Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Médias

Réécoutez le dernier journal de

RCF Pays d’Aude

Image Hosted by ImageShack.us

  Curie Romaine
Liste des papes

Pape Liste des papes
Liste détaillée des papes
Liste des primats de l'Église copte orthodoxe
Liste des primats de l'Église apostolique arménienne

Cité du Vatican
http://www.vaticanstate.va/FR/homepage.htm

Vatican Site Officiel
http://www.vatican.va/phome_fr.htm
  Musées du Vatican
http://mv.vatican.va/StartNew_FR.html



http://imageshack.us/ 
* * * Dernières minutes . . . A F P . . .H2 News . . . La Croix . . .
http://imageshack.us/

http://news.google.fr/news?hl=fr&ned=fr&ie=UTF-8&q=site:eucharistiemisericor.free.fr&scoring=n
http://www.la-croix.com/afp.static/pages/index.religion.htm

 

 

 

 

 

 

     En direct
             de la
    Place Saint-Pierre
http://imageshack.us/ 
* * *  En direct de Rome  * * *


http://imageshack.us/
http://mediastream.vatican.va/mpeg4lan.sdp
http://www.sat2000.it/diretta/
http://www.oecumene.radiovaticana.org/fr1/index.asp
3
journaux en Français

        (8h15 - 13h - 18h)


http:///
http://www.tv-direct.fr/live_ktotv.php
http://www.lejourduseigneur.com/  

 Catholique TV
http://img410.imageshack.us/img410/81/tvcatholiquelyon.png
http://www.catholique.tv/

Gazettes & Sites Royaux

rois.jpg
 Ils sont tous là !
Ils nous regardent et nous racontent 14 siècles d'Histoire de France

 

8 mars 2015 7 08 /03 /mars /2015 00:01

 

 

Le 8 mars est le 67ejour de l'année


(68e en cas d'année bissextile) du calendrier grégorien


Il reste 298 jours avant la fin de l'année


C'était généralement le jour du mouron, 18e jour du mois de ventôse, dans le calendrier républicain français

Signe du zodiaque : 18e jour du signe astrologique des Poissons (ou 19e en cas d'année bissextile)

 

 

Célébrations 

 

Martyrologe pour le huitième jour de mars


 

A Grenade, en Espagne, l'an 1550, la naissance au ciel de saint  

 

Jean de Dieu, fondateur de l'Ordre des Frères Hospitaliers qui

 

portent son nom.

 

Au cours d'une vie extraordinaire, il brilla par sa sainteté, sa

 

charité et son obéissance.

 

A Carthage, au IIIe siècle, saint Ponce, diacre du bienheureux

 

évêque Cyprien.

 

Il accompagna ce dernier en exil et l'assista dans son martyre.

 

En Égypte, vers 311, la passion de saint Arien qui fut noyé en

 

mer.

 

En 690, la mise au tombeau de saint Julien, archevêque de

 

Tolède et primat d'Espagne.

 

Il s'appliqua à restaurer la liturgie mozarabe.

 

Dans la vallée de la Corrèze, l'an 1159, saint Étienne, abbé

 

d'Obazine, qui proposa d'abord à ses disciples de vivre en

 

commun l'idéal du désert, puis se rattacha tout simplement à

 

l'Ordre cistercien.

 

 

Et encore ailleurs, beaucoup d'autres saints et bienheureux.


Les saints du jour (lundi 08 Mars)
Statue de saint Jean de Dieu vénérée à l'hôpital Saint-Jean-de-Dieu de Barcelone. XVIIe.

Saint Jean de Dieu Fondateur des Frères de la Charité (+ 1550)
 
A huit ans, pour des raisons que l'on ignore, le petit portugais Joao Ciudad fait une fugue et se retrouve, vagabond, sur les routes. Pendant 33 ans, il va mener une vie d'errance : enfant-volé puis abandonné par un prêtre-escroc, il parcourt l'Espagne.
Tour à tour berger, soldat, valet, mendiant, journalier, infirmier, libraire...
Le vagabond, un moment occupé à guerroyer contre les Turcs en Hongrie, se retrouve à Gibraltar.
Et c'est là qu'un sermon de saint Jean d'Avila le convertit.
Il en est si exalté qu'on l'enferme avec les fous. Puis son dévouement éclôt en oeuvres caritatives.
Tout ce qu'il a découvert et souffert, va le faire devenir bon et miséricordieux pour les misérables.
Il collecte pour eux, ouvre un hôpital, crée un Ordre de religieux, l'Ordre de la Charité.
L'hôpital qu'il a fondé à Grenade donnera naissance aux Frères Hospitaliers de Saint Jean de Dieu.
Au moment de mourir, il dira: "Il reste en moi trois sujets d'affliction : mon ingratitude envers Dieu, le dénuement où je laisse les pauvres, les dettes que j'ai contractées pour les soutenir."

Voir aussi sa biographie sur le site internet de l'Ordre Hospitalier de Saint Jean de Dieu - Province de France.

http://saintjeandedieu.org/ewb_pages/b/biographie.php
Saint-Jean de Dieu est le patron des relieurs.
On sollicite son aide pour guérir une dépendance à l’alcool.

