Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Médias

Réécoutez le dernier journal de

RCF Pays d’Aude

Image Hosted by ImageShack.us

  Curie Romaine
Liste des papes

Pape Liste des papes
Liste détaillée des papes
Liste des primats de l'Église copte orthodoxe
Liste des primats de l'Église apostolique arménienne

Cité du Vatican
http://www.vaticanstate.va/FR/homepage.htm

Vatican Site Officiel
http://www.vatican.va/phome_fr.htm
  Musées du Vatican
http://mv.vatican.va/StartNew_FR.html



http://imageshack.us/ 
* * * Dernières minutes . . . A F P . . .H2 News . . . La Croix . . .
http://imageshack.us/

http://news.google.fr/news?hl=fr&ned=fr&ie=UTF-8&q=site:eucharistiemisericor.free.fr&scoring=n
http://www.la-croix.com/afp.static/pages/index.religion.htm

 

 

 

 

 

 

     En direct
             de la
    Place Saint-Pierre
http://imageshack.us/ 
* * *  En direct de Rome  * * *


http://imageshack.us/
http://mediastream.vatican.va/mpeg4lan.sdp
http://www.sat2000.it/diretta/
http://www.oecumene.radiovaticana.org/fr1/index.asp
3
journaux en Français

        (8h15 - 13h - 18h)


http:///
http://www.tv-direct.fr/live_ktotv.php
http://www.lejourduseigneur.com/  

 Catholique TV
http://img410.imageshack.us/img410/81/tvcatholiquelyon.png
http://www.catholique.tv/

Gazettes & Sites Royaux

rois.jpg
 Ils sont tous là !
Ils nous regardent et nous racontent 14 siècles d'Histoire de France

 

2 mars 2015 1 02 /03 /mars /2015 00:01

Le 2 mars est le 61ejour de l'année


(62e jour en cas d'année bissextile) du calendrier grégorien


Il reste 304 jours avant la fin de l'année


C'était généralement le jour de l'orme, 12e jour du mois de ventôse, dans le calendrier républicain français.

 

Signe du zodiaque : 12e jour du signe astrologique des Poissons (ou 13e en cas d'année bissextile)

 

Dicton 

"À la Saint-Joavan dans nos pays, les pies commencent leur nid."

 

Célébrations 


Saints catholiques   et orthodoxes   du jour

 



Martyrologe pour le deuxième jour de mars,

 

En Campanie, mémoire de quatre-vingt cinq martyrs qui refusèrent de

 

manger des viandes offertes aux idoles et d'adorer une tête de chèvre;

 

pour ce motif ils furent cruellement mis à mort par les Lombards, vers

 

579.

 

 

Au VIIe siècle, saint Chad (Tchad) 

 

Après avoir gouverné un monastère du comté d'York, il fut consacré

 

évêque au service de l'Église de Lindisfarne, puis de celle de Lichfield  

 

(Litchfilde).

 

 

L'an 1127, le bienheureux Charles le Bon, comte de Flandre.

 

Sa charité et sa justice lui valurent la haine de quelques seigneurs qui

 

le firent assassiner à Bruges.

 

Cette mort d'un homme pénétré de l'amour de Dieu, fut considérée

 

comme un martyre par la dévotion populaire.

 

 

En 1366, le bienheureux Henri Suso.

 

Il rejoignit très jeune les Frères Prêcheurs dont il devint prieur de

 

plusieurs couvents.

 

Il se distingua par ses ouvrages qui ont fait date dans l'histoire de la

 

littérature spirituelle.

 

 

Et encore ailleurs, beaucoup d'autres saints et bienheureux.

Saints et bienheureux catholiques   du jour
Saints orthodoxes   du jour

Prénoms du jour 

Bonne fête aux :

  • Charles (Charles le B. au calendrier civil 2009) et ses dérivés : Carlo, Carlos, Charlène, Charley, Charlez, Charlie, Charline, Charlot, Karl, Karol, etc.

Et aussi aux :

  • Agnès et ses dérivés : Aina, Aïssa, Ania, Nessie, Oanell, etc.
  • Chad
  • Simplice et ses dérivés : Simplicie, etc.

Les saints du jour (mardi 02 Mars)
Charles le Bon, comte de Flandre, assassiné à l'église de Saint-Donatien à Bruges.
Grandes Chroniques de France
France, Paris, XIVe s.
(60 x 65 mm)


Bienheureux Charles le Bon Comte de Flandre Martyr (+ 1127)
 
Charles Ier de Flandre, dit Charles le Bon né Charles de Danemark (vers 1083 - 2 mars 1127), est le fils du roi du Danemark Knut IV et d'Adèle de Flandre, petit-fils du comte Robert Ier et de Gertrude de Saxe, neveu du comte Robert II et cousin germain du comte Baudouin VII.
Il est comte de Flandre de 1119 à 1127. On le fête le 2 mars comme saint.

