Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Médias

Réécoutez le dernier journal de

RCF Pays d’Aude

Image Hosted by ImageShack.us

  Curie Romaine
Liste des papes

Pape Liste des papes
Liste détaillée des papes
Liste des primats de l'Église copte orthodoxe
Liste des primats de l'Église apostolique arménienne

Cité du Vatican
http://www.vaticanstate.va/FR/homepage.htm

Vatican Site Officiel
http://www.vatican.va/phome_fr.htm
  Musées du Vatican
http://mv.vatican.va/StartNew_FR.html



http://imageshack.us/ 
* * * Dernières minutes . . . A F P . . .H2 News . . . La Croix . . .
http://imageshack.us/

http://news.google.fr/news?hl=fr&ned=fr&ie=UTF-8&q=site:eucharistiemisericor.free.fr&scoring=n
http://www.la-croix.com/afp.static/pages/index.religion.htm

 

 

 

 

 

 

     En direct
             de la
    Place Saint-Pierre
http://imageshack.us/ 
* * *  En direct de Rome  * * *


http://imageshack.us/
http://mediastream.vatican.va/mpeg4lan.sdp
http://www.sat2000.it/diretta/
http://www.oecumene.radiovaticana.org/fr1/index.asp
3
journaux en Français

        (8h15 - 13h - 18h)


http:///
http://www.tv-direct.fr/live_ktotv.php
http://www.lejourduseigneur.com/  

 Catholique TV
http://img410.imageshack.us/img410/81/tvcatholiquelyon.png
http://www.catholique.tv/

Gazettes & Sites Royaux

rois.jpg
 Ils sont tous là !
Ils nous regardent et nous racontent 14 siècles d'Histoire de France

 

21 mars 2015 6 21 /03 /mars /2015 00:01

Le 21 mars est le 80ejour de l'année


(81e en cas d'année bissextile) du calendrier grégorien


Il reste 285 jours avant la fin de l'année


C'était généralement le jour de la primevère, 1er jour du mois de germinal, dans le calendrier républicain français.


Signe du zodiaque : 1er jour du signe astrologique du Bélier.

 

 

 

Astronomie

C'est la dernière date possible, mais peu fréquente, pour l'équinoxe de mars, entre le 19 et le 21 mars (dernière occurrence en 2007, prochaine occurrence en 2102)  

C'est un des jours possibles de l'équinoxe de printemps, qui se produit entre le 19 et le 21 mars.

Au XXIe siècle, seules les années 2003 et 2007 ont vu l'équinoxe se produire un 21 mars. Il faudra attendre l'année 2102 pour ce retour.

Au XXIIe siècle, cela arrivera 11 fois.

C'était arrivé 58 fois au XXe siècle.

Dicton

"S'il pleut à la Saint-Benoît, il pleuvra trente-sept jours plus trois."

« À Sainte-Clémence, les moutons prennent du ton. »

« Quand au printemps la lune est claire, peu de noix espère. Si la lune est trouble, la noix redouble. »

« À la Saint-Benoît, le coucou chante, ou bien il est mort de froid. »

« Pour la Saint-Benoît, le coucou chante aux bons endroit, si pour Notre-Dame, il n’a pas chanté, il est tué ou bâillonné. »

 « Veux-tu oignons, carottes, seigle, petits pois, sème les à la Saint-Benoît. »  

Célébrations



Martyrologe pour le vingt-et-unième jour de mars,

 

Au Mont-Cassin, l'an 547, le trépas de Notre Bienheureux Père saint Benoît.

 

Au IVe siècle, le martyre de Plusieurs Chrétiens Égyptiens, massacrés par des ariens et des païens, au jour anniversaire de la Passion du Seigneur.

 

A la même époque, le bienheureux Sérapion. Évêque de Thmuis, il fut chassé de son siège épiscopal pour l'orthodoxie de sa foi. Le célèbre Euchologe, transmis sous son nom, constitue un précieux témoin de la liturgie égyptienne du ive siècle.

 

Vers 480, au monastère de Lauconne, près de Condat dans le Jura, l'abbé saint Lupicin, frère de saint Romain.

 

Ce même jour, la naissance au ciel de la bienheureuse Clémence d'Hohenberg. Devenue veuve, elle se fit religieuse à l'abbaye bénédictine de Trèves en Rhénanie où elle mourut en 1176.

 

A Mantoue, en 1516, le bienheureux Baptiste Spagnuolo, carme. Surnommé le "Virgile chrétien", il composa plus de cinquante mille lignes de poésie sacrée latine. Élu général de son Ordre, il fut remarqué par sa discrétion et sa prudence.

 

 

 

Et encore ailleurs, beaucoup d'autres saints et bienheureux.

 

Bienheureuse Clémence (+ 1176)
Devenue veuve du comte de Spanheim, elle se fit religieuse à l'abbaye bénédictine de Trèves en Rhénanie, où elle mourut.

Autre biographie:
Fille du comte Adolphe d'Hohenberg, elle se comporte en épouse exemplaire jusqu’à la mort de son époux, Devenue veuve, elle rejoint les religieuses au monastère d’Oehren de Trèves.