Lecture

Pour vaincre, le diable et la chair, il est essentiel de ne pas se fier à soi-même, car on tombera mille fois dans le péché 
il faut et il suffit de ne s’en remettre qu’à Jésus Christ et ne pas pécher uniquement par amour pour lui et pour sa bonté 
il ne faut pas davantage murmurer, ni faire du mal ou provoquer du danger pour son prochain : désirer pour le prochain ce que nous voudrions qu’on fasse pour nous ; et désirer que tous soient sauvés ;
aimer aussi et servir Jésus Christ seul pour ce qu’il est lui, et non par peur de l’enfer.

Jean de Dieu, Lettre à la Duchesse de Sesse
San_Giovanni_di_Dio_C.jpg

Voir aussi:
http://missel.free.fr/Sanctoral/03/08.php
http://hodiemecum.hautetfort.com/archive/2009/03/08/index.html
http://fr.wikipedia.org/wiki/Saint_Jean_de_Dieu
http://www.saintjeandedieu.com/


Saints Apollonius et Philémon martyrs (+ 287)

Il y a plusieurs versions de leur martyr dont:
"Philémon (فيليمون ) était chanteur pour le compte d’Arien le gouverneur d’Antinoë alors qu’Apollonius (ابلانيوس ) était joueur de flute de ce dernier.
Ces deux saints étaient deux grands amis et ils eurent le désir d’obtenir la couronne du martyre.
Philémon se présenta un jour devant Arien et confessa sa Foi en Jésus Christ.
Le gouverneur ordonna alors qu’on le transperça avec des flèches.
Survint alors Apollonius tenant sa flute à la main.
Voyant cela, il confessa, lui aussi, sa Foi.
Le gouverneur se mit en colère et ordonna qu’on soumette Apollonius au même châtiment que Philémon.
L’une des flèches rebondit vers le gouverneur et lui crevât l’oeil.
Les deux saints achevèrent ainsi leur combat et obtinrent la couronne du martyre."
(Eglise copte orthodoxe de France)
http://www.eglise-copte-orthodoxe-de-france.fr/pdf/synaxaire/07_07.pdf

Apollonius (diacre), Philémon, Arien et Théotique, martyrs à Antinoé; Apollone était un solitaire en Thébaïde, avait converti Philémon, un joueur de flûte, puis le juge Arien et les gardes Théotique et ses compagnons.

À Antinoé en Égypte, l’an 287, les saints Apollonius et Philémon, martyrs.


Saint Arien (+ 311)
saint Philémon et saint Apollone, martyrs.
Il exerçait les fonctions de juge à Antinoë en Egypte, quand, témoin de la constance des chrétiens qu'il venait de condamner, il se convertit.
On les conduisit ensemble à Alexandrie pour être noyés en mer.



Saint Duthac (+ 1065)
Irlandais, il passa la mer, comme tant d'autres de ses compatriotes, et devint évêque de Ross en Ecosse où de nombreuses localités portent son nom, comme la ville de Kilduthie.
Il est aussi chargé de nombreuses légendes.



Saint Edward King (+ 1910)
Nous fêtons avec la Communion anglicane cet évêque de Lincoln qui mena une remarquable action pastorale.



Saint Etienne d'Obazine Abbé (+ 1159)
800px-Tombeau_de_St-Etienne_Aubazine.JPG

Né en 1831, prêtre scolope(*), fondateur de la Congrégation des Filles de Calasanz.
Béatifié le 25 octobre 1998 par Jean-Paul II
- homélie en anglais
http://www.vatican.va/holy_father/john_paul_ii/homilies/1998/documents/hf_jp-ii_hom_25101998_beat_en.html

(*) des Écoles pies, fondées par Saint Joseph de Calasanz
http://nominis.cef.fr/contenus/saints/1734/Saint-Joseph-de-Calasanz.html

À Getafe près de Madrid, en 1925, le bienheureux Faustin Miguez, prêtre des Clercs réguliers des écoles religieuses, qui se donna tout entier à sa charge d’enseignant, avec une activité pastorale qui lui valut d’être reconnu comme maître et expert, et il fonda la Congrégation des Filles de Calasanz.



Saint Félix (+ 646)
Un saint prêtre de Bourgogne qui convertit Sigebert, un roi des Angles qui avait été obligé de s'exiler un temps pour échapper à des usurpateurs familiaux.
Quand il retourna en Angleterre, il emmena avec lui saint Félix et en fit un évêque dans le Suffolk. Saint Félix fut un bon évêque.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Suffolk



Saint Humphroy Evêque de Thérouanne (+ 871)

ou Hunfrid. Originaire de la région de Prüm en Allemagne, il fut évêque de Thérouanne en France et gouverna en même temps l'abbaye de Saint-Bertin.
Il fut chassé de sa ville épiscopale par les invasions normandes.
Après bien des hésitations, il n'abandonna pas sa charge et nous le retrouvons au concile d'Aix-la-Chapelle.
Nous avons de lui une lettre au pape Nicolas Ier
Il est l'un des premiers évêques à avoir donné grande solennité à la fête de l'Assomption de la Vierge Marie.

