Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Médias

Réécoutez le dernier journal de

RCF Pays d’Aude

Image Hosted by ImageShack.us

  Curie Romaine
Liste des papes

Pape Liste des papes
Liste détaillée des papes
Liste des primats de l'Église copte orthodoxe
Liste des primats de l'Église apostolique arménienne

Cité du Vatican
http://www.vaticanstate.va/FR/homepage.htm

Vatican Site Officiel
http://www.vatican.va/phome_fr.htm
  Musées du Vatican
http://mv.vatican.va/StartNew_FR.html



http://imageshack.us/ 
* * * Dernières minutes . . . A F P . . .H2 News . . . La Croix . . .
http://imageshack.us/

http://news.google.fr/news?hl=fr&ned=fr&ie=UTF-8&q=site:eucharistiemisericor.free.fr&scoring=n
http://www.la-croix.com/afp.static/pages/index.religion.htm

 

 

 

 

 

 

     En direct
             de la
    Place Saint-Pierre
http://imageshack.us/ 
* * *  En direct de Rome  * * *


http://imageshack.us/
http://mediastream.vatican.va/mpeg4lan.sdp
http://www.sat2000.it/diretta/
http://www.oecumene.radiovaticana.org/fr1/index.asp
3
journaux en Français

        (8h15 - 13h - 18h)


http:///
http://www.tv-direct.fr/live_ktotv.php
http://www.lejourduseigneur.com/  

 Catholique TV
http://img410.imageshack.us/img410/81/tvcatholiquelyon.png
http://www.catholique.tv/

Gazettes & Sites Royaux

rois.jpg
 Ils sont tous là !
Ils nous regardent et nous racontent 14 siècles d'Histoire de France

 

16 septembre 2014 2 16 /09 /septembre /2014 23:01

Le 17 septembre est le 260ejour de l'année

(261e en cas d'année bissextile) du calendrier grégorien


Il reste 105 jours avant la fin de l'année


C'était le jour de la vertu dans le calendrier républicain

Astrologie 

Célébrations


Martyrologe pour le dix-septième jour de septembre

 

Listen_to


Au diocèse de Mayence, en 1179, la naissance au ciel de sainte  

 

Hildegarde de Bingen, abbesse.

 

Versée dans la science spirituelle, mais aussi dans les sciences

 

naturelles et médicales, elle est restée célèbre par ses écrits surprenants

 

et ses compositions musicales.

 

Sainte Hildegarde de Bingen Abbesse bénédictine à Bingen (+ 1179)

Sant_Ildegarda_di_Bingen_H.jpg

Elle était d'une noble famille germanique. Très jeune, on la confie au couvent de Disibodenberg, un monastère double, sur les bords du Rhin, où moines et moniales chantent la louange divine en des bâtiments mitoyens. Devenue abbesse, elle s'en va fonder une autre communauté à Bingen puis une à Eibingen. Elle voyage, va où on l'appelle, prêche dans les cathédrales et les couvents, correspond avec toutes les têtes couronnées, les pontifes de son temps, saint Bernard et bien d'autres. Elle plaide pour une réforme radicale de l'Eglise. Depuis sa petite enfance, elle est favorisée de visions exceptionnelles. Par obéissance, elle les couchera sur le papier. Ses récits apocalyptiques (au sens littéral de dévoilement des fins dernières) donnent de l'univers une vision étonnante de modernité où la science actuelle peut se reconnaître (création continue, énergie cachée dans la matière, magnétisme) mais qui peut aussi apaiser la soif actuelle de nos contemporains tentés par le "Nouvel Age". ("Le monde ne reste jamais dans un seul état", écrit-elle.) L'essentiel de sa pensée réside dans le combat entre le Christ et le prince de ce monde, au coeur d'un cosmos conçu comme une symphonie invisible. Dante lui emprunta sa vision de la Trinité.

"Cette multitude des anges a une raison d’être qui est liée à Dieu plus qu’à l’homme et elle n’apparaît aux hommes que rarement. Certains anges, cependant, qui sont au service des hommes, se révèlent par des signes, quand il plaît à Dieu."
Sainte Hildegarde - Le livre des œuvres divines
hvb.jpg

Autre biographie:
En 1179, décède au monastère de Rupertsberg, près de Bingen, Hildegarde, moniale et visionnaire.
Née quatre-vingt-un ans auparavant à Bermersheim, en Rhénanie, Hildegarde fut confiée à l’âge de huit ans à Jutta de Sponheim, une anachorète rattachée au monastère des bénédictines de Disibodenberg. Autour de ces deux femmes la communauté se développa, et, à la mort de Jutta, Hildegarde en assuma la responsabilité.
De son extrême sensibilité et de sa santé fragile elle sut tirer des trésors pour comprendre les secrets de la nature en ses forces physiques et biologiques, et pour affiner son art de la pharmacologie et de la médecine au bénéfice beaucoup.
Femme hors du commun, lectrice assidue des Écritures qu’elle ne cessait de méditer, elle alla jusqu’à prêcher l’Évangile au cours de ses voyages, près d’un siècle avant François d’Assise, ne faisant que suivre la voix intérieure qui la poussait à le faire ; elle promut le renouvellement spirituel du monachisme de son temps et fut toujours disponible à servir promptement les malades en apaisant leurs souffrances.
Dans toutes ces activités, Hildegarde ne délaissa jamais ses filles spirituelles : elle continua jusqu’au bout à suivre, une à une, toutes les moniales des monastères qu’elle avait fondés ; elle s’y appliqua avec une douceur et une sensibilité qui égalaient la force et la fermeté dont elle avait fait preuve dans ses admonitions et ses conseils aux puissants de son époque.
Sur l’injonction de Bernard de Clairvaux, Hildegarde mit par écrit le fruit de sa contemplation du monde, tel qu’elle l’avait conçu dans ses visions, laissant à la postérité au moins un peu de la sagesse dont elle avait vécu et à laquelle elle avait donné corps dans son long cheminement humain et monsatique.