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Bienheureuse_Cl%C3%A9mence



Bienheureux Alphonse de Rojas Franciscain (+ 1617)
Professeur à Salamanque, précepteur des enfants du duc et chanoine de Rojas, il mena sans doute une vie très sainte pour qu'il soit encore célébré à Coria en Espagne.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Salamanque



Saint Augustin Zhao Rong Canonisé avec les Martyrs de Chine (+ 1815)
Soldat, il accompagnait un prisonnier, Jean Gabriel Taurin Dufresse,(1) à Pékin. Il fut converti par son comportement et sa foi. Revenu chez lui, il se fit baptiser et devint prêtre. Il évangélisa la province du Si-Chuan, jusqu'au jour où il fut lui-même arrêté. Malade, il mourut d'épuisement dans sa prison.
Il a été canonisé avec les martyrs de Chine, durant le jubilé 2000.
http://www.vatican.va/news_services/liturgy/saints/ns_lit_doc_20001001_zhao-rong-compagni_fr.html

(1)http://nominis.cef.fr/contenus/saints/10129/Bienheureux-Jean-Gabriel-Taurin-Dufresse.html

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Gabriel-Taurin_Dufresse



Sainte Benedetta Cambiagio Fondatrice de l'Institut des Soeurs de Notre-Dame de la Providence (+ 1858)

20020519_cambiagio.jpg

Bénédicte est née près de Gênes en Italie. D'accord avec son époux, ils entrèrent chacun dans la vie religieuse. Elle fonda l'Institut des Soeurs de Notre-Dame de la Providence pour servir les pauvres et les abandonnés en un inlassable engagement de charité. Elle se lança dans des oeuvres d'accueil pour les jeunes filles abandonnées, se servant des moyens les plus simples au service de la charité: "Quand Dieu veut une chose, disait-elle, il ne manque jamais d'accorder les moyens nécessaires." Elle fut béatifiée en mai 1987 et canonisée le 19 mai 2002.
Sur le site du Vatican: "En Bénédicte Cambiagio Frassinello, l'Église nous donne l'exemple d'une Sainte qui fut à la fois épouse, mère, religieuse et fondatrice."

Voir aussi:
http://www.vatican.va/news_services/liturgy/2002/documents/ns_lit_doc_20020519_benedetta_fr.html



Saint Benoît abbé (+ 547)
800px-Monte_Cassino_Opactwo_1.JPG

Abbaye du Mont-Cassin

Au Mont-Cassin, en 547, la naissance au ciel de saint Benoît, abbé, dont la mémoire est reportée au 11 juillet, jour de sa translation.

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Mont-Cassin



Saint Birille Evêque de Catane en Sicile (2ème s.)
478px-Catane_San_Benedetto1.jpg

Église baroque de Saint-Benoît, Catane

Les Eglises d'Orient font mémoire de ce disciple de saint Pierre qui le consacra évêque de Catane en Sicile où il s'endormit en paix ayant converti beaucoup de païens.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Catane



Sainte Callinice et ses compagnes martyres (+ 116)
Parmi elles, sainte Droselle, qui serait une des filles de l'empereur Trajan, et sainte Matidie, soeur de Trajan. Les "Actes de leur Passion" nous disent que, découvertes comme chrétiennes, elle furent condamnées à être mises nues, exposées ensemble pour être humiliées du rang qui était le leur. Puis, toujours ensemble, elles furent placées dans une baignoire où l'on coula de l'étain et du plomb. Avec ces métaux, on fabriqua cinq statuettes de vestales, les représentant à l'entrée du bain où avait eu lieu leur martyre, pour rappeler le sort qui attendait ceux et celles qui abandonnaient le culte des dieux de Rome, quel que soit le rang de leur noblesse.



Saint Endée Fondateur de monastères en Irlande (+ 530)
Il fut l'un des premiers à fonder des monastères en Irlande, dont celui d'Inishmore. Il eut pour disciples saint Kieran et saint Brendan. (1)

(1)http://nominis.cef.fr/contenus/saints/6039/Saint-Kieran.html
http://nominis.cef.fr/contenus/saints/1166/Saint-Brendan.html

Autre biographie:
Prince irlandais, fils de Conall Derg d’Ergall. Il quitte sa carrière de soldat après s’être converti et souhaite se marier. Mais lorsque sa fiancée décède, il renonce à ses droits et devient moine. Il effectue un pèlerinage à Rome et est ordonné prêtre. Plus tard, il fonde le monastère de Killeany (dont il devient l’abbé) dans l’île d’Arran, sur des terres offertes par le roi Oengus, qui deviendra le premier d’une longue série. Il fonde également plusieurs églises à Drogheda et un autre monastère dans la vallée de Boyne. Toutes ces maisons vivaient sous une règle très sévère. Il devient enfin le directeur spirituel de plusieurs futurs saints (+ 530 ou 590) St-Endée est considéré comme le père du monachisme irlandais.

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Inishmore



Saint Jacques le confesseur martyr (+ 824)
à Constantinople, la passion de saint Jacques, surnommé le Confesseur, parce qu'il combattit énergiquement pour le culte des saintes images et acheva sa vie par un glorieux martyre.