Le cours de sa vie
Mort de Charles le BonKnut IV de Danemark ayant été assassiné en 1086, Adèle se réfugie en Flandre, prenant le très jeune Charles avec elle.
Charles grandit à la cour de son grand-père Robert Ier et de son oncle Robert II.
En 1092 Adèle le quitte pour se marier avec Roger Borsa, duc des Pouilles dans le sud de l'Italie.
Charles part à la croisade en 1096 avec son oncle, qui meurt en 1111. Il devient un proche conseiller du nouveau comte Baudouin VII (qui était de plusieurs années plus jeune) qui le prend d'affection et lui procure plusieurs avantages.
Il lui donne d'abord la seigneurie et le château d'Encre qu'il avait enlevé à Hugues de Camp d'Avène, comte de Saint-Pol.
En 1118, Charles épouse l'héritière du comte d'Amiens, Marguerite de Clermont.
En 1119, il est reconnu par les États convoqués à Rouliers comme successeur de Baudouin VII agonisant.
Il devient effectivement comte le 19 juin.
Sa prise de couronne est néanmoins vivement contestée.
La comtesse douairière Clémence de Bourgogne s’avère son opposante la plus acharnée : elle favorise son propre candidat, Guillaume d'Ypres. Charles vainc un à un tous ses rivaux, et Clémence doit renoncer à une partie de son douaire ; Guillaume, fait prisonnier, est amadoué par quelques seigneuries et une somme d’argent ; Baudoin III, allié à Thomas de Coucy, est vaincu en bataille rangée ; le comte Gauthier d’Hesdin est chassé et privé de ses états ; Hugues Champ d’Avoine voit les forteresses de son comté de Saint-Pol rasées ; le comte de Boulogne Eustache III doit finalement se tenir coi.
Son mariage avec Marguerite de Clermont-en-Beauvaisis, fille de Renaud II de Clermont-en-Beauvaisis et d'Adélaïde de Vermandois, lui apporte l'Amiénois.
Après ces débuts guerriers, Charles de Danemark gagne rapidement une réputation de grande vertu et de générosité envers les pauvres, ce qui lui vaut son surnom de “bon”
Sa bonté s’exerçait sans affectation ; il est bon sans être faible, et naturellement fort pieux, même s’il est clairement conscient du rôle et de la place de chacun, fût-ce un religieux.
On raconte que l’abbé de St-Bertin, ayant une plainte à formuler à propos d’une terre dont l’abbaye avait hérité par donation, s’étant présenté au comte le jour de l’Épiphanie, ce dernier lui fait reproche de n’être pas présent en son abbaye pour y célébrer et y chanter la messe, alors qu'un messager aurait suffi pour transmettre la plainte.
Charles rend toutefois justice en sa faveur. Sa réputation est telle que le siège impérial et le trône de Jérusalem lui sont tour à tour proposés.
Mais il décline ces deux offres, arguant qu’il préférait se consacrer au bonheur de ses sujets flamands.
Il s'unit au roi de France, Louis VI le Gros, pour repousser l'empereur Henri V (1123).
L’hiver 1126-1127 est particulièrement terrible en Flandre : tous les blés de la contrée gèlent. Charles prend, pendant cette période de famine, des mesures de salut public qui se révèlent efficaces : il empêche que le grain soit vendu à des prix excessifs ; ordonne que la moitié des semis à planter soient des semis de pois et de fèves, qui arrivent à maturité plus rapidement que les blés ; visite les greniers des riches et organise la distribution de leurs grains en les vendant à coût modéré, faisant reverser le bénéfice à leurs propriétaires légitimes ; distribue pain et argent, et interdit la fabrication de la bière. Mais le 2 mars 1127, Charles est brutalement assassiné dans l’église St-Donatien de Bruges pendant la messe du mercredi des Cendres.
Ses meurtriers, des marchands de la lignée du chancelier Bertholf, son neveu Burchard en tête, avaient été mécontentés à plusieurs reprises par la justice du comte, rendue en leur défaveur. Ils sont impitoyablement pourchassés et exécutés. Les chroniqueurs voient dans cet assassinat la punition de la branche cadette de Flandre qui avait évincé la branche aînée plus d’un demi-siècle auparavant. Le corps de géant du comte (il mesurait, dit-on, neuf pieds de haut, une exagération typique de l'époque, qui équivaudrait à environ 2,75 mètres) est inhumé dans la sacristie de Saint-Donat, puis transféré bien plus tard, le 26 novembre 1606 par l’évêque de Bruges, Philippe de Rodoan, dans la partie supérieure de l’église. Une messe est dite depuis cette date tous les ans en son honneur.
Très populaire, Charles a été très vite considéré comme un martyr et un saint. Il est béatifié en 1883 par le pape Léon XIII.
Charles n'ayant pas de postérité connue de son union avec Marguerite de Clermont, c'est son deuxième cousin, Guillaume de Normandie dit Guillaume Cliton, qui devient brièvement comte, rapidement suivi de Thierry d'Alsace dit Thierry III de Lorraine.
Les personnes qui sont dans la misère font une prière à Saint-Charles le Bon afin d’obtenir une amélioration de leurs conditions de vie.

