Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Médias

Réécoutez le dernier journal de

RCF Pays d’Aude

Image Hosted by ImageShack.us

  Curie Romaine
Liste des papes

Pape Liste des papes
Liste détaillée des papes
Liste des primats de l'Église copte orthodoxe
Liste des primats de l'Église apostolique arménienne

Cité du Vatican
http://www.vaticanstate.va/FR/homepage.htm

Vatican Site Officiel
http://www.vatican.va/phome_fr.htm
  Musées du Vatican
http://mv.vatican.va/StartNew_FR.html



http://imageshack.us/ 
* * * Dernières minutes . . . A F P . . .H2 News . . . La Croix . . .
http://imageshack.us/

http://news.google.fr/news?hl=fr&ned=fr&ie=UTF-8&q=site:eucharistiemisericor.free.fr&scoring=n
http://www.la-croix.com/afp.static/pages/index.religion.htm

 

 

 

 

 

 

     En direct
             de la
    Place Saint-Pierre
http://imageshack.us/ 
* * *  En direct de Rome  * * *


http://imageshack.us/
http://mediastream.vatican.va/mpeg4lan.sdp
http://www.sat2000.it/diretta/
http://www.oecumene.radiovaticana.org/fr1/index.asp
3
journaux en Français

        (8h15 - 13h - 18h)


http:///
http://www.tv-direct.fr/live_ktotv.php
http://www.lejourduseigneur.com/  

 Catholique TV
http://img410.imageshack.us/img410/81/tvcatholiquelyon.png
http://www.catholique.tv/

Gazettes & Sites Royaux

rois.jpg
 Ils sont tous là !
Ils nous regardent et nous racontent 14 siècles d'Histoire de France

 

5 octobre 2014 7 05 /10 /octobre /2014 23:01

Le 6 octobre est le 279ejour de l'année

(280e en cas d'année bissextile) du calendrier grégorien.

Il reste 86 jours avant la fin de l'année.

C'était le jour de l'âne dans le calendrier républicain français.

Dicton du jour

« À la Saint-Bruno semé, noir sera le blé. »

« Quand on sème à la Saint-Bruno, la rouille s'y mettra bientôt. » 

Célébrations 



  • Égypte Égypte : Fête des Forces Armées, journée nationale fériée marquant la victoire remportée sur Israël en 1973.

Saints chrétiens

 

 

4bj11wmp.jpg
Saint Bruno Fondateur des Chartreux (+ 1101)
Il avait tout pour faire une belle carrière d'universitaire ecclésiastique, ce fils d'un riche marchand des bords du Rhin. Originaire de Cologne, il avait étudié dans sa ville natale et puis l'avait quittée, âgé d'une quinzaine d'années pour aller se perfectionner à Reims. A 24 ans, le voilà devenu écolâtre, chargé d'étudiants. Sa réputation est si flatteuse qu'il devient chancelier de l'archevêque de Reims, Manassès de Gournay. Mais l'archevêque est indigne. Il a payé ses électeurs et Bruno le dénonce. On lui offre de lui succéder, Bruno refuse. Et c'est alors la rupture. Cette brillante carrière ne le comble pas, il ressent un vide dans son coeur, une soif le consume. Il n'est pas fait pour les "combines", il veut être à Dieu seul. A 52 ans, en 1084, il vend tout ce qu'il possède et, avec quelques amis qui partagent ses aspirations, il tente un premier essai de vie érémitique au prieuré de Sèchefontaine près de Reims. La forme de vie dont il rêve ne s'y trouve pas. Il lui faut la créer. Saint Hugues, évêque de Grenoble, met à la disposition de Bruno et de ses compagnons une "solitude" dans le massif alpin de la Grande Chartreuse. Bruno y élabore ce qui deviendra la Règle des Chartreux, faite de solitude en cellule, de liturgies communes et de travail manuel. Le pape Urbain II l'ayant appelé comme conseiller, il quitte à regret la Chartreuse pour Rome. Ne pouvant s'habituer à la vie "du siècle", il obtient de se retirer en Calabre où il fonde une nouvelle communauté cartusienne à La Torre. C'est là qu'il mourra dans une solitude bienheureuse : " L'air y est doux, les prés verdoyants, nous avons des fleurs et des fruits, nous sommes loin des hommes, écrivait-il à un vieil ami de Reims. Comment dépeindre cette fête perpétuelle où déjà l'on savoure les fruits du ciel ?".

Lecture

J’habite un ermitage qui de tous côtés est très éloigné des habitations des hommes, dans les régions lointaines de la Calabre, avec des frères qui vivent la vie monastique – certains d’entre eux sont fort instruits – et qui, parce qu’ils persévèrent fermement dans leurs postes de sentinelle des choses de Dieu, attendent le retour de leur Seigneur pour lui ouvrir dès qu’il frappera.
Ce que la solitude et le silence du désert apportent d’utilité et de divine jouissance à ceux qui les aiment, ceux-là seuls le savent, qui en ont l’expérience.
Là en effet, les hommes forts peuvent se recueillir autant qu’ils le désirent, demeurer en eux-mêmes, cultiver assidûment les germes des vertus, et se nourrir avec bonheur des fruits du paradis. Là on s’efforce d’acquérir cet œil dont le clair regard blesse d’amour le divin époux et dont la pureté donne de voir Dieu. Là on s’adonne à un loisir bien rempli et l’on s’immobilise dans une action tranquille. Là, Dieu donne à ses athlètes, pour le labeur du combat, la récompense désirée : une paix que le monde ignore et la joie dans l’Esprit saint.
(Bruno, Lettre à Raoul le Verd).