Voir aussi:
http://calendrier.egliseorthodoxe.com/sts/stsmars/mars21.html



Saint Lupicin Abbé de Condat (+ 480)
Romain (1) et Lupicin : Deux frères dont les cheminements spirituels et le caractère étaient fort différents mais bien complémentaires. Plutôt que de s'opposer, ils unirent leurs différences, pour se rejoindre dans un même service de Dieu. Romain avait trente cinq ans lorsqu'il quitta son Bugey natal, n'emportant avec lui que "la vie des Pères du Désert." Il prit son chemin vers l'Est, traversa de grandes forêts et finit par atteindre la Bienne. Il venait de trouver ce qui lui convenait : de la terre labourable, une fontaine, des arbres et du silence. Il vécut là quelques années comme s'il était dans le désert égyptien de la Thébaïde. Puis des disciples vinrent à lui, si nombreux qu'il dut leur bâtir deux monastères distants de 3 kilomètres l'un de l'autre; Condat qui deviendra la ville de Saint Claude, et Leucone qui deviendra Saint Lupicin. Son frère en effet vint le rejoindre, mais attendit son veuvage. Romain garda la direction de Condat et confia Leucone à Lupicin. Romain était indulgent, doux et patient. Lupicin, sévère et intransigeant. Cela composait un heureux mélange. Quand le relâchement s'introduisait à Condat, Lupicin reprenait les choses en main et rétablissait la discipline. Quand les moines de Leucone commençaient à se décourager de trop de rigueur, Romain devenait leur supérieur, les faisant dormir et manger davantage, leur rendant bonne humeur et santé. La gloire de Dieu, dans les deux cas, y trouvait son compte.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Saint-Lupicin

(1)http://nominis.cef.fr/contenus/saints_721.html

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Lupicin_de_Lauconne



Saints Martyrs d'Alexandrie (+ 346)
Commémoraison des saints martyrs d’Alexandrie, qui en 346, sous l’empereur Constance et le préfet Philagre, furent massacrés dans les églises, le vendredi de la Passion du Seigneur, par des bandes d’ariens et de païens. Saint Athanase (1) qui échappa à cette violence en a laissé une description dans sa "deuxième apologie".

(1)http://nominis.cef.fr/contenus/saints/1076/Saint-Athanase-d-Alexandrie.html



Bienheureux Matthieu d'York prêtre et martyr (+ 1608)
Matthieu Flathers fut condamné à mort sous le roi Jacques Ier, parce qu’il était entré, bien que prêtre, en Angleterre, puis pendu et dépecé encore vivant à York.
http://fr.wikipedia.org/wiki/York



Saint Nicolas de Flue Ermite en Suisse (+ 1487)
im-Ste-Nicolas-Flue.jpg

Cet herbager du centre de la Suisse, du canton d'Unterwald, eut une grande influence dans les cantons de langue germanique qui ont été à la naissance de la Confédération hélvétique. Malgré son penchant pour la méditation solitaire, il ne suivit pas immédiatement ce qui était sa vocation première. Il épousa une femme courageuse, Dorothée Wiss, qui lui donna cinq filles et cinq fils. Il tenait sa place dans la vie politique du canton comme conseiller, mais aussi comme officier dans l'armée. Mais ce bon père de famille, cet homme d'un grand civisme, se retire dans un lieu solitaire pour prier chaque fois qu'il le peut. A cinquante ans, n'y tenant plus, il se laisse happer par la contemplation. Il demande à sa femme et à ses grands enfants l'autorisation de se consacrer entièrement à Dieu. Permission accordée qui devrait mériter à Dorothée aussi la reconnaissance de l'Eglise pour l'héroïcité de ses vertus. Nicolas s'enfonce dans la prière. Les visions mystiques deviennent de plus en plus nombreuses. Son jeûne est absolu, scrupuleusement vérifié par des espions de l'évêque du lieu. Curieusement, plus il s'isole, plus il influence la politique de son pays. On vient lui demander conseil, il dicte ses recommandations, toujours en faveur de la paix et de la concorde. Et c'est ainsi qu'il sauva sa patrie en 1471, lors de l'invasion de Charles le Téméraire, duc de Bourgogne qui voulait l'annexer et, en 1481, quand il rédigea en une nuit une constitution qui empêcha Unterwald de quitter les autres cantons, au risque de la désagrégation de la confédération.
Canonisé le 15 mai 1947.
En Suisse, le 25 septembre, Solennité de saint Nicolas de Flue, célébrée le 21 mars dans l'Église universelle.
Saint-Nicolas de Flue est le patron de la Suisse, des familles nombreuses et des médiateurs. Il est le protecteur des épouses qui vivent séparées de leur mari.