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_le_Bon



Bienheureuse Agnès de Bohème Princesse, clarisse à Prague (+ 1282)
im_Ste-Agnes-de-Boheme.jpg

Fille du roi de Bohème, elle fut élevée par les cisterciennes de Trebniz. Par deux fois, elle refusa les mariages auxquels on la destinait. Elle avait entendu parler de Claire et de François d'Assise et elle voulait suivre leur exemple. Refusant un troisième mariage politique, elle reconça à ses richesses et aux honneurs de son rang. Avec l'appui du pape Grégoire IX, elle se fit clarisse dans un couvent qu'elle avait fondé à Prague. Elle fut en relation avec sainte Claire d'Assise qui lui envoya cinq religieuses pour que la vie religieuse de ce couvent soit selon l'esprit des Pauvres Dames d'Assise. Nous avons encore quatre lettres que lui envoya sainte Claire et qui reflètent l'affection et la sollicitude de la pauvre dame d'Assise pour Agnès en même temps qu'elles sont un trésor de la spiritualité franciscaine. Elle fut canonisée en 1989.
180px-St_Agnes_tending_the_sick.jpg

Agnès de Bohême soignant un malade, 1482

Autre biographie:
Le 12 mars 1282 voit le retour au Père d’Agnès de Bohème, dans le petit monastère qu’elle avait elle-même fondé sur le modèle de San Damiano à Assise.
Treizième fille du roi de Bohème, Agnès, à maintes reprises, avait été destinée à épouser des princes puissants d’autres maisons royales, selon la coutume de son temps. Des problèmes politiques d’abord, puis la mort de son père, avaient rendu vains ces projets que d’autres avaient formés sur sa vie.
Mais l’événement décisif qui conduira Agnès au choix du célibatat pour le Royaume des cieux fut l’arrivée des premiers franciscains à Prague, en 1225, alors que la jeune princesse n’avait pas encore quinze ans. C’est d’eux qu’Agnès apprit l’expérience vécue par Claire et les Mineurs de San Damiano, et elle en fut conquise. Elle entreprit ainsi un chemin d’abaissement qui la mena à servir les pauvres et les miséreux qu’elle trouvait sur les routes de la capitale de la Bohème.
Par amour de la radicalité évangélique – elle avait désormais l’intuition que c’était là sa voie -, Agnès eut le courage de refuser le mariage qui aurait fait d’elle une impératrice, et, en 1234, avec l’accord de Claire d’Assise en personne, elle donna naissance à un couvent damianite au cœur de Prague.
Comme Claire, Agnès aussi dût lutter longtemps pour voir l’Église lui reconnaître le droit de vivre sine proprio, « dans la très haute et sainte pauvreté ». Une fois obtenu ce qu’elle avait patiemment demandé et attendu, et après avoir donné vie à diverses initiatives en faveur des pauvres et des malades, Agnès vécut ses dernières années retirée dans sa communauté, soumise à ses sœurs, refusant tout titre ou rôle qui aurait pu la placer au-dessus d’elles.

Lecture

Puisque le Christ est la splendeur de la gloire éternelle, l’éclat de la lumière éternelle et le miroir sans tache,
Ce miroir, regarde-le chaque jour, ô reine, épouse de Jésus Christ, et mire sans cesse en lui ta face, pour ainsi, tout entière, intérieurement et extérieurement, te parer, drapée et enveloppée dans des étoffes variées, parée également des fleurs et des vêtements de toutes les vertus, comme il convient, fille et épouse très chère du Souverain Roi.
Dans ce miroir resplendit la bienheureuse pauvreté, la sainte humilité et l’ineffable charité, comme, avec la grâce de Dieu, tu pourras le contempler par tout le miroir.
Considère, dis-je, le principe de ce miroir, la pauvreté de celui qui a été déposé dans une crèche et enveloppé de petites langes. Ô admirable humilité, ô stupéfiante pauvreté ! Le Roi des anges, le Seigneur du ciel et de la terre est couché dans une crèche.
Au milieu du miroir, considère l’humilité, du moins la bienheureuse pauvreté, les labeurs sans nombre et les peines qu’il supporta pour la rédemption du genre humain.
Et à la fin de ce même miroir, contemple l’ineffable charité par laquelle il a voulu souffrir sur le poteau de la croix et mourir là du genre de mort le plus honteux de tous.
Aussi ce miroir, posé sur le bois de la croix, avertissait lui-même les passants de ce qu’il fallait considérer là : « Ô vous tous qui passez par le chemin, considérez et voyez s’il est une douleur comme ma douleur ! »

Claire d’Assise, de ses Lettres à Agnès

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Agn%C3%A8s_de_Boh%C3%A8me



Sainte Angèle de la Croix fondatrice de l'Institut des Soeurs de la Compagnie de la Croix (+ 1932)
Santa_Angela_de_la_Cruz-Maria_de_los_Ang