Prière

Dieu qui as appelé saint Bruno à te servir dans la solitude, accorde-nous, par son intercession, qu’au milieu de l’agitation de ce monde, nous sachions rester libres pour te suivre.
331px-San_Bruno_%28Manuel_Pereira%2C_MRA

Saint Bruno, par M. Pereira (1652, R.A.B.A.S.F., Madrid).

Voir aussi:
http://missel.free.fr/Sanctoral/10/06.php
http://fr.wikipedia.org/wiki/Saint_Bruno
http://www.chartreux.org/fr/frame.html
http://www.levangileauquotidien.org/main.php?language=FR&module=saintfeast&localdate=20091006&id=7079&fd=0
http://fr.wikipedia.org/wiki/Ordre_des_Chartreux

 

L'an 1101, la naissance au ciel de saint Bruno. D'abord chanoine à Cologne, sa ville natale, il vécut quelque temps en ermite près de Molesme, en Champagne, puis fonda en 1084, le monastère de la Grande Chartreuse. Il y organisa une forme nouvelle de vie érémitique équilibrée par certaines structures communautaires.

 

A Agen, sans doute au IIIe siècle, la passion de sainte Foy, probablement décapitée, après avoir subi le supplice du feu. Son culte connut une grande célébrité à l'abbaye de Conques, en Rouergue, où se trouvaient ses reliques. De plus, grâce au pélerinage de Compostelle, ce culte se répandit en Espagne où elle est honorée sous le nom de Santa Fé.

 

A Guéret dans la Creuse, au début du VIIIe siècle, saint Pardoux, fondateur d'une abbaye qui fut détruite au siècle suivant par les Normands.

 

A Naples, en 1791, le retour à Dieu de sainte Marie-Françoise des Cinq Plaies, tertiaire franciscaine. Toute adonnée à la charité fraternelle, à la pénitence et à l'union mystique, sa vie se passa dans sa famille où, refusant de se marier, elle fut l'objet de persécutions.

 

Au Canada, en 1849, la naissance au ciel de la bienheureuse Marie-Rose Durocher. Pleine de dévouement dans la paroisse où l'un de ses frères était curé, et d'une vie spirituelle très riche, elle fut soucieuse de l'éducation religieuse des jeunes filles de la campagne, et fonda dans ce but la Congrégation des "Soeurs des Saints Noms de Jésus et de Marie".

 

get-attachment.aspx?uid=1.29614365&folde

« Saint Hugues au réfectoire des Chartreux » (1630-1635) par Francisco de Zurbarán (1598–1664). Les sept premiers Chartreux, dont Bruno, le fondateur, étaient nourris par saint Hugues, alors évêque de Grenoble. Un jour, ce dernier leur fait parvenir de la viande. Les moines se demandent s'ils vont contrevenir à leur règle en acceptant d'en manger. Au cours de leur discussion, ils tombent dans un sommeil extatique. Quarante-cinq jours plus tard, saint Hugues les fait prévenir qu'il vient les voir. Son messager revient et lui dit que les Chartreux sont attablés devant de la viande. Scandale : on est en plein Carême. Saint Hugues se rend au monastère et constate l'infraction. Comme les moines se réveillent, il demande à saint Bruno s'il sait la date liturgique du jour. Ce dernier lui donne une date de quarante-cinq jours antérieure et explique l'objet de leur débat. Saint Hugues se penche alors vers les assiettes et voit la viande se transformer en cendre. Les moines décident que la règle interdisant de manger de la viande ne souffrira pas d'exception.

CARTHVSIA NVMQVAM REFORMATA QVIA NVMQVAM DEFORMATA

 

Et encore ailleurs, beaucoup d'autres saints et bienheureux.

 

Saint Thomas Apôtre (1er s.)