"Seigneur Dieu, enlevez-moi tout ce qui m’éloigne de vous. Seigneur Dieu, donnez-moi tout ce qui me rapproche de vous. Prenez-moi à moi et donnez-moi tout à vous"
Prière de saint Nicolas de Flue
San_Nicola_di_Flue_A.jpg

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Nicolas_de_Flue
http://www.abbaye-saint-benoit.ch/saints/nicolas/nicolas.htm



Saint Robert de Molesme Abbé, fondateur de Citeaux (+ 1110)
Ce jeune bourguignon entra très jeune chez les bénédictins de Moutier-la-Celle dans l'Aube. A peine son noviciat terminé, il fut nommé prieur. Les bénédictins de Tonnerre ayant voulu l'avoir comme Père Abbé, il accepta, mais les ayant trouvés très relâchés et surtout peu réformables, il prit congé d'eux et revint à Moutier. Quelques ermites l'invitèrent à se mettre à leur tête et il partit avec eux dans la forêt de Molesme en Côte d'Or dans des petites huttes de branchages autour d'une petite chapelle. Les recrues et les dons affluèrent, les huttes disparurent, un monastrère se construisit et les ermites devinrent plus soucieux de leur confort que de l'ascèse. Saint Robert les quitta, mais les dons cessèrent en même temps. Ils le supplièrent de revenir et il revint. La ferveur, elle ne revint pas. Alors avec une vingtaine de moines plus décidés, dont saint Albéric et saint Etienne Harding, il se fixa à Citeaux pour y établir la vie monastique qu'il rêvait. Ainsi naquit l'Ordre cistercien en 1098, mais le pape lui intima l'ordre de reprendre la tête de son monastère. Il obéit, et eut la consolation de voir ses moines revenus à de meilleures dispositions. Il mourut ainsi en paix.

Saint Robert est commémoré le 21 mars au martyrologe romain (date de sa naissance au ciel en 1110).
L'ordre de Citeaux nous communique: les 3 Fondateurs ne sont objet d'une solennité commune que depuis peu, le 26 janvier:
Saint Robert, saint Albéric et saint Étienne, abbés de Citeaux, solennité dans l'OCSO (l'Ordre Cistercien de la Stricte Observance)
(source: rituel cistercien)
http://www.ocso.org/HTM/net/rituel-cist1998-fr.pdf

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Robert_de_Molesme



Bienheureuse Santucce Terrebotti Abbesse du couvent bénédictin de Gubbio (+ 1305)
Originaire de Gubbio en Ombrie, elle se maria, eut une charmante fille qui mourut en bas âge, ce qui les décida, elle et son mari, à entrer en religion. Abbesse du couvent bénédictin de Gubbio, elle le transféra ultérieurement à Rome où elle reçut ce surnom de «santucce» (ou santuccia=petite sainte).
http://fr.wikipedia.org/wiki/Gubbio



Saint Sérapion d'Arsinoé Ermite près d'Arsinoé, évêque de Thmuis (+ 362)
Evêque de Thmuis en Egypte, il est l'un des plus précieux témoins de la liturgie égyptienne au 4ème s. grâce à "l'euchologe" ou sacramentaire transmis sous son nom et découvert en 1899. Il se distingua par son opposition à l'arianisme et fut un grand ami de saint Athanase.

Autre biographie:
Le vieux synaxaire alexandrin reporte au 20 mars la mémoire de Sérapion, ascète dans le désert d’Égypte, avant d’être évêque de Thmuis.
Sérapion fut une figure de tout premier plan dans l’Église copte du IV è siècle. Moine dans le désert intérieur, confident d’Antoine qui lui avait laissé en héritage, de façon très symbolique, une de ses tuniques de peau, Sérapion accepta la nomination épiscopale pour contribuer à défendre la foi de l’Église, sérieusement menacée par les ariens, mais surtout par les manichéens. Pour s’opposer à ces derniers, Sérapion écrivit un traité sur la dignité et l’importance de l’Ancien Testament pour la foi chrétienne, qui prouvait en même temps une remarquable finesse de jugement et une fréquentation assidue des Écritures.
Sérapion fut un polémiste aux accents pacifiques ; il éprouva une amitié sincère pour Athanase, qu’il défendit à maintes reprises contre ses détracteurs ; il contribua notablement à la pacification entre les factions qui, au IV è siècle, divisaient profondément l’Église.
Il mourut en exil sous l’empereur Constance : c’est la raison pour laquelle Jérôme en fait un confesseur de la foi.

Lecture

C’est Jésus Christ qui est à l’origine de votre décision, bonne et louable, de vous faire moines et ce sera lui qui la mènera à son accomplissement. Il vous donne, ô moines, une patience et un but admirables ; c’est lui qui se fait le chemin à parcourir par tous ceux qui désirent être sauvés. Hâtez-vous donc de parcourir cette voie dès le commencement , ainsi vous avez comme compagnon de voyage notre Seigneur et Sauveur ; c’est ce que Dieu dit à Israël : « je ne te laisserai pas, je ne t’abandonnerai pas ! ».
Avec et grâce à vous, ô moines, le monde aussi est heureux : vous, vous sanctifiez le désert, et vos prières sauvent toute l’humanité.

Sérapion de Thmuis, Lettres aux moines.