Autre biographie:
Moine bénédictin à Prumes, dans les Ardennes, il succède ensuite à Saint-Folquin comme évêque des Morins, à Thérouanne.
Contraint par les invasions normandes à abandonner son évêché, il demande au Pape Nicolas Ier l’autorisation de se retirer dans un monastère, mais ce dernier refuse, lui faisant remarquer qu’il serait plus utile à soutenir ses fidèles dans son évêché et que le moment était précisément mal venu de les abandonner dans de telles circonstances. Il décide alors de retourner à son évêché et consacre toutes ses énergies à réconforter ses ouailles et à rebâtir tout ce qui a été détruit par les Normands.
Après neuf années d’épiscopat, il gouverne l’abbaye de Saint-Bertin, mais n’y demeure que deux ans, étant démis par le roi Charles le Chauve qui préfère y placer un abbé de son choix.

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_%C3%A9v%C3%AAques_de_Th%C3%A9rouanne#IXe.C2.A0si.C3.A8clehttp://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9rouanne



Saint Hunon (+ 690)
Un saint moine anglais qui assista l'abbesse du monastère d'Ely, sainte Etheldrède, dans ses derniers moments.
Vers la fin de sa vie, il se retira dans un ermitage des Fens.

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Etheldr%C3%A8de_d%27%C3%89ly
http://fr.wikipedia.org/wiki/Cath%C3%A9drale_de_la_Sainte-et-Indivisible-Trinit%C3%A9_d%E2%80%99Ely



Saint Just Ranfer de Bretenières prêtre MEP martyr en Corée (+ 1866)
agenda4.jpg

Saint Just Ranfer de Bretenières, 1838-1866
La connaissance et l'amour de Dieu dilatent le coeur de l'homme et peuvent le conduire jusqu'à donner sa vie avec joie pour le salut de ses frères, comme le montre l'exemple de saint Just de Bretenières.
Lors de la canonisation des 103 martyrs de Corée – parmi lesquels Just de Bretenières et ses compagnons –, le 6 mai 1984, le Pape Jean-Paul II disait: «La mort des martyrs est semblable à la mort du Christ sur la Croix, parce que, comme la sienne, la leur est devenue le commencement d'une vie nouvelle. Cette vie nouvelle s'est manifestée non seulement en eux – en ceux qui ont subi la mort pour le Christ, mais elle a été aussi étendue à d'autres. Elle est devenue le ferment de l'Église comme communauté vivante de disciples et de témoins de Jésus-Christ. «Le sang des martyrs est une semence de chrétiens»: cette expression des premiers siècles du christianisme trouve sa confirmation devant nos yeux».
(source: Paroisse St Just de Bretenières - Chalon-sur-Saône)
http://www.paroissesaintjust.org/mapage2/index.html

Le 6 mai 1984, à Séoul, à l’occasion de son voyage en Corée, le Pape Jean-Paul II réunit dans une même canonisation ces 103 bienheureux. Parmi eux, figurent 3 évêques de la Société des Missions Etrangères de Paris (Laurent Imbert, Siméon Berneux, Antoine Daveluy,) 7 prêtres de la même Société (Pierre Maubant, Jacques Chastan, Just Ranfer de Bretenières, Louis Beaulieu, Pierre Dorie), Pierre Aumaitre, Martin-Luc Huin) ; le premier prêtre coréen (André Kim) et 92 laïcs de tous âges et de toutes conditions.
(source: Missions étrangères de Paris)
Just de Bretenières † 8 mars 1866 décapité à Sainamtheo (Seoul)

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Saint_Just_de_Breteni%C3%A8res
http://pagesperso-orange.fr/paroissedetalant/html/patrimoine/html/saintjust.htm



Saint Lazare (+ 1391)
L'Eglise russe fait mémoire de ce saint higoumène qui dirigea avec douceur et patience le monastère de Mourmansk dans le Grand Nord russe.



Saint Litfred évêque à Pavie (+ 874)
Litfred ou Liutfroid.
À Pavie en Lombardie, l’an 874, saint Litfred, évêque.



Saints Martyrs de Corée (19ème s.)
Nous fêtons ces martyrs qui, entre 1839 et 1866, donnèrent leur vie en témoignage de la foi au Christ. Le Pape a canonisé le 6 mai 1984, onze prêtres martyrs qui appartenaient aux Missions Etrangères de Paris, vingt quatre catéchistes coréens, dix jeunes femmes coréennes et six jeunes garçons et filles de moins de vingt ans, qui furent étranglés ou décapités. On estime à près de 10.000 les martyrs de cette période. Nous les fêtons aussi chacun au jour des calendriers liturgiques des Eglises qui les vénèrent. Nous fêtons aujourd'hui Pierre-Henri Dorie.