Apotre_thomas.jpg

Saint Thomas par Georges de la Tour

Fêté en Orient le 6 octobre, translation des reliques le 20 juin et deuxième dimanche de Pâques ; fêté en Occident le 21 décembre.
Thomas appelé Didyme (le Jumeau) fait partie du petit groupe de ces disciples que Jésus a choisis, dès les premiers jours de sa vie publique, pour en faire ses apôtres. Il est "l'un des Douze" comme le précise saint Jean (Jean 20. 24). Le même Jean nous rapporte plusieurs interventions de Thomas, qui nous révèlent son caractère. Lorsque Jésus s'apprête à partir pour Béthanie au moment de la mort de Lazare, il y a danger et les disciples le lui rappellent: "Rabbi, tout récemment les Juifs cherchaient à te lapider." Thomas dit alors aux autres disciples: "Allons-y, nous aussi, pour mourir avec lui." Dans cette parole est préfiguré le martyre futur de celui qui, dès le début, a donné sa vie à Jésus. Lors du dernier repas, lorsque Jésus annonce son départ, c'est Thomas, la gorge nouée sans doute, qui pose la question :"Seigneur, nous ne savons pas où tu vas. Comment saurions-nous le chemin?" - "Je suis le chemin, la vérité et la vie", répond Jésus. Mais, c'est grâce à ses questions et à ses doutes que Thomas, doit sa célébrité. Le voici qui revient d'on ne sait où: "Nous avons vu le Seigneur!" - "Si je ne vois pas dans les mains la marque des clous, si je ne mets pas ma main dans son côté, non, je ne croirai pas." Pour la postérité, il a reçu le qualificatif d'Incrédule. C'est grâce à cette incrédulité, à cet esprit scientifique pourrait-on dire, qui ne croit que ce qu'il a vérifié, que nous devons la certitude qui nous habite. On oublie souvent que Thomas est surtout le premier qui, devant le mystère des plaies du Christ ressuscité, a donné à Jésus son véritable titre: "Mon Seigneur et mon Dieu."

"O miracle inouï, la paille touche le feu et fut sauvée. Thomas mit sa main dans le Côté brûlant de Jésus-Christ et ne fut pas consumé par ce toucher. Il transforma la méchanceté de son âme en foi bénie. Avec ferveur, il s’écria du fond de son âme : Tu es mon Seigneur et mon Dieu. O Ressuscité des morts, gloire à Toi ! "
(Hymne byzantine)
st-t-06.jpg

Voir aussi:
http://calendrier.egliseorthodoxe.com/sts/stsoctobre/oct06.html
http://fr.wikipedia.org/wiki/Thomas_(ap%C3%B4tre)
http://www.abbaye-saint-benoit.ch/voragine/tome01/008.htm



Saint Apollinaire de Valence évêque (6ème s.)
Elève de saint Mamert, il deviendra évêque de Valence sur le Rhône, il est le patron de cette ville.
http://nominis.cef.fr/contenus/saints/1139/Saint-Mamert.html



Saint Arthaud Chartreux, évêque de Belley (+ 1206)
Il fut parfait, paraît-il, dès l'enfance. Page du duc de Savoie, Amédée III, on ne le prit jamais ni à flatter, ni à solliciter, ni à mentir. Il avait Dieu, qu'avait-il besoin d'autre chose, aimait-il à répéter.
A vingt ans, il quitta la cour de Chambéry pour entrer à la chartreuse de Portes dans le Bugey (département de l'Ain). Il s'y fit tout de suite aimer, car il choisissait les tâches les plus humbles pour en décharger ses frères. L'évêque de Genève ayant souhaité avoir une chartreuse dans son diocèse, le duc de Savoie chargea son ancien page de réaliser ce désir. Amédée III avait déjà fait construire celle de Hautecombe et celle de Tamié. Saint Arthaud alla planter celle qu'on lui demandait de fonder sur les hauteurs d'Arvières.
La population l'oblige à devenir évêque de Belley. Il n'y restera que deux ans, tout préoccupé de rejoindre son abbaye où il meurt à l'âge de cent-cinq ans.
Ses reliques sont conservées dans la châsse de l’église de Lochieu.

Autre biographie:
St-Arthaud Originaire de la vallée du Valromey (Ain), vers l’âge de 18 ans, il est appelé à la cour du prince Amédée III. Mais cette vie ne lui convenant pas, il décide de se joindre aux Chartreux de Portes. Le jour de son élévation au sacerdoce, il fait la connaissance de l’évêque de Genève, Humbert de Grammont, et une solide amitié se noue entre eux. Quelque temps plus tard, Humbert invite Arthaud à fonder un nouveau monastère près de Belley (Ain) dans une vallée surnommée Cimetière en raison de son aspect austère. Mais une dizaine d’années après sa fondation, le monastère est ravagé par un incendie. Il est donc décidé de fonder une nouvelle maison dans la forêt d’Arvières, non loin de là, et dont Arthaud devient l’abbé (+ 1206)

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Saint_Arthaud
http://fr.wikipedia.org/wiki/Chartreuse_d%27Arvi%C3%A8res
http://www.culture.gouv.fr/public/mistral/merimee_fr?ACTION=CHERCHER&FIELD_98=LOCA&VALUE_98=%20Lochieu&DOM=Tous&REL_SPECIFIC=1



Sainte Enimie (7ème s.)
450px-France_Loz%C3%A8re_Sainte_Enimie_0

Statuette d'Énimie (église de Sainte-Enimie)

Fille de Clotaire II, elle renonça à la vie facile qui était la sienne à la cour pour vivre dans le monastère que son frère, le roi Dagobert, fit construire, à sa demande et pour elle, dans le Gévaudan, au diocèse de Mende.