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/S%C3%A9rapion_de_Thmuis



Saint Thomas Patriarche de Constantinople (+ 610)
Ordonné diacre dans la Grande Eglise de Constantinople (Sainte Sophie) par le patriarche saint Jean le Jeûneur, il fut chargé de l'administration de cette église. Elu patriarche en 607, il fut, pendant trois années, un pasteur zélé pour l'orthodoxie et la conduite évangélique des fidèles.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_primats_de_l%27%C3%89glise_orthodoxe_de_Constantinople#Patriarches_de_Constantinople_.28depuis_381.29



Bienheureux Thomas Pilchard prêtre et martyr (+ 1501)
Homme doux et savant, il fut condamné à mort en raison de son sacerdoce, sous la reine Élisabeth Ière, et livré aux supplices du gibet, à Dorchester en Angleterre. Avec lui on commémore aussi le bienheureux martyr Guillaume Pike, charpentier, qui fut pendu et éventré la même année, mais à un jour inconnu, pour s’être réconcilié avec l’Église romaine.



Les Églises font mémoire...

Anglicans : Thomas Cranmer, archevêque de Canterbury, martyr de la Réforme (Voir ci-dessous)

Catholiques d’occident : Mort du Père Benoît (+547), abbé (calendrier monastique)

Coptes et Ethiopiens (12 baramhät/maggäbit) : Démétrius (+ env.230), 12e patriarche d’Alexandrie (Église
copte-orthodoxe)

Luthériens : Nicolas de Flüe (+1487), pacificateur en Suisse

Orthodoxes et gréco-catholiques : Jacques (VIIe s.), évêque et confesseur

Syro-orientaux : Benoît, moine (Église malabar)

Vieux catholiques : Benoît de Nurcie, abbé.



THOMAS CRANMER (1489-1556) pasteur
180px-Tcranmer.JPG

Ce jour, en l’an 1556, sur l’ordre de la reine Mary d’Angleterre, Thomas Cranmer, archevêque de Canterbury, monte sur le bûcher. Il fut une des innombrables victimes de la revanche catholique sous le bref règne de la fille d’Henry VIII. Avec lui, c’est la figure en tous sens la plus décisive de la Réforme anglaise qui était frappée.
Thomas était né à Aslockton en 1489 ; il avait fait ses études à Cambridge et semblait destiné à une carrière académique paisible, quand la rencontre fortuite avec Henry VIII changea radicalement sa vie. Cranmer, qui, depuis un certain temps, s’était déjà intéressé à la Réforme protestante avec quelques amis, s’engagea tout entier pour apporter des bases théologiques et surtout liturgiques à la nouvelle Église d’Angleterre. Sous sa conduite, la traduction en langue anglaise de la Bible fut achevée et on rédigea le Book of Common Prayer ainsi que la première ébauche de la confession de foi de l’Église anglicane.
Elu archevêque de Canterbury en 1533, par la volonté du roi, il manifesta une réelle humanité envers les ennemis de la Réforme anglicane, même s’il ne prit jamais publiquement ses distances des positions moins évangéliques de la maison royale.
Engagé dans les pourparlers concernant la succession du roi Henry, dont la fille, catholique, monta sur le trône en 1553, Cranmer eut à subir une dure persécution trois années durant. Contraint à signer diverses rétractations, humilié, Cranmer retrouva force et dignité quand le procès fut finalement conclu, et réaffirma tout ce que sa conscience lui avait dicté au cours de sa vie ; il demanda pardon à ses compagnons pour les fausses rétractations auxquelles il avait souscrit.
L’Église d’Angleterre le considère comme martyr.

Lecture

Puisque les hommes sont tous pécheurs, qu’ils désobéissent à Dieu et violent sa loi et ses commandements, pas un ne saurait être justifié et rendu juste par ses oeuvres devant Dieu, pour bonnes qu’elles apparaissent ; vice versa tout un chacun est contraint par nécessité à se mettre en quête d’une autre justice ou justification qui se reçoit des mains mêmes de Dieu, de même la rémission, le pardon des péchés et des transgressions commises. Cette justification ou justice que par grâce nous recevons de Dieu et par les mérites du Christ, si elle est accueillie dans la foi, Dieu l’accorde pour que notre justification soit parfaite et totale.

Thomas Cranmer, Homélies

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Thomas_Cranmer
Saints catholiques[3] et orthodoxes[4] du jour
  • Benoît († 543), Benoît de Nursie, patriarche des moines d'Occident (date occidentale).
  • Sérapion (IVe siècle), Sérapion d'Arsinoé, abbé en Égypte.
  • Sérapion († vers 387), Sérapion le Sindonite, moine en Égypte.

 

Saints et bienheureux catholiques[3] du jour

 

Prénoms du jour 

Bonne fête aux :

  • Clémence (au calendrier civil 2009), et ses dérivés : Clémentia, Clémentine, Mencia, etc.

Et aussi aux :

Événements

Croisade

1260
 les Mongols prennent Damas[1].

630
 Jérusalem : L'empereur romain d'Orient Héraclius rapporte la Vraie Croix, reprise aux Perses. C'est l'apothéose d'un règne qui a débuté dans la tourmente.

717

 Charles Martel vainc les Neustriens à Vinchy.

