie
de 743 à 751

************

 

 


Pépin III le Bref
Image Hosted by ImageShack.us
Carloman Ier
Image Hosted by ImageShack.us
C
harles Ier
dit Charles le Grand
CHARLEMAGNE

Image Hosted by ImageShack.us
Louis Ier dit le Pieux
ou «le Débonnaire»
Image Hosted by ImageShack.us
Lothaire Ier
Image Hosted by ImageShack.us
Lothaire II

Image Hosted by ImageShack.us
C
harles II dit le Chauve
Image Hosted by ImageShack.us
Louis II dit le Bègue
Image Hosted by ImageShack.us
Louis III de France
Image Hosted by ImageShack.us
C
arloman II de France
Image Hosted by ImageShack.us
Charles III dit le Gros
Image Hosted by ImageShack.us
Eudes Ier de France
Robertin
Image Hosted by ImageShack.us
Charles III dit le Simple
Image Hosted by ImageShack.us

Robert le Fort
Image Hosted by ImageShack.us
Robert Ier de France

Image Hosted by ImageShack.us

Hugues le Grand
Image Hosted by ImageShack.us
Raoul Ier de France
aussi appelé Rodolphe

Image Hosted by ImageShack.us
Louis IV dit d'Outremer
Image Hosted by ImageShack.us
Lothaire de France
Image Hosted by ImageShack.us
Louis V dit le Fainéant
Image Hosted by ImageShack.us
Dernier roi de la lignée
des Carolingiens
Image Hosted by ImageShack.us

H
ugues Capet
Image Hosted by ImageShack.us
Robert II le Pieux
Image Hosted by ImageShack.us
Hugues II de France
Image Hosted by ImageShack.us
(1007-1025)
Roi de France associé
1017 - 1025
Henri Ier de France
Image Hosted by ImageShack.us
Philippe Ier de France
Image Hosted by ImageShack.us
Louis VI le Gros
Image Hosted by ImageShack.us
Louis VII Le Jeune
Image Hosted by ImageShack.us
Philippe II Auguste
Image Hosted by ImageShack.us

Louis VIII le Lion
Image Hosted by ImageShack.us

Louis IX (Saint Louis)
Image Hosted by ImageShack.us
Philippe III de France
dit le Hardi
http://www.visite-de-rouen.com/images/philippe_3.jpg
Philippe IV le Bel
image
Louis X le Hutin
http://www.livois.com/phpgedview/media/Louis_X_le_Hutin.jpg
Jean Ier le Posthume

image






Philippe V
le Long
http://www.livois.com/phpgedview/media/Philippe_V_le_Long.jpg
Charles IV le Bel
http://www.livois.com/phpgedview/media/Charles_IV_le_Bel.jpg
Valois
Philippe VI le Fortuné
http://www.france-pittoresque.com/rois-france/img/philippe-VI.gif
Jean II le Bon
image
Charles V le Sage
http://www.culture.gouv.fr/Wave/image/joconde/0014/m502004_97de1712_p.jpg
Charles VI le Fol ou le Bien-Aimé
image
Charles VII le Victorieux
image
Louis XI de Valois
http://jargeau-tourisme.com/img/louis11.jpg
Charles VIII de Valois
image
Louis XII d'Orléans
image
François Ier d'Angoulème
image
Henri II d'Angoulème
image
François II d'Angoulème
image
Charles IX d'Angoulème
image
Henri III d'Angoulème
image