"Admirée de tous et appelée par la population la 'mère des pauvres', elle méprisa toujours toute gloire humaine et rechercha l'humiliation la plus complète."
Elle mourut à Séville à l'âge de 86 ans, le 2 mars 1932.
María de los Ángeles Guerrero González (1846-1932)
http://www.vatican.va/news_services/liturgy/saints/ns_lit_doc_20030504_guerrero-gonzalez_fr.html

Béatifiée à Séville par Jean-Paul II le 5 novembre 1982, canonisée le 4 mai 2003 à Madrid par Jean-Paul II lors de son voyage apostolique en Espagne.
"Le même amour et la même sensibilité envers les pauvres amena Sainte Angela de la Cruz à fonder sa "Compagnie de la Croix", avec une dimension caritative et sociale en faveur des plus démunis, et qui eut un très fort impact sur l'Eglise et sur la société sévillane de son époque. Elle se distinguait par son naturel et sa simplicité, en recherchant la sainteté avec un esprit de mortification, au service de Dieu à travers ses frères."
(source: homélie de Jean-Paul II)
http://www.vatican.va/holy_father/john_paul_ii/homilies/2003/documents/hf_jp-ii_hom_20030504_canonization-spain_fr.html

"Se faire pauvre avec le pauvre pour l'amener au Christ"
401px-%C3%81ngela_de_la_Cruz_001.jpg

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Ang%C3%A8le_de_la_Croix



Saint Arsène de Tver A Kiev (+ 1409)
Ses riches et nobles parents lui firent donner une éducation brillante. Mais son désir d'une vie spirituelle et contemplative le conduisit au monastère des Grottes de Kiev où il fut remarqué par le métropolite de Kiev, saint Cyprien, qui fit de lui son secrétaire particulier. Lorsque saint Cyprien partit à Moscou, il emmena avec lui saint Arsène et lui confia le siège de Tver. Saint Arsène donna l'exemple d'une vie évangélique, n'hésitant pas à défendre les opprimés devant les princes de Tver.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Tver



Saint Chad de Liechfield Evêque d'York, frère de saint Cédric (+ 672)
180px-Catedral_de_Lichfield.jpg

La cathédrale de Lichfield.

ou Ceadda. Nous le fêtons avec la Communion anglicane. Abbé de Lastingham, à York en Angleterre, il y pratiqua la stricte observance de la règle de saint Columba. Evêque d'York, il sut s'effacer humblement lorsque cette charge lui fut retirée par saint Théodore, archevêque de Cantorbery, et il fixa son siège épiscopal à Lichflield où il mourut peu après. Ses reliques sont conservées dans la cathédrale de Birmingham.

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Archev%C3%AAque_d%27York
http://fr.wikipedia.org/wiki/Dioc%C3%A8se_de_Lichfield



Sainte Euthalie Originaire de Syracuse en Sicile (4ème s.)
ste-e-10.jpg

Elle se convertit à la foi chrétienne. Son frère, Sirmilien, en conçut une telle rage que, ne pouvant obtenir l'apostasie de sa soeur, il lui arracha ses vêtements, la livrant nue à ses serviteurs pour qu'ils la deshonorent. Mais ceux-ci la respectèrent. Sirmilien hors de lui se précipita sur elle et l'égorgea. Les Bollandistes estiment que son existence est difficile à prouver, mais qu'il n'est pas impossible qu'une tel martyre ait existé.

Voir aussi:
http://calendrier.egliseorthodoxe.com/sts/stsmars/mars02.html



Saint Fergna Abbé d'Iona (+ 673)
Iona_Abbey_from_water.jpg

Abbaye de l'île d'Iona

Surnommé « le blond », il était parent et disciple de saint Columba auquel il succéda comme abbé d'Iona.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Iona_(%C3%89cosse)

Voir aussi:
http://www.isle-of-iona.com/



Bienheureux Foulques Prêtre de paroisse à Neuilly-sur-Marne (+ 1202)
Il fut l'un des prédicateurs de la 4ème croisade à laquelle participa Richard Cœur de Lion (1189 - 1192). Il mourut peu avant son départ en Terre Sainte.
Des internautes nous signalent:
- "le bienheureux Foulques est le fondateur de l'abbaye des moniales de Notre Dame des Champs. Il est nommé curé de Neuilly en 1191, il suit les cours de Pierre le Chantre à Paris. Il se met à prêcher et devient célèbre par sa piété et son éloquence. Le pape Innocent III l'invite à prêcher la Quatrième croisade en 1199. Il s'acquitta de cette mission avec zèle et succès."
- "Foulques est le fondateur de Saint Antoine des champs et non Notre Dame des champs et Foulques précha la quatrième croisade."