Saint Ogmond (+ 1121)
450px-Holadomkirkja.jpg
L'Église de Hólar

Evêque de Holar en Islande, il en est l'un des premiers évangélisateurs. Il a été canonisé en 1201.

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/H%C3%B3lar



Saint Paul Evêque de Plousias en Bithynie (+ 843)
Evêque de Plousias en Bithynie, il était peiné de voir que les hérétiques iconoclastes renversaient les saintes icônes dans les églises pour les remplacer par des décorations végétales. Il le leur reprochait par des discours enflammés, ce qui le fit exiler dans la région de l'Olympe où il endura cette peine avec patience jusqu'à sa mort.

Voir aussi:
http://calendrier.egliseorthodoxe.com/sts/stsmars/mars08.html



Saint Pierre Henri Dorie (+ 1866)
Originaire de Saint-Hilaire-de-Talmont, il fit ses premièrs études aux Sables d'Olonne, entra au grand séminiaire de Luçon, mais il était attiré par les missions lointaines. C'est pourquoi, en 1862, il entra au séminaire des Missions Etrangères de Paris et fut envoyé en Corée. Quelques mois lus tard, il fut arrêté par la police coréenne qui recherchait les missionnaires entrés en fraude. Arrêté, torturé, il fut décapité avec deux évêques de la province, quatre autres missionnaires et dix-sept coréens (voir les martyrs de Corée). On fait mémoire de lui aujourd'hui dans le diocèse de Luçon en Vendée. Canonisé en 1984 par le pape Jean-Paul II.

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Henri_Dorie
http://fr.wikipedia.org/wiki/Talmont-Saint-Hilaire



Saint Ponce Diacre (+ 262)
Confesseur. Diacre de saint Cyprien, il accompagna son évêque en exil et l'assista dans son martyre.



Saint Provin (+ 420)
Originaire de la Gaule cisalpine, il devint le disciple de saint Ambroise, évêque de Milan. Il fut ensuite nommé coadjuteur de saint Félix, l'évêque de Côme, à qui il succéda en 391.



Saint Rhian (?)
Probablement un moine, peut-être même un abbé dont le nom s'est attaché à une localité du Pays de Galles, Llanrhian, en Dyfed. C'est tout ce que nous savons de lui.



Saint Senan, moine (488-544)
Scattery_Island_01.jpg

Ruines du monastère sur l'île de Carthaig (Scattery)

Fils d’une famille de cultivateurs irlandais chrétiens. Il reçoit son éducation de Saint-Naul, puis devient moine à Kilmanagh. Il effectue ensuite un pèlerinage à Rome et à Tour (qui à l’époque est un grand centre du monachisme). Fondateur de plusieurs églises et monastères. Vers la fin de sa vie, il se retire sur les bords de la rivière Shannon (qu’on suppose avoir été nommée ainsi en son honneur).

Autre biographie:
ou Sezni.Né dans un famille chrétienne à Munster en Irlande, il était dans l'armée avant de devenir moine sous l'abbé Cassidus qui l'envoya à Kilmanagh (Kilkenny, Ossory). Très apprécié pour ses sermons et sa sainteté, il attirait beaucoup de pélerins. Il a fondé le monastère de Enniscorthy. Il fit un voyage à Rome et au retour il rencontra saint David au Pays-de-Galles. Il construisit plusieurs églises et monastères puis s'établit sur l'île de Carthaig (Scattery) sur l'estuaire du Shannon et y fonda un monastère qui devint rapidement réputé. C'est là qu'il fut enterré.
Dans l’île de Carthaig en Irlande, au VIe siècle, saint Senan, abbé.

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%8Ele_Scattery



Saint Siméon-François Berneux évêque martyr en Corée (+ 1866)
St-Berneux.jpg

Évêque Siméon-François de Berneux de la Société des Missions Étrangères de Paris est torturé
et décapité le 7 mars 1866.

Siméon-François Berneux (né le 14 mai 1814 à Château-du-Loir dans la Sarthe – mort le 8 mars 1866 en Corée)
prêtre le 20 mai 1837, parti pour la mission du Tonkin occidental le 15 janvier 1840; missionnaire en Mandchourie en 1843; nommé en 1854 Vicaire apostolique de la Corée et évêque de Capse; sacré le 27 décembre de cette même année.

A lire sur le site des MEP:
http://mepasie2.anakrys.biz/?q=fr/berneux
"Berneux, Siméon-François, confesseur de la foi dans les prisons du Tonkin, missionnaire en Mandchourie, évêque, vicaire apostolique et martyr en Corée, montra partout un zèle infatigable, une charité vraie, une piété profonde, des talents remarquables."
Prêtre des Missions étrangères - Ordonné évêque en 1854 - Béatifié le 6 octobre 1968 à Rome par Paul VI et canonisé le 6 mai 1984 à Séoul par Jean Paul II.
Les missionnaires de Séoul, Siméon Berneux, Just de Bretenières, Louis Beaulieu et Pierre Dorie sont les premiers arrêtés en février 1866. Ils seront décapités le 8 mars avec plusieurs responsables coréens.
(source: Missions étrangères de Paris - Corée 1864-1884: de nouveau la persécution)
http://mepasie2.anakrys.biz/?q=fr/cor%C3%A9e-1864-1884-de-nouveau-la-pers%C3%A9cution

À Sai-Nam-Hte en Corée, l’an 1866, les saints martyrs Siméon Berneux, évêque, Just Ranfer de Bretenières, Louis Beaulieu et Pierre-Henri Dorie, prêtres, de la Société des Missions étrangères de Paris. Soumis à des interrogatoires et à la torture, ils répondirent hardiment à leurs persécuteurs qu’ils étaient venus en Corée pour sauver les âmes au nom du Christ, et ils furent décapités.