Lecture

Ô feu de l’Esprit Paraclet, vie de la vie de toute créature, tu es saint, toi qui vivifies l’aspect des choses. Tu es saint, toi qui couvres de ton baume les fractures douloureuses, et saint toi qui bandes les plaies gangrenées.
Souffle de sainteté, feu d’amour, saveur de miel dans les cœurs et rafraîchissante rosée de nos âmes, parfum des vertus.
Fontaine d’infinie pureté où Dieu se laisse voir, soucieux de rassembler les étrangers et de chercher les égarés.
Protecteur de la vie, espérance de l’union de tous les hommes, creuset de la beauté, sauve tes créatures !
Par ta grâce courent les nuages, plane l’air, tandis que les pierres se couvrent d’humidité, que les eaux deviennent des ruisseaux et que la terre transpire la sève qui monte en toute végétation.
C’est toi encore qui ne cesses de guider les savants et qui les combles de joie quand tu leur inspires la connaissance.
Louange à toi, qui fais retentir la louange et facilites joyeusement la route : à toi l’espérance, l’honneur et la force.
Louange à toi qui nous donnes la lumière.
(Hildegarde de Bingen, Ô feu de l’Esprit Paraclet)

Prière

Dieu de miséricorde, qui as donné à ta servante Hildegarde la grâce de te servir d’un cœur unifié et de t’aimer par-dessus toute chose : fais que, après avoir renouvelé par ce sacrement notre communion avec toi, nous renoncions à tout ce qui nous entrave dans notre suite du Christ et qu’en croissant de gloire en gloire nous te ressemblions.
410px-Hildegard.jpg

 

 

A Rome en 1621, le retour à Dieu de saint Robert Bellarmin. Né en Toscane et entré tout jeune dans la Compagnie de Jésus, il y occupa des charges importantes avant d'être créé cardinal et nommé évêque de Capoue. Il reçut ensuite la charge de bibliothécaire du Vatican. Saint Robert Bellarmin est docteur de l'Église.

 

Saint Robert Bellarmin Jésuite, Docteur de l'Eglise (+ 1621)

San_Roberto_Bellarmino_D.jpg

Il était originaire de Montepulciano en Toscane. Neveu du pape Marcel II, il vient à Rome, entre chez les Jésuites et enseigne avec éclat au Collège romain pendant onze ans. Nommé cardinal, il fut quelque temps archevêque de Capoue, puis passa le reste de sa vie à superviser les Congrégations (services) romaines. Le roi d'Espagne s'opposa à ce qu'il devint pape. Il resta un homme simple, courtois, et brillant dans les sciences ecclésiastiques. Galilée n'eût jamais été condamné si on avait accepté d'écouter notre saint jésuite.
Décédé le 17 septembre 1621. Saint-Robert Bellarmin est le patron des avocats de droit canon et des catéchumènes.
Cannonisé par le pape Pie XI en 1930 qui le déclara Docteur de l'Eglise l'année suivante.
im_St-Robert-Bellarmin.jpg

Voir aussi:
http://www.magnificat.ca/cal/fran/05-13.htm#bellarmin
http://missel.free.fr/Sanctoral/09/17.php
http://jesusmarie.free.fr/robert_bellarmin.html
http://fr.wikipedia.org/wiki/Robert_Bellarmin

 

 

En Belgique et au Luxembourg, mémoire de saint Lambert, évêque de Maastricht. Il exerça un grand rayonnement dans la région, et fut assassiné en 705 dans un endroit qui fut le noyau de la ville de Liège et où on l'honora comme martyr.

 

Saint Lambert de Tongres Evêque de Tongres et martyr (+ 708)