1098

 Fondation de l’Abbaye de Cîteaux par Robert, le fondateur de l’abbaye de Molesmes. Cîteaux essaime bientôt, fondant quatre « filles » : La Ferté (1113), Pontigny (1114), Clairvaux, dont Bernard est le premier abbé, et Morimond (1115)

L’ordre cistercien est organisé en 1114 par la Carta Caritatis et lancé en Europe par Bernard de Clairvaux.

1151

Le 21 mars 1152, Aliénor d'Aquitaine a quitté son mari

 
arton1459-bc648.jpg
Le mariage avait eu lieu 15 ans plus tôt, unissant un couple royal adolescent : Louis VII (17 ans) épousait Aliénor (13 ou 15 ans). La jeune héritière apportait en dot au roi de France l'immense Aquitaine. Mais l'austère et ascétique monarque, élevé pour devenir clerc, avait bien du mal à rendre heureuse sa subtile reine grandie à la cour de son duché natal, entourée des poètes et troubadours protégés par son mécène de père : "J'ai épousé un moine, non un roi!", se plaint-elle.
La discorde éclate lors de la 2ème croisade, à laquelle Aliénor accompagne son mari. A Antioche où ils séjournent, Aliénor plaide la cause de son oncle qui gouverne la ville et sollicite en vain l'aide du roi pour rétablir l'ordre. Aliénor est accusée d'adultère (incestueux qui plus est) avec son oncle.
Le 21 mars 1152, à la demande du roi, le mariage est annulé par le pape qui invoque de lointaines clauses de consanguinité au 9ème degré. (Eminemment courant dans les familles régnantes, donc simple prétexte.) Funeste erreur ! La reine, à peine trente ans et fort courtisée, reprend sa dot et sa liberté, et s'en va épouser le futur et fringant jeune roi d'Angleterre, Henri II Plantagenêt, apportant au royaume d'Albion tout le Sud-Ouest de l'hexagone, et à ses futurs enfants, héritiers de la couronne anglaise, une ascendance qui leur donnera des raisons de prétendre au trône de France, tragiquement affaibli face à son rival.
Ce sera l'une des causes majeures de la Guerre de Cent ans qui ravagera la France deux siècles plus tard.
Cent vingt années de batailles et de récoltes saccagées, de famines et d'épidémies, de massacres et d'incendies, de pillages et de viols, parce qu'un royal époux ne sut pas se montrer assez galant avec sa femme bercée de poésie et d'amour courtois.
On ne dira jamais combien ne pas savoir parler aux femmes peut coûter cher.

1180

 Arrivée sur le trône du Japon de l'empereur Antoku.

1191

 Élection du pape Célestin III.

1227

 Consécration du pape Grégoire IX.

1322

 Guillaume Ier d'Avesnes

comte de Hainaut, accorde aux habitants de Genly le privilège d’être régis par une loi conforme à celle de Mons (Hainaut)

1500

  La garnison française de Novare (Italie) se rend à l'armée de 100px-Ludovico_il_Moro.jpg Ludovic Sforza.

1556
 Oxford : L'archevêque réformateur de Cantorbéry, Thomas Cranmer, est brûlé vif.

1789 Avioth 20050919.jpg
260px-Gilbert.0.de_riberolles.jpg
Gilbert de Riberolles est élu, par la sénéchaussée de Riom, par 265 voix sur 393 votants, député du tiers état de la province d'Auvergne aux États généraux.


1800
 La Russie et l' Empire ottoman, s'entendent, dans le traité de Constantinople pour former la « République fédérative des Sept-Îles », nom donné à l'entité regroupant sept îles de la mer Ionienne (anciennement vénitiennes), situées entre la Grèce et l' Italie, que la France s’était attribuées au traité de Campo-Formio en 1797.

1801 

Les Français sont battus par les Anglais à la bataille de Canope près d'Alexandrie (Égypte)

1801 

Espagne
 La France signe un traité avec l'Espagne.
Le duché de Toscane est transformé en Royaume d'Étrurie et la Louisiane est rétrocédée à la France.

France

 La dette est liquidée.

1804
Exécution du duc d'Enghien dans les fossés du château de Vincennes.
150px-Ex%C3%A9cution_du_Duc_d%27Enghien_
Exécution du Duc d'Enghien

(30 ventôse an XII)
 Napoléon Bonaparte promulgue le Code civil.
Celui-ci est l'un des codes fondateurs de l'ère contemporaine en Europe.
Il fût utilisé de 1804 à 1884 sans modifications ou presque.
C'est sous la IIIe République que la moitié des articles seront modifiés.
Les textes qui ont le plus radicalement évolué depuis sa création sont ceux qui concernent la famille.
Le rayonnement du Code civil de Bonaparte a été évident jusqu'à nos jours; pas seulement en Europe, mais aussi en Amérique, en Afrique et en Asie.

1851
 Viêt-Nam

 L'empereur Tu Duc fait mettre à mort des prêtres chrétiens.



1975
 Un an après avoir renversé l'empereur Hailé Sélassié, en Éthiopie, des militaires abolissent le statut impérial du Négus et d'une monarchie vieille de trois mille ans, et proclament la République.