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Exp%C3%A9dition_en_Cor%C3%A9e_du_contre-amiral_Roze



Saint Théophylacte évêque de Nicomédie (+ v. 840)
ou Théophile.
D’origine modeste, il vint à Constantinople et entra au service du saint patriarche Taraise qui, devant tant de vertus monastiques, le choisit comme évêque de Nicomédie. Il y fit édifier une véritable cité de la charité, avec des maisons particulières pour accueillir et soigner les malades, leur offrant des bains chauds, organisant un hôpital avec médecins et infirmiers, et construisant une église dédiée aux saints médecins Côme et Damien. Pour les indigents de la cité, il avait institué une aumône mensuelle, après un recensement pour qu’aucun ne soit oublié. Il connut l’époque iconoclaste et fut arrêté, exilé et enfermé dans une forteresse, veillant de loin au soin de son Église, comme nous le savons par sa correspondance. Il mourut en exil à Strobile, en Carie, après y être resté pendant près de trente années.
À Nicomédie en Bithynie, vers 840, saint Théophilacte, évêque, qui fut exilé à cause du culte des saintes images et mourut à Strobile, en Carie.



Saint Vérémond (+ 1092)
Originaire de la Navarre, il entra au monastère Notre-Dame d'Hirache et, sous son abbatiat, cette abbaye devint l'une des plus importantes du royaume. Conseiller des rois de Navarre, il réussit à convaincre le Saint-Siège de ne pas supprimer la liturgie mozarabe. Il fut aussi un grand ami des pauvres.

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Rite_mozarabe



Bienheureux Vincent Kadlubeck (+ 1223)
250px-Wincenty_Kad%C5%82ubek.png

Issu d'une famille noble de Pologne, il fait de brillantes études et est reçu docteur de l'Université de Cracovie. Ordonné prêtre et prévôt de la collégailae de Sandomir, il est élu évêque de Cracovie en 1208. Il évangélise les peuples du nord de la Pologne qui sont encore païens, se préoccupe d'améliorer la vie des pauvres et embellit les églises. Il a une grande dévotion envers l'Eucharistie qui est pour lui la source de toute sa spiritualité. Après 10 ans d'épiscopat, il décide de se retirer, distribue ses biens aux pauvres et, pieds nus, il rejoint le monastère cistercien où il mourra cinq ans plus tard.

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Saint_Vincent_de_Kadlubek



Les Églises font mémoire...

Anglicans : Edward King (+1910), évêque de Lincoln; Félix (+647), évêque, apôtre des Angles d’orient ; Geoffrey Studdert Kennedy (1929), prêtre et poète

Catholiques d’occident : Jean de Dieu, religieux (calendrier romain)

Coptes et Ethiopiens (29 amsir/yakkatit) : Polycarpe (+ env. 167), évêque de Smyrne, martyr (Église copte)

Luthériens : Thomas d’Aquin (+ 1274), docteur de l’Église en Italie

Maronites : Françoise Romaine (+1440), moniale ; Jean de Dieu

Orthodoxes et gréco-catholiques : Théophylacte (+ 842), évêque de Nicomédie et confesseur
Saints catholiques[2] et orthodoxes[3] du jour
Saints et bienheureux catholiques[2] du jour
Saints orthodoxes[3] du jour

Prénoms du jour 

Bonne fête aux :

  • Jean (Jean de Dieu au calendrier civil 2009)

Et aussi aux :

Liturgie pour : Feria secunda, 8 Martii 2010
Temps liturgique : Tempus Quadragesimae
Semaine : Hebdomada III Quadragesimae
S. Ioannis a Deo, religiosi
Couleur des ornements : Violet
Semaine du psautier : 3

Événements

8 mars dans les croisades
1238
 mort d'Al-Kamil, sultan ayyoubide d'Égypte[1

1118

 Élection de l'antipape Grégoire VIII.

1324
 Le nouvel archevêque d'Arles Gasbert de Valle ou de La Val fait hommage entre les mains du roi Charles IV le Bel.
1360
 Signature d'un traité de paix entre la France (Jean le bon) et l'Angleterre (Édouard III) pour mettre fin à la guerre de Cent Ans (provisoirement car la guerre reprend 9 ans plus tard)
1484
 Un édit, pris à la demande de deux députés du Quercy aux États généraux assemblés à Tours, supprime les sièges secondaires de la Sénéchaussée, pour le plus grand profit de Cahors et de Montauban, où siégeaient les cours principales et « présidiales »
Par le traité de Lunéville, en 1801, Bonaparte contraint l'Autriche à la paix. Avec la Grande-Bretagne, il conclut la paix d'Amiens qui met fin à dix ans de guerre en Europe. Une paix provisoire, car le nouvel empereur aime la guerre et il en a besoin. Mais avant de poursuivre sa politique de conquête, il impose sa médiation aux cantons suisses.