San_Lamberto_di_Maastricht_A.jpg

Il naquit à Maestricht en Hollande. Après avoir brillé sur les champs de bataille, il fut évêque de Maestricht, de 668 à sa mort. Sauf un intermède où l'hostilité d'Ebroïn, maire du palais, le força de se retirer à l'abbaye de Stavelot en Belgique où il vécut sept ans, aussi humble et fervent qu'un novice. On raconte cet épisode : une nuit d'hiver, alors que les religieux priaient dans le choeur, notre évêque renversa un banc, dont la chûte dérangea la communauté. Dans l'obscurité, l'abbé ordonna au coupable d'aller prier, nu-pieds, dehors, devant la croix du parvis. Les moines chantèrent les longues matines, puis se rendirent au chauffoir avant de regagner leur lit. On remarqua l'absence de l'évêque. L'abbé l'envoya chercher et l'on vit entrer Lambert, couvert de neige, qui avait prié deux heures durant, agenouillé dehors. L'abbé s'excusa :"C'est à moi de vous remercier, lui dit saint Lambert d'un air joyeux. Vous m'avez permis, comme le veut saint Paul, de servir Dieu dans la nudité et la froidure." (2 Corinthiens 11. 27) Saint Lambert regagna Maestricht à la mort d'Ebroïn et il connut une fin tragique, assassiné par des amateurs de biens d'Eglise, empêchant son escorte de répandre le sang pour le défendre. Son tombeau devint un lieu de pèlerinage et le hameau grandit jusqu'à devenir la ville de Liège. 140 églises portent son nom en Belgique.
250px-St-Lambert-Li%C3%A8ge.jpg

Martyre de saint Lambert

Voir aussi:
http://www.magnificat.ca/cal/fran/09-17.htm#lambert
http://fr.wikipedia.org/wiki/Lambert_de_Maastricht
http://www3.provincedeliege.be/saintlambert/
http://www.tresordeliege.be/newsite/fr/documents/stlambert-1.html
http://perso.infonie.be/liege06/02deux01.htm#1

 

 

En 853, la naissance au ciel de sainte Colombe de Cordoue, moniale, décapitée par les Arabes pour son refus de renier le Christ

 

Sainte Colombe de Cordoue (+ 853)
Moniale à Tabane, à deux lieues de Cordoue, elle fut chassée de son monastère par les Maures et se réfugia dans Cordoue.


Reconnue comme chrétienne et refusant de devenir musulmane elle fut décapitée.

 

Au viie siècle, saint Rouin, fondateur et premier abbé du monastère appelé par la suite Beaulieu, dans le diocèse de Verdun.

 

Saint Rouin abbé (8ème s.) ou Roding.
Moine irlandais, fondateur et premier abbé du monastère de Beaulieu dans le diocèse de Verdun. L'abbaye fut rattachée à Cluny au 12ème siècle.

 

Vers 1104, saint Renaud. D'abord chanoine régulier à Soissons, puis disciple de Robert d'Arbrissel, il se fit ensuite ermite près de La Flèche.

 

Saint Renaud Solitaire dans la forêt de Craon (+ 1104)
Renaud ou Régnault, d'abord chanoine régulier à Soissons, puis disciple de Robert d'Arbrissel, il choisit la vie érémitique. Il devint ensuite ermite dans la forêt de Craon en Mayenne puis dans celle de Mélinais dans la Sarthe.

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Saint_Renaud

 

En Espagne, l'an 1485, le martyre de saint Pierre d'Arbuès (Arbouèss), chanoine régulier, assassiné dans la cathédrale de Saragosse, en haine de la vérité qu'il proclamait.

 

Saint Pierre d'Arbues Inquisiteur des marranes en Aragon, martyr (+ 1485)

PeterArbues.jpg

Chanoine régulier de Saint Augustin à Saragosse, il accepta de travailler avec le Grand Inquisiteur Thomas de Torquemada. Il visita les prisons, se trouvait au pied des bûchers pour aider les relaps et les apostats à retrouver le chemin de l'Eglise. Mais il estimait que l'exemple était plus efficace et il pratiquait une pauvreté volontaire et une très grande humilité. Il fut assassiné dans la cathédrale de Saragosse, en haine de la vérité qu'il proclamait et dont il vivait.
Martirio_de_San_Pedro_Arbu%C3%A9s_-_Fran

Le martyre de Saint Pedro de Arbués, eau-forte de Franceso Cecchini

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Pedro_de_Arbu%C3%A9s

 

 

En Cochinchine, le bienheureux Emmanuel Trieu, fils de mandarin. Devenu prêtre catholique, il fut martyrisé en 1798.


 

 

Et encore ailleurs, beaucoup d'autres saints et bienheureux.

 

Saints chrétiens 

Saints catholiques[1] et orthodoxes[2] du jour
Saints catholiques[1] du jour
Saints orthodoxes[2] du jour
Saint Lubin de Chartres Evêque de Chartres (+ 556)
621px-Buste_saint_lubin.jpg

Originaire de Poitiers, ce paysan devint moine à l'abbaye de Ligugé, puis il fut l'un des plus célèbres évêques de Chartres. Par ses prières, il sauva la ville de Paris d'un horrible incendie. Il y vint d'ailleurs en 551 pour le second concile de Paris. Nous y avons sa souscription.
"Selon sa biographie qui fut très légendaire au Moyen Age, il fut moine et abbé de Brou(*) avant de gouverner l'Eglise de Chartres avec zèle et piété."
Saint Lubin, évêque de Chartres, est au calendrier liturgique de ce diocèse au 17 septembre en tant que mémoire.