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Sainte_Enimie
http://fr.wikipedia.org/wiki/Sainte-Enimie



Sainte Foy Vierge et martyre (3ème s.)
Martyr_de_Ste_Foy.jpg

Martyre de Sainte Foy.

C'est une vraie martyre qui défendit sa foi en Jésus-Christ, jusqu'à la mort, à Agen. Mais on ne parlait guère d'elle en dehors de la région.
Jusqu'au jour où un moine de Conques, dans le Rouergue, vint voler ses reliques dans l'église de Sainte Foy d'Agen pour les porter dans son abbaye qui en manquait pour attirer les pèlerins. Cela se faisait au Moyen Age, par enthousiasme pour la sainteté. Dès lors l'abbaye connut une grande prospérité et comme elle se trouvait sur la route des pèlerins de Saint Jacques de Compostelle, les "Jacquiers" s'arrêtaient pour prier devant la belle statue d'or qui contenait le crâne de la martyre.
Elle fut célèbre en France puis en Espagne et au Portugal.
De là les conquistadores la firent connaître dans les Amériques. Il y a de nombreuses villes à son nom : Santa Fe aux USA, Santa Fe de la Vera Cruz en Argentine, Santa Fe de Bogota en Colombie, et bien d'autres au Mexique, au Chili et au Brésil.

Un internaute nous communique:
"il y a 17 localités en France qui font mémoire de Sainte Foy et 2 de la variante Sainte Foi"

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Sainte_Foy



Saint François Phan Van Trung martyr (+ 1858)
19880619_andrea_dung-lac.jpg

Officier, il refusa énergiquement d’abjurer la foi chrétienne, comme il en avait reçu l’ordre et, par décret de l’empereur Tu-Duc, il fut décapité.
Canonisé en 1988 avec les Martyrs du Vietnam (+1745-1862)
http://nominis.cef.fr/contenus/saints/9338/Saints-Martyrs-du-Vietnam.html
- site du Vatican
http://www.vatican.va/news_services/liturgy/saints/ns_lit_doc_19880619_martiri_vietnam_fr.html



Bienheureux Isidore de Saint-Joseph religieux passioniste (+ 1916)
image004-13.jpg

Isidore de Loor.
Il accomplit saintement les charges qui lui furent confiées et, quand la maladie le saisit, sa patience à endurer d’atroces douleurs fut un exemple pour ses confrères.
"Isidore de st Joseph est né en 1881 en Belgique. Agriculteur, il entre à 26 ans chez les passionistes, à Ere, où il fait sa profession religieuse en 1908. Il y mène une belle vie de prière et de pénitence en s’occupant de la cuisine pour ses frères. En 1911 il perd l’oeil droit à cause d’une tumeur. Il meurt en 1916, âgé de 35 ans, laissant derrière lui la nostalgie d’une simplicité aimante envers Dieu et envers ses frères."
(source: Site de la Province Passionniste de France)
http://www.passionistes.com/Bienheureux-Isidore-de-st-Joseph.html
béatifié en 1984 par Jean-Paul II.



Saint Macaire de Kios (+ 1590)
Il vécut à Brousse en Bithynie (Asie Mineure) ce que connurent bien des jeunes chrétiens de son temps dans ce pays. Apprenti chez un tailleur musulman, il vit son père renier la foi chrétienne. Il fit de même, forcé par cet exemple. Il avait dix-huit ans. Peu après, il fut pris de remords et, comme beaucoup d'autres, il alla se repentir au Mont-Athos. Après douze ans de vie monastique, il revint dans sa ville confesser publiquement sa foi, invitant ses auditeurs à abandonner, eux aussi, leur erreur. Il fut arrêté, soumis à la torture, lapidé en enfin décapité.



Saint Magne évêque (+ v. 670)
En Vénétie, commémoraison de saint Magne, évêque, qui, dit-on, quitta la ville d’Oderzo, prise par les Lombards, avec la plus grande partie de son troupeau, fonda la ville nouvelle d’Héraclée et prit soin de construire huit églises à Venise. Il mourut vers 670.
Evêque d'Oderzo, dans la Marche Trévisane, fut enterré dans sa ville mais lorsque, par suite de sa décadence, elle cessa d'avoir un évêque, le corps de Saint Magne fut transporté à Venise et placé dans l'église Saint Jérémie.
(source: Dictionnaire hagiographique de Pétin)
http://books.google.fr/books?id=tmYAAAAAMAAJ&pg=RA5-PA1682&vq=Magne&dq=saint+Magne+Venise&source=gbs_search_s&cad=1#PRA1-PA333,M1



Sainte Marie-Françoise des Cinq-Plaies tertiaire franciscaine (+ 1791)
"Anne-Marie-Rose-Nicolette Gallo", napolitaine et tertiaire franciscaine.
Marquée par l'épreuve et la maladie, dès son enfance, elle se donna pleinement à la charité fraternelle, à la pénitence et à la vie mystique. Elle obéissait à son père spirituel quoi qu'il lui en coûtât et même si elle pensait qu'il avait tort.