Le repos du monde

 


L'ARMOIRE DES COEURS


Bon nombre de viscères royaux ont disparu lors des profanations de 1793.
A l'exception de celui de Charles V - conservé en la cathédrale de Rouen - les coeurs des souverains antérieurs aux Bourbons ont tous été détruits ou volés.

Ceux des Bourbons eurent (un peu) plus de chance.
Pour l'essentiel, ceux que l'on possède encore proviennent de l'église Saint-Paul-Saint-Louis, dans le quartier du marais, et de la chapelle du Val de Grâce.
Seul le coeur de Henri IV, déposé au collège de La Flèche à la mort du souverain, y est retourné - mais réduit en cendres - après la Restauration.

Pour ce qui est des cœurs de Louis XIII et de Louis XIV, les organes avaient été placés dans de magnifiques reliquaires, œuvres de Sarrazin et de Coustou, à l'église Saint-Paul-Saint-Louis.
A la révolution, ils furent, ainsi que ceux déposés au Val-de-Grâce, envoyés à la fonte à l’Hôtel des monnaies.


La suite n'est connue que par une tradition répandue par les récits d'un certain Schunck, ami du peintre Droling, colportée par G. Lenôtre mais contestée par l’article de Suzanne Dagnaud dans les Cahiers alsaciens d’archéologie d’art et d’histoire, Strasbourg, 1957. Les cœurs auraient été vendus à l’encan après le décès de l'architecte du Val-de-Grâce Petit-Radel. . Deux peintres s’en portèrent acquéreurs : Martin Drolling et Saint-Martin. Le but pour eux était de les transformer en mummie, matière organique provenant de la macération des organes mélangée à de l’huile, donnant aux tableaux un glacis parfait. Drolling utilisa la totalité des cœurs en sa possession, en particulier pour l’élaboration de son tableau « intérieur de cuisine » qui fut longtemps exposé au Louvre, et qui se trouve aujourd’hui au musée des Beaux-Arts de Strasbourg.

Saint-Martin, qui avait récupéré ceux de Louis-XIII et de Louis XIV, se servit avec modération du cœur du second et ne toucha pas à celui du premier. Il les remit plus tard à Louis XVIII qui le dédommagea d’une tabatière en or. Les restes des deux cœurs se trouvent désormais dans la basilique Saint-Denis. Reste à préciser que c’est à l’occasion de ces profanations que le cœur du fils aîné de Louis XVI disparut, ce qui alimenta ensuite grandement les fausses rumeurs autour de la survie de Louis XVII.

En 1824, au moment des obsèques de Louis XVIII, on disposa au fond du caveau royal une armoire en pierre fermée par une grille en fonte et portée par deux colonnettes à chapiteaux du XIII°s.
Elle était destinée à accueillir à Saint-Denis les coeurs ou parcelles de corps rescapés ou à venir.

6850y1.jpg
L'armoire des coeurs royaux
Gravure publiée dans Historia n° 123, février 1957, p.152

L'armoire des coeurs disparut après la Seconde Guerre mondiale, lorsque l'architecte Jules Formigé détruisit le mur de l'abside pour rendre au caveau son aspect original.
Coeurs et entrailles furent transportés dans la chapelle des princes, sur des étagères installées dans le mur Sud, où ils se trouvent toujours.

osfrxj.jpg


Aujourd'hui, la chapelle des Princes, dans la crypte de Saint-Denis, conserve les coeurs de Louis XIII et de Louis XIV placés dans deux boites de vermeil.
On y trouve aussi :
- une parcelle du corps de Louis XIV,
- une parcelle du corps de Henri IV,
- le coeur de Louis XVIII,
- le coeur de Charles Ferdinand, duc de Berry,
- les entrailles de Louise Isabelle, fille de Charles Ferdinand, duc de Berry.

On trouvait aussi jusqu'aux années 1980 une parcelle du corps de Marie de Médicis, mais elle a disparu (volée ?)

Elle meurt dans le dénuement le 3 juillet 1642, de la gangrène, quelques mois avant Richelieu.
Son corps est ramené à Saint-Denis, sans grande cérémonie, le 8 mars 1643, tandis que son cœur est envoyé à La Flèche, conformément au souhait d'Henri IV qui voulait que leurs deux cœurs soient réunis.
25tun3p.jpg
Le contenu de l'armoire des coeurs
Tiré de Max Billard, Les tombeaux des rois sous la Terreur (1907)

On peut l'y contempler, en se recueillant devant le monument.