2000 
Jean-Paul II devient le premier pape en visite officielle en Israël.

2002

Rabat (Maroc) : Mariage dans l'intimité de Mohamed VI, trente-huit ans, avec une informaticienne de vingt-quatre ans Salma Bennani (maintenant Princesse Lalla Salma).

Office de Tierce pour le 20090321 Office de Tierce pour le 20090321 Office de Tierce pour le 20090321

 

 2012

 

Eric Freysselinard

succède à Anne-Marie Charvet au poste de préfet de l'Aude

Eric Freysselinard - nommé préfet de l'Aude - archives

Eric Freysselinard - nommé préfet de l'Aude

Agé de 50 ans, ce haut fonctionnaire était jusqu'à ce jour préfet de la Haute-Saône.

Éric Freysselinard est un haut fonctionnaire français, préfet de la Haute-Saône, né le 12 novembre 1961 à Neuilly-sur-Seine. Il est arrière-petit-fils du président Albert Lebrun. A 50 ans, il vient d'être nommé préfet de l'Aude en remplacement d'Anne-Marie Charvet qui a fait valoir ses droits à la retraite à compter du 21 mars prochain.

 

Agrégé d'espagnol, diplômé de l'IEP de Paris, il a été professeur d'espagnol avant d'être élève à l'ENA de 1992 à 1994. À sa sortie, il est nommé sous-préfet, directeur de cabinet du préfet du Maine-et-Loire, jusqu'en 1996, où il devient pour trois ans secrétaire général adjoint de la préfecture et sous-préfet de l'arrondissement de Lyon.

 

Chef du bureau des services publics locaux au ministère de l'Intérieur de 2000 à 2002, il est directeur adjoint du cabinet de Patrick Devedjian, ministre délégué aux Libertés locales de 2002 à 2004, puis directeur de cabinet, et conseiller de Nicolas Sarkozy, ministre de l'intérieur.

 

Directeur de cabinet du préfet de la région Île-de-France de 2004 à 2007, il devient en juin 2007 directeur de cabinet de Roger Karoutchi, secrétaire d'État auprès du Premier ministre, chargé des relations avec le Parlement. En juin 2008, il est nommé préfet délégué à l’égalité des chances auprès du préfet de l’Essonne. Depuis avril 2010, il est préfet de la Haute-Saône, succédant à Pierre-André Durand, qui occupait ces fonctions depuis octobre 2008, nommé directeur du cabinet de Christian Estrosi, ministre chargé de l’Industrie.

 

Il est l’auteur de plusieurs ouvrages sur l’apprentissage et la connaissance des langues espagnole et catalane.

 

Autre nomination :

Jean-Christophe Parisot, sous-préfet hors-cadre, actuellement délégué à la cohésion sociale et à l'égalité des chances auprès du préfet de l'Hérault et du Languedoc-Roussillon, est nommé préfet hors-cadre chargé d'une mission de service public relevant du gouvernement.

Partager cet article

Repost 0
Published by Yann Sinclair - dans CALENDRIER
commenter cet article

commentaires

Forum


Image Hosted by ImageShack.us
louis XX 01

Image Hosted by ImageShack.us

 


capetiens
(Pierre-Yves Guilain)
Cercle de réflexion royaliste

Heraldique-Noblesse
Joinville et ses princes
Amis et passionnés du Père-Lachaise
Pere-Lachaise
lescimetières
Généalogie, cimetières, patrimoine parisien
graveyart: sur les cimetières parisiens (en hollandais)

Histoires des souverains d'Europe et images de leurs tombeaux 

kaisergruft

(site sur les sépultures des Habsbourg notamment sur la crypte des Capucins)

MAISON CIVILE DU ROI. (1)

d'après le Dictionnaire encyclopédique de la noblesse de France
Nicolas Viton de Saint-Allais (1773-1842)- Paris, 1816



Image Hosted by ImageShack.us

Introduction

  Accueil



Rois de France


Génobaud
roi Franc
(légendaire)
à la fin du IVe siècle
354-419
Sunnon
roi Franc des Ampsivares 
et des Chattes (légendaire)
à la fin du IVe siècle
388-xxx
Marcomir
roi Franc des Ampsivares 
et des Chattes (légendaire)
à la fin du IVe siècle
Pharamond
Image Hosted by ImageShack.us

Duc des Francs Saliens 

(légendaire)
ancêtre mythique des Mérovingiens
Clodion le Chevelu
Image Hosted by ImageShack.us