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Foulques_de_Neuilly



Saint Gistilien Moine à l'abbaye de Menevia (5ème s.)
Originaire du Pays de Galles, il était l'oncle de saint David.(1)

(1)Archevêque au pays de Galles (+ v. 601)De famille princière, il préféra la solitude dans l'île de Wight. Il la quitta, appelé par Dieu en Irlande, malgré les réticences d'un chef de la région. Son monastère connaissait une règle très stricte de silence et de travail, de prière et de longues veilles nocturnes. Appelé à l'épiscopat, il resta dans son monastère plutôt que de vivre dans une maison épiscopale. Au moment de mourir, il dit à ses moines :"N'oubliez pas le peu de choses que je vous ai apprises. Et surtout restez toujours gais." Shakespeare parle de lui dans "Henri V". Son culte fut approuvé en 1120. Il est le patron principal du Pays de Galles.



Saint Hesychius Sénateur au palais impérial d'Antioche (4ème s.)
Il servait au palais impérial d'Antioche comme sénateur. Cette charge lui imposait de sacrifier aux dieux de l'empereur, ce qu'il refusa. Pour l'humilier, l'empereur le dépouilla de ses vêtements sénatoriaux et ordonna qu'il aille dans le gynécée filer la laine avec les femmes. Saint Hésychius persévéra dans sa décision. Devant son impuissance, Maximien lui fit attacher une lourde pierre au poignet et le fit précipiter dans les eaux de l'Oronte. Certains calendriers le fêtent le 18 novembre.



Saint Jacob Evêque de Toul (+ 768)
On ne le connaît qu'au travers de saint Pierre Damien qui dit seulement que "Jacob, évêque de Toul, se retira dans un monastère". Il est parfois confondu avec un autre évêque, Jacques, qui souscrivit au concile d'Attigny.
http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89v%C3%AAque_de_Toul#VIIIe.C2.A0si.C3.A8cle



Saint Joavan Confesseur (6ème s.)
450px-Daoulas.jpg

Porche du cimetière, ancienne porte de l'église de l'abbaye Notre-Dame de Daoulas

Jaoua ou Joevin.
Disciple de saint Pol de Léon, il en fut un fidèle coadjuteur. Il succéda à Paul, accablé de vieillesse, à l’évêché de Léon.
Deux localités l'honorent en Bretagne : Saint Jouan de l'Isle-22350
http://fr.wikipedia.org/wiki/Saint-Jouan-de-l%27Isle
et Saint Jouan des Guérets-35430.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Saint-Jouan-des-Gu%C3%A9rets

Un internaute nous signale: "Il aurait été moine à Landévennec, puis recteur de Brasparts 29190 et abbé du monastère de Daoulas. Son pardon est célébré à Plouvien 29860 le 1er dimanche de mai."

"Saint Jaoua, moine, neveu et compagnon de saint Paul-Aurélien, le fondateur au VIe siècle de l'ancien évêché de Saint-Pol-de-Léon. Jaoua construira deux ermitages à Plouvien : l’un à l’emplacement de la chapelle et l’autre (un monastère) au lieu-dit Minihy. Une chapelle en bois fut édifiée à l'emplacement où s'arrêtèrent les bœufs qui portaient la dépouille du saint."
(source: site internet L'Eglise dans le Pays de Brest)
http://eglise-breiziroise.cef.fr/infos_ep.php?ep=ep_plabennec&type=pat#5

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Abbaye_Notre-Dame_de_Daoulas
http://www.cheminsdupatrimoineenfinistere.com/daoulas-labbayeenbref.html



Saint Nicolas Owen Frère convers jésuite en Angleterre (+ 1606)
San_Nicola_Owen.jpg

Il construisait des cachettes pour les prêtres persécutés. Il ne s'écarta pas de l'Eglise romaine au moment où c'était une cause de mort. Emprisonné et torturé par deux fois, il fut écartelé la troisième fois pour avoir refusé de donner des renseignements au sujet de la conspiration des Poudres où les catholiques étaient accusés d'avoir voulu faire sauter le Parlement de Londres et tuer le roi Jacques Ier, en 1605.
Il fait partie des Quarante martyrs d'Angleterre et du Pays de Galles qui ont été canonisés en 1970.

Voir aussi:
http://www.jesuites.com/histoire/saints/edmondcampion.htm
http://www.jesuites.com/documents/34cg/decret7.htm



Saint Nicolas Planas (Papa Planas) (1932)
st-p-21.jpg

Saint Nicolas Planas naquit de parents pieux, en 1851, dans l'île de Naxos. Depuis son plus jeune âge, il se distinguait par sa simplicité et sa piété; le pain que lui donnait sa mère, il le distribuait aux pauvres du village, et il cédait même ses vêtements aux enfants dans le besoin.
Humble et dépourvu d'éducation, le Père Nicolas devint cependant le Prêtre le plus populaire d'Athènes. Pendant cinquante-deux ans il célébra quotidiennement la Liturgie dans diverses églises de la ville, et surtout dans les chapelles de campagne souvent à moitié en ruine.
Modèle du Liturge orthodoxe, homme qui s'était fait tout entier "tradition" pasteur des simples et des humbles, le Père Nicolas avait acquis dans le peuple l'autorité d'un nouvel Apôtre, si bien que lorsqu'il remit son âme à Dieu, le sourire aux lèvres, le 2 mars 1932, après une brève maladie, une foule innombrable vint vénérer, pendant trois jours, sa dépouille mortelle.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Naxos