Bienheureuse Marie-Rose Durocher Fondatrice des Soeurs des Saints Noms de Jésus et de Marie (+ 1849)
MMRBanner2.gif

Eulalie Durocher béatifiée le 23 mai 1982 par Jean-Paul II.
Elle a fondé une congrégation pour répondre aux besoins de l’instruction et de l’éducation religieuse des jeunes filles, notamment dans les milieux pauvres des campagnes auprès de Montréal: les Sœurs des Saints Noms de Jésus et de Marie.
"Par sa foi, son jugement et sa créativité apostolique, cette femme a marqué la société et l'Église du Québec. Éducatrice née, elle a su développer les dons des personnes et ouvrir sa congrégation sur l'avenir." (source: Congrégation des Soeurs des Saints Noms de Jésus et de Marie)
http://www.snjm.org/French2/mmrfr.htm
Notre vocation, c’est Jésus-Christ
400px-Bienheureuse_Marie-Rose_Durocher.J

Chapelle Marie-Rose Durocher
Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Marie-Rose_Durocher



Saint Pardoux Abbé à Guéret, dans le Limousin (+ 737)
Il était paysan et fils de laboureur dans la région de Guéret, et fonda dans sa région natale une abbaye qui fut détruite au siècle suivant par les Normands. Mais les habitants s'en souvinrent qui donnèrent son nom à 18 localités de la province.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Saint-Pardoux

Autre biographie:
Fils d’un modeste agriculteur de Sardent, aux environs de Guéret (Creuse). À la suite d’un accident, il perd la vue alors qu’il est encore enfant. Attiré par la vie religieuse, il devient moine au monastère de Guéret et en est rapidement élu abbé. Au cours de sa vie, il opère de nombreux miracles (+ 737)



Saint Romain évêque d'Auxerre (+ v. 564)
Voir liste des évêques d'Auxerre sur le site diocésain.
http://catholique-sens-auxerre.cef.fr/auxerre/article.php3?id_article=19



Saint Sagaris Evêque, martyr à Laodicée (+ v. 170)
ou Sagar
martyrisé en Phrygie vraisemblablement sous le règne de Marc Aurèle. Il a été supposé qu'il était un disciple de saint Paul mais c'est une légende qu'on ne peut accréditer.



Saint Yvi (8ème s.)
à ne pas confondre avec saint Yves. Saint Yvi était un diacre originaire d'Ecosse qu'il quitta pour se rendre sur la côte du Pays de Léon, au diocèse de Quimper. Il y passa le reste de ses jours dans la pratiques de toutes les vertus, tant et si bien que son ermitage est devenu le bourg de 29140 Saint-Yvi.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Saint-Yvi



Les Églises font mémoire…

Anglicans : William Tyndale, traducteur des Écritures, martyr de la Réforme
Voir ci-dessous

Catholiques d’occident : Bruno, prêtre (calendrier romain et ambrosien)

Coptes et Ethiopiens (26 tut/maskaram) : Conception de Jean le Baptiste par Élisabeth (Église copte)

Luthériens : William Tyndale, témoin jusqu’au sang par l’Angleterre ; Pierre Leclerc (+1546), témoin jusqu’au sang en France

Maronites : Thomas, apôtre et martyr ; Bruno, moine

Orthodoxes et gréco-catholiques : Thomas, apôtre ; Glorification d’Innocent (1977), métropolite de Moscou
(Église russe)

Vieux Catholiques : Bruno le Chartreux, moine


WILLIAM TYNDALE (env.1494-1536) martyr
Tyndale.jpeg

Le 6 octobre, William Tyndale, premier traducteur de l’Écriture en langue anglaise, finit ses jours étranglé, puis brûlé dans la cour du château de Vilvoorde, en Belgique.
William était né dans le Gloucestershire vers 1494. Il poursuivit ses études à Oxford et à Cambridge, où il eut contact avec les idées réformatrices de John Wycliffe et des Lollards (réformateurs anglais). Frappé par la pauvreté des connaissances des Écritures qu’il était facile de trouver dans le clergé anglais de cette époque, Tyndale prit la décision de se dévouer corps et âme à une traduction intégrale de la Bible en langue courante, tout en utilisant l’édition qu’Erasme avait réalisée du Nouveau Testament grec.
Il s’adressa à l’évêque de Londres pour être soutenu dans son projet, mais ce dernier le déconseilla vivement. Dans l’amertume, William prit la décision de quitter définitivement son pays.
Il s’établit à Hambourg, où il se mit à l’œuvre et d’où il envoya vite les premières copies de sa traduction en Angleterre. À plusieurs reprises il fut attaqué pour ses sympathies à l’égard du mouvement de la Réforme et, en 1535, il fut arrêté et accusé publiquement d’hérésie. Sa condamnation à mort fut décrétée et mise à exécution sans aucun procès.
Sa traduction des Écritures, qui connut une telle hostilité de la part des autorités civiles aussi bien qu’ecclésiastiques, constituera –là est le paradoxe – la base de l’Authorised Version, mieux connue comme « Bible du roi Jacques », version anglaise de l’Ancien et du Nouveau Testament la plus appréciée et la plus diffusée.