(*) Un internaute nous signale:
"il s'agit de Brou (monastère St.Romain) en Eure-et-Loir"
200px-Statue_st-lubin.JPG

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Lubin_de_Chartres



Saint Albert de Castro (+ 1214)
Entré jeune dans une congrégation de Chanoines réguliers, il en fut élu prieur. Ce qui ne dura que trois ans, étant nommé évêque de Verceil en Italie. Il gouverna cette Eglise pendant vingt années, instruisant son peuple, aidant à la réforme de son clergé, ornant son diocèse d'édifices religieux tout en le débarrassant des dettes de son prédécesseur. Sa prudence, son habileté, sa pénétration d'esprit le firent choisir comme médiateur entre le pape et l'empereur Frédéric Barberousse. Le pape Innocent III le transféra en 1204 au siège patriarcal latin de Jérusalem avec le titre de légat apostolique en Palestine pour quatre ans. Les ermites du Mont Carmel lui demandèrent une Règle écrite, ce qu'il fit en 1209 de telle sorte qu'il peut être considéré comme étant à l'origine de l'Ordre des Carmes. Il fut assassiné par un habitant d'Ivréa en Piémont qui le poignarda au milieu d'une procession à Saint Jean d'Acre.
Sa fête commença à être célébrée par les Carmes en 1504 et fut fixée au 8 Avril. Abandonnée en 1574, elle fut reprise en 1609. Actuellement on la commémore le 17 Septembre.

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Albert_Avogadro



Sainte Agathoclie Esclave chrétienne au service d’un maitresse païenne (période inconnue)
Servante d'une femme infidéle, qui l'a longtemps affligée de coups et d'autres supplices pour lui faire renier le Christ. Par aprés, elle fut traduite en justice et traitée plus cruellement encore. Comme elle continua à confesser sa foi, elle eut la langue coupée et fut livrée au feu. Elle était probablement d'origine grecque, bien que plus tard on la dît Espagnole, peut-être parce qu'elle était la sainte patronne de Mequinza dans l'aragon.



Sainte Ariadne (+ vers 130)
Esclave chrétienne au service d’un prince phrygien. Pour éviter d’avoir à participer à une fête païenne donnée en l’honneur de son maître, elle s’enfuit de la maison. Selon la légende, elle aurait trouvé refuge au sein d’un rocher qui se serait ouvert pour lui laisser le passage. On ne l’a jamais revue et elle est présumée avoir trouvé la mort dans ce rocher, gagnant ainsi le titre de martyr.




Saint Emmanuel Nguyen Van Trieu prêtre et martyr (+ 1798)
Prêtre et martyr, sous le gouvernement du grand mandarin Canh Thinh. Né au Vietnam de parents chrétiens, il fut tout d'abord militaire, puis se fit ordonner prêtre à Pong-king et travailla avec les Pères des Misions Étrangères de Paris, les MEP. Lors d'une visite à sa mère, il fut arrêté et décapité à Hué en Annam.
Canonisé en 1988
Martyrs du Vietnam (+1745-1862) site du Vatican
http://www.vatican.va/news_services/liturgy/saints/ns_lit_doc_19880619_martiri_vietnam_fr.html
Voir aussi sur le site des Missions Etrangères de Paris
http://www.mepasie.org/



Saint Flaceau (8ème s.)
Directeur spirituel des religieuses de Sainte Scholastique du Mans, il fut honoré comme un saint au lendemain de sa mort. Les habitants se souviennent de lui car une rue y porte son nom.



Saint Floscel (+ 257)
Il vivait à Autun, alors importante cité impériale. Il avait douze ans et courait soutenir les chrétiens pour les affermir dans la foi. Il fut arrêté. On lui perça les mains et la langue, puis on le dépouilla de ses vêtements pour l'humilier devant ses camarades et ses amis. Puis il fut décapité. Ses reliques furent apportées à Beaune où son culte fut célèbre.



Saint Floscel martyr (4ème s.)
ou Floxel
"L'un des plus anciens témoignages de l'implantation du christianisme dans le Cotentin est le culte de saint Floscel. Près de Montebourg, une église lui est dédiée. Autour de cette église, une vaste nécropole paléochrétienne, qui atteste que, dès le début de l'époque franque - Ve siècle - les fidèles se sont fait enterrer autour du corps du martyr."
(source: diocèse de Coutances et Avranches - calendrier diocésain)
http://catholique-coutances.cef.fr/communication/local/calendriersaints.php

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Saint-Floxel



Saint François-Marie Camporosso frère capucin (+ 1866)
Jean (Giovanni) de Camporosso.
Né à Camporosso en 1804, d'abord jeune berger à Vintimille, près de Monaco, il entra chez les capucins et prit le nom de François-Marie (Francesco Maria). Il répandit la joie franciscaine dans les quartiers populaires de Gênes. Il mourut atteint par le choléra qu'il avait contracté auprès des victimes qu'il soignait avec grande charité.
Béatifié en 1929, canonisé en 1962 par Jean XXIII.
A lire aussi sur le site de l'abbaye Saint-Benoît.
http://www.abbaye-saint-benoit.ch/hagiographie/fiches/f0117.htm



Bienheureux Jean Ventura Solsona et Timothée Valero Perez prêtres et martyrs (+ 1936)
Jean Ventura Solsona, prêtre martyr à Castillo de Villamalefa en Castille et, à Madrid, Timothée Valero Perez, prêtre du Tiers-Ordre de Saint-François, martyrs dans la persécution déchaînée au cours de la guerre civile espagnole.
Voir aussi les martyrs espagnols béatifiés par Jean-Paul II le 11 mars 2001.
http://nominis.cef.fr/contenus/saints/10140/Bienheureux-Martyrs-espagnols.html
Hildegarde recevant l'inspiration divine, manuscrit médiéval
Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Hildegarde_de_Bingen
http://livres-mystiques.com/partieTEXTES/Hildegarde/table.html
http://www.vlamarlere.com/article-18443551.html
http://fr.wikipedia.org/wiki/Abbaye_Sainte-Hildegarde_d%27Eibingen