Voir:
http://calendrier.egliseorthodoxe.com/sts/stsmars/mars02bis.html



Sainte Piamoun En Haute-Egypte (4ème s.)
Elle vivait en Haute-Egypte en compagnie de sa mère, consacrant ses journées et ses nuits au jeûne et à la prière. Les villageois la considéraient comme une sainte, de son vivant même.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Haute-Egypte



Saint Quintus En Asie mineure (+ 283)
Il vivait en Asie mineure, se consacrant avec charité au service des pauvres. Malgré plusieurs arrestations, il resta libre de venir en aide à tous ceux qui avaient besoin de sa charité.



Saint Simplice Pape (47 ème) de 468 à 483 (+ 483)
Son long pontificat lui fit connaître les dernières années de l'empire romain. Mais son action s'étendit surtout à défendre la foi orthodoxe devant les hérésies de ce temps, en soutenant l'application doctrinale du concile de Chalcédoine. Il eut quelques démélés avec le patriarche de Constantinople. La ville de Rome lui doit beaucoup d'églises nouvelles et une répartition des tâches pastorales qui donnent au clergé la charge paroissiale des baptêmes et des enterrements, modifiant ainsi la géographie ecclésiastique romaine.

Autre biographie:
Pape originaire de Tivoli, dans la région de Rome. Le 5 mars 467, il est élu pape, pour succéder à Saint-Hilaire. L’empereur qui règne alors s’appelle Anthème. Cinq ans après, ce dernier est assassiné sur ordre de son gendre Ricimer, un barbare arien, qui choisit Olybrius pour succéder à son beau-père. Les années qui suivent sont marquées par de nombreux troubles provoqués par les barbares, et Simplice doit déployer de grands efforts pour soutenir l’Église Catholique qui est placée sous leur domination.

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Simplice



Saint Slebhine Moine Irlandais (+ 767)
Abbé du monastère d'Iona en Ecosse, son culte s'est maintenu dans l'Eglise d'Irlande et d'Ecosse.

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Iona_(%C3%89cosse)
http://www.isle-of-iona.com/



Saint Théodote Evêque de Kyrenia dans l'île de Chypre (4ème s.)
Il fut arrêté, déchiré par les fers, puis on lui enfonça des clous dans la plante des pieds, l'obligeant à marcher ainsi. A la mort de l'empereur Licinius qui marqua la fin de la persécution, il fut libéré et gouverna son diocèse en paix jusqu'à sa mort, deux ans après.

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9odote_de_Kyr%C3%A9nia



Saint Willeic Prieur de l'abbaye de Kaiserwerth (+ 726)
Disciple de saint Suitbert que nous avons fêté le 1er mars, il fut nommé prieur de l'abbaye de Kaiserwerth en Allemagne et il dirigea sa communauté jusqu'à la sainteté.

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Kaiserswerth
http://fr.wikipedia.org/wiki/Suitbert_de_Werth



Les Églises font mémoire...

Anglicans : Chad (+672), évêque de Lichfield, missionnaire

Coptes et Ethiopiens (23 amsir/yakkatit) : Eusèbe le Capitaine (III-IVe s.)martyr (Église copte)

Luthériens : John Wesley (+1791), prédicateur du Réveil en Angleterre
http://fr.wikipedia.org/wiki/John_Wesley

Maronites : Jean Maron (VIIe s.), premier patriarche maronite
http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Maron

Orthodoxes et gréco-catholiques : Hésyque le Palatin (+env. 303), martyr ; Théodote (+315), évêque de Cyrène ; Hermogène le Thaumaturge (+1612), patriarche de Moscou (Église russe)

Événements

2 mars dans les croisades 

1180
 mariage de l'empereur Alexis II Comnène avec Agnès de France, fille du roi Louis VII de France[1].

986

Louis V.jpg

 Louis V de France devient roi des Francs qui succède à son père Lothaire de France.

1295

 Othon IV de Bourgogne, héritier de Otte-Guillaume (982-1026), premier comte de Bourgogne, pour payer ses dettes, vend la Franche-Comté à Philippe IV le Bel (roi de France)

1415

 L'antipape Jean XXIII abdique. 

1458

 Bohême : Georges de Podiebrady, régent depuis 1452, est élu roi de Bohême

1476

 Bataille de Grandson, victoire des Suisses sur Charles Le Téméraire, duc de Bourgogne

1492

 Le roi Ferdinand II d'Aragon expulse 800.000 Juifs d'Espagne.