Duc des Francs saliens
428 - 448

Image Hosted by ImageShack.us
Duc des Francs saliens 
(incertain)
448 - 457
Childéric Ier
Image Hosted by ImageShack.us
Duc et Roi des Francs saliens
457 - 481
Clodomir
Image Hosted by ImageShack.us
Roi d'Orléans
511524
Image Hosted by ImageShack.us
Roi de Metz
(futur Austrasie)
511534
Image Hosted by ImageShack.us
Roi de Neustrie
511561
Roi des Francs
558561
Roi d'Austrasie
53454
Théodebald Ier
(Thibaut)
Roi d'Austrasie
548555
561567
Image Hosted by ImageShack.us
Roi de Neustrie 
Roi de Bourgogne
561592
Image Hosted by ImageShack.us
Roi d'Austrasie
561575
Roi d'Austrasie
Roi d'Austrasie
595 - 612
Image Hosted by ImageShack.us
Roi de Bourgogne
595613
Roi d'Austrasie
61261
sous la régence de Brunehilde
Roi de Bourgogne
Roi d'Austrasie
613
Roi de Neustrie
584629
Roi de Paris
595
629
Roi des Francs
613629
Roi des Francs (sans l'Aquitaine)
629639
Roi des Francs
632639
Caribert II
 Roi d'Aquitaine
629632
Roi de Neustrie, de Bourgogne
639657
Roi d'Austrasie
656657
Roi d'Austrasie
639656
Childebert III l'Adopté
Roi d'Austrasie
657662
Image Hosted by ImageShack.us
Roi de Neustrie, de Bourgogne
65767






Roi d'Austrasie
662675
Occupe la Neustrie
673675







Roi de Neustrie
673691
Roi des Francs 

(en fait uniquement de Neustrie)
L'Austrasie étant aux mains
de Pépin de Herstal
679
691

Image Hosted by ImageShack.us
Roi de Neustrie, Bourgogne et Austrasie
675 - 676
Image Hosted by ImageShack.us
Roi d'Austrasie
676679
Clovis IV








Roi des Francs
(en fait uniquement de Neustrie)
691695









Roi des Francs
(en fait uniquement de Neustrie)
695711
Dagobert III









Roi des Francs de 711 à 715
Chilpéric II









roi des Francs de Neustrie et des Burgondes
de 715 à 719
puis de tous les Francs de 719 à 721.
C
lotaire IV


T
hierry IV









Childéric III
Image Hosted by ImageShack.us
roi des Francs, de Neustrie
de Bourgogne et d'Austrasie
de 743 à 751

************

 

 


Pépin III le Bref
Image Hosted by ImageShack.us
Carloman Ier
Image Hosted by ImageShack.us
C
harles Ier
dit Charles le Grand
CHARLEMAGNE

Image Hosted by ImageShack.us
Louis Ier dit le Pieux
ou «le Débonnaire»
Image Hosted by ImageShack.us
Lothaire Ier
Image Hosted by ImageShack.us
Lothaire II

Image Hosted by ImageShack.us
C
harles II dit le Chauve
Image Hosted by ImageShack.us
Louis II dit le Bègue
Image Hosted by ImageShack.us
Louis III de France
Image Hosted by ImageShack.us
C
arloman II de France
Image Hosted by ImageShack.us
Charles III dit le Gros
Image Hosted by ImageShack.us
Eudes Ier de France
Robertin
Image Hosted by ImageShack.us
Charles III dit le Simple
Image Hosted by ImageShack.us

Robert le Fort
Image Hosted by ImageShack.us
Robert Ier de France

Image Hosted by ImageShack.us

Hugues le Grand
Image Hosted by ImageShack.us
Raoul Ier de France
aussi appelé Rodolphe

Image Hosted by ImageShack.us
Louis IV dit d'Outremer
Image Hosted by ImageShack.us
Lothaire de France
Image Hosted by ImageShack.us
Louis V dit le Fainéant
Image Hosted by ImageShack.us
Dernier roi de la lignée
des Carolingiens
Image Hosted by ImageShack.us

H
ugues Capet
Image Hosted by ImageShack.us
Robert II le Pieux
Image Hosted by ImageShack.us
Hugues II de France
Image Hosted by ImageShack.us
(1007-1025)
Roi de France associé
1017 - 1025
Henri Ier de France
Image Hosted by ImageShack.us
Philippe Ier de France
Image Hosted by ImageShack.us
Louis VI le Gros
Image Hosted by ImageShack.us
Louis VII Le Jeune
Image Hosted by ImageShack.us
Philippe II Auguste
Image Hosted by ImageShack.us

Louis VIII le Lion
Image Hosted by ImageShack.us

Louis IX (Saint Louis)
Image Hosted by ImageShack.us
Philippe III de France
dit le Hardi
http://www.visite-de-rouen.com/images/philippe_3.jpg
Philippe IV le Bel
image
Louis X le Hutin
http://www.livois.com/phpgedview/media/Louis_X_le_Hutin.jpg
Jean Ier le Posthume

image






Philippe V
le Long
http://www.livois.com/phpgedview/media/Philippe_V_le_Long.jpg
Charles IV le Bel
http://www.livois.com/phpgedview/media/Charles_IV_le_Bel.jpg
Valois
Philippe VI le Fortuné
http://www.france-pittoresque.com/rois-france/img/philippe-VI.gif
Jean II le Bon
image
Charles V le Sage
http://www.culture.gouv.fr/Wave/image/joconde/0014/m502004_97de1712_p.jpg
Charles VI le Fol ou le Bien-Aimé
image
Charles VII le Victorieux
image
Louis XI de Valois
http://jargeau-tourisme.com/img/louis11.jpg
Charles VIII de Valois
image
Louis XII d'Orléans
image
François Ier d'Angoulème
image
Henri II d'Angoulème
image
François II d'Angoulème
image
Charles IX d'Angoulème
image
Henri III d'Angoulème
image