Saint Satyre (+ v. 377)
359px-Ambrose.jpg

Saint Ambroise entre saint Gervais et saint Protais, saint Satyre et sainte Marcelline, chartreuse de Pavie

Ses mérites insignes sont rappelés par saint Ambroise, son frère. Il n’était pas encore initié aux sacrements du Christ, lorsqu’il fit naufrage. Il ne craignit pas la mort, mais plutôt de quitter cette vie sans être baptisé. Sauvé des eaux, il demanda d’entrer dans l’Église de Dieu. Il fut uni d’une charité intime et mutuelle à son frère Ambroise, qui l’ensevelit près du martyr saint Victor.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Saint_Ambroise



Bienheureux Sigismond Félix Felinski évêque,
fondateur des Soeurs franciscaines de la famille de Marie (+ 1895)
Zygmunt Szczęsny Feliński. Évêque de Varsovie, qui travailla, au milieu de grandes épreuves, pour la liberté et la restauration de l’Église. Zygmunt Szczesny est né en 1822 à Wojutyn en Volynie, ville polonaise sous domination russe, faisant actuellement partie de l'Ukraine. En 1838, sa mère est exilée en Sibérie à cause de ses activités patriotiques qui consistaient à travailler à l'amélioration sociale et économique des paysans. Il étudia les mathématiques à l'université de Moscou, puis se rend à Paris où il étudie la littérature française à la Sorbonne et au Collège de France. Entre temps, il participe à la révolte de Poznam de 1848 qui échoue. Revenu en Russie, il entre au séminaire diocésain de Zytomierz (Jitomir), puis à l'Académie Catholique de Saint-Pétersbourg. Il est ordonné prêtre en 1855. En 1857, il fonde la Congrégation des Sœurs Franciscaines de la Famille de Marie. Nommé archevêque de Varsovie, il n'exercera son ministère que 16 mois car Varsovie est dominée par les Russes qui pratiquent une politique de russification et d'
'orthodoxisation’ intense, alors qu'ils viennent d'écraser brutalement une révolte en 1861. Il s’efforce d’obtenir la libération des prêtres prisonniers. Lorsqu’éclate la révolte de janvier 1862, il proteste. Alexandre II l’envoie en exil à Jaroslavl en Sibérie où il restera 20 ans, privé par le Tsar de tout contact avec Varsovie. A la suite de négociations avec le Vatican, il est libéré le 15 mars 1883 et vit en un demi-exil en Galicie du Sud, région de Lviv. Il meurt à Cracovie en 1895.
Béatifié le 18 août 2002 à Cracovie par Jean Paul II.



Bienheureux Sigismond Sajna prêtre et martyr (+ 1940)
Prêtre polonais du diocèse de Varsovie, Sigismond Sajna était curé à Gora Kalwaria. Ses paroissiens ont témoigné de ses dons singuliers de pasteur et du zèle qu'il manifesta jusqu'à la fin tragique de sa vie.
Après l'invasion de la Pologne par les troupes du IIIe Reich, ses qualités de prêtre catholique attirèrent sur lui la vindicte de l'occupant. Arrêté en janvier 1940, en plein hiver polonais, il fut déporté avec deux cents autres prisonniers. Les accompagner, les réconforter, leur apporter l'espérance chrétienne, sur ce chemin qui conduisait à une mort certaine, était son seul souci. Avec eux, il périt, fusillé, le 17 septembre, dans la forêt de Palmiry, dans les environs de Varsovie.
Il fait partie des cent huit martyrs de Pologne, victimes de la persécution nazie, béatifiés par Jean-Paul II à Varsovie, en 1999.



Saint Urfol (Wlphroëdus) Oncle de Saint-Hervé, ermite dans l'ancienne forêt de Dunan (VIe siècle)



Les Églises font mémoire…

Anglicans : Hildegarde, abbesse de Bingen, visionnaire

Catholiques d’occident : Robert Bellarmin (+1621), évêque et docteur de l’Église (calendrier romain) ; Satyre (+ env.378), confesseur (calendrier ambrosien)

Coptes et Éthiopiens (7 tut/maskaram) : Dioscore (+ env.454), patriarche d’Alexandrie (Église copte-orthodoxe et éthiopienne)

Luthériens : Hildegarde de Bingen, mystique et abbesse ; Johann Heinrich Bullinger (+1575), réformateur à Zürich

Maronites : Sophie de Thessalonique et ses trois filles (IIe s.), martyres

Orthodoxes et gréco-catholiques : Sophie, Pistis, Elpis et Agapé de Thessalonique, martyres ; Recouvrement des reliques de Ioasaph de Belgorod (1911 ; Église russe) ; Siméon Inauridze (XVIIIe s.), moine (Église géorgienne)
http://calendrier.egliseorthodoxe.com/sts/stsseptembre/sept17.html

Vieux Catholiques : Hildegarde de Bingen, vierge et abbesse



DAG HAMMARSKJÖLD (1905-1961) témoin
En 1961, dans un accident d’avion à Ndola, au Congo, meurt Dag Hammarskjöld, homme d’Etat et témoin de l’Évangile.