2s162o9.jpg
1844
 Suède : Mort de Charles XIV (Jean-Baptiste Bernadotte). Son fils Oscar Ier de Suède lui succède.
1886
 France : loi instituant les lundis de Pâques et de Pentecôte comme fériés. 1904
 Des Jésuites peuvent rentrer en Allemagne, à la suite de la révision d'une loi datant de 1872.
1910
 Espagne : Le roi autorise les femmes à poursuivre leurs études.
1920
 Damas : Fayçal est proclamé roi de Syrie.

 

1945

La déclaration finale de la Conférence de Chapultepec proclame le principe de l'égalité des droits pour tous les hommes « quelles que soient leur race ou leur religion ».


1957 

A New York, le 8 mars devient journée des Femmes.

 

1972

74990728.jpg?v=1&c=EWSAsset&k=2&d=17A4AD
Maria del Carmen Martinez-Bordiú y Franco, petite-fille du général Franco, épouse de Don Alfonso, Duc d'Anjou et de Cadix (1936 - 1989), petit-fils du roi Alphonse XIII d'Espagne, dans la chapelle du palais d'El Pardo, le 10 Mars 1972.
Le général Franco (1892 - 1975) est à l'extrême gauche.
 (Photo: Keystone / Hulton Archive / Getty Images)

Marié le 8 mars 1972 au Palais du Prado près de Madrid  imaged'Alphonse de Bourbon avec Carmen Martínez-Bordiú 1951- (Matrimonio annullato dalla Sacra Rota Apostolica 16.12.1986), dont
http://www.generalisimofranco.com/Album/vida2/franco07a.jpg

franco08a.jpg

De gauche à droite on voit le marquis de Villaverde, don Cristobal Martinez-Bordiú, son épouse, Maria del Carmen, le Généralissime, et dans le centre, les petits-enfants dont il a été le Caudillo d'Espagne et Jaime Aránzazu Marie, qui a reçu la première communion en Juin 1972.

 

Mariage de Monseigneur le prince Alphonse, duc de Bourbon, de Bourgogne, d'Anjou et de Cadix avec Carmen Martínez-Bordiú, le 8 mars 1972, au Palais du Pardo, près de Madrid.

 


1982 

France : La France observe la journée internationale des Femmes pour la première fois.

Asteroide_Eros_survole_par_sonde_Near.gi

2002 

Un astéroïde de 50 m de diamètre passe à 463 000 km sans que personne ne s'en soit rendu compte dans les observatoires. Ce n'est que le 12 mars que cette masse est aperçue. On estime que c'est un objet de même diamètre qui a explosé avant de toucher le sol en 1908, en Sibérie dans la région de la Toungouska.

Partager cet article

Repost 0
Published by Yann Sinclair - dans CALENDRIER
commenter cet article

commentaires

Forum


Image Hosted by ImageShack.us
louis XX 01

Image Hosted by ImageShack.us

 


capetiens
(Pierre-Yves Guilain)
Cercle de réflexion royaliste

Heraldique-Noblesse
Joinville et ses princes
Amis et passionnés du Père-Lachaise
Pere-Lachaise
lescimetières
Généalogie, cimetières, patrimoine parisien
graveyart: sur les cimetières parisiens (en hollandais)

Histoires des souverains d'Europe et images de leurs tombeaux 

kaisergruft

(site sur les sépultures des Habsbourg notamment sur la crypte des Capucins)

MAISON CIVILE DU ROI. (1)

d'après le Dictionnaire encyclopédique de la noblesse de France
Nicolas Viton de Saint-Allais (1773-1842)- Paris, 1816



Image Hosted by ImageShack.us

Introduction

  Accueil



Rois de France


Génobaud
roi Franc
(légendaire)
à la fin du IVe siècle
354-419
Sunnon
roi Franc des Ampsivares 
et des Chattes (légendaire)
à la fin du IVe siècle
388-xxx
Marcomir
roi Franc des Ampsivares 
et des Chattes (légendaire)
à la fin du IVe siècle
Pharamond
Image Hosted by ImageShack.us

Duc des Francs Saliens 

(légendaire)
ancêtre mythique des Mérovingiens
Clodion le Chevelu
Image Hosted by ImageShack.us

Duc des Francs saliens
428 - 448

Image Hosted by ImageShack.us
Duc des Francs saliens 
(incertain)
448 - 457
Childéric Ier
Image Hosted by ImageShack.us
Duc et Roi des Francs saliens
457 - 481
Clodomir
Image Hosted by ImageShack.us
Roi d'Orléans
511524
Image Hosted by ImageShack.us
Roi de Metz
(futur Austrasie)
511534
Image Hosted by ImageShack.us
Roi de Neustrie
511561
Roi des Francs
558561
Roi d'Austrasie
53454
Théodebald Ier
(Thibaut)
Roi d'Austrasie
548555
561567
Image Hosted by ImageShack.us
Roi de Neustrie 
Roi de Bourgogne
561592
Image Hosted by ImageShack.us
Roi d'Austrasie
561575
Roi d'Austrasie
Roi d'Austrasie
595 - 612
Image Hosted by ImageShack.us
Roi de Bourgogne
595613
Roi d'Austrasie
61261
sous la régence de Brunehilde
Roi de Bourgogne
Roi d'Austrasie
613
Roi de Neustrie
584629
Roi de Paris
595
629
Roi des Francs
613629
Roi des Francs (sans l'Aquitaine)
629639
Roi des Francs
632639
Caribert II
 Roi d'Aquitaine
629632
Roi de Neustrie, de Bourgogne
639657
Roi d'Austrasie
656657
Roi d'Austrasie
639656
Childebert III l'Adopté
Roi d'Austrasie
657662
Image Hosted by ImageShack.us
Roi de Neustrie, de Bourgogne
65767