Lecture

Lecteur, je t’en prie, prête l’attention nécessaire pour t’approcher des paroles de salut et de vie éternelle, avec pureté d’esprit, et, comme le dit l’Écriture, avec simplicité du regard ; grâces leur soient rendues si nous nous repentons et si nous leur donnons notre foi, nous pourrons naître de nouveau, être recréés, et bénéficier des fruits du sang du Christ. Il est un sang, le sien, qui ne crie pas vengeance, comme celui d’Abel, mais qui nous a acquis la vie, l’amour, la bienveillance, la grâce, la bénédiction et toutes les promesses contenues dans les Écritures pour ceux qui croient en Dieu et lui obéissent ; le même sang se met entre nous et la colère, la vengeance, la malédiction et tout ce dont l’Écriture semble menacer les incrédules, les désobéissants, tous ceux-là qui, dans leur cœur, résistent à la Loi de Dieu et ne consentent pas à cette Loi équitable, sainte, bonne et juste.
(William Tyndale, Lettre au lecteur du Nouveau Testament).

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/William_Tyndale

 

Saints catholiques[2] et orthodoxes[3] du jour
Saints et bienheureux catholiques[2] du jour
Saints orthodoxes[3] du jour

Prénoms du jour 

Bonne fête aux : Bruno

Événements 

1470 

Le roiHenri VI d'Angleterre sort de la prison de la Tour de Londres

 

1567 

Marguerite de Parme renonce à la régence des Pays-Bas et est remplacée par le Duc d'Albe.

 

1789 

Fin des États généraux et installation de Louis XVI aux Tuileries (lire Journées des 5 et 6 octobre 1789)

 

1810

LE général Louis Gareau reçoit le titre de baron de l'Empire

 

1822 

Bulle du pape Pie VII qui restaure 30 diocèses en France, supprimés lors de la Constitution civile du clergé.

1962 
Au Cambodge, Norodom Kanthoul est nommé Premier ministre.
Jean-Paul II est le premier pape à être reçu à la Maison Blanche.
1990

Désirée de Hohenzollern-Sigmaringen

fe5ef4a357f78a848693297a6d9448a0.jpg

Le 6 octobre 1990 à Hechingen, la princesse Désirée de Hohenzollern-Sigmaringen, fille du prince Johann Georg de Hohenzollern-Sigmaringen et de la princesse Birgitta de Suède, épousait le comte héritier Henrich d’Ortenburg, fils du comte Alram d’Ortenburg et de la comtesse Agathe von Schaesberg. Le roi et la reine de Suède, oncle et tante de la mariée, avaient fait le déplacement. Le couple qui a divorcé en 2002, a eu trois enfants : Carl Théodore (1992), Frederik (1995) et Carolina (1997). La princesse Désirée s’est remariée en 2004 au château de Bruchsal avec Eckbert von Bohlen und Halbach. De son côté, le comte Henrich d’Ortenburg devenu le chef de la famille depuis le décès de son père, s’est marié en 2004 avec Annette Müller.

2012
Quelques photos du mariage religieux qui s'est déroulé à Sintra

Príncipe alemão casa em Portugal: a festa em Sintra de Dominik de Löwenstein e da condessa Olga Castell

Dominik+de+L%25C3%25B6wenstein+%252819%2
S.A.R., o Senhor Dom Duarte, Duque de Bragança
Dominik+de+L%C3%B6wenstein+%281%29.jpg
Os noivos
Dominik+de+L%C3%B6wenstein+%282%29.jpg
Príncipes Charles-Philippe d' Orléans e Diana de Cadaval, parente da noiva
Dominik+de+L%C3%B6wenstein+%283%29.jpg
Condessa Teresa de Schönborn-Wiesentheid, tia materna da noiva
Dominik+de+L%C3%B6wenstein+%284%29.jpg
Teresa Trenor de Lowënstein e Alejandro
Dominik+de+L%C3%B6wenstein+%285%29.jpg
Duquesa Claudine e a filha Alexandra de Cadaval
Dominik+de+L%C3%B6wenstein+%286%29.jpg
Salvador e Caetana Taborda Ferreira com Christopher Olbenburg
Dominik+de+L%C3%B6wenstein+%287%29.jpg
Eleonora, Domitzia e o conde Vittorio Viora di Bastide
Dominik+de+L%C3%B6wenstein+%288%29.jpg
Mafalda Arriaga e Cunha e a filha
Dominik+de+L%C3%B6wenstein+%289%29.jpg
Francisco van Uden
Dominik+de+L%C3%B6wenstein+%2810%29.jpg
Teresa e Robert Symington
Dominik+de+L%C3%B6wenstein+%2811%29.jpg
Pilar Louro e José Lobo de Vasconcellos
Dominik+de+L%C3%B6wenstein+%2812%29.jpg
Arquiduquesa Maria de Habsburgo (tia do noivo) com a filha Milona de Habsburgo e o genro Charles Henri de Rambures
Dominik+de+L%C3%B6wenstein+%2813%29.jpg
Manuel Arriaga e Cunha e Caetano de Bragança
Dominik+de+L%C3%B6wenstein+%2814%29.jpg
Padre Samuel Rodrigues com Ana e Maria João Arriaga e Cunha
Dominik+de+L%C3%B6wenstein+%2815%29.jpg
Tatiana Fugher
Dominik+de+L%C3%B6wenstein+%2816%29.jpg
Príncipe Hubertus Leiningen, casado com a princesa Olga, irmã de Ernst de Hannover
Dominik+de+L%C3%B6wenstein+%2817%29.jpg
Princesa Assie de Leiningen, irmã de Ernst de Hannover
Dominik+de+L%C3%B6wenstein+%2818%29.jpg
Baronesa Iris Beatrice de Dörnberg e o príncipe Hubertus Maximilian de Löwenstein, irmão do noivo
Dominik+de+L%C3%B6wenstein+%2820%29.jpg
Benedetta de Schönborn-Wiesentheid e a condessa Ana Castell-Rüdenhausen, prima e irmã da noiva
Dominik+de+L%C3%B6wenstein+%2821%29.jpg
Senhora Solmes e princesa Sophie da Prússia, que vai ser mãe