Benjamin de quatre enfants, Dag était né en 1905 à Jönköping, en Suède. Descendant d’une famille d’artistes, après de brillantes études, il commença par servir son pays d’abord comme administrateur, puis comme politicien. Le 7 avril 1953, il fut élu à la charge de Secrétaire général des Nations Unies, responsabilité qui lui fut renouvelée à la fin de son premier mandat en 1958.

Hammarskjöld mourut au cours d’une mission dont le but était de résoudre la crise congolaise. Cette même année, le Prix Nobel de la paix lui fut attribué à titre posthume.
A sa mort on découvrit le surprenant cheminement intérieur qui avait silencieusement accompagné ses innombrables voyages à travers le monde. Hammarskjöld, en effet, l’homme de tous, comme le lui imposait sa fonction publique, mais son cœur sans partage était tout occupé au dialogue avec le Seigneur. Il sut remplir l’inévitable solitude de ceux qui assument de grandes responsabilités envers autrui, par la compagnie de l’unique voix capable de donner un sens, jour après jour, à la mission qu’il avait reçue.
Son journal, publié à titre posthume, sorte de « livre blanc avec soi-même et avec Dieu », livre au lecteur la foi profonde et le rare élan mystique qu’il vécut dans l’intimité de son cœur, sans la moindre ostentation, dans l’inébranlable conviction que la vie nous conduit à progresser résolument, comme sur un chemin de montagne, de trace en trace ; en faisant halte à chacune d’elle, l’homme ne peut que dire : « Pour hier : merci ! / pour demain : oui ! ».

Lecture

La lune hivernale… emprisonnée dans le filet des ramures.
Lourde de mon sang, sa contraignante promesse.
Alentour dorment les arbres, nus contre le ciel de nuit.
« Pourtant non pas comme je veux… ».
Mon fardeau demeure.
Il n’ont pas entendu mon cri d’appel.
Et tout était silence.
Et puis les torches et le baiser.
Et puis cette aube grise dans le palais.
De leur amour quel soutien ?
A présent il n’est qu’une question
Savoir si je les aime
( Dag Hammarskjöld, Journal, 26 novembre 1960).

Événements 

1 à 1900 

17 septembre dans les croisades

 

1595

 absolution du roi Henri IV par le pape Clément VIII

Voici la forme de l’absolution que le pape donnait aux têtes couronnées qui avaient encouru l’excommunication pour cause d’hérésie, ou pour toute autre cause.
On dressait devant la porte de la basilique de Saint-Pierre, un trône pontifical orné richement...

> La suite sur http://bit.ly/UboUa5
Photo : 17 septembre 1595 : absolution du roi Henri IV par le pape Clément VIII Voici la forme de l’absolution que le pape donnait aux têtes couronnées qui avaient encouru l’excommunication pour cause d’hérésie, ou pour toute autre cause. On dressait devant la porte de la basilique de Saint-Pierre, un trône pontifical orné richement... > La suite sur http://bit.ly/UboUa5

 

1621

 

Cardinal
48px-Berretta_cardinalizia.png
Robert Bellarmin
de l'Église catholique romaine
Image de Robert Bellarmin
 
Cardinal-prêtre
de S. Prassede

 
Naissance 4 octobre 1542 à Montepulciano (Italie)
Ordination
sacerdotale
19 mars 1570
Consécration
épiscopale
21 avril 1602 par le pape Clément VIII
Évêque Archevêque de Capoue (Italie)
Créé
cardinal
3 mars 1599 par le pape Clément VIII
Décès 17 septembre 1621 à Rome

 

 

Robert Bellarmin est béatifié en 1923, canonisé en 1930 au terme d'un long procès et finalement nommé docteur de l'Église en 1931 par le pape Pie XI.

 1665

59183_109540429107148_100001535732993_74

Début du règne de S.M.C. Charles II dit l'Ensorcelé, roi d'Espagne et des Indes, âgé de 4 ans, sous la régence de sa mère la reine doauirière Marianne d'Autriche.

  1709

Une lettre de M. de Villars me fait mesurer que l'affaire de la trouée de Hainaut, à Malplaquet, ressemble fort à une victoire françoise

Les coalisés restèrent maîtres du terrain, mais ce fut leur seul avantage

Ils eurent 23 000 hommes hors de combat, le double de nos pertes

Le maréchal m'écrit exactement ceci:
"Si Dieu nous fait la grâce de perdre encore pareille bataille, Votre Majesté peut compter que les ennemis sont détruits"

1994

bodamyrta.jpg

A l’Hacienda “San Juan del Hornillo” à Séville, Myrta Marquez de Bavière, fille de feu le marquis de Castro et de la princesse Tessa de Bavière a épousé le 17 septembre 1994 Pedro Escudero Aznar.

 

La princesse Tessa, mère de la mariée est la fille de l’Infant José (fils de l’Infante Maria Teresa et du prince Ferdinand de Bavière qui renonça à ses droits au trône de Bavière et fut titré Infant d’Espagne) et de Maria de la Asuncion Mesia y de Lesseps.   