 


1584
 Le Maréchal de Matignon, gouverneur de Guyenne, en présence de son ami Michel de Montaigne, maire de Bordeaux, passe la commande du phare de Cordouan à Louis de Foix, ingénieur-architecte.

1585
 La Ligue catholique déclare Henri IV inapte à monter sur le trône de France.

 

1678

 L'armée de Louis XIV occupe Gand et Ypres.

1793
 La Vendée se soulève contre le gouvernement de la Convention.

1796
 Le Directoire nomme Napoléon Bonaparte commandant en chef de l'armée d'Italie.


1835
Ferdinand I; Keizer van Oostenrijk.jpg

 Ferdinand Ier d'Autriche devient empereur d'Autriche, roi de Lombardie-Vénétie et roi Ferdinand V de Bohême et de Hongrie.


1855
Tsar Alexander II -6.jpg

 Alexandre II devient Tsar de Russie.

1858

13ème apparition : Mardi 2 mars 1858

La foule grossit de plus en plus. La Dame lui demande : "Allez dire aux prêtres qu'on vienne ici en procession et qu'on y bâtisse une chapelle." Bernadette en parle à l'abbé Peyramale, curé de Lourdes. Celui-ci ne veut savoir qu'une chose : le nom de la Dame.
Il exige en plus une preuve: voir fleurir le rosier (ou églantier ) de la Grotte en plein hiver.


1939
 Le cardinal Pacelli devient le pape Pie XII.
188863_107630855984506_100002127750837_7
Au jour de son 63e anniversaire, le cardinal romain Eugenio Maria Pacelli était élu pape au tiers scrutin du conclave qui suivit la mort de Pie XI. Le nouveau Souverain Pontife prit le nom de Pie XII. Il fut secrétaire d’État de son prédécesseur et au moment de son élection était camelingue de la Sainte Église Romaine. Dans l’image deux instants de la journée : la fumée blanche e l’annonce formel que l’élection a eut lieu fait par le cardinal proto-diacre Camillo Caccia Dominioni.

1955

Le roi du Cambodge Norodom Sihanouk, attaqué par le parti démocrate du prince Youthevong, abdique en faveur de son père le prince Norodom Suramarit, tout en conservant le gouvernement. Il regroupe les factions dans le Sangkum Reastr Niyum (communauté socialiste populaire).

1956
Déclaration d'indépendance du Maroc jusqu'alors sous la domination française.

Le roi Hussein de Jordanie relève le général Glubb Pacha du commandement de la Légion arabe.


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Yann Sinclair - dans CALENDRIER
commenter cet article

commentaires

Forum


Image Hosted by ImageShack.us
louis XX 01

Image Hosted by ImageShack.us

 


capetiens
(Pierre-Yves Guilain)
Cercle de réflexion royaliste

Heraldique-Noblesse
Joinville et ses princes
Amis et passionnés du Père-Lachaise
Pere-Lachaise
lescimetières
Généalogie, cimetières, patrimoine parisien
graveyart: sur les cimetières parisiens (en hollandais)

Histoires des souverains d'Europe et images de leurs tombeaux 

kaisergruft

(site sur les sépultures des Habsbourg notamment sur la crypte des Capucins)

MAISON CIVILE DU ROI. (1)

d'après le Dictionnaire encyclopédique de la noblesse de France
Nicolas Viton de Saint-Allais (1773-1842)- Paris, 1816



Image Hosted by ImageShack.us

Introduction

  Accueil



Rois de France


Génobaud
roi Franc
(légendaire)
à la fin du IVe siècle
354-419
Sunnon
roi Franc des Ampsivares 
et des Chattes (légendaire)
à la fin du IVe siècle
388-xxx
Marcomir
roi Franc des Ampsivares 
et des Chattes (légendaire)
à la fin du IVe siècle
Pharamond
Image Hosted by ImageShack.us

Duc des Francs Saliens 

(légendaire)
ancêtre mythique des Mérovingiens
Clodion le Chevelu
Image Hosted by ImageShack.us

Duc des Francs saliens
428 - 448

Image Hosted by ImageShack.us
Duc des Francs saliens 
(incertain)
448 - 457
Childéric Ier
Image Hosted by ImageShack.us
Duc et Roi des Francs saliens
457 - 481
Clodomir
Image Hosted by ImageShack.us
Roi d'Orléans
511524
Image Hosted by ImageShack.us
Roi de Metz
(futur Austrasie)
511534
Image Hosted by ImageShack.us
Roi de Neustrie
511561
Roi des Francs
558561
Roi d'Austrasie
53454
Théodebald Ier
(Thibaut)
Roi d'Austrasie
548555
561567
Image Hosted by ImageShack.us
Roi de Neustrie 
Roi de Bourgogne
561592
Image Hosted by ImageShack.us
Roi d'Austrasie
561575
Roi d'Austrasie
Roi d'Austrasie
595 - 612
Image Hosted by ImageShack.us
Roi de Bourgogne
595613
Roi d'Austrasie
61261
sous la régence de Brunehilde
Roi de Bourgogne
Roi d'Austrasie
613
Roi de Neustrie
584629
Roi de Paris
595
629
Roi des Francs
613629
Roi des Francs (sans l'Aquitaine)
629639
Roi des Francs
632639
Caribert II
 Roi d'Aquitaine
629632
Roi de Neustrie, de Bourgogne
639657
Roi d'Austrasie
656657
Roi d'Austrasie
639656
Childebert III l'Adopté
Roi d'Austrasie
657662
Image Hosted by ImageShack.us
Roi de Neustrie, de Bourgogne
65767