Casaram pelo registo civil na Alemanha no mês de setembro e escolheram Portugal para o casamento religioso. A noiva é a condessa alemã, mas tem sangue português. Olga Castell-Rüdenhausen é bisneta da marquesa Olga de cadaval e fez questão de unir o seu destino ao príncipe alemão na Quinta da Bela Vista, em Colares, perto de Sintra. O noivo é Dominik de Löwenstein-Wertheim-Rosenberg, filho do príncipe Aloys-konstantin de Löwenstein-wertheim-rosenberg e da princesa Anastasia da Prússia e sobrinho da arquiduquesa Maria de Habsburgo que vive no Estoril há várias décadas.
A união do príncipe e da aristocrata aconteceu no sábado, dia 6 de outubro, às 12 horas. Cerca de 300 convidados de vários países da Europa disseram “sim” ao convite e deslocaram-se a Portugal.
Depois da bênção, foi servido um cocktail e um almoço na quinta, que é propriedade da mãe da noiva, a condessa Maria Johanna Gabriela de Schönborn-wiesentheid, que também aqui casou com o príncipe alemão Johannes Friedrich Castell-Rüdenhausen.
A condessa Olga nasceu em 1987, estudou Comunicação e Marketing e tem um master em Corporate Social Responsability. O príncipe tem 29 anos e trabalha para uma companhia de agricultura e fontes energéticas. O casal conheceu-se em 2009 em Michelstadt e depois da lua-de-mel vai viver em Hamburgo.



Partager cet article

Repost 0
Published by Yann Sinclair - dans CALENDRIER
commenter cet article

commentaires

Forum


Image Hosted by ImageShack.us
louis XX 01

Image Hosted by ImageShack.us

 


capetiens
(Pierre-Yves Guilain)
Cercle de réflexion royaliste

Heraldique-Noblesse
Joinville et ses princes
Amis et passionnés du Père-Lachaise
Pere-Lachaise
lescimetières
Généalogie, cimetières, patrimoine parisien
graveyart: sur les cimetières parisiens (en hollandais)

Histoires des souverains d'Europe et images de leurs tombeaux 

kaisergruft

(site sur les sépultures des Habsbourg notamment sur la crypte des Capucins)

MAISON CIVILE DU ROI. (1)

d'après le Dictionnaire encyclopédique de la noblesse de France
Nicolas Viton de Saint-Allais (1773-1842)- Paris, 1816



Image Hosted by ImageShack.us

Introduction

  Accueil



Rois de France


Génobaud
roi Franc
(légendaire)
à la fin du IVe siècle
354-419
Sunnon
roi Franc des Ampsivares 
et des Chattes (légendaire)
à la fin du IVe siècle
388-xxx
Marcomir
roi Franc des Ampsivares 
et des Chattes (légendaire)
à la fin du IVe siècle
Pharamond
Image Hosted by ImageShack.us

Duc des Francs Saliens 

(légendaire)
ancêtre mythique des Mérovingiens
Clodion le Chevelu
Image Hosted by ImageShack.us

Duc des Francs saliens
428 - 448

Image Hosted by ImageShack.us
Duc des Francs saliens 
(incertain)
448 - 457
Childéric Ier
Image Hosted by ImageShack.us
Duc et Roi des Francs saliens
457 - 481
Clodomir
Image Hosted by ImageShack.us
Roi d'Orléans
511524
Image Hosted by ImageShack.us
Roi de Metz
(futur Austrasie)
511534
Image Hosted by ImageShack.us
Roi de Neustrie
511561
Roi des Francs
558561
Roi d'Austrasie
53454
Théodebald Ier
(Thibaut)
Roi d'Austrasie
548555
561567
Image Hosted by ImageShack.us
Roi de Neustrie 
Roi de Bourgogne
561592
Image Hosted by ImageShack.us
Roi d'Austrasie
561575
Roi d'Austrasie
Roi d'Austrasie
595 - 612
Image Hosted by ImageShack.us
Roi de Bourgogne
595613
Roi d'Austrasie
61261
sous la régence de Brunehilde
Roi de Bourgogne
Roi d'Austrasie
613
Roi de Neustrie
584629
Roi de Paris
595
629
Roi des Francs
613629
Roi des Francs (sans l'Aquitaine)
629639
Roi des Francs
632639
Caribert II
 Roi d'Aquitaine
629632
Roi de Neustrie, de Bourgogne
639657
Roi d'Austrasie
656657
Roi d'Austrasie
639656
Childebert III l'Adopté
Roi d'Austrasie
657662
Image Hosted by ImageShack.us
Roi de Neustrie, de Bourgogne
65767