 

La mariée qui a eu la douleur de perdre son père 6 mois plus tôt dans un accident de voiture, a été conduite à l’autel par son oncle le comte d’Odiel.

A noter que Myrta a pour parrain et marraine le roi et la reine d’Espagne.

La mariée portait une cération de Francisco Delgado et un diadème de diamants et émeraudes.

Le couple a eu 2 enfants : Cristina et Luis.

 

 

 1960

 

0000651290.jpg&an=230

le Premier ministre belge annonçait  à la Belgique les fiançailles du roi Baudouin  et de Fabiola de Mora y Aragón


1997

 Le pape Jean-Paul II érige la basilique du Sacré-Cœur de Marseille (Bouches-du-Rhône, France) au rang de basilique mineure

 

 

2011

mariage de la princesse Mélanie de Ligne

M%25C3%25A9lanie.JPG
La princesse Mélanie
(Photo princesse Mélanie de Ligne)

La princesse Mélanie-Yolande de Ligne est née le 19 juin 1979 au château de Beloeil. Elle est la fille du prince Wauthier de Ligne (1952) et de la comtesse Régine de Renesse (1955). Ses grands-parents paternels sont Antoine, 13ème prince de Ligne (1925-2005) et la princesse Alix de Luxembourg (1929), sœur du grand-duc Jean. Elle est donc l'arrière-petite-fille de la grande-duchesse Charlotte de Luxembourg. Par sa mère elle descend notamment des Limburg-Stirum et des Croÿ.    

La princesse épousera en ce 17 septembre 2011, à Beloeil, M. Paul Weingarten. 


soir%25C3%25A9e+orangerie+de+Beloiel+-+s

Le prince et la princesse Wauthier de Ligne entourés de leurs enfants en 2001 à l'occasion d'un bal organisé dans l'orangerie du château de Beloeil pour les princesses Mélanie et Elisabeth.
La princesse Elisabeth (1983) a épousé en 2005 le baron Baudouin Gillès de Pelichy. Ils ont à l'heure actuelle trois enfants : le baron Antoine (2006), le baron Charles (2008) et la baronne Philippine (2010).
Le prince Philippe (1977), à droite de la photo, a épousé en 2008 mademoiselle Lætitia Rolin. Le couple a eu un fils en 2010 : le prince Jean-Charles de Ligne
(Photo issue de L'Eventail)

Mariage de la princesse Mélanie de Ligne

Le 17 septembre dernier, je vous avez entretenu du mariage de la princesse Mélanie de Ligne (fille du prince Wauthier de Ligne et de la comtesse Régine de Renesse), petite-fille du prince Antoine de Ligne (1925-2005) et de la princesse Alix de Luxembourg (1929). Elle a avait alors épousé en l'église de Beloeil Paul Weingarten, de nationalité autrichienne.

Voici plusieurs photos publiées dans la version belge de l'hebdomadaire Paris Match :

pm1.JPG


pm2.JPG

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Yann Sinclair - dans CALENDRIER
commenter cet article

commentaires

Forum


Image Hosted by ImageShack.us
louis XX 01

Image Hosted by ImageShack.us

 


capetiens
(Pierre-Yves Guilain)
Cercle de réflexion royaliste

Heraldique-Noblesse
Joinville et ses princes
Amis et passionnés du Père-Lachaise
Pere-Lachaise
lescimetières
Généalogie, cimetières, patrimoine parisien
graveyart: sur les cimetières parisiens (en hollandais)

Histoires des souverains d'Europe et images de leurs tombeaux 

kaisergruft

(site sur les sépultures des Habsbourg notamment sur la crypte des Capucins)

MAISON CIVILE DU ROI. (1)

d'après le Dictionnaire encyclopédique de la noblesse de France
Nicolas Viton de Saint-Allais (1773-1842)- Paris, 1816



Image Hosted by ImageShack.us

Introduction

  Accueil



Rois de France


Génobaud
roi Franc
(légendaire)
à la fin du IVe siècle
354-419
Sunnon
roi Franc des Ampsivares 
et des Chattes (légendaire)
à la fin du IVe siècle
388-xxx
Marcomir
roi Franc des Ampsivares 
et des Chattes (légendaire)
à la fin du IVe siècle
Pharamond
Image Hosted by ImageShack.us

Duc des Francs Saliens 

(légendaire)
ancêtre mythique des Mérovingiens
Clodion le Chevelu
Image Hosted by ImageShack.us