Roi d'Austrasie
662675
Occupe la Neustrie
673675







Roi de Neustrie
673691
Roi des Francs 

(en fait uniquement de Neustrie)
L'Austrasie étant aux mains
de Pépin de Herstal
679
691

Image Hosted by ImageShack.us
Roi de Neustrie, Bourgogne et Austrasie
675 - 676
Image Hosted by ImageShack.us
Roi d'Austrasie
676679
Clovis IV








Roi des Francs
(en fait uniquement de Neustrie)
691695









Roi des Francs
(en fait uniquement de Neustrie)
695711
Dagobert III









Roi des Francs de 711 à 715
Chilpéric II









roi des Francs de Neustrie et des Burgondes
de 715 à 719
puis de tous les Francs de 719 à 721.
C
lotaire IV


T
hierry IV









Childéric III
Image Hosted by ImageShack.us
roi des Francs, de Neustrie
de Bourgogne et d'Austrasie
de 743 à 751

************

 

 


Pépin III le Bref
Image Hosted by ImageShack.us
Carloman Ier
Image Hosted by ImageShack.us
C
harles Ier
dit Charles le Grand
CHARLEMAGNE

Image Hosted by ImageShack.us
Louis Ier dit le Pieux
ou «le Débonnaire»
Image Hosted by ImageShack.us
Lothaire Ier
Image Hosted by ImageShack.us
Lothaire II

Image Hosted by ImageShack.us
C
harles II dit le Chauve
Image Hosted by ImageShack.us
Louis II dit le Bègue
Image Hosted by ImageShack.us
Louis III de France
Image Hosted by ImageShack.us
C
arloman II de France
Image Hosted by ImageShack.us
Charles III dit le Gros
Image Hosted by ImageShack.us
Eudes Ier de France
Robertin
Image Hosted by ImageShack.us
Charles III dit le Simple
Image Hosted by ImageShack.us

Robert le Fort
Image Hosted by ImageShack.us
Robert Ier de France

Image Hosted by ImageShack.us

Hugues le Grand
Image Hosted by ImageShack.us
Raoul Ier de France
aussi appelé Rodolphe

Image Hosted by ImageShack.us
Louis IV dit d'Outremer
Image Hosted by ImageShack.us
Lothaire de France
Image Hosted by ImageShack.us
Louis V dit le Fainéant
Image Hosted by ImageShack.us
Dernier roi de la lignée
des Carolingiens
Image Hosted by ImageShack.us

H
ugues Capet
Image Hosted by ImageShack.us
Robert II le Pieux
Image Hosted by ImageShack.us
Hugues II de France
Image Hosted by ImageShack.us
(1007-1025)
Roi de France associé
1017 - 1025
Henri Ier de France
Image Hosted by ImageShack.us
Philippe Ier de France
Image Hosted by ImageShack.us
Louis VI le Gros
Image Hosted by ImageShack.us
Louis VII Le Jeune
Image Hosted by ImageShack.us
Philippe II Auguste
Image Hosted by ImageShack.us

Louis VIII le Lion
Image Hosted by ImageShack.us

Louis IX (Saint Louis)
Image Hosted by ImageShack.us
Philippe III de France
dit le Hardi
http://www.visite-de-rouen.com/images/philippe_3.jpg
Philippe IV le Bel
image
Louis X le Hutin
http://www.livois.com/phpgedview/media/Louis_X_le_Hutin.jpg
Jean Ier le Posthume

image






Philippe V
le Long
http://www.livois.com/phpgedview/media/Philippe_V_le_Long.jpg
Charles IV le Bel
http://www.livois.com/phpgedview/media/Charles_IV_le_Bel.jpg
Valois
Philippe VI le Fortuné
http://www.france-pittoresque.com/rois-france/img/philippe-VI.gif
Jean II le Bon
image
Charles V le Sage
http://www.culture.gouv.fr/Wave/image/joconde/0014/m502004_97de1712_p.jpg
Charles VI le Fol ou le Bien-Aimé
image
Charles VII le Victorieux
image
Louis XI de Valois
http://jargeau-tourisme.com/img/louis11.jpg
Charles VIII de Valois
image
Louis XII d'Orléans
image
François Ier d'Angoulème
image
Henri II d'Angoulème
image
François II d'Angoulème
image
Charles IX d'Angoulème
image
Henri III d'Angoulème
image