Roi d'Austrasie
662675
Occupe la Neustrie
673675







Roi de Neustrie
673691
Roi des Francs 

(en fait uniquement de Neustrie)
L'Austrasie étant aux mains
de Pépin de Herstal
679
691

Image Hosted by ImageShack.us
Roi de Neustrie, Bourgogne et Austrasie
675 - 676
Image Hosted by ImageShack.us
Roi d'Austrasie
676679
Clovis IV








Roi des Francs
(en fait uniquement de Neustrie)
691695









Roi des Francs
(en fait uniquement de Neustrie)
695711
Dagobert III









Roi des Francs de 711 à 715
Chilpéric II









roi des Francs de Neustrie et des Burgondes
de 715 à 719
puis de tous les Francs de 719 à 721.
C
lotaire IV


T
hierry IV









Childéric III
Image Hosted by ImageShack.us
roi des Francs, de Neustrie
de Bourgogne et d'Austrasie
de 743 à 751

************

 

 


Pépin III le Bref
Image Hosted by ImageShack.us
Carloman Ier
Image Hosted by ImageShack.us
C
harles Ier
dit Charles le Grand
CHARLEMAGNE

Image Hosted by ImageShack.us
Louis Ier dit le Pieux
ou «le Débonnaire»
Image Hosted by ImageShack.us
Lothaire Ier
Image Hosted by ImageShack.us
Lothaire II

Image Hosted by ImageShack.us
C
harles II dit le Chauve
Image Hosted by ImageShack.us
Louis II dit le Bègue
Image Hosted by ImageShack.us
Louis III de France
Image Hosted by ImageShack.us
C
arloman II de France
Image Hosted by ImageShack.us
Charles III dit le Gros
Image Hosted by ImageShack.us
Eudes Ier de France
Robertin
Image Hosted by ImageShack.us
Charles III dit le Simple
Image Hosted by ImageShack.us

Robert le Fort
Image Hosted by ImageShack.us
Robert Ier de France

Image Hosted by ImageShack.us

Hugues le Grand
Image Hosted by ImageShack.us
Raoul Ier de France
aussi appelé Rodolphe

Image Hosted by ImageShack.us
Louis IV dit d'Outremer
Image Hosted by ImageShack.us
Lothaire de France
Image Hosted by ImageShack.us
Louis V dit le Fainéant
Image Hosted by ImageShack.us
Dernier roi de la lignée
des Carolingiens
Image Hosted by ImageShack.us

H
ugues Capet
Image Hosted by ImageShack.us
Robert II le Pieux
Image Hosted by ImageShack.us
Hugues II de France
Image Hosted by ImageShack.us
(1007-1025)
Roi de France associé
1017 - 1025
Henri Ier de France
Image Hosted by ImageShack.us
Philippe Ier de France
Image Hosted by ImageShack.us
Louis VI le Gros
Image Hosted by ImageShack.us
Louis VII Le Jeune
Image Hosted by ImageShack.us
Philippe II Auguste
Image Hosted by ImageShack.us

Louis VIII le Lion
Image Hosted by ImageShack.us

Louis IX (Saint Louis)
Image Hosted by ImageShack.us
Philippe III de France
dit le Hardi
http://www.visite-de-rouen.com/images/philippe_3.jpg
Philippe IV le Bel
image
Louis X le Hutin
http://www.livois.com/phpgedview/media/Louis_X_le_Hutin.jpg
Jean Ier le Posthume

image






Philippe V
le Long
http://www.livois.com/phpgedview/media/Philippe_V_le_Long.jpg
Charles IV le Bel
http://www.livois.com/phpgedview/media/Charles_IV_le_Bel.jpg
Valois
Philippe VI le Fortuné
http://www.france-pittoresque.com/rois-france/img/philippe-VI.gif
Jean II le Bon
image
Charles V le Sage
http://www.culture.gouv.fr/Wave/image/joconde/0014/m502004_97de1712_p.jpg
Charles VI le Fol ou le Bien-Aimé
image
Charles VII le Victorieux
image
Louis XI de Valois
http://jargeau-tourisme.com/img/louis11.jpg
Charles VIII de Valois
image
Louis XII d'Orléans
image
François Ier d'Angoulème
image
Henri II d'Angoulème
image
François II d'Angoulème
image
Charles IX d'Angoulème
image
Henri III d'Angoulème
image