Roi d'Austrasie
662675
Occupe la Neustrie
673675







Roi de Neustrie
673691
Roi des Francs 

(en fait uniquement de Neustrie)
L'Austrasie étant aux mains
de Pépin de Herstal
679
691

Image Hosted by ImageShack.us
Roi de Neustrie, Bourgogne et Austrasie
675 - 676
Image Hosted by ImageShack.us
Roi d'Austrasie
676679
Clovis IV








Roi des Francs
(en fait uniquement de Neustrie)
691695









Roi des Francs
(en fait uniquement de Neustrie)
695711
Dagobert III









Roi des Francs de 711 à 715
Chilpéric II









roi des Francs de Neustrie et des Burgondes
de 715 à 719
puis de tous les Francs de 719 à 721.
C
lotaire IV


T
hierry IV









Childéric III
Image Hosted by ImageShack.us
roi des Francs, de Neustrie
de Bourgogne et d'Austrasie
de 743 à 751

************

 

 


Pépin III le Bref
Image Hosted by ImageShack.us
Carloman Ier
Image Hosted by ImageShack.us
C
harles Ier
dit Charles le Grand
CHARLEMAGNE

Image Hosted by ImageShack.us
Louis Ier dit le Pieux
ou «le Débonnaire»
Image Hosted by ImageShack.us
Lothaire Ier
Image Hosted by ImageShack.us
Lothaire II

Image Hosted by ImageShack.us
C
harles II dit le Chauve
Image Hosted by ImageShack.us
Louis II dit le Bègue
Image Hosted by ImageShack.us
Louis III de France
Image Hosted by ImageShack.us
C
arloman II de France
Image Hosted by ImageShack.us
Charles III dit le Gros
Image Hosted by ImageShack.us
Eudes Ier de France
Robertin
Image Hosted by ImageShack.us
Charles III dit le Simple
Image Hosted by ImageShack.us

Robert le Fort
Image Hosted by ImageShack.us
Robert Ier de France

Image Hosted by ImageShack.us

Hugues le Grand
Image Hosted by ImageShack.us
Raoul Ier de France
aussi appelé Rodolphe

Image Hosted by ImageShack.us
Louis IV dit d'Outremer
Image Hosted by ImageShack.us
Lothaire de France
Image Hosted by ImageShack.us
Louis V dit le Fainéant
Image Hosted by ImageShack.us
Dernier roi de la lignée
des Carolingiens
Image Hosted by ImageShack.us

H
ugues Capet
Image Hosted by ImageShack.us
Robert II le Pieux
Image Hosted by ImageShack.us
Hugues II de France
Image Hosted by ImageShack.us
(1007-1025)
Roi de France associé
1017 - 1025
Henri Ier de France
Image Hosted by ImageShack.us
Philippe Ier de France
Image Hosted by ImageShack.us
Louis VI le Gros
Image Hosted by ImageShack.us
Louis VII Le Jeune
Image Hosted by ImageShack.us
Philippe II Auguste
Image Hosted by ImageShack.us

Louis VIII le Lion
Image Hosted by ImageShack.us

Louis IX (Saint Louis)
Image Hosted by ImageShack.us
Philippe III de France
dit le Hardi
http://www.visite-de-rouen.com/images/philippe_3.jpg
Philippe IV le Bel
image
Louis X le Hutin
http://www.livois.com/phpgedview/media/Louis_X_le_Hutin.jpg
Jean Ier le Posthume

image






Philippe V
le Long
http://www.livois.com/phpgedview/media/Philippe_V_le_Long.jpg
Charles IV le Bel
http://www.livois.com/phpgedview/media/Charles_IV_le_Bel.jpg
Valois
Philippe VI le Fortuné
http://www.france-pittoresque.com/rois-france/img/philippe-VI.gif
Jean II le Bon
image
Charles V le Sage
http://www.culture.gouv.fr/Wave/image/joconde/0014/m502004_97de1712_p.jpg
Charles VI le Fol ou le Bien-Aimé
image
Charles VII le Victorieux
image
Louis XI de Valois
http://jargeau-tourisme.com/img/louis11.jpg
Charles VIII de Valois
image
Louis XII d'Orléans
image
François Ier d'Angoulème
image
Henri II d'Angoulème
image
François II d'Angoulème
image
Charles IX d'Angoulème
image
Henri III d'Angoulème
image