Duc des Francs saliens
428 - 448

Image Hosted by ImageShack.us
Duc des Francs saliens 
(incertain)
448 - 457
Childéric Ier
Image Hosted by ImageShack.us
Duc et Roi des Francs saliens
457 - 481
Clodomir
Image Hosted by ImageShack.us
Roi d'Orléans
511524
Image Hosted by ImageShack.us
Roi de Metz
(futur Austrasie)
511534
Image Hosted by ImageShack.us
Roi de Neustrie
511561
Roi des Francs
558561
Roi d'Austrasie
53454
Théodebald Ier
(Thibaut)
Roi d'Austrasie
548555
561567
Image Hosted by ImageShack.us
Roi de Neustrie 
Roi de Bourgogne
561592
Image Hosted by ImageShack.us
Roi d'Austrasie
561575
Roi d'Austrasie
Roi d'Austrasie
595 - 612
Image Hosted by ImageShack.us
Roi de Bourgogne
595613
Roi d'Austrasie
61261
sous la régence de Brunehilde
Roi de Bourgogne
Roi d'Austrasie
613
Roi de Neustrie
584629
Roi de Paris
595
629
Roi des Francs
613629
Roi des Francs (sans l'Aquitaine)
629639
Roi des Francs
632639
Caribert II
 Roi d'Aquitaine
629632
Roi de Neustrie, de Bourgogne
639657
Roi d'Austrasie
656657
Roi d'Austrasie
639656
Childebert III l'Adopté
Roi d'Austrasie
657662
Image Hosted by ImageShack.us
Roi de Neustrie, de Bourgogne
65767






Roi d'Austrasie
662675
Occupe la Neustrie
673675







Roi de Neustrie
673691
Roi des Francs 

(en fait uniquement de Neustrie)
L'Austrasie étant aux mains
de Pépin de Herstal
679
691

Image Hosted by ImageShack.us
Roi de Neustrie, Bourgogne et Austrasie
675 - 676
Image Hosted by ImageShack.us
Roi d'Austrasie
676679
Clovis IV








Roi des Francs
(en fait uniquement de Neustrie)
691695









Roi des Francs
(en fait uniquement de Neustrie)
695711
Dagobert III









Roi des Francs de 711 à 715
Chilpéric II









roi des Francs de Neustrie et des Burgondes
de 715 à 719
puis de tous les Francs de 719 à 721.
C
lotaire IV


T
hierry IV









Childéric III
Image Hosted by ImageShack.us
roi des Francs, de Neustrie
de Bourgogne et d'Austrasie
de 743 à 751

************

 

 


Pépin III le Bref
Image Hosted by ImageShack.us
Carloman Ier
Image Hosted by ImageShack.us
C
harles Ier
dit Charles le Grand
CHARLEMAGNE

Image Hosted by ImageShack.us
Louis Ier dit le Pieux
ou «le Débonnaire»
Image Hosted by ImageShack.us
Lothaire Ier
Image Hosted by ImageShack.us
Lothaire II

Image Hosted by ImageShack.us
C
harles II dit le Chauve
Image Hosted by ImageShack.us
Louis II dit le Bègue
Image Hosted by ImageShack.us
Louis III de France
Image Hosted by ImageShack.us
C
arloman II de France
Image Hosted by ImageShack.us
Charles III dit le Gros
Image Hosted by ImageShack.us
Eudes Ier de France
Robertin
Image Hosted by ImageShack.us
Charles III dit le Simple
Image Hosted by ImageShack.us

Robert le Fort
Image Hosted by ImageShack.us
Robert Ier de France

Image Hosted by ImageShack.us

Hugues le Grand
Image Hosted by ImageShack.us
Raoul Ier de France
aussi appelé Rodolphe

Image Hosted by ImageShack.us
Louis IV dit d'Outremer
Image Hosted by ImageShack.us
Lothaire de France
Image Hosted by ImageShack.us
Louis V dit le Fainéant
Image Hosted by ImageShack.us
Dernier roi de la lignée
des Carolingiens
Image Hosted by ImageShack.us

H
ugues Capet
Image Hosted by ImageShack.us
Robert II le Pieux
Image Hosted by ImageShack.us
Hugues II de France
Image Hosted by ImageShack.us
(1007-1025)
Roi de France associé
1017 - 1025
Henri Ier de France
Image Hosted by ImageShack.us
Philippe Ier de France
Image Hosted by ImageShack.us
Louis VI le Gros
Image Hosted by ImageShack.us
Louis VII Le Jeune
Image Hosted by ImageShack.us
Philippe II Auguste
Image Hosted by ImageShack.us

Louis VIII le Lion
Image Hosted by ImageShack.us

Louis IX (Saint Louis)
Image Hosted by ImageShack.us
Philippe III de France
dit le Hardi
http://www.visite-de-rouen.com/images/philippe_3.jpg
Philippe IV le Bel
image
Louis X le Hutin
http://www.livois.com/phpgedview/media/Louis_X_le_Hutin.jpg
Jean Ier le Posthume

image






Philippe V
le Long
http://www.livois.com/phpgedview/media/Philippe_V_le_Long.jpg
Charles IV le Bel
http://www.livois.com/phpgedview/media/Charles_IV_le_Bel.jpg
Valois
Philippe VI le Fortuné
http://www.france-pittoresque.com/rois-france/img/philippe-VI.gif
Jean II le Bon
image
Charles V le Sage
http://www.culture.gouv.fr/Wave/image/joconde/0014/m502004_97de1712_p.jpg
Charles VI le Fol ou le Bien-Aimé
image
Charles VII le Victorieux
image
Louis XI de Valois
http://jargeau-tourisme.com/img/louis11.jpg
Charles VIII de Valois
image
Louis XII d'Orléans
image
François Ier d'Angoulème
image
Henri II d'Angoulème
image
François II d'Angoulème
image
Charles IX d'Angoulème
image
Henri III d'Angoulème
image